Test de la souris ergonomique Lift de Logitech : une MX Vertical pour les petites et moyennes mains

Félix Cattafesta |

Vous terminez vos journées avec des douleurs aux mains à cause de votre Magic Mouse ? Ça tombe bien, Logitech a présenté une nouvelle souris ergonomique sobrement baptisée Lift. La petite dernière est une déclinaison plus compacte, moins chère, mais plus fun de la MX Vertical sortie en 2018. Est-ce pour autant une version au rabais ? C'est ce que nous allons voir dans ce test.

Une souris qui fait moins mal aux poignets

Commençons par rappeler l'intérêt d'une souris ergonomique. Contrairement à un modèle classique où la paume vient reposer sur le dessus de la souris avec un effet de légère torsion sur le poignet, la main est ici inclinée et prend une position plus naturelle. Cela a pour conséquence de relâcher la pression sur les poignets et de réduire les contraintes musculaires.

Si cette nouvelle prise en main est un peu déconcertante la première demi-heure, on s'y habitue vite. Elle va permettre d'éviter l'apparition de douleurs en fin de journées et de problèmes plus graves sur le long terme. J'utilise personnellement une MX Vertical depuis quelques mois (nous sommes même deux à le faire dans l'équipe), et on sent une réelle différence par rapport à un trackpad ou une Magic Mouse : l'avant-bras est moins fatigué, et le tout est bien plus confortable.

Lift et MX Vertical.

Avec cette nouvelle version, Logitech ne réinvente pas la roue : Lift est une MX Vertical pensée pour les petites ou moyennes mains, avec en plus quelques améliorations bienvenues. Sans surprise, la souris ne sera pas vraiment confortable pour ceux ayant de grandes mains, et Logitech leur recommande de se tourner vers le plus grand modèle.


avatar DahuLArthropode | 

Le dongle m’a aussi permis d’utiliser ma MX Ergo sur des PC client qui brident le Bluetooth pour des raisons de sécurité.

avatar irishboy | 

@DahuLArthropode

Marrant de brider le Bluetooth et pas l’USB !

avatar DahuLArthropode | 

@irishboy

Certes! Il y avait des règles draconiennes pour l’USB (n’utiliser que des clefs passées dans une machine idoine), mais pas beaucoup de moyens pour nous forcer à les appliquer.
Chez d’autres clients, une même règle était interprétée différemment par les Allemands (verboten), les Anglais (qui appliquaient des précautions) et les Français (« il faut faire gaffe, mais bon…»)

avatar JLG47 | 

Enfin, tout de même !
Une souris pour handicapés ?
40 ans d’usage d’une « souris ordinaire » et jamais de problème de poignet.

avatar clem1074 | 

@JLG47

Pour les personnes qui ont des problèmes articulaires ou des tendinites assez facilement c’est une très bonne alternative

avatar pat3 | 

@JLG47

Je suis passé au trackpad, mais si j’étais resté à la souris j’aurais certainement fini pr passe à la souris ergonomique, je sentais tout le temps des tensions dans le poignet en fin de journée.

avatar maxichoucroutte | 

Un autre point négatif, propre à toutes les souris Logitech ergonomiques : pas de version pour gauchers. C'est dommage vraiment.

avatar Mac1978 | 

@maxichoucroutte

Faut lire l’article. Il y a justement une version pour gaucher !!

avatar maxichoucroutte | 

@Mac1978

Oui oui bien sûr, j'ai mal formulé ma phrase, désolé.
Je voulais spécifier qu'à part ce modèle, les autres MX ne se trouvent pas en modèle pour gaucher.

avatar mat16963 | 

@maxichoucroutte

Du coup ce n’est pas « propre à toutes les souris Logitech ergonomiques » 😉

avatar Monsieur Lu | 

@maxichoucroutte « Petite révolution : l'appareil est également disponible dans une version pour gauchers. »

avatar ludmer67 | 

J'ai une MX Master 2S depuis plusieurs semaines, très pratique avec tous ses boutons programmables. En revanche, je passe mes journées à écrire, et j'ai fait des recherches sur les claviers ergonomiques. Pour l'instant, je tape sur le clavier de mon MBA et je n'ai aucun problème, mais je préfère prévenir pour ne pas souffrir. Les claviers ergonomiques ont-ils un véritable intérêt ? J'ai fait quelques recherches, mais je ne trouve pas d'info sur l'utilisation d'un tel clavier sur le long terme...

avatar calotype | 

@Félix Cattafesta

Merci pour ce test.
Je ne suis absolument pas d’accord avec votre histoire de retour en arrière.

Les logements à pile sont et restent un avantage quand cela est possible. Pourquoi associer logement pile à pile jetable ?
Tout mes device à pile sont équipés de pile ou plutôt accus rechargeable eneloop que je peux gérer et même régénérer rendant la solution bien plus « durable » et écologique lorsque le device finira à la poubelle.

J’ai par ailleurs une Logitech mx anywhere première du nom avec deux piles, puis eu les deux modèles des générations suivante intégrant elles des batteries non amovibles et dont la capacité est bien inférieur à la première pour des raisons probable d’économie. Donc on y perd au change.

avatar bubu16 | 

@calotype

Tout à fait d’accord ! Les modèles à piles présentent de nombreux avantages. Avec un couple d’accus rechargeables en USB ma petite sourie Bluetooth Logitech de 11 ans tient toujours très bien. Je n’ose imaginer l’état de la batterie sinon (et inéchangeable !!)

avatar guyotlo | 

@bubu16

+1 pour la pérennité du device

avatar max351 | 

+1

avatar max351 | 

Merci pour ce test.

CONNEXION UTILISATEUR