Test de la souris ergonomique Logitech MX Vertical

Florian Innocente |

Première souris de Logitech à se pencher sur le coté pour soulager vos douleurs articulaires et d'avant-bras, la MX Vertical est également onéreuse. Mérite-t-elle les 109 € réclamés ? Probablement que oui.

D'abord une précision importante : la MX Vertical ne s'adresse qu'aux droitiers. Les gauchers en seront une nouvelle fois pour leurs frais.

109 € c'est presque dix fois plus que des modèles similaires, telle cette souris filaire inclinée d'Anker que l'un d'entre nous chez MacG utilise depuis longtemps. Le modèle de Logitech a un bel aspect, avec une bonne finition, il n'y a rien qui inquiète ou laisse supposer qu'on va regretter son achat. En face, notre Anker marche toujours très bien mais son revêtement s'est élimé.

Trois modes de connexion

La MX Vertical est capable de se connecter par un câble USB ou bien par Bluetooth ou bien encore par le petit module Unifying de Logitech qui occupera un port USB sur le Mac. Côté souris, la prise est au format USB-C. Premier bon point.

Deuxième bon point, cette prise étant logée à la proue de la base de la souris, on peut continuer de l'utiliser pendant qu'elle se recharge. La même chose est impossible avec la Magic Mouse 2 qui ne remplit sa batterie que posée sur le dos.

Moins appréciable pour qui a un ancien Mac, la connexion Bluetooth impose un Mac compatible Low Energy 4.0 (et macOS 10.13.6). La bascule chez Apple s'est opérée autour de 2010, avant cela les Mac utilisaient du Bluetooth 2.x. La frontière est assez floue : sur un de nos iMac 27" de la mi-2011 la souris n'est pas visible en Bluetooth alors qu'elle l'est sur un autre iMac 27" qui est aussi estampillé mi-2011.

Pas de Bluetooth LE (4.0) sur ce Mac de mi-2011 donc pas de connexion par ce biais.

Sauf qu'entre ces deux modèles, Apple aura utilisé des puces Bluetooth de générations complètement différentes. Si vous avez un Mac de cette période, allez dans l'utilitaire "Information Système" puis sur la ligne "Bluetooth" pour voir son numéro de version. À défaut, vous pouvez recourir aux deux autres modes de connexion.

Inclinez la main

L'originalité de cette souris réside dans son design avec sa surface pourvue des deux principaux boutons et de la molette, qui sont tous inclinés à 57°. Pour schématiser, on tient la souris comme on tiendrait un verre, main posée sur la table. Il n'y a plus l'effet de torsion de l'avant-bras, courant sur les autres souris et générateur de douleurs sur la durée.

Forcément au départ, la prise en main va dérouter. Ensuite on s'y fait… ou pas. Lorsqu'on la tient, le petit doigt frôle la surface de la table alors que le pouce est posé deux ou trois bon centimètres plus haut. En comparaison, la Anker est plus basse de châssis, on la saisit plus instinctivement.

La surface bouton + molette de la Anker est aussi un peu plus arrondie alors que celle de la Logitech est plate. Ce n'est pas un défaut, il n'y en a pas une d'automatiquement plus confortable que l'autre. Pour preuve, mon collègue qui utilise beaucoup cette Anker a émis la possibilité de switcher pour cette Logitech.

En ce qui me concerne j'utilise une Magic Mouse 2 au quotidien. La seule véritable gêne au départ avec la Logitech a été d'avoir ce bloc assez haut sur lequel il m'arrive encore de buter dans mes allers et retours de la main avec le clavier. Sinon la tenue en main est bonne et les boutons tombent correctement sous les doigts.

Image Logitech

La forme et la hauteur de cette souris peuvent donner l'impression qu'elle est lourde, mais en réalité pas tant que ça : elle pèse 135 grammes contre 99 grammes pour la Magic Mouse 2.

Pour ce qui est des boutons, il y a les deux gros autour de la molette, qui elle-même est cliquable (pas de clics latéraux avec la molette néanmoins). Juste au-dessus du pouce on a deux minces boutons placés à l'horizontale. Puis sur la tranche supérieure de la souris, un autre bouton de bonne taille, lui aussi destiné au pouce et pour un usage plus occasionnel.

Tous sont amplement programmables au moyen de l'application de contrôle et chaque application peut avoir des réglages qui lui sont spécifiques lorsqu'elle passe au premier plan.

Chaque bouton peut être réglé pour une action et en fonction aussi de l'application utilisée

Je me sers du bouton principal droit pour Exposé (afficher toutes les fenêtres) ; de la molette cliquable pour afficher le bureau ; et des boutons latéraux pour aller en avant ou en arrière dans les pages web vues.

Le bouton sur la tranche est prévu par défaut pour basculer la vitesse de déplacement de la souris entre deux vitesses (400 DPI minimum, 4000 DPI maximum). Soit un réglage pour une vitesse normale et un autre pour ralentir considérablement le curseur lorsqu'on doit faire par exemple un travail de retouche graphique.

Deux autres détails : un interrupteur sous la souris permet de la connecter immédiatement à deux autres appareils et un autre bouton l'éteint pour préserver sa batterie intégrée (4 mois d'autonomie dans le meilleur des cas, et 3h d'utilisation après 1 minute de charge).

Réglage de la vitesse entre deux états préprogrammés par vos soins

Une déception : le roulement de la molette est cranté (on l'entend bien et on le sent aussi) au lieu d'être lissé. Cela se traduit par des défilements de pages avec plus d'à-coups que ce que permet une Magic Mouse où les pages défilent dans un mouvement fluide et avec cet effet caractéristique de ralentissement en fin de mouvement.

En conclusion

Conseiller une telle souris est un exercice délicat puisqu'elle impose de revoir la manière dont on utilise ce type de périphérique. Si vous souffrez déjà de douleurs à l'avant-bras, n'attendez pas pour tenter l'expérience (quitte peut-être en essayant un modèle basique d'une dizaine d'euros pour commencer).

Après 2 ou 3 jours on s'y habitue à cette MX. La position de l'avant-bras et cette inclinaison finissent par devenir naturelles. À titre personnel le produit me tente pour remplacer ma Magic Mouse puisqu'il apporte un réel confort sans qu'il soit nécessaire de sortir la grosse artillerie (lire Test du support ergonomique RollerMouse Red Plus pour soigner ses douleurs).

À 109 € ce modèle de Logitech est beaucoup plus cher que d'autres souris inclinées mais le fabricant a bonne réputation, ses souris sont des investissements sur le long terme. C'est comme se résoudre à consacrer enfin une belle somme à un très bon siège, lorsqu'on passe toutes ses journées devant un ordinateur. Elle est amplement paramétrable et le choix entre les trois types de connexion permettra de répondre à plusieurs cas de figure.

Note

Les plus :

  • La bonne tenue en main
  • Trois modes de connexion
  • Utilisable en recharge
  • Les possibilité de réglages

Les moins :

  • Le prix élevé
  • Les gauchers oubliés
  • Des défilements moins fluides qu'avec une souris Apple
8
10

Prix :

avatar bnur | 

Ma dernière souris Logitech est de gamme MX et je l’utilise tous les jours au bureau depuis 10 ans... le moins qu’on puisse dire c’est que ça tient bien :-)

avatar Sebfi | 

La position du poignet m'a l'air beaucoup plus naturelle. Il faudrait que je teste.

avatar daxr1der | 

@Sebfi

et pour ton autre poignée quel solution tu as trouvé ?

Peut-être qu’il faudrait inventer un clavier positionné comme sur un accordéon ? mais il faudrait travailler debout

avatar marenostrum | 

au contraire pour moi. impossible d'être précis avec la main comme ça.

le test doit être fait sur un fichier Illustrator ou du même genre. c'est la production qui prime, avec un ordinateur.

si on produit pas, quand on a mal aux doigts, on peut aller se coucher. ou regarder un film, etc. la souris ça ne sert à rien.

avatar Florian Innocente | 

Oui, quand on revient sur une souris à plat on le remarque.

Enfin, même pas besoin de souris à la rigueur, tu mets ta paume à plat sur la table puis tu la mets comme si tu tenais un verre, tu vois vite la torsion qui est exercée dans le second cas.

avatar Bigdidou | 

5 fois plus cher que la Anker sans fil, quand même : https://www.amazon.fr/Anker-Ergonomique-Verticale-Ajustables-Contr%C3%B4...

Je me demande bien ce qui peut justifier un tel écart.

avatar Florian Innocente | 
Ben déjà cette Anker c'est connexion via un module USB et rien d'autre, la MX c'est module ou Bluetooth ou filaire.
avatar Bigdidou | 

@innocente

109€ - 19€ = 90 €, ça fait cher le BT ;)
Ça fait longtemps que j'ai envie de tester ces souris, cet article va me faire passer le pas, mais je vais suivre le conseil et commencer par une souris pas cher, l'Anker.
A ce prix, si a convient pas, c'est pas trop grave.

avatar Florian Innocente | 

Et puis la Anker comme la Logitech, si ça va pas tu la renvoie à Amazon 🙂

Mais plus généralement, on est toujours emmerdé par ces histoires de prix parce qu'on se rend compte que, globalement, quand même, on a un lectorat qui ne regarde que moyennement à la dépense. C'est impossible à quantifier mais on doit être un site un peu différent d'autres sur ce point.

avatar Bigdidou | 

@innocente

"on a un lectorat qui ne regarde que moyennement à la dépense"

C'est ce qui ressort de l'ambiance des réactions.
Je dois t'avouer que je suis plus surpris du bas prix de l'Anker que des 100€ de la Logitech ;)

avatar lesurfeurfou | 

Nickel le sommaire dans l’article 👏

avatar Olivier S | 

Merci Florian pour cet excellente article (encore une fois ).

Perso, 109€ pour ce type de produit, je ne trouve pas cela cher. Si la souris était estampillée Apple, on aurait que c’est kdo.
Les souris Apple sont horribles au quotidien, les claviers sont bons ( bien que le Craft de Logitech est bien supérieur au Magic Keyboard)

Logitech font de bons produits (cela fait 10eme que je le dit ici, certains vont penser que je travaille pour eux, non non ) et leur prix sont bien positionnés. La qualité a un coût.

avatar IPICH | 

@Olivier S

Ah non pour moi c'est pas kdo à ce prix là toutes marques confondus.

avatar Florian Innocente | 
Comme je dis dans l'article ça peut se voir comme un investissement. J'ai pris l'exemple du siège car c'est ce que j'ai fait. J'ai mis environ 800 € ou 900 € dans un fauteuil il y a dix ans parce que je passe tout mon temps dessus. Et 800 € sur 10 ans (et il est du genre à tenir sur la durée) c'est finalement pas grand chose, il a été amplement rentabilisé.
avatar CountDown | 

Varier avec la position débout au travail est aussi une excellente solution.

avatar Florian Innocente | 
Ah oui ! Mais alors là c'est encore autre chose, c'est la table qui doit suivre le mouvement. C'est encore un investissement à prévoir, chez IKEA c'est 600 € pour les moins moches.
avatar CountDown | 
avatar EBLIS | 

Très joli. Ils ont un genre de repose coude/avant-bras articulé qui s'attache au bord des bureaux et qui permet d'avoir des mouvements plus fluides avec la souris, on est pas contraint de lever le bras à chaque mouvement ample. Je ne sais pas s'ils le font encore mais j'avais très envie de l'avoir.

Pour la souris verticale je me posais aussi la question de la précision sous Illustrator ou un soft de modélisation.

avatar Yoskiz | 

Merci Florian pour cette excellent article de qualité.

J’utilise le trackpad version 2 d’Apple avec mon iMac et comme j’ai un canal carpien à la main droite de « modéré » après une analyse médicale je dois faire attention.
J’ai déjà des fourmillements de temps en temps dans les doigts à cause de cela.

Je me tâte car je ne sais pas si cela avantage par rapport à une trackpad ?

Quel est l’avantage de ce model par rapport à la MX Master 2 qui est ergonomique aussi ?

avatar Florian Innocente | 

Je ne connais pas la MX Master 2 mais vu sa forme ça ne change rien fondamentalement avec une souris classique, tu as toujours l'avant-bras qui tourne pour avoir la main à plat.

J'ai aussi essayé les Magic Trackpad mais je ne m'y fait pas, et c'est dommage parce que le produit est sympa. J'ai toujours tendance à avoir la main crispée dessus pour ne pas y laisser les trainer les doigts dessus et au final c'est encore pire que la souris.

avatar Yoskiz | 

@innocente

J’avoue que le Magic Trackpad est pas mal à l’usage.
Un exemple, lorsque je dé-zoom dans Numbers il y a un retour haptique lorsque j’arrive à 100%.
C’est une détail mais c’est très pratique.

avatar EBLIS | 

@Yoskiz

Pour ton canal carpien, si ce n'est pas déjà fait je te conseille des attelles à porter la nuit. En cas de crise prolongée (2 ou 3 semaines) tu les portes durant la nuit, ça permet de contraindre les poignets dans une position droite et ça soulage. Après selon ton cas tu peux être tranquille pendant des mois après ce port de 2 à 3 semaines.

avatar Yoskiz | 

@EBLIS

Merci beaucoup pour cette info je ne savais pas.
Effectivement par moment je suis tranquille et d’autres où je le ressens plus souvent.

J’ai bien noté, merci encore 👍🏻

avatar Florian Innocente | 
Ah oui je confirme, j'ai aussi fait ça un temps.
avatar Olivier S | 

@innocente

Oui tout à a fait d’accord. J’ai le trackpad 1 et 2. Je dois dire que le 2 est bien meilleure que le 1 mais pareil que Toi au bout de 15-20 minutes ça me fait super mal, la main est crispée, je repasse à la souris.
Bonne idée que de tester la Anker pour voir. Bien que je trouve le prix justifié de la Logitech (oui cher c’est vrai pour une souris finalement !) je vais voir ce que cela donne avec la Anker.
👍

avatar Link1993 | 

@innocente

La Mx master 1 (que je possède) est plutôt haute. On se retrouve donc naturellement avec une légère inclinaison (dans mon cas, 45deg).
Et la molette est crantée aussi, mais il existe un debridage auto et manuel qui est juste excellent ! (Le crantée pour la précision, et le débridé pour le défilement fluide et rapide)
Elle dispose aussi d'une très pratique roulette de défilement horizontal sous le pouce.

Elle est parfaite en tout cas pour de la CAO sur Catia par exemple, ou autre manipulation de pièces en 3D comme Patran.

J'ai toujours quelques douleurs au niveau de l'avant-bras mais plus lié au fait que celui ci s'appuie sur le coin de la table.

avatar Seedlers | 

Tester pendant 2 mois.
Votre main est trop habitué au souris classique. Et du fait vous forcer votre poignet â un mouvement qui ne lui convient pas.
Je déconseille. Rien d'ergonomique. .

avatar hoovertoulouse | 

Graphiste, j’utilise une Anker. L’adaptation a été très rapide. Au départ on se demande comment va se dérouler un détourage dans photoshop… et bien, parfaitement ! N’hésitez pas à essayer Anker ou autres souris droite.

avatar ideclik | 

@hoovertoulouse

Pourquoi ne pas travailler avec une Wacom pour du détourage ?

avatar seblen | 

Tout à fait ! mon équipe et moi même utilisons des wacom Intuos pro medium depuis des années. Jamais mal à la main ou au poignet. La position est très naturelle et pour du détourage (et tout type de travail d'ailleur), c'est beaucoup plus rapide qu'à la souris. Impossible de revenir en arrière quand on a testé la palette graphique. Par contre, le frein à l'achat, c'est le prix pour une tablette de bonne taille :-(

avatar Mr Bob | 

Vous parlez d'investissement dans un fauteuil, vous auriez des tests ou modèles à conseiller ?

avatar Florian Innocente | 

https://urbanbike.com/index.php/site/comments/usages-plus-de-12-annees-sur-un-aeron

Mais ce n'est qu'un exemple (célèbre) parmi d'autres, ne serait-ce que chez Herman-Miller il y en a un paquet et ce n'est pas la seule marque dans ce créneau haut-de-gamme.

avatar Mr Bob | 

Merci Florian !

avatar malos | 

Je suis gaucher mais j’ai toujours utilisé les souris de la main droite.

avatar 7X | 

Sauf à cliquant frénétiquement dans un jeu vidéo, il est possible de tenir une souris, même très plate, avec la main à ≈57°. J'adore l'épure des souris Apple, même pour du détourage au pinceau ou à la plume, et je n'ai pas les doigts déformés pour autant.

avatar kman | 

Par contre, aps du même avis que le tester :
- port USB-C, dommage, c'est tellement mieux d'avoir un périphérique compatible avec un câble que tout-un-chacun a avec soi... Cela veut dire qu'il faut un cable mini usb pour son APN, un câble USB-C pour sa souris et un lightning pour l'iphone / ipad / magic mouse etc... Le câble USB-Cest-il fourni à ce prix ?
- molette crantée, nickel. Travaillez avec des logiciels de CAO, ou des ERP / CRM, vous allez voir comme le crantage est pratique lors des choix de listes déroulantes...

avatar Florian Innocente | 

Oui, le coup de cranté je me disais que ça pouvait avoir un intérêt. Le cas que tu décris doit en être un.

Moi j'ai un usage plus classique : Safari ou Mail et là ça n'a pas trop d'avantage que ça crante.

avatar JPTK | 

La blague le prix.

avatar Switch | 

Si jai bien lu, on ne peut pas pousser la molette sur le côté pour scroller horizontalement.
Peut-être qu'avec une molette inclinée ce geste est plus difficile…
Dommage, c'est parfois utile.

avatar Marco787 | 

Merci pour la news.

Petites questions :

1 ) Les boutons droits et gauche sont-ils programmables ? Au vu des images et du texte, il semble que comme avec la MX Master (que je possède), cela ne soit pas possible (avec le logiciel maison en tout cas). Cela demeure très décevant, car les boutons droits et gauches sont les plus utilisés. Cela pourrait être mentionné dans l'article et/ou les points forts / faibles.

2) La batterie n'est pas remplaçable. Quid de la souris une fois la batterie morte ? Surtout par rapport au prix et à votre indication que cet achat doit être vu comme un investissement pour le long terme...

3) Concernant le bruit et la facilité de glisse, qu'en est-il ?

Par ailleurs, le système Unifying (connection sans fil via l'usb) fonctionne très bien et permet de connecter d'autres appareils Logitech, comme un clavier. Un seul récepteur USB suffit dans ce cas.

Merci

avatar juliuslechien | 

Tester une souris ergonomique, c'est l'adopter. Cela demande une petite période d'adaptation, mais après c'est vraiment agréable, plus de douleurs au niveau du poignet. D'ailleurs sur le portable, le retour au trackpad est rapidement douloureux.
Le seul inconvénient, c'est l'encombrement, pas très pratique en déplacement avec un portable. Je n'ai pas trouvé de modèle pliable, si jamais quelqu'un en connaît un je suis preneur.

@Mr Bob pour ma part j'ai un fauteuil Herman Miller : Sayl (https://www.hermanmiller.com/fr_fr/products/seating/office-chairs/sayl-c...), le coût à l'achat est élevé, mais très clairement c'est du haut niveau aussi bien en terme de qualité, finition, assise.

avatar EBLIS | 

@Julius

Ça tombe bien que tu aies ce fauteuil, je me demande toujours : comment tu trouves le dossier? C'est pas trop dur à la longue? Et ça a l'air d'être fixe, pas moyen de changer l'angle pour se vautrer en arrière de temps à autres? Est-ce que tu es content de ton achat et du confort apporté ?

avatar juliuslechien | 

@EBLIS
Non le dossier n’est pas du tout dur, en faite la structure est un peu élastique du coup il t’envellope.
Il est possible de changer l’angle. Sur le site hermann miller il y a un configurateur avec toutes les options disponibles, il faut donc faire attention quand on l’achète, quelles options le magasin / le site a mis. Certains sites proposent de le configurer de A à Z, il faut juste prévoir un délai de livraison un peu plus long.
Je suis 100% content de mon achat, je l’ai depuis un an et ça doit être la première fois que je ne suis pas à pester contre mon fauteuil, car les réglages proposés ne sont pratiques.

avatar Grandino | 

Hémiplégique coté droit et souffrant d'épicondylites et bursite chronique coté gauche depuis 3 ans et quelques infiltrations dans mon métier de graphiste, j'ai tenté une version gaucher Anker sur amazon pour reprendre après 4 mois sans travailler, ca n'a rien changer dans mon cas aux douleurs chroniques car le bras est toujours appuyer en continue, c'est juste que les os de l'avant bras n'ont pas la position croisé avec la souris. Bref ma solution c'est le magic track pad 2.

avatar EBLIS | 

Ça pourrait pas d'aller ça?

https://www.ergonomicoffice.com.au/ergorest-forearm-support

Avec ça le bras est libre.

avatar Grandino | 

Merci de ta suggestion ;) non ce n'est malheureusement pas du tout adapter à ma situation.

avatar eastsider | 

La souris pour en balade!!

avatar gavroche68 | 

Bonjour, nos amis Kinés de ce site en pense quoi ?

avatar Bigdidou | 

Du coup, j'ai acheté l'Anker : je suis super content.

avatar Axel | 

Suite à un accident de moto et un index droit qui a bien morflé (j'ai toujours du mal avec les claviers), j'ai pris une MX Master 2S. C'est aussi un investissement mais elle me suit au boulot et à la maison. Aucun regret. L'ergonomie est top et pratiquement avec mon index tordu et difficile à plier.

Bref, je ne peux pas juger la position de la MX Vertical mais je peux témoigner de la qualité des MX et de leur praticité (grâce aux nombreuses options de configuration, notamment spécifiques à certains logiciels).

Pages

CONNEXION UTILISATEUR