Les équipes de Stadia ont appris la fermeture du service moins d'une heure avant le grand public

Félix Cattafesta |

La nouvelle n'a pas dû vous échapper : Google va fermer les portes de Stadia, son service de cloud gaming lancé fin 2019. Les clients ne sont pas les seuls à avoir été pris de court. Les équipes travaillant sur le service ont de leur côté appris la mauvaise nouvelle… 45 minutes avant le grand public !

9to5Google a enquêté et confirme qu'une réunion s'est tenue en interne trois quarts d'heure seulement avant l'annonce officielle. Les développeurs ont reçu un mail signé de Phil Harrison (le chef de Stadia) les invitant à se joindre à une visioconférence un peu plus tôt dans la matinée.

Nous organisons une réunion de l'équipe Stadia aujourd'hui, 29 septembre à 8h30 PT, afin de partager des mises à jour importantes avec tout le monde. Nous vous prions de bien vouloir nous excuser pour ce court préavis et de bien vouloir donner la priorité à cette réunion ou de contacter votre responsable si vous ne pouvez pas y assister. Les détails ont été ajoutés à vos calendriers. Il s'agira d'une réunion uniquement virtuelle, alors n'hésitez pas à vous joindre à nous depuis l'endroit où vous travaillez aujourd'hui.

Phil Harrison est visiblement habitué de ce genre d'annonce surprise. 9to5Google rappelle qu'il s'est passé quasiment la même chose l'année dernière lors de la fermeture des studios Stadia. Une réunion interne avait eu lieu quelques instants avant l'annonce publique.

Si le service ne ferme officiellement ses portes qu'en janvier 2023, Google a d'ores et déjà commencé à faire le ménage sur ses sites. Les produits liés à Stadia comme la manette officielle sont désormais indisponibles à la commande. Une bannière sur le site de support indique clairement que les appareils ne seront plus mis en vente sur le Google Store.

Manette Google Stadia.

Reste à espérer que Google proposera une mise à jour permettant de transformer la manette Stadia en une simple manette Bluetooth. Actuellement, celle-ci n'est utilisable sur d'autres plateformes qu'en mode filaire, ce qui est un peu dommage étant donné qu'elle a tout ce qu'il faut sous le capot pour tourner avec un iPad ou un PC.

Google s'est engagé à rembourser tous les joueurs ayant acheté un jeu, un DLC ou un pack (manette et Chromecast Ultra) ces trois dernières années. De leur côté, les développeurs du jeu Embr ont annoncé donner des clefs Steam aux joueurs ayant acheté leur jeu sur Stadia.


Tags
avatar pakal | 

comment une société aussi prospère, qui possède des infrastructures idéales, un pouvoir de communication aussi puissant ait réussi à se planter comme ça.
ça me dépasse.
d’autant plus que le service marche parfaitement bien. J’ai terminé red dead redemption 2 à 100% sur stadia en variant les terminaux de jeux (imac, ipad, pc etc).
c’était génial pour les non possesseurs de console ou de pc puissant.

avatar julien74 | 

@pakal

Comment une boîte comme Google peut lancer et arrêter autant de services si souvent? Les employés doivent en avoir plein le cul de se mettre sur qq chose de motivant et 2 ans après couic ça coupe et ainsi de suite….

avatar Fenlor | 

@julien74

Et bien pour réussir il faut se planter.
Tu essayes de lancer un produit, ça marche tant mieux sinon tu passes à autre chose.
Ils ont l’argent pour utiliser cette méthode.
Alors pourquoi pas ?

avatar julien74 | 

@Fenlor

Ils sont quand même particulièrement actifs dans les essais / échecs. Peu d’autres entreprises leur arrive à la cheville sur ce sujet.

avatar Fenlor | 

@julien74

Oui, cela semble faire parti de leur politique.
Pourquoi pas, les échecs peuvent être frustrants, je suis d’accord. mais en attendant ça a fait bosser du monde.
Après je ne juge pas de leurs choix de business model. Celui de Stadia me laissait sceptique.

avatar IceWizard | 

@Fenlor

« Et bien pour réussir il faut se planter. »

C’était la devise des shadoks. Sachant que leur fusée n’avait qu’une chance sur un million de fonctionner, ils se dépêchaient de faire les 999.999 essais ratés pour gagner le million à la fin !

avatar Phiphi | 

@IceWizard

Étant donné qu’on apprends visiblement à programmer par essais, approximations et déboggage depuis que l’informatique existe !
Personnellement, ayant une formation mécanique et étant passé à l’informatique sur le tas, j’ai toujours laissé absolument tous mes collègues et supérieurs sur le cul, parce que je commençais par faire un organigramme très détaillé, et un jeu d’essai exhaustif (et validé par les demandeurs), avant d’écrire la moindre de ligne de code, et sois disant je perdais du temps. N’empêche que mon ratio développement test personnel était du genre deux jours de mise au point pour deux jours de codage, quand la moyenne du département était supérieure à dix jours de mise au point pour autant de codage. Alors en un mois j’en avais peut-être pas fait plus, mais le client ne découvrait pas des wagons de bogues dans les mois suivants.

avatar raoolito | 

@pakal

Le monde tourne à la com' puis a la technique. Ou est le matraquage pub sur stadia, comme sony, nvidia ou microsoft l'ont fait pour leur service en ligne?
Apple a une couverture enorme et sait buzzer comme il faut, google c sont point faible

avatar oomu | 

@pakal

c'est un modèle intrinséque à des entreprises comme Microsoft et Google, mais pas qu'elle.

Vous avez un produit ou deux phares, qui permettent de financer l'entreprise (en interne comme par des banques: vous êtes fiable). Avec ça vous pouvez investir continuellement dans de la diversification/rachat/développement par la construction et destruction.

Google a fait de l'activité.

-
"’autant plus que le service marche parfaitement bien"

pas du tout. il dysfonctionne monstrueusement, d'une médiocrité abyssale à remplir sa fonction première : satisfaire l'investisseur.

échec total ;)

avatar nemrod | 

@pakal

Un mauvais business modèle ? Payer un abonnement et acheter ses jeux 🥶

avatar pakal | 

@nemrod

pas tout à fait.
tu pouvais acheter un jeu et y jouer sans abonnement.

avatar nemrod | 

@pakal

Donc pas besoin de stadia ?

avatar nifex | 

@nemrod

Non indispensable Stadia car tous est diffusé en streaming depuis les serveurs de Google. Sauf erreur sans abonnement on ne pouvait bénéficier que du Full JD et avec l’abonnement ça passait au 4K max.

avatar pakal | 

@nemrod

pas besoin de stadia PRO

avatar lmouillart | 

Les execs et le middle managment de Google sont naze, ce n'est malheureusement pas une grande nouveauté. Ils ont le syndrome du génie incompris, écoutent peu les clients, peu les ingénieurs. Avant d'être incroyable, magique, révolutionnaire, il faut que le produit serve à quelque chose, qu'il soit compris, maintenu et qu'il puisse survivre dans un environnement concurrentiel.

avatar yoyo3d | 

45 minutes c est bien suffisant pour faire ses cartons

avatar oomu | 

@yoyo3d

et dire au revoir aux autres unités organiques de productions.

avatar ancampolo | 

@yoyo3d

🤣🤣🤣

avatar Lucas | 

C’est tellement dégueulasse, le capitalisme à l’américaine… pensons aux équipes françaises de Zenly brutalisées par Snapchat malgré leur succès…

avatar raoolito | 

@Lu Canneberges

Taratata
Ils ont ete tous licenciés sans indemnités ? Vous avez une info là-dessus ?
Google est comme tous les autres a la recherche des devs et stadia est une filière, ils sont peut-être en vacances le temps qu'on leur propose un ou plusieurs nouvelles options, sauf s'ils veulent partir avant
Desole mais c pas whirlpools quoi

avatar oomu | 

@raoolito

?

avatar MGA | 

@raoolito

« Taratata
Ils ont ete tous licenciés sans indemnités ? Vous avez une info là-dessus ?
Google est comme tous les autres a la recherche des devs et stadia est une filière, ils sont peut-être en vacances le temps qu'on leur propose un ou plusieurs nouvelles options, sauf s'ils veulent partir avant
Desole mais c pas whirlpools quoi »

La méthode est volontairement nulle et montre à quel point les ouvriers qui bossent pour Stadia sont humainement sous-considérés. Et dire que ces boîtes ont fait croire qu’elles étaient cool…

avatar Fenlor | 

@MGA

Le problème , je pense , c’est qu’il est impossible de contrôler les fuites. Donc si tu annonces aux salariés la fin d’un produit vendus au public ben tu annonces en même temps au public, tu n’as pas le choix.
Si tu as l’intention de le faire 1 mois après et bien tu te retrouves à le faire à larrach des le lendemain à cause des rumeurs en tout genre.

avatar MGA | 

@Fenlor

C’est exactement ça à mon avis aussi. Mais ce n’est pas une raison…

avatar Fenlor | 

@MGA

Ben quasiment si.
Car s’ils font l’annonce au public à l’arrache, et bien au final on dirait la même chose : « ils ont été prévenus la veille ».
Et puis si ça se trouve, les 2 annonces ont ptre été précipitées par dès débuts de fuite.

Il n’y avait pas eu quelques News sur le sujet récemment ?

avatar MGA | 

@Fenlor

C’est ça, la raison est purement business. L’humain n’a pas d’importance et apprendre que son travail est balancé aux oubliettes par visio 45 minutes avant n’est pas très respectueux c’est juste un fait, mais il doit y avoir de bonnes compensations… j’espère.

avatar iPop | 

@MGA

Compensation ? Que dalle, à l’américaine. tu as eu ton salaire, tu dégages avec ton carton.

En France les salaires son miséreux et l’état en prend la moitié, c’est normal qu’on y attend des compensations.

Quant à savoir lequel est préférable …

avatar ancampolo | 

@iPop

Tu pars jamais sans rien d’un grand groupes aux etats unis et les mecs retrouveront du travail le lendemain

avatar pocketalex | 

@MGA

" la raison est purement business"

je t'en informe : on parle d'une entreprise

" L’humain n’a pas d’importance et apprendre que son travail est balancé aux oubliettes par visio 45 minutes avant n’est pas très respectueux"

Parce que c'est plus "respectueux" de ne pas dire les choses quand elles doivent être dites ? De laisser bosser des gens sur des trucs qui seront mis aux oubliettes quoi qu'il se passe car décision est prise ?

Non

Décision est prise, on agit de suite : on prévient les équipes, on annonce officiellement. Et de toutes façons plus tu mets de délai, plus tu laisses n'importe qui annoncer ça n'importe comment, c'est encore moins respectueux

Ce qui ne te plait pas dans cette histoire, c'est qu'un projet soit arrêté, et qu'on doive dire aux équipes qui sont dessus ... ben d'arrêter. C'est fini. ça fait pourtant partie du rôle, pas sympa, du manager. Et de la vie, pas toujours sympa, d'un projet d'entreprise.

Il y a un bon moyen d'éviter tout ça : monter une association loi de 1901 et y être bénévole. Mais ça fait pas tourner la marmite.

Si tu as mieux que le système capitaliste, on est à l'écoute, mais pour le moment c'est le meilleur système, enfin le moins pire.

on peut arrêter un projet d'entreprise qui ne marche pas et être humain, ce sont deux choses différentes. Et je ne suis pas inquiet pour les équipes Stadia, ce sont surement la crème des développeurs qui avait été recruté à grands frais, des talents recherchés, je pense qu'ils sont déja tous casés ailleurs.

avatar raoolito | 

@pocketalex

google va appliquer la même méthode qu’ils ont appliquer au reste des développeurs de stadia ainsi qu’à une autre société qu’ils ont fermé récemment. En gros les gars ils vont avoir quatre mois pour trouver dans tous. Google un boulot qui leur plaît.

cf la fin de l’article que personne n’a pris le risque de lire ni l’article de préciser

avatar gwen | 

@MGA

Pas 45 minutes avant la fermeture. 45 minutes avant l’annonce public.

Il y a encore trois mois avant la fermeture. C’est quand même pas mal pour se retourner.

avatar MGA | 

@gwen

« Pas 45 minutes avant la fermeture. 45 minutes avant l’annonce public. » mea-culpa, j’ai résumé un peu trop… je trouve que la méthode est expéditive, mais, après l’annonce, trois mois c’est en effet très correct.

avatar gwen | 

@MGA

Le raccourcis était facile à faire. Et rien ne dit qu’une partie de l’équipe ne soit pas remerciée avant les trois mois.

avatar abalem | 

avatar ancampolo | 

@Lu Canneberges

Les ricains contrairement aux grands groupes français paient pour leur licenciement et bien comme il faut…

avatar raoolito | 

Vu la vitesse pour decrocher le smartphone et poster sur les réseaux sociaux, ce genre de news va etre de plus en plus secrete même en interne jusqu'à la derniere minute, c'est logique

avatar oomu | 

@raoolito

alors vous ne l'annoncez pas officiellement au public aussi vite.

avatar raoolito | 

@oomu

Ben si, car des que les employes sont au courant, l'info sera divulguée dans l'heure qui suit

avatar 421 | 

@raoolito

Il suffit de faire signer une clause de confidentialité, beaucoup de boîtes font cela et vendu parfaitement légal…
Pour les reste, cette gestion du personnel est à vomir 🤮

avatar raoolito | 

@421

On ne fait pas signer une claude de confidentialité à des gens dont le job vient de disparaître
D'autant que
1- quel intérêt ? Pourquoi garder cela secret plus longtemps ?
2- quelles carottes ou batons? Si on veut les reembaucher dans un autre poste on aurait plutôt tendance à les chouchouter, vu la penurie en recrutement

3- si on suit ce qui semble un vote unanime ici comme quoi ce serait du licenciement sec, tenter de faire signer un nda c voué a l'echec, n'importe quel coup de fil à son avocat permettra de le confirmer

Résumé : soit la boite a des offres a leur faire, soit la boite les vire, dans les deux cas faire signer un nda n'est pas une option intéressante

avatar Hasgarn | 

Du grand art !
C’est sublime d’incompétence managériale !!

J’en avais rien à faire de cette plateforme/système/environnement/truc mais faire ça à ses employés, c’est dégueulasse !

avatar IceWizard | 

C’est toujours mieux que de l’apprendre 45 mn après le grand public !

avatar ancampolo | 

@IceWizard

Ouai c’est pas faux 🫠

avatar fte | 

@IceWizard

"C’est toujours mieux que de l’apprendre 45 mn après le grand public !"

Exactement ce que j’ai pensé. 😅

avatar justlikeheaven | 

Moi qui voulait tester ça dans la Tesla..

avatar mat16963 | 

Il faudrait surtout savoir si ces équipes seront relocalisées ailleurs dans l’entreprise ou virées… si c’est le premier cas, je pense pas que ça leur change beaucoup de le savoir 1h avant ou 3 mois avant… surtout que comme le disent plusieurs commentateurs l’info aurait sûrement fuité et ça n’a pas vraiment d’intérêt d’informer les employés de l’arrêt du produit beaucoup avant les clients…

avatar raoolito | 

@mat16963

Nan mais ici tout le monde semble persuadé qu'ils sont virés sec avec remplissage du carton sous les yeux d'un vigile..
J'attend toujours un indice de ça

Edit, bon ben voilà la reponse est dans l'article, mais le lire avant de tirer etait trop compliqué

"Il n'est pas clair pour le moment ce que l'avenir réserve aux autres employés de Stadia au sein de Google. En s'appuyant sur des exemples précédents, les employés de Stadia Games & Entertainment ont eu la chance de trouver de nouveaux postes au sein de Google, mais la spécialisation dans les jeux a rendu difficile pour beaucoup. Plus récemment, lorsque Google a réduit la division Area 120, l'entreprise a donné aux employés concernés quatre mois pour trouver un nouveau poste au sein de l'entreprise."

avatar vsi | 

Je travaille chez Twilio et on a reçu un mail similaire annonçant un layoff de 10% de la boîte dans les 2h. En France on est un peu mieux protégé, on a 2 mois avant de faire son carton…

avatar Vetsa | 

Étant dans un grand groupe en France. Ça se passe exactement pareil avant que l’annonce ne soit faite à l’ensemble des salariés.

Il y’a peut-être les délégués syndicaux qui peuvent avoir l’information avant. Mais eux ils sont tenus par le secret professionnel.

Et comme certains l’ont dit, des qu’un grand nombre de salariés est mise au courant, c’est sur et certains que l’information se retrouvera dans le 20h quelques secondes après.

Certes, d’un point de vue salarié et extérieur c’est déguelasse, avec tous les qualificatifs qu’on souhaiterait. Mais malheureusement c’est ainsi, pour éviter que l’information ne s’ébruite avant les dates convenues.

avatar pocketalex | 

@Vetsa

Je ne vois pas ce qu'il y a de dégueulasse...

C'est du discours de syndicaliste communiste ou quoi ?

Il faudrait faire quoi ? prévenir tout le monde 6 mois avant que le service va s'arrêter, mais shhht faut rien dire hein, et vous pouvez tranquillement bosser sur vos trucs qui iront à la benne quand même. Sympa la motivation pour bosser. En tout cas j'y vois le meilleur moyen de prendre les équipes "pour des cons", mais chacun sa vision des choses

Le respect de l'humain, c'est d'être clair dans les choses à dire et de les dire, ce qu'a fait Google, d'être juste des les compensations ou de proposer des postes ailleurs, ce qu'il me semble également avoir été fait.

Et puis, on est aux US faut pas l'oublier. Le marché du travail est totalement différent, plus fluide et moins protégé. On quitte vite, on trouve vite. C'est pas forcément mieux ou moins bien, on peut en débattre, mais c'est comme ça, et les Américains sont un peu au courant de comment ça se passe

C'est gentil de vous inquiéter pour eux

Pages

CONNEXION UTILISATEUR