Guerre en Ukraine : les plateformes numériques entrent dans une guerre de positions

Anthony Nelzin-Santos |

Les médias d’État RT et Sputnik, fer de lance de l’offensive de désinformation russe, sont la cible d’une salve de restrictions. « Nous allons interdire dans l’Union européenne la machine médiatique du Kremlin », annonçait hier soir Ursula von der Leyen, la présidente de la Commission européenne. Meta et Google ont pris les devants en s’attaquant aux revenus publicitaires des médias russes.

Image MacGeneration.

« Nous voulons casser le récit des médias contrôlés par l’État russe, qui diffusent désormais de la propagande de guerre », déclarait le haut représentant de l’Union européenne Josep Borrell, « Poutine veut conquérir un territoire, mais aussi les esprits. » Quelques minutes plus tôt, Ursula von der Leyen avait annoncé que « les médias d’État Russia Today et Sputnik, ainsi que leurs filiales, ne pourront plus diffuser leurs mensonges pour justifier la guerre de Poutine et pour semer la division dans notre union. »

L’Allemagne avait déjà interdit la diffusion de la déclinaison locale de RT pour des raisons juridiques au début du mois, et l’Arcom étudie la question en France après avoir été saisie par l’association Médias Démocratie Europe. La base légale de l’interdiction européenne n’est pas claire, mais la présidente de la Commission assure que « nous développons des outils pour interdire leur désinformation toxique et nuisible en Europe ».

RT n’a pas tardé à réagir par la voix de sa présidente, Xenia Fedorova, qui assure que « la décision de bannir notre chaine, dans laquelle travaillent 176 salariés, dont plus de 100 journalistes, est une violation de l’État de droit et va à l’encontre des principes mêmes de la liberté d’expression. Rien ne peut justifier cette censure. » Mais l’action publique est largement anticipée par les acteurs privés.

Meta interdit désormais aux médias d’État russes de diffuser des publicités et de percevoir des revenus publicitaires sur ses plateformes. Facebook est certes nettement moins populaire que les réseaux sociaux locaux VKontakte et Odnoklassniki, mais WhatsApp et Instagram sont parmi les services numériques les plus utilisés en Russie.

Google suspend elle aussi les publicités des médias d’État russe, sur le web comme dans leurs applications, mais aussi sur YouTube, qui reste extrêmement populaire en Russie. Le gendarme russe des communications demande la levée immédiate des restrictions touchant la chaine de télévision Zvezda du ministère de la Défense, ainsi que Sputnik et RBC TV.

Twitter suit le mouvement, mais s’intéresse surtout aux possibilités de détournement des algorithmes de recommandation. Le réseau social « examine les tweets de manière proactive pour détecter les manipulations de la plateforme » et dit « prendre des mesures à l’encontre des sources d’information synthétiques et manipulées ».

Sur le front de la guerre de l’information, l’Ukraine n’est pas en reste. La photographie montrant le président Volodymyr Zelensky en treillis et gilet pare-balles, largement diffusée ces derniers jours, remonte au 9 avril 2021. Alors qu’il est encore impossible de confirmer les pertes russes, l’ambassadeur ukrainien aux Nations unies demande au Comité international de la Croix-Rouge de « faciliter le rapatriement de milliers de corps de soldats russes ».

Un site met en scène les soldats capturés et blessés, et les vidéos de simples citoyens défiant des colonnes de chars inondent les réseaux sociaux. Le vice-premier ministre Mykhailo Fedorov, par ailleurs chargé de la « transformation numérique », fait preuve d’un activisme tous azimuts. Après avoir réclamé la suspension de l’App Store en Russie, il demande maintenant le blocage des échanges de cryptomonnaies.

L’agitation n’est pas l’action : Apple n’a pas répondu aux demandes de Kiev, et si Elon Musk assure avoir activé son réseau satellitaire Starlink en Ukraine, il reste à savoir comment les stations et les modems pourraient bien être acheminés. L’annonce de la création d’une « armée informatique d’Ukraine » peut même faire sourire quand on sait qu’elle est composée… d’un groupe Telegram.

Les fondateurs de la messagerie chiffrée sont aussi ceux de VKontakte, et annoncent « envisager de restreindre partiellement ou entièrement le fonctionnement de certains groupes Telegram si la situation s’intensifie ». Le collectif hétéroclite de hackers Anonymous assure avoir piraté des chaines de télévision russes pour diffuser des chants et des messages de propagande ukrainiens.

Les attaques par déni de service contre les sites du gouvernement et des entreprises russes se multiplient, en réponse aux attaques contre les sites du gouvernement et des entreprises ukrainiennes. Pour le moment du moins, les infrastructures critiques des deux pays semblent épargnées par les attaques, les quelques wipers et ransomware repérés n’ayant qu’une portée limitée.

Finalement, le débranchement annoncé du réseau coopératif SWIFT s’impose comme l’opération la plus conséquente sur le terrain numérique. Privées d’accès au service de messagerie automatisé d’instructions de paiement, les institutions russes devront revenir aux méthodes manuelles, plus lentes et moins fiables. Le rouble dévisse une nouvelle fois ce matin, et vaut désormais moins que le Robux, la monnaie interne au jeu Roblox.

Les communications vers l’Ukraine moins chères

Vous avez de la famille ou des amis en Ukraine ? Chez Orange et Sosh, comme chez SFR, les appels et SMS vers les fixes et mobiles ukrainiens sont gratuits. Bouygues remboursera la moitié du cout des appels et des SMS vers l’Ukraine pendant au moins un mois, et Free baisse ses tarifs de 22 à 61 % selon les communications.


avatar Gerrer | 

@max351

Pour l’instant. Rien n’es définitif dans la vie. En tout cas c’est mauvais signe.

avatar DeaDPooL | 

+1
Il est même plus que temps !

avatar Link1993 | 

@DeaDPooL

Bah je sais pas... Ça fait quand même partie de la liberté d'expression. Et puis on a pas fait ça pour les chaînes qui racontaient des conneries pendant le Covid...

Après, je n'ai jamais regardé ces chaînes, excepté une émission sur RT qui avait parlé du nucléaire.
Et je l'avais trouvé très bonne au contraire ! Mais il est vrai que la Russie a du nucleaire à regardé aux pays de l'Est...

avatar raoolito | 

@Link1993

le virus avait l'avantage de se moquer complètement des fausses nouvelles et de la propagande parce qu'il contaminé comme il a tué des centaines de milliers de Russes dans le plus bel anonymat.
ici on parle de quelque chose qui n'est pas de l'ordre de la nature on parle d'un pays qui a envoyé une armée envahir un autre pays juste à côté alors qu'il avait signé depuis 1994 des accords validant les frontières actuelles dudit pays

avatar marc_os | 

@ Link1993

> Ça fait quand même partie de la liberté d'expression

Comment concilier la « liberté d'expression » avec la propagande militaire d'un pays qui a déclaré la guerre à un autre et est en train de le bombarder et de l'envahir ?

Poutine s'est déjà bien moqué des diplomates, il rigolerait encore plus si on continuait à autoriser sa propagande. Et il aurait bien raison de nous prendre pour des cons et des pigeons.

avatar Link1993 | 

@marc_os

Je sais bien, mais du coup, c'est un sujet bien plus compliqué à discuter, qu'un simple "enfin, c'est pas trop tôt pour ces sales collabos !"

Donc voilà, je voulais remettre un peu d'équilibre dans le sujet, sans forcément vraiment le connaître à fond (même si j'ai aussi vu les extraits qui les incriminent pas mal quand même ! 😒)

avatar powergeek | 

RT n’a pas tardé à réagir par la voix de sa présidente, Xenia Fedorova, qui assure que c'est une violation de l’État de droit...

Et l'invasion de l'Ukraine c'est quoi ? Mais de qui se moque-t-elle ? Il suffit de lire les commentaires sur la chaîne YOUTUBE de RT France pour se rendre compte de la propagande 😡

avatar wataru | 

@powergeek

Ayons avant tout pitié de ceux qui se sont laissé avoir dans cette propagande, il ne faut pas les blâmer mais ce battre pour les aider.

avatar Krysten2001 | 

@wataru

Euh et chez nous?

avatar raoolito | 

@Krysten2001

poutine a deja annoncé depuis 2008 que l'ukraine n'etait pas un pays et que la frontière etait une erreur de lenine.
c pas de la propagande c'est vrai
quand on est assis sur une piece remplie d'explosifs et qu'on en rajoute chaque jours, que l'allumette vienne de droite ou de gauche n'a plus beaucoup d'importance

avatar cuco | 

Ce n'est en effet pas de la propagande, c'est du délire...

avatar raoolito | 

@cuco

je me suis mal exprimé, lisez en dessous

avatar powergeek | 

@raoolito

Totale méconnaissance de l'histoire. Ne relayez pas le discours révisionniste de Poutine.

avatar raoolito | 

@powergeek

oups
excusez-moi je me suis mal exprimé, c'est le discours de poutine en vrai. ce n'est pas de la propagande.
du coup quelle que soit l'excuse inventée sur le moment, elle relève forcément de la com, poutine veut une ukraine aux ordres.

j'ai ete compris a l'inverse de mon propos 🤦‍♂️

avatar powergeek | 

@raoolito

👍

avatar cuco | 

Madame Federova n'a plus rien à faire en France.

avatar powergeek | 

@cuco

Elle est sur la liste des personnes visées par les sanctions. Ses avoirs vont être gelés.

avatar cuco | 

Ils le sont déjà, elle n'a plus accès à ses comptes bancaires.

avatar Sindanárië | 

@cuco

Salaud de banquier 😬😁

avatar Amaczing | 

@cuco

"Madame Federova n'a plus rien à faire en France."

Mon cher TDBI, te voilà 😙

avatar combossss | 

@powergeek

« Et l’invasion de l’Ukraine c’est quoi ? »
Hé bien j’attend votre réponse.
C’est assez simple car on a accès à l’ensemble des négociations, mieux même, la France est garante des accords de minsk 1 + 2 hahaha
Mais allez y, l’invasion de l’Ukraine. C’est quoi ?

avatar powergeek | 

@combossss

C'est une violation de l'état de droit... Et toi t'es un troll propagandiste.

avatar Manuko | 

@combossss

C'est pour consommer du gaz de schiste !
https://youtu.be/FapkmgNlaYk

avatar jean512 | 

c'est sur que la propagande européenne est bien meilleure....
RT à rétabli la vérité sur les morts de l'ile aux serpent, alors que tous les médias français ont répétés la fake news balancée par l'Ukraine...

avatar powergeek | 

@jean512

T'es sérieux là ?

avatar raoolito | 

@powergeek

oui et c'est la que c'est magique
a ce stade de lobotomie c'est juste a appel pour qu'on le cache des commentaires

je fais une belle moisson de cretin(e)s aujourd'hui

avatar jean512 | 

oui l'Ukraine a reconnu elle meme la fake news, mais continuez à fermer les yeux et écouter uniquement la propagande européenne.
Sinon vous pouvez écouter aussi le camp adverse afin de faire la part des chose et améliorer votre cerveau avec votre copain raoolito

avatar powergeek | 

@jean512

Si c'est vrai alors c'est une bonne nouvelle pour ces soldats ukrainiens.

https://t.me/KyivIndependent_official/470

Info confirmée par l'Ukraine:

https://www.instagram.com/p/CahTDj1t1iw/?utm_medium=copy_link

avatar IceWizard | 

@jean512

« oui l'Ukraine a reconnu elle meme la fake news, mais continuez à fermer les yeux et écouter uniquement la propagande européenne.
Sinon vous pouvez écouter aussi le camp adverse afin de faire la part des chose et améliorer votre cerveau avec votre copain raoolito »

🎠

avatar laraigneegypsymontealagouttiere | 

@jean512

Dans les grandes gueules sur RMC y avait une activiste ukrainienne vivant à Lyon qui était présente pour dénoncer la propagande russe en faisant la promotion de la propagande ukrainienne
Quand un autre intervenant lui a demandé si elle se sentait un peu coupable d’être bien au chaud en France tandis que ses compatriotes étaient sur place, elle a éludé la question et fait une réponse bien politicienne…
l’émission était un peu surréaliste avec des réponses complètement déconnectées de l’aspect humain, elle était juste là pour cracher sur la Russie.
Idem à un moment on l’a interrogé sur le fait de distinguer Poutine de la population russe et elle a répondu que les russes n’avaient que ce qu’ils méritaient, qu’ils soutenaient aveuglément leur dirigeant sans réfléchir et sans chercher la vérité…

Y avait tellement d’âneries que je ne pourrais pas toutes les citer

Comme notamment il n’existe pas de continent européen mais que lorsqu’on regarde les territoires qui vont de la France à l’Oural… l’Ukraine est au cœur de l’Europe 🤦‍♂️😂

avatar ckermo80Dqy | 

@jean512

Pauvre vieux, pathétique...

avatar morpheusz63 | 

@jean512

👏👏👏👌

avatar DP-Britto | 

@jean512

Jean Messiha, on t’a reconnu

avatar BingoBob | 

C’est dingue. Apple et sa propagande « on fait un monde meilleur » semble tellement lâche comparé à Google et Elon Musk.
Quand on nous abreuve pendant 20 ans d’être la compagnie fer de lance de tous les combats justes et libertaires, on est en droit d’en attendre un peu plus face au Kremlin. Décevant, encore une fois. Apple plie facilement face aux forts.

avatar combossss | 

@BingoBob

Je n’ai pas saisi : Apple a plié face à qui ?

avatar airmac | 

@BingoBob

Pas très réfléchi ton commentaire

avatar malcolmZ07 | 

@BingoBob

Tu veux qu’il fasse quoi ?

avatar cuco | 

Cela va bien maintenant, nous sommes en guerre, tous les intérêts russes en Europe doivent être neutralisés.

avatar combossss | 

@cuco

😂😂😂
Toujours plus les extrémistes dans les commentaires hahaha

avatar cuco | 

Le traducteur russo-français fonctionne décidément de plus en plus mal...

avatar raoolito | 

@cuco

l'oeil barré pour lui, profitez en c rapide et facile :)

avatar Jono13 | 

@cuco

L’Ukraine est en guerre. Nous ne sommes pas en guerre avec la Russie pour le moment. Ni eux ni nous l’avons déclaré.

avatar cuco | 

Poutine ne déclare pas la guerre, même pas à l'Ukraine, mais cela fait des années qu'il la fait.
Là il est devenu impossible de ne plus le voir, et si nous n'enverrons pas de troupes en Ukraine, nous la soutenons de tous les autres moyens possibles, et nous allons, systématiquement, ruiner la Russie, qui vient à l'instant de perdre l'accès aux réserves en devises de sa banque centrale (300 milliards de dollars, de quoi financer pendant longtemps la résistance ukrainienne...)
Après, libre à vous de continuer à vivre dans l'illusion que nous ne sommes pas en guerre avec la Russie...

avatar MGA | 

@cuco

« vivre dans l'illusion » les mots ont un sens et dire que l’on est en guerre contre la Russie est faux.

avatar MGA | 

@cuco

« nous sommes en guerre, » ah ? Nous avons déclaré la guerre à la Russie ? J’ai pas suivi cette étape.

avatar cuco | 

Non, nous n'avons rien déclaré, nous nous sommes juste mis au diapason de Poutine, qui n'a déclaré officiellement lui non plus la guerre à personne...

avatar MGA | 

@cuco

Disons que tout le monde laisse faire la Russie : il y a 10 ans en Georgie, puis plus tard et progressivement en Ukraine. On laisse aussi faire le renforcement ou l’extension de sa sphère d’influence au Kirghizstan et au Moyen Orient…
En Europe la question de l’Ukraine était loin de faire l’unanimité, pour réussir à définitivement mettre en oeuvre le traité économique Europe-Ukraine il a fallu rajouter les clauses de non-soutien militaire et même que le traité n’équivaut pas à une intention d’entrée dans l’UE…. pour satisfaire les Pays-Bas.
Plus futile mais en France on accepte d’abandonner l’appellation « Champagne » en Russie (alors qu’on l’a âprement défendue et gagnée en Chine).
Bref on laisse faire et notre président au bilan international déplorable met en scène tout ça à sa sauce.
Mais nous ne sommes pas en guerre. Mais la guerre froide n’est certainement pas terminée…

PS on laisse faire mais on n’a pas forcément les moyens de faire autrement… mais sur ce coup là la Russie est allée un peu trop loin et surtout pas assez sournoisement pour que ça passe.

avatar cuco | 

Ils sont en effet allés trop loin, et ils vont le payer très cher, Poutine ne nous laisse pas d’autre choix.

avatar Manuko | 

@MGA

Ouais mais, il vont me couper le gaz à cause de bateau américain en mer noire 😏
https://youtu.be/FapkmgNlaYk

avatar yasuo87 | 

@cuco

Attention les mots ont un sens. L’UE (le 28/02 à 18h15) n’est pas en guerre. Après on n’a pas besoin d’être en guerre pour ne pas vouloir de propagande mais ne pas oublier que dans un conflit les 2 parties font leur propre propagande.

Pages

CONNEXION UTILISATEUR