Comment supprimer les enregistrements Siri qu'Apple possède sur vous ?

Mickaël Bazoge |

Depuis cette nuit, Apple essaie de circonscrire l'incendie parti il y a quelques jours d'un article du Guardian sur l'écoute humaine d'extraits audio de Siri. Emboîtant le pas de Google, la Pomme a annoncé la suspension provisoire des écoutes.

Mais dans ce domaine, Apple est à la traîne par rapport à la concurrence : aussi bien Google qu'Amazon proposent de désactiver les enregistrements vocaux (lire : Et si Apple s'inspirait de Google en matière de confidentialité ?). La Pomme promet toutefois une option qui permettra aux utilisateurs de ne pas participer à ces écoutes.

En attendant, Apple fait la tournée des popotes sites web US en indiquant comment il est dès à présent possible de supprimer l'ensemble des enregistrements Siri stockés sur ses serveurs. Le guide sur la sécurité d'iOS rappelle en effet que « les enregistrements vocaux de l’utilisateur sont conservés pendant six mois [et qu'] une autre copie est enregistrée après six mois, sans son identifiant, afin [de] l’utiliser pour améliorer et développer Siri, et ce, pendant deux ans au total ».

Ce sont ces informations qu'il est possible de supprimer en plongeant dans les arcanes des réglages système des appareils. Bien malin celui qui trouve tout seul comment effacer ces données…

Sur iOS :

  • Réglages > Siri et Rechercher : désactivez les options Utiliser « Dis Siri » et Utiliser le bouton latéral.
  • Réglages > Général > Clavier : tout en bas de l'écran, désactivez l'option Activer Dictée.

Il n'y a rien à faire de spécifique pour l'Apple Watch, son réglage est lié à celui de l'iPhone. Pour le HomePod, Siri reste actif même si l'assistant est désactivé sur l'iPhone. Dans ce cas, il faut se rendre dans les réglages de l'enceinte (dans l'app Maison, puis touchez les réglages du HomePod). Désactivez les options Activer Dis Siri et Maintenir pour parler à Siri.

Sur Mac :

  • Préférences système > Siri : décochez la case Activer Demander à Siri.
  • Préférences système > Clavier > Dictée : cochez la case Désactivée.

Ces manipulations, qui n'ont rien de franchement évidentes, devront être réalisées pour chaque appareil macOS et iOS que l'on possède (iPhone, iPad et iPod touch), ces enregistrements n'étant pas liés à un identifiant iCloud mais à chaque appareil. De plus, en réactivant soit Siri, soit la fonction Dictée (qui peut servir), le processus de collecte des données va recommencer même s'il aura un nouvel identifiant anonymisé.

Au cas où ce ne serait pas clair, ces manipulations consistent en fait à désactiver totalement Siri. Google et Amazon permettent, eux, d'utiliser leur assistant sans le stockage des enregistrements vocaux, même s'ils poussent tous les deux à activer l'historique.

Il existe des bidouilles empêchant l'enregistrement des requêtes Siri, mais elles ne sont pas à la portée du premier venu, et elles peuvent présenter des risques pour la sécurité des appareils (lire : Astuce : désactiver l’enregistrement de vos requêtes Siri sur les serveurs d’Apple). Par ailleurs, durant le processus de configuration comme nouvel appareil, il est possible de ne pas autoriser la collecte des données Siri, rappelle AppleInsider.

Au-delà des options permettant de supprimer les données détenues par les uns et par les autres1, se pose la question plus générale de l'exploitation des données. La Silicon Valley en a pris conscience suite au lobbying d'Apple, mais il reste encore beaucoup à faire pour que les utilisateurs puissent reprendre le contrôle de leurs informations (lire : La confidentialité, nouvelle promesse ténue de la Silicon Valley).


  1. Ce qui est au passage une des raisons d'être du RGPD européen à l'origine de la prise de conscience de Google et d'Apple dans ces histoires d'écoutes humaines.  ↩

avatar The Joker WSS | 

Oh mais moi je veux surtout les écouter, pas les supprimer, ça doit être marrant.

avatar dujarrier | 

@The Joker WSS

En théorie, je pense qu’avec le General Data Protection Regulation (GDPR), il est possible de demander a Apple une copie des enregistrements fait par Siri qui vous concerne...

Cela peut donc être intéressant de demander une copie de ces enregistrements à Apple pour savoir ce qu’ils ont exactement...

avatar SyMich | 

Apple répondra que les enregistrements n'etant pas lié à votre appleID ni à votre compte iCloud, ils ne peuvent pas retrouver ceux qui vous concerne.
Il faudrait rechercher ceux qui sont liés à vos noms et prénom + quelques détails additionnels pour éviter les homonymes (comme le nom de votre conjoint), puisque ces éléments, puisés par Siri dans Contacts au moment de la requête, sont liés aux enregistrements.

avatar SyMich | 

On peut en déduire que ce que l'on dicte vocalement (lorsque dictée est activé) faisait aussi l'objet de contrôle statistique par des hommes et des femmes...

avatar Mickaël Bazoge | 

@SyMich

Ah oui tout à fait.

avatar vrts | 

Ca c'est super abuse, j'avais desactive Siri et je ne connaissais meme pas cette option de dictee a desactiver.

avatar TrollMan06 | 

@vrts

Bah pas grave, du moment que tu ne l’utilisais pas pour dicter tes notes, rien a été envoyé à Apple

avatar ovea | 

@vrts

Normalement, enfin sur Mac, la possibilité d’utiliser la dictée vocale sans connexion une fois le dictionnaire français téléchargé, était possible.

Sur iOS 10, on ne pouvait télécharger que le dictionnaire anglais en local.

Le pire, c’est qu’il est bien dit avec iOS 12 que la dictée vocale une fois téléchargée (on suppose une similitude avec le Mac) pourrait-être utilisée en local, mais, … un ajout, joue sur le mélange entre Siri et la dictée vocal pour ce qui est de l’absence de confidentialité.

On retourne en rond au bac à sable :
Siri comme la Dictée vocale peuvent dont fonctionner en local,
– Siri pouvant compter enfin sur les «raccourcis» comme dictionnaire d’application pour interagir vocalement,
- Dictée vocale pouvant enfin télécharger le dictionnaire de reconnaissance de votre langue pour prendre des notes.

avatar mateodu13 | 

Si ces données sont anonymes, quel est l’intérêt de les effacer ?

avatar SyMich | 

Elles ne sont pas liées à votre identifiant Apple ou à votre compte iCloud. Elles ne sont pas anonymes pour autant. Lisez ce texte d'Apple à partir de la page 80...
https://www.apple.com/fr/business/site/docs/iOS_Security_Guide.pdf
Vous verrez qu'elles sont associées à d'autres infos personnelles (récupérees directement sur l'iPhone) pour permettre à Siri d'etre plus pertinent dans ses réponses.

avatar Novezan | 

@mateodu13

Anonyme n’existe pas, c’est du pipo

avatar John McClane | 

@mateodu13

J’ai utilisé Notes pour dicter des projets de scénarios et divers messages liés au boulot, et je serais bien dégoûté que ces enregistrements soient écoutés par des gens, anonymes ou pas.

avatar marcpafr | 

Après toutes les vantardises rabâchées, les affiches énormes, les vidéos et tout le toutim, c'a la fout vraiment mal...
En gros c'est pire que Google qui, lui, explique comment manager sa sécurité et ses données et très simplement pas comme Apple qui planque tout.
Du coup je ne suis plus sur de rien avec mes iDevices et Mac's.

avatar Depret Lucas | 

@marcpafr

Apple ne vendent pas vos données, je ne vois pas en quoi vous vous alarmez

avatar hirtrey | 

@Depret Lucas

Google n’ont plus ne vend pas tes données, il est exploite

avatar DareMac | 

Mais non, c'est sûr, Apple c'est les gentils.

Sont pas méchants comme Google, Amazon ou Microsoft. voyons...

avatar albert13 | 

@DareMac

+ 1
c’est vrai un peu deçu par Apple et surtout par le discours de Mr propre soit Mr Tim

avatar marenostrum | 

eux qui vendent des données (en reconstruisant des profils d'utilisateurs) tu les trouves dans les sites web que tu visites (regarde dans tes cookies), comme ici. c'est des sociétés obscures que t'as jamais entendu parler auparavant.

avatar Depret Lucas | 

@marenostrum

Google vend les données et les exploitent.

avatar marenostrum | 

ils le vendent à qui ? ils payent Apple (et tous les sites du globe) des milliards pour les avoir. comment en gagner plus en les vendant. qui est capable de payer plus qu'eux ?
je trouve pas la logique.

c'est un vendeur de PUB Google. suffit de voir cette page, ou aller voir Youtube, etc. ils rémunèrent tous les gens capables d'amener de visiteurs que pour revendre la pub. ce que fait la TV ou la presse traditionnelle (bref les média) depuis toujours.

avatar Depret Lucas | 

@marenostrum

Même si Google est le moteur de recherche principal, on peut le changer et si on ne veut pas, Apple a mit des sécurités en place pour que Google ait du mal.

avatar marenostrum | 

tu l'as Google installé dans les sites que tu visites (ici par ex. il suffit de lire le code source de cette page, pour voir que Google est dans le code), parce que Google donne de l'argent au gars du site pour chaque visite qui reçoit. tu ne peux pas leur échapper. ils sont partout sur ne Net.

avatar Depret Lucas | 

@marenostrum

Google peut moins nous tracer avec safari et ce que tu peux ajouter c’est un VPN

avatar marenostrum | 

c'est le VPN qui va vendre ton activité à Google. ça revient au même. moi je cache rien maintenant, je m'en fous. ça sert à rien. sinon il faut juste arrêter l'internet et faire autre chose. mais pourquoi se priver ? la vie est courte.

avatar Arthegor | 

@marenostrum

+1 même si il faut nuancer tout de même tout les services VPN ne sont pas comme ça ( regarder en particulier du côté des vpn dit "no log" il reste encore des vpn sérieux )

Concernant la politique actuelle d'Apple en effet je trouve personnellement que mettre autant l'accent sur cette politique de confidentialité pour se retrouver avec ce genre de casserole est très limite. On est limite sur de la publicité mensongère car beaucoups achètent des produits Apple pour ce discours de protection absolu des données ( que l'on le veuille ou non le slogan " tout se qui se passe sur votre iPhone reste sur votre iPhone " est explicite et force est de constater que cela n'est factuellement pas vrai ).

Et avant que l'on me sorte "oui mais Google..." j'utilise au quotidien un pixel 3 avec toutes les options de tracking volontairement activé ( choix personnel afin de voir jusqu'où la technologie peut être utile au quotidien ) mais à aucun moment Google ne me dit que toute mes données resterons sur mon tél et me permet même de les consulter plus facilement que Apple ce qui est un comble quand même pour une marque vantant le "privacy control" à chaque campagne de pub.

Et pour le " Apple hater..." que je sens aussi arriver sachant que je suis en train en ce moment de regarder comment passer tout mon écosystème numérique chez eux je serai on ne peux plus heureux qu'il adopte une position cohérente avec leur discours ( et aussi qu'il arrive à refaire un clavier avec une fiabilité optimale mais ça c'est un autre débat...)

Pages

CONNEXION UTILISATEUR