Et si OS X redevenait Mac OS comme au bon vieux temps

Florian Innocente |

Est-il temps pour Apple de procéder à un "choc de simplification" inversé, en rebaptisant "OS X" en "Mac OS X" ? Comme à la grande époque de son lancement. Cette semaine, pendant la présentation des résultats, Luca Maestri le directeur financier a énuméré les quatre plateformes d'Apple en citant « iOS, Mac OS, watchOS et tvOS » au lieu d'OS X pour le second.

Étourderie rigolote du comptable en chef ou indice d'un prochain baptême à célébrer…? À la rigueur peu importe. Mais alors que chacun des trois derniers systèmes d'exploitation signale sa filiation avec le ou les appareils qui l'utilisent, l'appellation OS X a de plus en plus un petit quelque chose d'incongru.

Et ne parlons pas de sa numérotation à rallonge, avec en ce moment une 10.11.4 et, si rien ne change, le passage dans le courant de l'année prochaine à des 10.12.x. Ce X ou "10" doit avoir quelque chose du chiffre magique puisqu'embourbé dans Windows 8, Microsoft l'a aussi adopté — sautant la case 9 — et laissé entendre l'an dernier qu'il n'y aurait pas de Windows 11, mais une évolution continue de Windows 10.

"OS X" est né "Mac OS X" au moment de sa présentation aux développeurs en 1998 et de sa première bêta publique en l'an 2000. Un X qui témoignait d'une rupture franche et nécessaire avec le passé. Cet OS était l'ultime chance pour Apple de sortir de l'ornière. Un X qui faisait référence aussi à ses nouvelles fondations UNIX. Des appuis dont Apple ne se privera pas de vanter « la robustesse » au fil des années, faisant venir à elle de nouveaux profils d'utilisateurs qui la snobaient auparavant. Mac OS X allait succéder aux "Mac OS 9" et "Mac OS 8" qui, eux-mêmes, avaient pris le large après une longue série de "Système" affublés du numéro de version du moment.

Lors de la WWDC 2008, ce qualificatif de "Mac" disparaissait soudainement avec l'installation de bannières annonçant le nouvel " OS X Leopard". C'est pour ce système d'ailleurs qu'Apple recevra sa première certification UNIX de l'Open Group, perpétuée jusqu'à El Capitan. En interne chez Apple, il y avait une volonté forte de mettre en exergue ce "X" aux dépens du "Mac".

OS X Leopard et OS X iPhone dans le fond, en 2008

Mais il faudra attendre 2012 pour que la Pomme laisse officiellement tomber ce préfixe "Mac" dans ses communiqués de presse. On en était à la neuvième version majeure du système, c'était le tour de Mountain Lion. Ce changement apparaît d'ailleurs paradoxal, puisque tous les ordinateurs d'Apple étaient redevenus depuis longtemps des "Mac-quelque-chose". Les iBook et PowerBook ayant disparu six ans plus tôt.

Pour être juste, dès la présentation du futur système lors de la WWDC 1998, Steve Jobs avait martelé à plusieurs reprises cette appellation "OS X" même si au final c'est Mac OS X qui figurera sur la boite et dans sa fenêtre A propos.

Le système des iPhone a connu également son lot de baptêmes, passant de "iPhone OS", à "iPhone OS X" brièvement avant de se stabiliser sur "iOS" dès lors qu'il servait aux iPhone et iPad. Plus tard, la montre a eu logiquement son "watchOS" et le système pour les téléviseurs a été formellement baptisé "tvOS" à la faveur de sa transformation en plateforme à part entière avec l'arrivée des apps.

Tous ces systèmes ont une seule et même origine mais chacun exprime sa nature par son nom, sauf pour le plus ancien d'entre eux. Au final, est-ce que vous préfèreriez un "Mac OS X", un "Mac OS" ou un "macOS" ? Ou ne rien changer du tout… parce que ça va très bien comme ça et qu'il y a d'autres chats à fouetter.


Tags
avatar jeremiecroupotin | 

Et pourquoi pas System X?

avatar karayuschij | 

Dernièrement c'est plutôt Système D…

avatar jmtweb | 

MDR ! C'est tout à fait ça...

avatar Florian Innocente | 

@jeremiecroupotin : Et pourquoi pas System X?

Il est où le Mac dans "System X" ?

avatar protos | 

@Florian Innocente

Le Mac est une machine, System X représente mieux la notion de logiciel système.

Dans 10 ans, parlera t'on encore du Mac ? Les concurrents auront peut être des machines quantiques, le Mac fera référence au passé...

avatar heret | 

Voyons, Florian !

Il est où le Mac ?

C'est la question que je me pose depuis plus de 5 ans...

avatar melaure | 

On est beaucoup à se la poser celle là ;)

avatar pickwick | 

C'est pas beau de vieillir .... un vrai naufrage, on n'entend plus que ce que l'on veut entendre ;-)
Non sans rire, il ne faut pas exagérer : les iMac et les macbook sont bien là et fonctionnent bien, El Capitan aussi, et c'est souvent les personnes qui sont devant le mac qui deviennent un peu gaga....
Ne croyez vous pas ?

avatar bonnepoire | 

Je pense au contraire que ce sont ceux qui n'ont pas de Mac qui critiquent le plus. Je passe mes journées à configurer des systèmes microsoft. Je suis content de rentrer chez moi et de profiter de mes machines sans me prendre la tête comme je le fais en journée.

avatar worldice | 

Apple devrait vraiment changer en faveur de "macOS". Mais le problème qui se pose alors est celui de la numérotation...
On repart de 0 ?
On continue avec les 10.a.b ?
On enlève le "10" et on ne garde que la suite ? (Donc macOS 12 pour le prochain)

avatar melaure | 

Il faudrait que la version apparaisse plus clairement. La dernière version est OS X en version 11.4.

Mais oui le retour du nom Mac serait sympa : Mac OS X v11.4 ;)

avatar Rd69IG | 

Pas bête ! macOS 11.4 :D

avatar romainB84 | 

Après j ai envie de dire que le nom n a pas beaucoup d importance, ce qui compte, c est le contenu :-)

avatar thebarty | 

@romainB84 :
+100 000
Ce qui compte, c'est le contenu. On s'en moque un peu de la numérotation. Et c'est même un article un peu vide de sens, ce qui est rare chez MacG.

avatar ddrmysti | 

Surtout que, je ne veux pas parler au nom de tous, mais je pense que beaucoup de personnes savent au mieux le nom de la version, mais pas forcément la numérotation. La plus part du temps on parle de Yosemite et de El Capitain, par contre beaucoup ne savent plus à quel numéro ça correspond. C'est comme pour android, on se souvient des noms de version, par contre la numérotation… (surtout que certaines version mineures ont également des nom du coup on ne sait jamais trop où on en est).

avatar Doctomac | 

Oui c'était déjà une réflexion de plusieurs observateurs américains (dont Jason Snell) et je pense qu'Apple devrait suivre et remettre le terme Mac.

Les historiques d'Apple savent de quel OS il s'agit quand on parle de OS X mais sinon il ne renvoie à rien (en terme de plateforme).

Donc rebaptiser le système du Mac en macOS (minuscule ou majuscule, peu importe....minuscule si on veut rester logique par rapport au reste) serait un bon changement à mon sens.

Pour la numérotation, le X finalement renvoie au passé. Apple devrait adopter la même numérotation que pour le reste, à savoir qu'on passera à la version 11 puis 12, etc. à chaque nouvelle version annuelle.

avatar Maxime A. | 

Je pense que ce changement de nom s'accompagnera sûrement d'un changement d'architecture, renvoyant ainsi les "OS X" a la fin des PowerPC et aux Intel. Et donc un macOS avec une architecture ARM

avatar Doctomac | 

Non je pense pas. Ou du mois pas nécessairement dans la mesure où le PPC et Intel ont plus de Mac que le ARM.

avatar joneskind | 

@Doctomac

Quand je vois les succès d'Apple avec ses proco ARM je me dis que j'aimerais vraiment bien voir ce qu'elle serait capable de produire pour ses Mac.

Je sais bien que pour de nombreuses personnes ici l'idée d'abandonner le x86 est une hérésie mais je suis curieux.

avatar bonnepoire | 

Moi aussi. Je jubile d'avance à l'annonce d'un processeur ARM made by Apple en octocore. Vu le faible prix des processeurs ARM et la faible consommation Apple montrerait une fois de plus à quel point elle sait être une locomotive pour le marché.
Je pense qu'on est en droit d'attendre des choses importantes en lien avec IBM. Le partenariat est trop important par rapport à ce qui a été produit jusqu'ici.

avatar fransik | 

...Mac OS modestement, ça fait bien sens, clairement.
Quand aux autres chats à fouetter, quid du choc de simplification pour iTunes...
Soyons fous, le logiciel pourrait redevenir Soundjam par exemple.

avatar iEric | 

Les ordis s'appelant MacBook ou Mac mini (reste le cas de l'iMac) si ça devait (re)devenir MacOS ça me paraîtrait plus pertinent que macOS (même si les autres sont en minuscules). Je pense qu'on touche ici un point super épineux...
Sinon on touche à rien, après tout c'est pas ça qui va nous empêcher (ou inciter) d'acheter du matériel saveur pomme ;)

avatar CNNN | 

@iEric :
Il a déjà un nom pour ces versions, la dernière étant El Capitan. C'est quand même plus cool qu'un seul numéro :/

avatar iEric | 

@CNNN :
Mon commentaire portait surtout sur la majuscule ou minuscule en début de nom.
MacOS Santa Barbara pourrait avoir du charme mais les clients (ceux qui comprennent rien, pas nous) s'y perdent. Mieux vaut un numéro je pense. Moins sexy mais plus pratique

avatar CNNN | 

Et Mac OS XI cest pour quand ?

avatar patrick86 | 

"Et Mac OS XI cest pour quand ?"

Quand Apple aura trouvé mieux que UNIX pour le noyau de son système.

avatar protos | 

@patrick86

Avec tous les développeurs et les moyens financiers colossaux dont dispose Apple, tu veux dire qu'ils sont incapables de créer un noyau pour leur système ! Les bras m'en tombent ! C'est vrai que faire de petites montres connectées c'est plus facile que de concevoir un OS.

Je suis pété de rire de lire ce que je lis...

avatar protos | 

@patrick86

Je voudrais également faire remarquer au spécialiste que tu crois être, que le projet Titan, dont tu as certainement dû entendre parler est aussi une belle rigolade. Plusieurs des ingénieurs recrutés ont déjà quittés le navire avant qu'il ne chavire. Les objectifs fixés sont d'après certains irréalistes.

La conclusion est toujours la même, pour Apple il est facile de faire des gadgets, des iPhones, des Apple Watch mais lorsqu'il s'agit de passer à des choses d'un autre niveau, il n'en sont pas capables.

avatar patrick86 | 

@pigeon_voyageur :

"Avec tous les développeurs et les moyens financiers colossaux dont dispose Apple, tu veux dire qu'ils sont incapables de créer un noyau pour leur système !"

Où ai-je dit qu'ils n'en étaient pas capables ?

La question est : y'a-t-il un intérêt à le faire.

Accessoirement :
1) l'argent n'est pas magique ;
2) Apple n'est pas en sur-nombre de développeurs.

Si créer un nouveau système d'exploitation au niveau des Unix, Unix-like et autres Windows actuels étaient si facile, la France n'aurait aucun problème à avoir son "OS souverain".

--

"Je voudrais également faire remarquer au spécialiste que tu crois être, que le projet Titan, dont tu as certainement dû entendre parler est aussi une belle rigolade. Plusieurs des ingénieurs recrutés ont déjà quittés le navire avant qu'il ne chavire. Les objectifs fixés sont d'après certains irréalistes."

Wouah… super le scoop !
Je lis Macg aussi, hein.

"au spécialiste que tu crois être"

au spécialiste que vous pensez que je crois être, nuance.

avatar protos | 

@patrick86

"La question est : y'a-t-il un intérêt à le faire."

De maitriser le matériel et le logiciel de A à Z. N'est ce pas leur crédo ? Il me semble que oui !

"Accessoirement :
1) l'argent n'est pas magique ;
2) Apple n'est pas en sur-nombre de développeurs."

On voit bien que l'argent n'est pas magique. La preuve , ils ne sont pas fichus de créer leur propre noyau pour remplacer UNIX.

avatar Average Joe | 

"ils ne sont pas fichus de créer leur propre noyau pour remplacer UNIX."
Et alors ? Pour quoi faire ?

avatar protos | 

@Average Joe

Comme le stipule ton pseudo tu est très moyen Joe !
C'est pour cette raison que tu ne comprends pas les conversations des grandes personnes...

avatar BeePotato | 

@ pigeon_voyageur : La « grande personne » que tu es n’a toujours pas fourni une raison crédible pour laquelle Apple devrait abandonner le noyau actuel de ses OS (XNU, développé chez Apple depuis 20 ans, donc la « maîtrise du logiciel de A à Z » que tu a évoquée n’est pas une raison valide de s’en séparer) pour en redévelopper un autre à partir de zéro tout en s’assurant bien qu’il n’aura plus aucun lien avec UNIX (soit dit en passant, la signification de « XNU » est assez ironique à ce sujet).

avatar bonnepoire | 

BSD est de loin ce qui se fait de mieux. Tu voudrais du linux pour régresser un bon coup?

avatar Hugualliaz | 

Et pourquoi pas un système unifié : iOS X ? ;)

Je n'ai jamais dit os dix pour ma part mais "ixe"

avatar patrick86 | 

"Et pourquoi pas un système unifié : iOS X ?"

Parce que iwatchtvOS X serait un sacré bordel.

avatar protos | 

@patrick86

Attention ! l'expert à parler !

avatar Average Joe | 

Tiens montre nous donc tes références pour dire que toi tu en es un (d'expert) contrairement à nous autres, la plèbe.

avatar protos | 

@Joe le Moyen

Sais-tu que Google vient de passer devant Apple en capitalisation boursière ? Ca veut dire que Apple est sur la pente descendante ! Ils n'ont qu'à continuer avec des iGadgets, après l'Apple Watch, la clé USB connectée, la casquette connectée etc... Super !

avatar docidoc | 

C est logique: macgeneration parle de macOS, igeneration de iOS et watchgeneration de watchOS. Vous lancez quand tvgeneration?

avatar docidoc | 

Et je ne parle pas de Xgeneration.....

avatar Lecorbubu | 

Changer de nom n'est pas si anodin pour une entreprise comme Apple où le marketing occupe une place importante. De prime à bord on pourrait penser que si mais la question mérite en effet d'être posée surtout quand la conjoncture actuelle de la gamme des produits la pose, je pense notamment aux rapprochements qui se cherche encore entre tablette et ordinateurs, à l'heure actuelle personne n'a trouvé la solution parfaite. Si l'on suit les déclarations d'Apple OS X est voué à rester un système dédié au Mac, l'iPad doit resté sous iOS mais chacun des deux empruntent de plus en plus à l'autres opérant alors à un rapprochement fonctionnel.

Comme le fait remarquer l'article Apple n'a pas hésité a démultiplier les références d'OS associés au chacun de ses produits. Baptisé OS X en macOS Apple irait dans cette logique et affirmerait clairement que OS X n'a pas sa place ailleurs que sur les ordinateurs recalant définitivement tout idée d'un iPad pro sous OS X ou d'un Mac tactile sous iOS, et démontrerait aussi au passage une stratégie différente de celle de Microsoft croyant de son côté à l'OS unique pour tous. Apple à l'inverse a un OS "de base" décliné spécifiquement à chaque type d'appareils, ce changement irait au bout d'une logique post-pc où le système du Mac n'est plus qu'un OS permis d'autres et non plus un OS source.

Après on est d'accord, à l'usage ça peut ne rien changer que ce soit OS X, Mac OS, macOS ou encore Mac OS X j'en passe et des meilleures.

avatar occam | 

Une désignation commune, iOS-X ou OSiX*, p. ex., serait un signal fort : Apple poursuit une vision de plate-forme commune, à long terme, sur des terminaux différents.

À condition qu’Apple veuille clarifier sa stratégie : soit vendre de l’aluminium et du polyacrylate à plus-value obscène, ou bien vendre des services intangibles grâce à des terminaux individualisables à géométrie variable, selon l’état et les goûts technologiques du moment.

watchOS, tvOS, Mac Os, iOS sont de bonnes marques pour vendre cher de l’aluminium et du plastique.
OSiX (ou qqch. du genre) serait une bonne sigle post-gadget. Cela mettrait en avant l’intangible.
On pourrait alors envisager OSiX Mac, OSiX TV, OSiX watch, etc.
Mais Apple devrait décider entre la primauté à Steve jobs ou à Jonny Ive : entre « Design is how it works » et « Design is how it looks », entre la technologie et l’objet.

Et expliquer définitivement que le “X”, c’est celui de Unix; “Ten” au musée.

*Richard Stallmann et l’Austin Group se rueraient sûrement pour défendre POSIX contre toute mainmise.

avatar patrick86 | 

"On pourrait alors envisager OSiX Mac, OSiX TV, OSiX watch, etc."

WTF !? ^^

Assez drôle de critiquer le travail de Ive, juste après avoir pondu des noms aussi imbuvables qu'insensés pour des systèmes d'exploitation. :-)

avatar occam | 

Assez drôle de lire une critique aussi dénuée de logique : du non sequitur à l'état pur.

Critiqué le travail de Jonny Ive ? Où donc ?
« Apple devrait décider entre la primauté à Steve jobs ou à Jonny Ive » : question de priorité conceptuelle et stratégique.

Quant aux noms d'OS, s'ils ne sont pas à votre gré, libre à vous de prouver que vous savez mieux faire. Nous n'en serons que plus heureux. Alors ?

avatar patrick86 | 

"Critiqué le travail de Jonny Ive ? Où donc ?"

Vous sous-entendiez que Ive résumerait le design à l'esthétique.

"Quant aux noms d'OS, s'ils ne sont pas à votre gré, libre à vous de prouver que vous savez mieux faire. Nous n'en serons que plus heureux. Alors ?"

OS X, iOS, watchOS et tvOS partagent déjà la même base, mais sont chacun adapté aux appareils auxquels ils sont destinés.

D'une part on peut se demander pourquoi coller le 'i' à OS X plutôt qu'à watchOS ou pourquoi ne pas coller le 'tv' à OS X, ou le X à watchOS, etc.

Surtout : quel serait l'intérêt de s'encombrer sur l'iPhone ou pire, l'Apple Watch, de tout ce qui est spécifique au Mac et ne sert à rien sur ces deux appareils ?

Ces 4 systèmes partagent déjà ce qui peut l'être (à commencer par le noyau), mais comportent chacun des éléments spécifiques aux appareils auxquels ils sont destinés (tels Cocoa sur Mac, Cocoa Touch sur iOS, etc.).

avatar BeePotato | 

@ occam : « Et expliquer définitivement que le “X”, c’est celui de Unix; “Ten” au musée. »

Comme ça a déjà été expliqué par d’autre, c’est tout l’inverse.

avatar LittleBigFrancois | 

MacOS 12 ? Il va falloir simplifier parce qu'en continuant sur cette logique, on arrive à iOS X 10.0.0 très bientôt.

avatar patrick86 | 

" Il va falloir simplifier parce qu'en continuant sur cette logique, on arrive à iOS X 10.0.0 très bientôt."

Euh… nan.

La logique de numérotation de OS X implique que le prochain sera 10.12, le suivant 10.13, puis 10.14, etc.

avatar ziggyspider | 

Par contre, il serait temps de "simplifier" OSX en enlevant des fonction : plus de support du RAID dans Utilitaire de disque, Quicktime qui n'est plus bon à rien, le format .mov qui a suivi le même chemin, l'obligation d'utiliser la ligne de commande pour des fonctions auparavant interfacées … et j'en passe

Pages

CONNEXION UTILISATEUR