Vidéo : le HTML5 vraiment plus économe que le Flash

Anthony Nelzin-Santos |

Yossi Oren, chercheur à l’Université de Tel-Aviv, s’est mis en tête de calculer la différence précise d’autonomie selon que l’on consulte une vidéo MP4 ou FLV servie via Flash Player ou une vidéo en H.264 ou WebM servie via la balise <video>. Il a donc récupéré une tablette YuanDao sous Android 2.3.1 et s’est fait envoyer un Chromebook Series 5 par Google pour réaliser des tests.





Il ne s’est néanmoins pas contenté de tests de lecture en boucle, optant plutôt pour une mesure directe de la consommation des deux appareils lors de la lecture d’une vidéo en intercalant une résistance de 0,125Ω connectée en parallèle à une sonde Teledyne LeCroy AP034 entre la batterie et l’appareil. La baisse de l’intensité du courant électrique dans la sonde pendant la lecture de la même vidéo en Flash et en HTML5 a été échantillonnée 100 000 fois par seconde puis analysée dans Matlab.





La « consommation » de Flash est supérieure à celle du HTML5 de 17 % en moyenne sur le Chromebook, de 12 % en moyenne sur la tablette. Une vidéo MP4 HD servie en HTML5 consomme à peine plus qu’une vidéo FLV 480p servie en Flash sur l’ordinateur ; une vidéo MP4 HD servie en HTML5 consomme même 10 % de moins qu’une vidéo MP4 360p sur la tablette.





La conclusion était déjà connue : à qualité égale, mieux vaut utiliser la lecture HTML5 que Flash Player. Cette expérience (qui date de l'été dernier mais est remontée récemment) permet même de dire qu'à qualité supérieure, la lecture HTML5 est toujours plus économe que Flash Player — tout en étant plus fluide et moins saccadée.


Tags
avatar damiendu83600 | 
Steve jobs avait raison ...
avatar florian1003 (non vérifié) | 
@damiendu83600 : C'est clair ...
avatar bugman | 
@ damiendu83600... mais il ne faut pas oublier que Flash n'est pas uniquement qu'envoyer de la vidéo. Sur les Macs ce n'est effectivement pas optimisé (et de loin...).
avatar mbpmbpmbp | 
c'est un peu normal qu'une techno vieille de 10 ans soit moins efficace qu'une techno nouvelle... non ? :)
avatar damiendu83600 | 
@mbpmbpmbp C'est pas ce que disait certain il y a peu ...
avatar -TiX- | 
Les 2 modèles ont un processeur ARM, non? Et le test n'a pas été effectué sous Windows non plus? Soit la plateforme pour laquelle Flash Player est le mieux optimisé (avec les drivers graphique notamment, que se soit intel, nvidia ou amd).
avatar Xidi73 | 
@-TiX- Non, c'est bien du Intel Atom
avatar momo-fr | 
Ce n'était pas la peine de déployer tout ce matos et ces calculs… on savait déjà tout cela… sauf les Flash addicts qui se reconnaîtrons, pour eux de toute façon c'est l'asile au minimum. :P
avatar whereismymind | 
C'est vrai qu'on le savait mais mettre des chiffres précis là dessus, c'est une bonne chose. Je demande à voir sur une plateforme Apple.
avatar albinoz | 
Flash est de la daube, depuis que ça été racheté par eux mêmes. A l'époque de Macromedia, Flash était juste parfaitement optimisé.
avatar Anonyme (non vérifié) | 
Je ne trouve pas l'écart énorme par rapport à ce que l'on pouvait nous faire croire à l'époque de la polémique. Flash s'est peut etre amélioré entre temps...
avatar C1rc3@0rc | 
" momo-fr [13/05/2013 19:14] Ce n'était pas la peine de déployer tout ce matos et ces calculs… on savait déjà tout cela… sauf les Flash addicts qui se reconnaîtrons, pour eux de toute façon c'est l'asile au minimum. :P " Non c'etait important d'avoir des donnees incontestables. Beaucoup de webmaster et de clients veulent encore des sites en Flash, reprenant les argumentaires fallacieux d'Adobe -pourtant delaisses par la societe elle meme-. Les Webdesigner devant aussi apprendre a coder ou travailler avec des developper rechignent a se passer de Flash. Maintenant il n'y a plus d'arguments en faveur de Flash. On va enfin voir disparaitre cette bouse qui encombrait le Net, pour le bien de tous. @-TiX- Le Chromebook c'est un Celeron dual-core @bugman Flash n'est pas que limite a etre un conteur video, mais sur le web la majorite du temps Flash est utilise comme conteneur pour des films publicitaires. Le reste ce sont les sites flash (une aberration!) qui sont largement mieux réalises avec HTML5 et les jeux. Pour les jeux, Flash offre quelques avantages par rapport a HTML5 c'est indéniable, mais il est plus rationnel de coder des applications directement pour iOS ou Android pour les jeux: efficacité de l'optimisation et meilleures possibilités. Bref sur le WEB flash n'a strictement aucun intérêt.
avatar Silverscreen | 
Le test a été fait sur une tablette Android et un Chromebook. Or Google a cru un certain temps à la possibilité de faire tourner Flash mobile, comme Adobe qui avait commencé à l'optimiser pour ARM avant de jeter l'éponge. Je suis quasi certain que sur idevice, la performance de Flash serait bien pire (comme elle l'est sur Mac) et qu'iOS a été très lourdement optimisé avec HTML5 et H264 en tête et ce, dès les débuts. Donc la différence de 17% sur un Chromebook aurait possiblement été bien plus grande sur un iPhone/iPad. Et c'était encore plus vrai à l'époque où Jobs le clamait : les chipsets graphiques étaient encore moins costauds et l'otpimisation de Flash pour ARM à peine entamée…
avatar bugman | 
@ C1rc3@0rc : C'est indéniable !
avatar Macmmouth | 
Si on se pose encore cette question 6 ans après la tentative de meurtre du flash, c'est que la réponse n'est pas si évidente que ça.
avatar Danielroibert | 
@momo-fr, Pour un électronicien même amateur, ce matos n'a rien d'impressionnant. Évidement, indiquer un valeur de résistance shunt, et une un taux d'échantillonnage peut épater les personnes étrangères à ce domaine. Sinon, l'usage d'un shunt est une méthode des plus classiques pour mesurer un courant, et le taux d'échantillonnage de 100 kEps ( échantillonnage par seconde), est ridicule. Les vrais oscilloscopes d'entrée de games, proposent plus souvent des taux d'échantillonnage de 1GEps voir 2GEps. Je ne sais pas comment on dit ça en français. Ça fait 1 à 2 milliard de mesure par seconde. Le taux d'échantillonnage est choisit en fonction de la fréquence du signal que l'on désire visualiser. Évidement ça ne sert à rien d'échantillonner si vite si c'est quand même pour donner une valeur moyenne à la fin. Dans cette optique même 100K mesure par seconde, c'est bien trop. Je suppose que dans le test, le taux d'échantillonnage à été choisie, pas trop important, pour ne pas saturer la mémoire, ou pour ne pas submerger le soft qui récolte tout ça. En réalité, il me semble que 50 mesures par secondes aurait déjà suffit, pour avoir environ, une mesure par image à calculer :-) ( si on affiche 25 images par secondes). Mais comme on fait quand même la moyenne après ? J'admire là, une fois encore le bon travail de journaliste, qui fais du sensationnel avec des informations banales.
avatar Macmmouth | 
@silverscreen Possible, mais android / chromeOs qui sont des dérivés de linux ne brillent pas particulierement plus qu'osx concernant l'optimisation de flash... Contrairement à Windows.
avatar Archos | 
L'avantage que je vois au HTML pour ma part, c'est surtout la possibilité de concevoir un site dynamique visuellement, dans un seul langage et de se passer d'un logiciel à l'interface étouffante et aux mécaniques has-been. Après, étant naturellement sur Mac le combat n'est que façade. Flash étant au moins autant optimisé que les drivers de nos cartes graphiques... mais je comprend que cela puisse ne pas sauter aux yeux d'un utilisateur Windows. Cette analyse ne vient donc que donner un argument supplémentaire, dans mon cas, au passage du tout HTML. Car soyons clair, plus on pourra se passer de technologies tierce dans la conception d'un site Internet, meilleur sera le résultat. Et cela vaut également pour le Javascript. Savoir s'en passer, c'est savoir optimiser.
avatar Macmmouth | 
"Et cela vaut également pour le Javascript. Savoir s'en passer, c'est savoir optimiser." Je serais curieux de connaitre un site un tant soit peu sophistiqué qui se passe de javascript tiens... Donne moi le lien, je desactive js sur mon navigateur et je rigole.
avatar Archos | 
@Macmmouth : Ne te méprends pas Macmmouth, je ne cherche pas à dire qu'il faut s'en passer à 100%. Simplement que moins le code fait appel à 36.000 langages, mécaniques, routines différentes, plus ton temps d'accès et ta compatibilités seront bonnes. Bien sur, beaucoup de fonctions sont totalement indissociables du JS. Cela dit le combot CSS/HTML est de plus en plus puissant. Regarde il y a 5/6 ans la tannée qu'était de réaliser un simple menu déroulant horizontal, et la tripotée de fichiers qui pouvaient l'accompagner... Je me souvient encore des exemples proposés par Adobe à l'époque. Comparé à la facilité de faire aujourd'hui, il n'y a pas photo. Quand on peut se limiter au HTML, autant le faire.
avatar hautelfe | 
Mais html5 ne pourra remplacer flash et java tant qu'il sera aussi limité. Il n'y a pas que la vidéo...
avatar joneskind | 
@Silverscreen : 'Je suis quasi certain que sur idevice, la performance de Flash serait bien pire (comme elle l'est sur Mac) et qu'iOS a été très lourdement optimisé avec HTML5 et H264 en tête et ce, dès les débuts.' Si je ne m'abuse, les iBidules ont une puce dédiée à la lecture du H.264. C'est d'ailleurs pas difficile à vérifier. Il suffit de lire une vidéo en H.264 avec l'outil vidéo et une vidéo en XVid ou autre avec GPlayer et comparer la consommation.
avatar oomu | 
@mbpmbpmbp [13/05/2013 18:48] "c'est un peu normal qu'une techno vieille de 10 ans soit moins efficace qu'une techno nouvelle... non ? :)" non c'est lié aussi à sa nature de greffon au sein du navigateur, boite noire dont le navigateur (et l'os) a peu de contrôle dessus. et on a jamais douté du problème technique qu'était flash. - certes vrai que flash est bien plus que la vidéo, mais c'est son principal usage et de très loin. Mais en tant qu'outil d'animation et lecteur d'animation flash, il a presque été jamais contesté. C'est quand Adobe a commencé à en faire un boulet obligatoire pour la vidéo et tenté d'en faire une plateforme applicative que militants, industrie et hackers ont commencé à déconstruire flash.
avatar en ballade | 
@momo-fr : Wow! Super ton commentaire! Bref la différence en terme de consommation n est pas si grande qu on aurait pu le penser
avatar oomu | 
plus on peut se passer de javascript, mieux c'est. moins on exécute de code (même interprété, même pseudo-compilé, même au sein d'une machine virtuelle qu'on vous jure avoir prouvé vrai chaque ligne de code, etc) moins on prend de risques. Cela finira par devenir aussi vrai avec les ajouts d'automatisation dans CSS. Permettre l'exécution de code arbitraire provenant de la Jungle (internet), potentiellement compilé (pour accélérer toujours plus, on transforme le code jscript en code natif et on fait exécuter ce résultat, au sein d'une cage que met en place le processeur et l'os) est mettre l'utilisateur en situation de danger. Idéalement, on ne devrait pas construire le web applicatif, ni faciliter l'exécution de code sans que l'utilisateur réalise totalement ce que son ordinateur se prépare à faire.
avatar patrick86 | 
Et dire qu'on voit encore des sites entièrement codés en Flash… Quelqu'un ici a déjà visité (ou essayé de visiter) le site de Citroën ?
avatar pinaudnico | 
Et gna, et gna, et gnagnagna.
avatar Switcher | 
Vu ce que certains hurlaient contre Flash, on aurait pu s'attendre à beaucoup plus… Du coup, je suis assez surpris.
avatar SimR69 | 
Le HTML5 n'est ni économe, ni gourmand. Le HTML5 n'est qu'une norme, que chaque navigateur implémente à sa manière, donc les performances et la gestion d'énergie en HTML5 dépend entièrement de cette implémentation. Les principales différences avec Flash sont que d'une part, il n'y a plus de plugin donc on ne s'encombre plus d'une couche d'abstraction supplémentaire, et d'autre part, par effet de concurrence entre les navigateurs (alors que Flash est monopolistique), les implémentations du HTML5 sont de plus en plus optimisées.
avatar Marksanders | 
Merci steve jobs
avatar Archos | 
@oomu : Tout en ayant dit la même chose quelques blocs plus haut, j'apprécie la précision de ton commentaire, toujours aussi pointu ! Merci :)
avatar Johnny B. Good | 
@ Macmmouth : "tentative de meurtre de Flash" ? P'tain mon gars, t'as quand même un sacré problème... Sérieusement, "tentative de meurtre". Et les "six ans" qui sortent de ton chapeau, j'aime bien, aussi. Quand est-ce que tu arrêtes de raconter n'importe quoi, avec un biais monstrueux à chacune de tes interventions ?
avatar patrick86 | 
Je suis actuellement sur le site de Citroën… C'est normal que j'ai un processus nommé "PluginProcess qui me bouffe 120% de l'activité de mon CPU (Core 2 Duo, 2,53 Ghz) ? La navigation sur ce site est tout le contraire de leurs voiture : un inconfort total !
avatar pol2095 | 
bizarre, testé sur Android 2.3.1 (c'est sorti il y a 2 ans et démi) et un plugin qui n'est plus maintenu depuis aussi longtemps sur Android, drôle de test. Il faudrait tester sur des os récents, mais là les tests ne sont pas favorables à HTML5.
avatar MachX (non vérifié) | 
Question à 100 balles : et si on enlève Flash est-ce qu'on peut encore regarder les pubs de MacGé
avatar Macmmouth | 
"Et les "six ans" qui sortent de ton chapeau, j'aime bien, aussi." 2007 année de sortie de l'iPhone et début de la campagne de diabolisation de flash. C'est aussi simple que ça.
avatar wmangon | 
Job avait raison !!! Mais les lobbying sont ce qu'ils sont ils font appellent au fric et non a la raison ...
avatar Goldevil | 
L'article cite des détails techniques ronflants pour pas grand chose. J'ai aussi un oscilloscope numérique à la maison, il n'y a rien de fantastique dans le montage. L’échantillonnage à 100 kHz me semble inutile, 500 Hz étant suffisant. De plus en général on utilise pas cette technique de mesure du courant à cette fréquence pour mesurer un courant alternatif car l'inductance parasite fausse la mesure. Au final, le différentiel reste assez faible et n'est pas vraiment lié au HTML5. Dans le cas du HTML5, il y a une ou deux couches d'abstraction en moins. Le moteur HTML peut directement faire appel aux pilotes de décodage qui gèrent directement le hardware. Il aurait été intéressant de tester d'autres logiciels de décodages vidéo. Je trouve surtout assez désolant qu'il a fallu autant d'année pour que le W3C accouche non pas du HTML5 mais surtout de simples balises comme . Le fait que Flash ait été utilisé pour la vidéo pendant aussi longtemps, alors que ce n'est pas sont but premier, est dommage. Avec tout le retard accumulé, on se retrouve aujourd'hui avec une norme HTML encore assez jeune et un manque d'outils de développement matures. Vivement un XCode qui génère du HTML5 aussi bien que du code natif ;-) Flash pour la vidéo nous aura rendu de bons et loyaux services pendant bien des années. Il est peut-être dépassé sur cet aspect mais ne crachons pas dessus. Au fait, Flash est un format ouvert ;-)
avatar momo-fr | 
@en ballade Ça commence à bien faire cette histoire de Flash, c'est mort un point c'est tout !!! Pas la peine de nous ressasser le truc avec des bricolages queue de poil de marmotte, on s'en tape !!! Si tu veux te tirer la nouille en flash ça te regarde, laisse les webdev se sortir cette daube de leur code, eux savent l'intérêt de voir cette m#rde virer de leurs semelles. :O
avatar Topaloff | 
En même temps le flash n'a pas été créé à l'origine pour véhiculer de la vidéo. Le flash c'est avant tout de l'animation vectorielle. Sauf qu'à une époque où il fallait autant de plugin qu'il y avait de formats différents qui trainaient sur le net, le flash était finalement la technologie la plus universelle pour lire facilement une vidéo (un comble). Après l'effet boule de neige, on est maintenant envahit de vidéos en flash... Mais qui pompe un max de ressources.
avatar Obidjoule | 
Bof maintenant que même les sites de culs se passent de Flash... On s'en tape, Flash est mort :-D
avatar rikki finefleur | 
Moi ça me fait marrer ceux qui se réjouisse qu'un constructeur leur castre une partie du web. Pourtant la solution était simple, activer ou désactiver le flash, à la demande. Car aujourd’hui encore bp de vidéos et de jeux sont en flash. Comment faites vous pour les voir ou y jouer ? Ce n'est pas parce que le gourou dit , qu'on est obligé de faire du beni oui oui. Conserver votre internet castré et tout le monde est content, car flash marche parfaitement bien en consommant fort peu de ressources proc. Ne parlons même pas des jeux en html5.. Pour ma part les guéguerres entre constructeurs, sont tellement débiles ou mercantiles, je m'assois dessus.
avatar iljang | 
Flash permettait de combler un vide, Flash ne sert pas qu'à lire des vidéos ou de jouer, il permettait aussi de faire des rapports (dashboard) dynamiques/interactifs qui en jettent ! vous ne les verrez peut être pas dans le public, c'est inclus dans les progiciels.
avatar eastsider | 
merci steve
avatar mouharf | 
Steve Jobs avait raison de quoi? Le mec a dit que flash n’était pas optimisé sur mobile, et on voit 12% de différence sur un appareil mobile avec une tablette a 10 balles et un OS sortie fin 2010...Que flash consomme plus personne n'a jamais dit le contraire, le fait était d'avoir le choix...Et ça vous pouvez faire tout les test que vous voulez, même maintenant j'ai toujours firefox pour avoir accès au flash sur ma tablette...alors elle peut bien bouffer ma batterie plus vite (en même temps elle s fait bouffer plus vite des que je joue,vais sur maps aussi)mais j'ai accès au tout internet même en 4.2!
avatar SugarWater | 
Ben alors c'est quoi cette paillasse bordelique, il s'est pris pour doc ou quoi? ')
avatar Johnny B. Good | 
@Macmmouth Sauf qu'à l'époque personne n'en parlait. Il a fallu attendre 2010 et l'iPad pour qu'Adobe (et non pas Apple) commence à se manifester. Ce à quoi Apple a répondu avec "Thoughts on Flash". Je rappelle qu'en 2007, Flash sur mobile ça n'existait pas (sans parler de Flash mobile justement, qui n'avait de Flash que le nom et qu'Adobe s'est empressée d'enterrer dans le silence). Apple sort donc un appareil qui ne supporte pas une techno qui n'existe pas (forcément...) et n'en parle pas, n'en dit pas un mot. Faut vraiment être taré pour y voir une "tentative de meurtre" ou une "campagne de diabolisation". Ou simplement avoir, encore une fois, un biais monstrueux dans son analyse.
avatar standelap | 
@albinoz : Flash c'est de l'adobe (lool).
avatar rikki finefleur | 
A part que la vraie raison était que flash proposait des jeux gratuits ce qui en faisait un sérieux concurrent au store Apple. D'ailleurs on peut toujours trouver une multitude de jeux gratuits sur flash. Quand un constructeur te castre une partie du web, tu peux sérieusement douter de ces intentions, car rien n'empechait Apple de le proposer en option. C'est aussi une des raisons de l’envolée et l'engouement d'android qui lui propose du web 100% non castré. Le jour ou Google le fera, les raisons ne seront pas plus belles.
avatar Macmmouth | 
"Je rappelle qu'en 2007, Flash sur mobile ça n'existait pas" Quelle blague. Flash lite existait depuis 2003 et ça tournait parfaitement bien sur windows mobile. Je le sais d'autant plus que j'ai développé des jeux spécialement pour et qui tournait très très bien sous des processeurs arm à 75mhz. Quand Apple a sorti son iPhone surpuissant et a prétendu qu'il ne l'était pas assez pour Flash, ça nous a tous fait marrer au studio. Depuis le début c'est de la propagande et de la désinformation dont le seul but était de limiter les possibilités en web pour promouvoir l'appstore. Ce n'était pas très compliqué de développer des applications peu gourmande en flash, flash lite, c'était justement fait pour ça avec son framework adapté. Quand aux respects des standard et aux format ouvert, ça aussi ça me fait bien marrer. D'une part parce que flash est un format ouvert et ensuite parce que ce qu'on a eu à la place ce sont des app iOS pour remplacer ce que les sites ne pouvait plus faire faute de flash. Dans le genre standardisé et ouvert, c'est pas mal une app iOS non ? Bref Apple a joué un bon coup qui lui a permis de s'en mettre plein les fouilles . Le html5 tout le monde et Apple en premier savait que ça ne serait pas prêt avant des années et de toute façon bien loin des possibilités de flash. Mais c'était un excellent alibi pour perpétrer le crime tranquilement.

Pages

CONNEXION UTILISATEUR