Le Mac confirme sa bonne forme

Anthony Nelzin-Santos |
Du lendemain de Noël au 31 mars 2012, Apple a vendu 4 millions de Mac. Le Mac confirme ainsi sa bonne forme : ses ventes progressent de 6,4 % d'une année sur l'autre, alors que la croissance du marché du PC n'a été que de 2 % pendant ce temps. Le stock actuel correspond à 3 à 4 semaines de vente, un niveau inférieur aux habitudes d'Apple, mais qui pourrait être dû à la préparation de l'arrivée de la nouvelle gamme d'ici l'été.

Ventes Mac

Apple a vendu 2,82 millions d'ordinateurs portable ce trimestre, contre 1,199 million d'ordinateurs de bureau. Plus que jamais, le succès des Mac est dû aux MacBook, et tout particulièrement aux MacBook Air.



« Il y a un marché important pour le MacBook Air, et nous allons continuer d'innover dans ce segment » a expliqué Tim Cook, ajoutant que l'ultraportable d'Apple s'adressait à un public ayant « des attentes légèrement différentes » de celui de l'iPad. Ainsi, si l'iPad peut cannibaliser à la marge le Mac, c'est moins en le concurrençant chez les utilisateurs actuels de Mac qu'en étant une alternative pour les nouveaux venus.

Mieux, selon le CEO d'Apple, l'iPad aiderait à davantage faire connaître le Mac sur certains marchés connaissant moins la firme de Cupertino, notamment la Chine. Dans le monde de l'éducation néanmoins, il se vend désormais deux fois plus d'iPad que de Mac.

avatar Mathias10 | 
Une bonne forme, c'est un +10%-15% minimum, sinon on parle de croissance simple. J'aime beaucoup lorsque vous parlez d'économie, mais là on parle d'une entreprise boursière et non d'une simple TPE ou PME, donc les termes et objectifs minimums changent, tout simplement car il est coûtumier d'attendre une croissance de 15% lorsque l'on est actionnaire. (je ne me lancerais pas sur le débat de la légitimité de ces 15%) Bonne journée à vous ;-)
avatar michaelprovence | 
6% de croissance c'est déjà pas mal en l'absence total de nouveautés !
avatar k43l | 
Et dire que certains nous parlaient de la mort du PC. L'ère Post PC. Les 2% de croissances mondiale et celle d'apple montre le contraire. En sachant que c'est un produit longue durée au contraire des tablettes...
avatar hgregoir | 
Il faut comparer au marché des PC en berne, de la crise, et tenir compte du fait que Apple n'a pas baissé les prix de ses machines sur la période contrairement aux constructeurs de PC et malgré des économie d'échelle importante du au volume total de presque 12 millions de mac vendus sur les deux derniers trimestres. 6% de croissance c'est tout bénef, d'autant que le renouvellement de la gamme devrait booster les ventes sur les prochains quarters. @Mathias, les 15% sont largement dépassé si on considère toutes les gammes de produits, les actionnaires se foutent des Mac, des iBidules ou d'iTunes c'est la croissance d'Apple en général qui les intéresse.
avatar uiop | 
« ajoutant que l'ultraportable d'Apple s'adressait à un public ayant « des attentes légèrement différentes » de celui de l'iPad » : je serais curieux de connaître les différences d'usage ! Apple présente constamment l'iPad comme un outil à tout faire, y compris bureautique etc. Donc que reste-t-il de spécifique au MBA ?

CONNEXION UTILISATEUR