Mac OS X Server pris en charge par vSphere 5

La redaction |
«Pour ainsi dire, personne ne les achetait.» C’est ainsi que répondait Steve Jobs début novembre dernier, à un client déçu par l’annonce de l’arrêt de la gamme de serveurs rackable d’Apple, les Xserve. De fait, depuis le 31 janvier, Apple ne prend plus de commandes de Xserve et suggère, à la place, de recourir à des Mac mini et à des Mac Pro. Une décision qui n’a pas été sans faire de remous et provoquer quelques réactions parfois virulentes.

Mais elle posait avant tout une question, alors que les administrateurs d’OS X Server entendaient bien continuer d’exploiter leurs Xserve aussi longtemps que possible : Apple serait-il prêt à autoriser la virtualisation de Mac OS X Server sur des hyperviseurs tels que Xen, ESXi ou encore Hyper-V ?

Aujourd’hui, il semble que la réponse soit positive. Ou du moins partiellement. Virtualization.info vient de révéler quelques unes des fonctions du prochain vSphere 5 de VMware. Parmi celles-ci, on trouve cette ligne : «Apple Mac OS X Server 10.6 (Snow Leopard) guest OS support.» Ce qui implique le support commercial, dans les environnements de production, de machines virtuelles Snow Leopard Serveur avec vSphere 5.

Jusqu’ici, seule la virtualisation de Mac OS X Server sur des Mac était autorisée par Apple. Ce qui a permis notamment à Fusion, la solution de virtualisation de VMware pour Mac, de supporter officiellement la virtualisation de Mac OS X Server. Mais sur Mac uniquement. Et tant pis si certains s’amusaient malgré tout à virtualiser Mac OS X sur des PC avec les outils de VMware...

Le document publié par Virtualization.info, et largement repris au travers de la communauté VMware, n’est qu’une demi-surprise : VMware «joue» à virtualiser OS X depuis longtemps à titre expérimental; c’est un secret de polichinelle. L’éditeur n’a été retenu que par des contraintes légales.

Mais le blog ebanban Studio va plus loin, livrant une version plus complète des notes de version de la Release Candidate de vSphere 5. On y découvre de quoi doucher les espoirs de tous ceux qui auraient espéré remplacer leurs Xserve avec des environnements matériels virtualisés tiers : seuls les Xserve 3,1 seront supportés par VMware comme support d’exécution à OS X Serveur. Les contraintes légales imposées par Apple semblent donc rester d’actualité. Mais vSphere 5.0 permettra au moins de consolider des déploiements de Mac OS X Server sur des machines... en voie d’extinction.

A moins que. En fait, c’est le support des machines x86 UEFI - à la place du vieillissant BIOS - qui permet à vSphere 5 de s’ouvrir aux Xserve d’Apple. Du coup, dans la communauté VMware, certains s’interrogent : «Apple préparerait-il, en partenariat avec VMware, un serveur physique virtualisable et, donc, intégrable dans une infrastructure hétérogène plus large ?» L’avenir le dira. Et surtout, probablement, la réponse du marché à cette ouverture proposée par vSphere 5 : si la réponse est fortement positive, on imagine mal Apple décider de tourner le dos à la demande...

Ce qui n’a rien d’évident : du côté des administrateurs systèmes, la demande serait plus importante pour la virtualisation de Mac OS X client... afin de pouvoir proposer OS X sur leurs infrastructures VDI.

Sur le même sujet :
- L’abandon des Xserve, une décision qui en dit long sur la stratégie d’Apple

avatar BennyLaMalice | 
Ouai ça reste pour le moment assez frileux de la part d'Apple tout ça...Je ne sais du reste pas trop de quoi ils ont peur ? Nous on veut un support officiel de Mac OS X sur des lames ESXi !!! Là la Virtualisation sur des Xserves nous amène rien de fou...
avatar Hello_Kitty | 
C'est un peu aussi un moyen de limiter la casse sur les investissements sur cet OS... Personellement, je ne vois pas l'interêt de déployer OSX Server dans une entreprise. C'est déjà assez pénible de gérer le licencing Microsoft alors avoir en plus celui de Apple... bof. Surtout qu'a coté, les distributions linux font bien mieux, gratuitement et tout ca en open source :) Si certains de vous utilisent OSX Server en prod, pouvez-vous m'indiquer l'usage ?
avatar supermoquette | 
A tout hasard, gérer un parc de client _facilement_, avec déploiement et tout ? Pour le licencing 10.7 server semble simplifier la chose, hein.
avatar Trudo | 
Moi si j'étais Apple, j’achèterais VMware avant que tout le monde se rende compte de la valeur de cette entreprise et de leurs produits.
avatar Caramel10 | 
Dans la mesure où Mac OS X serveur (comme tous les dérivés UNIX) possède déjà tous les attributs serveurs et que ce ne sont que des ajouts d'interfaces et le débridages de certaines contraintes, VMWare ne réalise pas un exploit mais s'aperçoit simplement qu'il ne pourra pas vendre plus chère une version spéciale serveur. Donc il essaie de vendre plus en ouvrant cette possibilité.
avatar Artanis | 
@ Hello_Kitty: la bien connue politique de licence contraignante d'Apple... Sinon ça dépend de ce que tu appelles "production". Pour des petites/moyennes infrastructures, MacOS X serveur est complètement justifiable. Paradoxalement ça coute pas plus cher que Linux une fois que tu tiens compte du cout du support et/ou de la main-d'oeuvre/formation. L'aspect OpenSource ça joue pas énormément, Darwin est OpenSource, et une bonne partie des logiciels serveurs aussi. Un des avantages théoriques d'OSX serveur est l'intégration avec OSX Client et iOS. Bref, tout ça pour dire que ceux qui en ont l'utilité l'utilisent. Et c'est pareil pour Linux. Etonnant, non?
avatar indo | 
@Hello_Kitty Pour le licencing une version serveur avec un numéro de série, plus simple pas possible. Pour le reste il est possible de mettre en place rapidement à l'aide d'une interface graphique simple et donc sans taper une seule ligne de commande. – Un serveur LDAP – Un serveur de messagerie instantanée – Un serveur de calendrier – Un file serveur (AFP, SMB, NFS) – Un serveur web – Un serveur FTP – Un serveur VPN – Un serveur de sauvegarde Time Machine Voilà entre autre ce qui est en place chez nous. Une personne suffit largement pour gérer ceci. Licence avec connexion illimitée pour tout les services pour un coût très raisonnable. Ceci est malheureusement bientôt terminé avec l'arrivée de Lion Server…
avatar RickDeckard | 
@Trudo Genre, VMWare, ça été créé l'année dernière, c'est encore une start-up inconnue. EMC pèse juste 30 milliards de dollars.
avatar Trudo | 
Je ne savais pas que VMware faisait partie d'EMC et je n'aurais jamais pensé que EMC était si gros. Je voyais EMC comme Lacie, Synology ou Promise.

CONNEXION UTILISATEUR