Chipsets : Intel et NVIDIA arrivent à un accord a minima

Anthony Nelzin-Santos |
IntelDepuis février 2008, Intel et NVIDIA sont dos-à-dos, le premier ayant dénoncé un accord de licences croisées avec le second (lire : NVIDIA accuse Intel d'étouffer son innovation). Intel a ainsi empêché NVIDIA de développer des chipsets pour la famille de processeurs Core iX, s'attirant ainsi les foudres des autorités de la concurrence (lire : La FTC attaque Intel pour abus de monopole ). Cette décision favorise en effet les chipsets et solutions graphiques d'Intel aux dépens de ceux de NVIDIA, forçant certains concepteurs d'ordinateurs, dont Apple, à en rester au Core 2 Duo pour conserver de bonnes performances graphiques (lire : Apple pourrait adopter Sandy Bridge et abandonner NVIDIA ). Les deux sociétés sont finalement parvenues à un accord, mais force est de constater que celui-ci ne règle pour ainsi dire rien.

Intel, qui vient par ailleurs d'échapper à des poursuites pour abus de position dominante de la part des autorités américaines au sujet d'AMD, s'est ainsi engagé à verser 1,5 milliard de dollars sur cinq ans à NVIDIA. Les deux sociétés ont donc à nouveau un accord de licences croisées, mais celui-ci ne tient pas compte des précédents accords. Ainsi, la section 2.14 de l'accord (page 17 du PDF mis à disposition par Intel) semble persister et signer : Nehalem, Westmere et Sandy Bridge restent hors de portée pour les chipsets de NVIDIA. NVIDIA a ainsi déclaré n'avoir « aucune intention de concevoir des chipsets pour les produits Intel », tout en permettant à Intel d'utiliser les produits NVIDIA dans le cadre de la plateforme Sandy Bridge. Malgré tout, NVIDIA s'impose comme le vainqueur de cet affrontement, repartant avec 1,5 milliard en poche alors que sa plateforme Tegra 2 est très prisée dans les produits mobiles, au grand dam d'Intel.

Apple va donc devoir faire un choix en 2011 : rester au Core 2 Duo un an de plus avec un chipset NVIDIA et risquer de s'attirer les foudres de ses clients, ou passer à Sandy Bridge, soit en utilisant la solution intégrée d'Intel dont les performances graphiques semblent désormais à la hauteur, soit en incluant un composant graphique dédié sur son entrée de gamme. Dans un cas comme dans l'autre, ce ne pourrait être qu'une solution temporaire en attendant Ivy Bridge, la prochaine génération de puces Intel.

Sur le même sujet :
- Apple à la recherche d'un nouvel équilibre

avatar Che | 
Je ne comprend pas trop ce qu'apporte la dernière phrase. Dans tous les cas, Ivy Bridge sera également une solution temporaire en attendant Haswell... etc. En quoi, quand on parle de solution graphique pour portable, Sandy Bridge serait une mauvaise solution ? C'est ce que sous entend le terme "solution temporaire" ? Et Ivy Bridge serait la solution définitive ??? :o)
avatar Milkshake | 
@ Che : Je crois que le redacteur a voulu dire qu'une réconciliation entre intel et nvidia sera peut etre avec le processeur Intel Ivy Bridge.
avatar TomCom | 
Je crois qu'il n'y a plus de réconciliation qui vaille. Le but de Nvidia, maintenant, est de sortir sa solution à base de processeur ARM, en profitant du fait que Windows 8 supportera cette architecture. C'est la tendance, AMD fait la même chose avec son "APU" Fusion, une solution qui enterre les Atom d'Intel et qu'on risque de retrouver bientôt dans les serveurs, home cinemas et même "boxes" internet, grâce à sa très faible consommation. Intel est en abus de position dominante permanent, ce qu'on voit bien avec le non-support de l'USB3 depuis près de deux ans, dans le seul but de laisser une chance à l'hypothétique Light Peak de gagner des parts de marché. Le comble du ridicule, c'est qu'Intel a mis des puces Nec pour proposer deux ports USB3 sur ses propres cartes-mères Sandy Bridge, pour ne pas être le seul à ne pas répondre à la demande de ses clients.
avatar Milkshake | 
Est ce que l'architecture ARM est une révolution dans le domaine de l'informatique ?? j'en entends parler partout avec Nvidia Tegra, Snapdragon, Apple A4 c'est l'avenir de l'informatique ou ca restera seulement pour des petits appareils comme les boxes, smartphones, tablettes ?
avatar josselinrsa | 
Shit ! En Apple va être obligé de designer ses propres processeurs pour portables et bureau ? m'étonnerait qu'ils en soient totalement mécontents... Je suis pas expert, mais que peut gare Apple avec son A4 ? et si on en cale trois dans un portable ça donne quoi ?
avatar Ali Baba | 
@ Milkshake : Who knows? Bien malin qui peut répondre à cette question aujourd'hui.
avatar TomCom | 
L'ARM a le vent en poupe à cause des produits mobiles, mais adossées à une partie graphique assez puissante avec décodage matériel, ces puces peuvent très bien suffire pour des configurations d'entrée de gamme, des serveurs de fichiers et des lecteurs HD de salon. À titre personnel, je ne regrette pas les chipsets Nvidia qui étaient des boîtes à bogues depuis plusieurs années, avec des taux de panne très élevés pour des produits souvent présentés comme hauts de gamme, mais Intel, comme Apple, à force d'horripiler tout le monde avec ses bridages, changements de sockets injustifiés et distortions de concurrence, devient un véritable repoussoir.
avatar Almux | 
Intel a ses compatibilités avec ARM. Ne pourrait-on imaginer Apple utiliser un système mixte de son cru en accord avec tous ses partenaire et fournisseurs? Apple a, de nouveau, besoin de sortir une "martingale" digne de son marketing pour en boucher un coin à ses concurrents (du domaine des ordinateurs). De cette manière, OSX se démarquerait aussi et totalement de windose et Linux. @TomCom NVidia a, néanmoins, la cote chez les amateurs et pros de la modélisation et de l'animation 3D. Pour des raisons que je ne connais pas, les cartes AMD y boguent plus que celles de NVidia.
avatar cecemf | 
Moi je dit qu'Apple devrait passée a AMD ! point final.
avatar Psylo | 
"forçant certains concepteurs d'ordinateurs, dont Apple, à en rester au Core 2 Duo pour conserver de bonnes performances graphiques" Il n'y a que Apple qui ose encore vendre des C2D a plus de 1000 €. C'est bien évidement la faute à Intel.
avatar luisdeejay | 
@ cecemf : 3 fautes en une ligne, ça fait mal aux yeux...
avatar Le Chapelier | 
Intel DEHORS ! Ca n'aurait JAMAIS dû débarquer sur Mac. Vivement les MacAMD.
avatar edmini | 
AMD? L'idée est à creuser, je pense.
avatar TomCom | 
Je suis tenté par une carte-mère Fusion pour me faire un serveur-HTPC avec une carte-son hifi, mais sorti du "home cinema" qui est sa niche de prédilection, AMD offre des performances en retrait par rapport à Intel, pour une consommation largement supérieure: il suffit de comparer les Phenom aux Core i5 et supérieurs.
avatar Psylo | 
Le seul avantage des AMD c'est leur prix bon marché. A pris équivalent, il vaux mieux un bon Phenom qu'un mauvais Core i3.

CONNEXION UTILISATEUR