SDK iPhone : Steve Jobs livre sa réponse

Florian Innocente |
Steve Jobs a envoyé deux réponses successives aux mail d'un développeur, Greg Slepak, qui se faisait l'écho auprès du patron d'Apple de réactions négatives suite aux changements dans la licence du kit de développement iPhone.

Dans sa première réponse, le patron d'Apple l'a renvoyé à un billet publié sur Daring Fireball avec ce commentaire "Le billet de John Gruber est très perspicace et pas négatif. Puis dans un second mail, alors que le développeur lui citait Firefox comme exemple d'une application réussie créée avec un environnement multiplateforme, il a précisé "On a déjà vu ça, au bout du compte, des couches intermédiaires entre la plateforme et le développeur finissent par produire des applications de moindre qualité qui entravent les progrès de la plateforme".

Le propos de Gruber était de dire que si l'on pouvait trouver déplaisante la décision d'Apple, selon le côté où l'on se situe, au moins avait-elle du sens. Apple vise à faire de Cocoa Touch et de l'App Store le standard des applications mobiles, et ne souhaite pas que d'autres environnements viennent s'y appuyer, avec le risque de faire de l'iPhone une plateforme parmi d'autres. Ces environnements alternatifs se retrouveraient également hors de son contrôle. Si iPhone OS reçoit de nouvelles fonctions, mais que des environnements devenus très populaires tardent à en tirer partie, ils auront dès lors un ascendant fâcheux sur cette plateforme.

"Flash CS5 et MonoTouch sont moins cross-plateforme que métaplateforme. L'objectif d'Adobe n'est pas d'aider les développeurs à écrire des applications pour iPhone, mais d'encourager les développeurs à écrire des applications qui exécutent Flash sur l'iPhone (et ailleurs) au lieu d'écrire des applications spécifiquement iPhone. Apple n'est pas seulement ambivalente vis-à-vis des objectifs d'Adobe, il est dans l'intérêt direct d'Apple de les déjouer."

Autre considération, le fait que cette politique ne change rien pour les développeurs Cocoa et rien non plus pour les développeurs web. Au mieux, cela ouvre des opportunités supplémentaires pour les développeurs Cocoa qui voient leur spécificité réaffirmée.

Et pour l'anecdote, 9to5mac qui a obtenu une copie du mail de Steve Jobs y a relevé que le patron d'Apple utilisait une version de Mail remontant à Mac OS X 10.5 Leopard. Ce qui est logique, vu que son iPhone aussi semble avoir un firmware de retard.

Sur le même sujet :
SDK iPhone : le directeur technique d'Adobe relativise
Evangéliste Adobe : « Apple, va te faire… »
App Store : Flash prié de rester à l'écart

avatar TequilaPhone | 
@bjeko : un fixe Si le but réel d'Apple est d'éviter les apps pourries ou mal optimisées pour le bien du consommateur, [b]ils n'auront plus à valider 80% de ce qu'ont trouve actuellement sur l'Appstore.[/b] CQFD
avatar notorious_hanz | 
@TequilaPhone C'est pas vrai tu peux écrire du code pourri ou faire des apps inutiles même avec des bon outils. lol ;-)
avatar majipoor | 
Frodon "Mais là où c'est très ironique les propos de ce cher Steve, c'est qu'Apple eux même utilise une sur-couche de compatibilité Carbon/Cocoa pour le portage de leurs applications Mac sur PC" Où est l'ironie? Il n'est pas interdit non plus par Apple de faire de même sur Mac et Steve Jobs n'a jamais dit que c'était quelque chose de fondamentalement mal. Il s'agit ici uniquement de l'iPhoneOS: une plateforme crée de rien (ou presque) destinée à être utilisée sur des mobiles avec un soin constant de peaufiner et simplifier au maximum l'interface pour rendre l'expérience utilisateur aussi agréable et naturelle que possible, en ciblant en plus des utilisateurs non technophiles. Bref: on ne parle pas de MacOS X ou de Windows que Apple ne renie pas, mais d'autre chose tout simplement. J'espère que tu as remarqué que Apple est en train de construire ce que Steve Jobs pense être l'informatique de demain: une informatique qui se fait tout simplement oublier pour laisser l'utilisateur simplement profiter du contenu. Le but n'est pas que dans 5 ans on en soit revenu à une situation identique à ce qu'elle est maintenant sur les ordinateurs actuels: il y a une réelle volonté de révolutionner notre rapport à l'informatique. Je ne sais pas si Steve Jobs te répondra la même chose, mais tiens nous au courant :)
avatar Brewenn | 
@itralala [11/04/2010 16:12] "Vous me faites vomir les élitistes..." Ce ne sont pas des élitistes, c'est tout simplement que les services marketing ont bien fait leur boulot de conditionnement. Un peu comme ces donzelles qui dés le printemps prennent des pilules miracles vues à la télévision. Ce sont des esprits faibles et dans le business on adore ce genre de clients, c'est notre fond de commerce.
avatar majipoor | 
@TequilaPhone La différence est qu'il est impossible avec des outils de portage cross-plateforme de faire de bons logiciels bien optimisés. De plus, Steve Jobs n'a pas caché qu'il s'agit aussi de faire en sorte que l'AppStore se distingue des autres stores avec des applications différentes: quel avantage resterait-il à l'iPhone à terme si les même applications sont dispo sur Android, Symbian et MW7? Apple n'a pas pour habitude de se battre en se jetant dans la mêlée: ils cherchent à s'en extraire avant tout. Tiens, en passant, je viens d'installer ma première application personnelle sur mon iPhone faite comme il se doit dans XCode. Un environnement que je ne connais pas du tout, pas plus que l'Objective-C: j'ai installé XCode hier matin et un jour plus tard, j'ai une application qui tourne, même si elle ne fait pas encore grand chose :) Comment un développeur pourrais ne pas avoir envie de s'y mettre: ce ne sont que les managers qui préfèrent écrire les applications en Flash pour aller plus vite.
avatar oomu | 
le but d'Apple est d'éviter tout simplement que le cadre de développement (framework) utilisé ne soit pas une partie intégrante de la plateforme. on a connu maintes outils commodisés de développements, ils donnent tous des produits inférieurs aux natifs. _tous_ que ce soit l'ibm PC avec n'importe quoi qu'on lui jette à la figure que ce soit JAVA QT , X11 (le monde linux se _doit_ de détruire la sacro-sainte compatibilité X pour amener linux au delà de ses limites, tant pis pour freebsd! et c'est en partie ce qui est en cours actuellement) XUL (de mozilla) Mono (ersatz de .net) Flash/actionscript tous ne font que donner des outils inférieurs à une solution native et intégrée, conçue de bout en bout pour et par la plateforme. Pire, ils diluent les différences et qualités de chaque plateforme. Ni vous pouvez exploiter les avantages de la plateforme, ni vous pouvez inventer et innover dans la plateforme tant que le Cadre de Développement n'intègre pas la nouveauté. et pourquoi l'intégrerait il ? La plateforme dominante windows n'a pas la nouveauté! Alors on STAGNE. Java signifie stagnation, X signifie stagnation, Flash signifie stagnation. - il me suffit simplement d'avoir lu les commentaires des utilisateurs sur Macgeneration et autres pour le réaliser : Safari va plus loin que Firefox dans son intégration avec os X et les gens apprécient cela. Safari évolue au rythme qu'évolue Mac os X Firefox ne peut pas. Il se doit d'évoluer avec ce que windows permet, ce que linux arrive à offrir. Les quelques intégrations de quelques avantages de os X ont demandé un énorme travail aux concepteurs de Mozilla Firefox. Lisez leurs blogs, leur travail est énorme. Car il leut faut adapter XUL au mac sans briser XUL pour windows et n'osez pas oublier XUL linux ou la 3eme guerre mondiale sera déclenchée (par moi d'ailleurs)... Bref, on y arrive pas. 20 ans que c'est tenté. Flash ou Java ne sont pas les premières tentatives , et ne seront pas les dernières.
avatar oomu | 
oui , un outil qui marche partout, c'est bien. C'est pratique. On écrit une fois et "voila !" on a un logiciel. C'est cheap, c'est du rapide, c'est du "pas si intégré que ça", on est dans la catégorie du programme "moins bien que si on l'avait fait pour". Tous les jours on lit des entreprises commerciales, des hackers, ou des auteurs de logiciels indépendants dire "haha ! la prochaine version sera aussi une version native Mac , 100%, avec une toute nouvelle interface qui s'intègre avec quicklook, spotlight, services, time machine etc etc etc" est ce par pur délire ? non, parce que les gens, vous, voyez pertinemment la différence et vous la demandez. C'est comme quand Twitter rachète Tweetie "les gens cherchaient un programme iphone avec le nom twitter" qu'a déclaré Twitter Allons bon, parce que le web twitter.com c'était pas assez ? et bien ce n'était pas assez, quand on compare avec ce qui est possible en natif, et les gens le VOIENT puisqu'ils le DEMANDENT. (sans même pas savoir ce que veulent dire ces foutus sdk, framework, libs, etc) - Le WEB ! Le web _EST_ ce meta-framework universaliste. Il est plus qu'universelle. Il est libre, il est l'ultime plateforme hackable. Vous voulez rajouter un hack ? no prob, branchez un ordi sur le réseau, mettez y votre code, acceptez les connexions http sur le port 80, zou ! votre nouveau service est sur le WEB. rien à payer ou prou, toutes les briques logicielles sont libres, les normes sont publiques et sans royalties à payer. L'hébergement est gratuit ou peu onéreux pour les besoins d'un particulier ou pme. Une entreprise peut se développer Le web est bien plus que flash ou java, il est libre. il est l'avenir du meta-développement universel. Flash par sa nature propriétaire est un obstacle. - Mais le web ne sera jamais natif à la plateforme. Il enrichira la plateforme mais ne sera jamais natif, intégré, fusionné. jamais comme .NET l'est à windows ou Cocoa au mac et ipad. Jamais. Sa nature est différente.
avatar Mindphazer | 
@itralala : "J'aime Mac parce que c'est agréable à utiliser. Mais si une application est écrite en langage X ou Y et qu'elle tourne, elle a tous les droits d'être développée. "Les boutons ne s'intègrent pas tout à fait dans l'esprit Snow Leopard..." ! On dirait un vieille pie parisienne prout-prout à souhait qui critique une pièce néo-romantique..." Et à ton avis, si le Mac est facile à utiliser, c'est pour quelle raison ? Peut-être passqu'il y a des règles de développement strictes qui ont été instaurées, non ??.... Ce qu'il n'y a pas sous Windows, et c'est pourquoi sous windows, on peut faire tout et n'importe quoi, et surtout n'importe comment....
avatar daito | 
Ahh c'est marrant, j'avais moi même pointé le bon billet de Gruber LOL. https://www.macg.co/news/voir/150431/iphone-os-4.0-vent-de-panique-pour-les-sdk-alternatifs#topComment Autre élément qui appuie ce qui est dit. Il semble que le système de multitâche implémenté par Apple dans iPhoneOS4 ne pourrait pas fonctionner correctement avec des applications "cross-compilé". http://www.appleinsider.com/articles/10/04/09/apples_prohibition_of_flash_built_apps_in_iphone_4_0_related_to_multitasking.html
avatar cprail | 
Je suis un petit développeur qui ne fait pas franchement beaucoup d'argent avec l'app store. Après tout, il est presque impossible de faire du démarchage efficace, perdu dans cette mer d'applications sur laquelle il est plutôt difficile de naviguer. J'aurais bien aimé pouvoir développer une application qui me permettrait de faire baisser mes coûts en faisant d'office du multiplateforme. Mais non, Apple ne veut pas. Je me servais, pour développer, d'un iPhone 2g et d'un iPod Touch 1g. Dans l'état actuel des choses je n'ai pas les moyens de les remplacer. Ce qui est frustrant c'est que ces mesures ne sont pas là pour des raisons techniques mais purement et simplement pour des raisons de stratégie commerciale. Moi, la 4.0, je l'ai dans le ...
avatar TotOOntHeMooN | 
cprail : Cocoa permet de faire des applications puisantes et homogènes sur Mac et iPhone. Ne pas vouloir utiliser ce fabuleux SDK sous prétexte de vouloir faire du multi-plateforme, c'est rabaisser Mac et iPhone à de banales PC et Smart-phones. Ou est la valeur ajoutée pour se démarquer de la concurrence, si les efforts faits par Apple ne sont pas mis à profit chez les développeurs ? Vouloir servir du "fastfood" à tous les râteliers, c'est justement ce qu'Apple ne souhaite pas.
avatar Brewenn | 
"c'est rabaisser Mac et iPhone à de banales PC et Smart-phones." Mais Mac et iPhone sont de vulgaires PC et Smart-Phone, et c'est le rôle du marketing de te faire croire le contraire.
avatar Krynn | 
Jobs ne serait-t'il pas entrain de reproduire les mêmes erreurs qui ont causé bcp de tord à Apple à l'époque. Grande part de marché -> Enfermement dans l'eco-système Apple -> diminution des parts de marchés. L'avenir nous le dira. J'adore cette société, mais defois ils me font un peu peur.
avatar JustThink | 
@brenween Revoie la definition du mot "bannale"
avatar Moonwalker | 
@Frodon : si tu écris à Steve, parle-lui plutôt d'OpenStep. ;-)
avatar Brewenn | 
@JustThink [11/04/2010 18:37] via MacG Mobile @brenween Revoie la definition du mot "bannale" Ok c'est édité :)
avatar itralala | 
Facile à utiliser oui, parce que l'OS est bien pensé. Mais pour les applications, j'en ai rien à foutre qu'elle soit écrite en cacao ou en cocoa. Rien à foutre que l'appli soit en C ou en Realbasic. Sur PC (que j'utilise aussi quotidiennement), c'est pas les applis qui sont à plaindre, c'est l'OS qui est beaucoup trop lourd. Mais sur PC il y a des dizaines d'environnements de dev qui ont chacun leurs avantages et inconvénients. Je jette la pierre à tous ceux qui ne jurent que par St Steve. Regardez toutes les boites de dev qui vont subir les conséquences de M. Pharaon. Faire du natif c'est très bien. Mais se remettre entièrement en cause pour 1 seul homme, c'est de la dictature. Et c'est pas parce qu'on aime un produit qu'on doit dire amen à tout et ne rien critiquer. Au contraire non ? Mais bon Steve a dit un truc alors c'est de bon ton de dire pareil. Faut être dans le mouv' ! Supporters ! Et attention, hein, faut pas dire le contraire, sinon on va être has been....
avatar majipoor | 
@Brewenn La question est de savoir si tu crois vraiment ce que tu dis, où si c'est juste pour toi un moyen de t'affirmer en montrant que toi, au contraire des pigeons que nous sommes, n'est pas dupe. J'espère pour toi que tu n'as ni Mac, ni iPhone, parce que là, tu passerait du statut de rebelle à celui de... c'est quoi déjà le mot... bouffon? En tous cas, tant que les concurrents pensent que ce qui fait vendre les iPhones c'est le marketing, Apple n'a pas de soucis à se faire: on continuera à voir Microsoft lutter en sortant des campagnes à $200 millions aussi efficace que les dernières du genre. Bravo le marketing :)
avatar JustThink | 
@itralala Oui bien sûr je comprend ce que tu veux dire. Mais le SDK d'Aplle ce n'est pas juste Objective C... Je developpe egalement en Flash, mais je ne suis pas refermé sur celui ci, et je ne suis pas que les propos de Steve... Mais y'a de la matière grise chez Apple !
avatar majipoor | 
@itralala "Regardez toutes les boites de dev qui vont subir les conséquences de M. Pharaon. Faire du natif c'est très bien. Mais se remettre entièrement en cause pour 1 seul homme, c'est de la dictature." Moi je pense à toutes ces petites boîtes qui ont décidé de faire un travail propre et sérieux en s'investissant dans une application native. Je crois qu'elles sont assez satisfaite de savoir que les rouleaux compresseurs qui envisageaient de porter leurs applications WinMo 6 ou autres blagues Flash sur l'iPhone à moindre effort ne pourront finalement pas le faire. Apple fait un beau geste pour soutenir ses meilleurs développeurs. Histoire de point de vue j'imagine.
avatar Brewenn | 
Tout simplement réaliste. Et le marketing de Microsoft, bien que différent est aussi efficace, Windows 7 étant un véritable succès. Ce qui est probablement dans le choix d'Apple de stopper leur campagne "Get a Mac", et si en plus ils veulent passer un accord sur Bing C'est du business.
avatar JustThink | 
@majipoor Tout à fait d'accord avec toi
avatar majipoor | 
@Brewenn "Tout simplement réaliste." C'est celà, oui. Pour ton info, l'unique concurrent de Windows 7 était Windows XP. Alors c'est en effet un peu plus facile d'avoir du succès lorsque l'on combat ses propres produits et donc que ça ne se défend pas beaucoup en face. Enfin, facile sauf lorsque on essaie de placer une bouse comme successeur... Vista par exemple. Mais je suis d'accord sur un point: je crois que Apple et Microsoft sont en train de nous préparer une sacrée surprise, comme une petite alliance stratégique contre Google.
avatar Brewenn | 
"Pour ton info, l'unique concurrent de Windows 7 était Windows XP." Ce n'est pas parce que majipoor l'écrit que c'est la réalité ou une info exacte. "je crois que Apple et Microsoft sont en train de nous préparer une sacrée surprise, conne une petite alliance stratégique contre Google." Un accord sur un produit comme Bing , peut être, mais une alliance entre Apple et Microsoft c'est impossible du fait du risque d'abus de position de monopole. Mais laissons aux gamins leurs illusions, ils seront bien assez tôt confronté à la réalité !
avatar Brewenn | 
Et puis ne pensez pas car La citation du jour « Chez Apple, penser, c'est déjà trahir ! » Pierre Hornus,

Pages

CONNEXION UTILISATEUR