Snow Leopard : des développeurs en extase

Florian Innocente |
Avis de soleil et de températures agréables pour les années à venir. C'est le bulletin météo pour Mac OS X livré par des développeurs Mac qui ont découvert Snow Leopard lors de la dernière conférence mondiale des développeurs Apple (WWDC).

Contraints au silence pour cause de contrats de confidentialité, ils ont toutefois donné leur appréciation. Soit sur leurs blogs, soit en répondant à quelques-unes de nos questions. A les écouter, des dispositifs comme Grand Central (un gestionnaire des multi-coeurs) ou OpenCL (la mise à profit des énormes capacités de calculs des cartes graphiques) vont leur changer la vie, poser les fondations d'un nouveau Mac OS et partant se répercuter dans le confort d'utilisation de leurs logiciels.

Le client final n'en verra probablement tous les effets qu'après quelques ricochets, mais il semble que l'attente en vaille la peine. Snow Leopard est prévu pour la mi 2009, espérons qu'Apple, comme elle l'a déjà fait par le passé, annonce qu'elle a finalement pris de l'avance sur sa mise au point !

snowleoparddeveloppeurs2008



Snow Leopard amène des changements étonnants sous le capot. OpenCL par exemple devrait nous permettre de nouvelles choses, comme de manipuler les images beaucoup plus rapidement. Des possibilités inédites s'ouvrent également à nous au niveau de l'interface. On pourrait créer par exemple des effets de fumée sur toutes les fenêtres. Évidemment, on s'abstiendra de choses aussi gratuites, mais de manière générale on va pouvoir rendre l'interaction avec l'utilisateur beaucoup plus riche et plus intéressante.
Keith Lang, plasq


À ce stade on ne sait pas encore comment les applications existantes vont se comporter avec Snow Leopard et s'il faudra les mettre à jour dare dare. Mais on va s'assurer de ce que nos clients n'aient pas à attendre des mises à jour de nos logiciels après que le système soit sorti. Il y aura inévitablement des ajustements à faire pour obtenir les gains en performances et profiter de la gestion des multicoeurs promis par Grand Central et OpenCL. Mais tout ça va être bénéfique et le travail d'adaptation ne devrait pas être trop compliqué.
Oliver Breidenbach, Boinx


Même s'il a été un peu survolé pendant la conférence de Steve Jobs, la vraie grande annonce de cette WWDC a été Snow Leopard. N'importe qui parmi les développeurs vous dira qu'à un moment ou à un autre vous devez faire une pause et retravailler votre code. Pour quelque chose d'aussi important qu'un système d'exploitation, c'est un travail particulièrement lourd sans avantages évidents pour les utilisateurs […] Snow Leopard est un investissement réalisé auprès des développeurs et de fait un investissement sur la plateforme elle-même.
Mike Lee, Tapulous et il y a peu encore chez Delicious Monster

Comme l'a dit publiquement Apple, Snow Leopard va mettre en exergue les performances et la qualité du système en général. Si l'on observe les choses de façon globale, Snow Leopard va nous fournir des technologies pour nous aider à tirer tout le jus des processeurs sur les machines. Certaines des améliorations accélèreront automatiquement mes applications, et d'autres me simplifieront la vie lorsque je voudrai, sans trop d'efforts, les rendre plus réactives.
Daniel Jalkut, Red Sweater


Faire une pause pour se concentrer sur la stabilité et les performances est un fantasme pour n'importe quelle grosse entreprise et c'est sans précédent que l'une d'entre elles s'accorde ce luxe. Du point de vue développeur, Snow Leopard déborde d'améliorations épatantes dans le système, de nouveaux moyens pour rendre les développements plus rapides avec d'énormes gains en performances.

Les utilisateurs n'en verront peut-être pas les avantages dans l'immédiat, mais on peut comparer cela à un opérateur qui remplace son réseau de fils de cuivre par de la fibre optique. En cela ils posent les jalons pour de futures technologies. Apple est en train de construire une puissante nouvelle infrastructure pour l'avenir de cette plateforme. Et les concurrents resteront avec leurs vieux câblages.

Je n'en croyais pas mes yeux lorsque j'ai vu certaines choses à la WWDC. Apple est déterminée à utiliser le moindre cycle processeur et ceux de la carte graphique par la même occasion, en se posant à chaque fois la question "est-ce qu'on ne pourrait pas aller encore plus vite ?". Alors même que tous les Mac vendus aujourd'hui sont multicoeurs, les langages de programmation et la manière dont sont conçues les applications n'ont pas évolué de manière à permettre aux développeurs de les utiliser facilement. Snow Leopard va régler ce problème de différentes manières […] en confiant tout le travail de gestion des multicoeurs au système d'exploitation plutôt qu'aux développeurs.

Pour les développeurs, aller vers le 64-bits est une opération à la fois longue et pas franchement amusante. Pire, les clients ne verront même pas de différences au début. Apple va le faire dans Snow Leopard parce qu'elle sait que ça rendra les choses plus simples sur le long terme. C'est un peu comme de se faire enlever une dent de sagesse alors même qu'elle ne vous gêne pas. Il faudra le faire un jour ou l'autre, alors autant le faire maintenant, pendant que vous avez la liberté de choisir le moment.
Ken Aspeslagh, Ecamm Network


avatar uranium | 
Voilà qui fait plaisir à lire... D'autant plus que je comptais acquérir un nouvel ordinateur portable, justement vers mi-2009... Mon PowerBook actuel ne pourra hélas pas faire tourner Snow Léopard, je le crains...
avatar Solunne | 
'tin j'ai vraiment hâte de voir ce que ça va donner. Je trouve Léopard déjà excellent, si j'ai le même en full 64bits, full Intel (sans code PowerPC poussif) + toutes les amélioration type Grand Central et OpenCL ça va clairement être très très bon. Je sais que les Mac user PowerPC vont pester une nouvelle fois mais je préfère clairement la méthode de développement d'Apple qui mise sur l'avenir au lieu de la méthode Microsoft avec rétro compatibilité et tous les déboires qui vont avec.
avatar Edge@51 | 
Et bien, c'est vraiment prometteur! Depuis la sortie de Mac Os X, les ingénieurs Apple ont été pas mal occupé, surtout depuis deux ans: support Intel, Rosetta, iPhone + toutes les améliorations de l'interface (Time Machine, Quick Look, Spotlight, ...). Maintenant que l'interface est "aboutie", mobiliser toute l'équipe Mac Os X uniquement sur l'améliorations des perforamnces du système, ça va faire mal, mais alors très mal! Encore une fois, Apple va à contre courant de ce qui se fait ailleurs, et prouver qu'elle a raison :)
avatar 2Bad | 
Bon, si j'ai bien compris, j'arrive au bout de mon IBook G3 sous Tiger là... 2Bad
avatar Godzil | 
[quote=Solunne] si j'ai le même en full 64bits, full Intel (sans code PowerPC poussif) [/quote] leopard, (et mme Tiger) le sont deja, il n'y as PAS de code "PowerPC poussif" sur un mac Intel. Les seules application en "PowerPC Poussif" sont celle qui ne sont pas passé en Universal Binary, l'OS lui n'a pas ce problème. On est loin de l'époque ou Mac OS etait etroitement lié au 680x0 et ou meme le changement d'architecture CPU (PowerPC) demandait quand meme a avoir un emulateur de 68k en // pour pouvoir executer l'OS. Mac OS X 10.4 et 10.5 sont 100% natif Intel.
avatar pim | 
@ Solunne : La présence de code PowerPC ne ralentit en rien les applications sous Intel ; le système ignore simplement superbement cette portion de code. Le seul alourdissement est dans l'espace disque, mais c'est tout à fait négligeable, enlever cette portion de code fait gagner des méga octets, mais pas des giga octets. Quant à la remarque sur la lourdeur de maintenir un rétro-compatibilité, elle est tout à fait pertinente, néanmoins Apple fournit une solution d'une grande élégance avec Rosetta (ce programme qui se charge d'exécuter le code PowerPC, et que l'on ne voit jamais). En revanche j'espère que Rosetta sera maintenu dans Snow Leopard, sinon cela risque d'être une grosse galère avec de vieilles applications qui n'ont pas été mises à jour et qui font encore le boulot !
avatar sas13 | 
Il est bien évident que le système doit évoluer pour exploiter toute la puissance des nouveaux processeurs, quitte à laisser quelques mécontents. les utilisateurs de powerpc pourront continuer à utiliser un système très performant comme léopard dans sa version actuelle, et si apple continue à le mettre à jour tant qu'il en reste en circulation, il n'y a pas à crier au scandale.
avatar Hero | 
Je pense aussi que ceux qui ont une toure G5 (ou iMac G5) l'on déjà bien amortis. Surtout que Leopard est encore correct sur c'est machine. Les G5 ont encore 3 bonnes années devant elles :-)
avatar Archaon59 | 
Même pour moi qui ne suit pas dévellopeur, cette version est plus qu'alléchante :) ! Esperons qu'il n'y aura pas de concessions, que l'on aura l'OpenCL, Grand Central, support ZFS (en natif ?), ça va carburer !
avatar Jerry Khan | 
moi je me méfie de ce genre d'annonces "waouh amazing" etc etc....ca va etre plus rapide que le lievre d'amazonie au galop... méfiance.
avatar Solunne | 
@ Pim @Godzil En fait m'est trompé je ne voulais pas parler de code PPC car étant sous Intel et ayant toutes mes applis en UB aucun code PPC n'est lancé, désolé pour l'erreur. Je voulais en fait parler de Carbon (même si en parle pas dans l'article) je ne suis pas expert (loin de là) mais j'aimerais que ce code disparaisse (si possible) de Snow Leopard. Je rêve d'un iTunes (surement l'appli que j'utilise la plus) en full Cocoa et tous les avantages qui vont avec et principalement la rapidité d'exécution. 'fin bon on véra dans 1 an mais ce type d'article me met l'eau à la bouche et me conforte dans mon choix d'être passé sur Mac (même si ça fait longtemps que j'ai switcher)
avatar Le Vendangeur Masqué | 
@Jerry Khan Oui mais là c'est pas Apple qui cherche à vendre des OS, mais des développeurs indépendants. Ils n'ont pas d'intérêt financier à faire la publicité de Snow Leopard... ils le trouve juste génial car ils ont pu l'essayer.
avatar Hans Castorp | 
C'est vrai que les annonces marketing, il faut s'en méfier. Mais pour une fois, la démarche me plaît. Optimiser au lieu d'empiler des nouvelles fonctions qui transforment un OS en usine à gaz.
avatar beus | 
Franchement à lire toutes les news sur le futur d'Apple, on pourrait presque penser que ce sont les seuls qui cherchent à s'accomoder aux nouvelles technologies. Autant vous le dire, vous tous qui semblez bien crédules pour le coup, c'est du pipeau. La plus grande communauté de développeurs n'est pas rattaché ne sera jamais rattaché,ni à Apple, ni à Microsoft d'ailleurs. Le monde du développement informatique n'attend pas après Apple pour avancer, tout juste pourront ils s'inspirer du travail visuel et ergonomique d'Apple ...
avatar Halx | 
C'est curieux, à part la vitesse, personne ne parle des avantages concrets du Snow Leopard pour l'utilisateur lambda. Mettre de la fumée dans les fenêtres ne me parle pas vraiment. Je préfèrerai que l'on me parle de multithreading optimisé dans toutes les applications (par exemple que Photoshop me laisse travailler pendant qu'il enregistre un gros travail), de la suppression des diverses latences (spinning ball...) qui polluent l'actuel Leopard, d'améliorations ergonomiques discrètes mais importantes (clic-through...). Bref, du concret. Mais patience, patience, je suppose que les infos complémentaires vont apparaître durant cette année qui nous sépare de la publication de Snow Leopard.
avatar oomu | 
ok parlons des avantages CONCRETS. core-animation est déjà utilisé dans plusieurs logicieils pour des choses concrètes : manipuler des photos, faire des effets de transition, etc. Avec OpenCL, les concepteurs (dont apple) auront une solution élégante pour que naturellement os x et les applications profitent des améliorations des cartes vidéo "grand central" apportera justement des facilités pour faire des applications "multithreadés" , pour que oui , photoshop ne reste pas bloqué pendant un long calcul (quand adobe refondra son logiciel...) Les informations concrètes, apple les a déjà dit : ça permet un usage plus optimisés ET PLUS FACILE pour les concepteurs de logiciels pour exploiter toute la machine. et oui,c a profitera à tous. pourquoi ? si un logiciel emmerde moins le processeur central pour faire les animations, interfaces graphique et autrement traitement images/vidéo, le processeur a plus de temps libre pour s'occuper que votre musique n'ait jamais une interruption, pour que votre logiciel p2p fasse les meilleurs choix , pour que time machine fonctionne sans que vous vous en aperceviez, etc etc toute amélioration de code qui fait que le cpu gâche moins de temps aura un impact direct sur les performances des autres logiciels. - on sait que l'avenir ce sont des processeurs massivement parallèles. C'est une puissance de calcul théorique UTILE , TRES UTILE (pour des interfaces plus humaines, pour la reconnaissance de parole naturelle, pour des outils de navigation et recherches plus intelligents, pour les jeux et simulations, etc etc) pour exploiter vraiment ces machines, ils faut des outils. Apple s'y attelle pour que le mac reste une plateforme capable d'accueillir des logiciels innovants. - il est bien évident que la recherche académique est devant Apple. C'est normal, c'est son rôle ! Mais qui, actuellement, est le seul constructeur à prendre en main la recherche et en faire des produits appliqués et mis en vente au GRAND PUBLIC ? Apple.
avatar oomu | 
encore une fois, la compilation JIT de javascript, c'est pas nouveau LLVM c'est pas nouveau prendre en charge la distribution du code et son auto-parrallélisme avec un minimum d'intervention du développeur , c'est pas nouveau utiliser le GPU (le processeur graphique de la carte vidéo) comme une sorte de processeur secondaire généraliste, c'est pas nouveau rien n'est nouveau. Certaines de ces pratiques existaient depuis longtemps sous forme d'écrits théorique, d'autre sous forme de projet opensource 'achement excitant, d'autres dans le monde des Mainframes mais Apple décide à un moment que certaines de ces choses académiques arrivent à maturation et d'en faire une intégration dans un produit final, en vente. Et ça, ils sont l'un des rares à secouer le cocotier régulièrement. Prenons, "zfs", de Sun. C'est Sun qui a conçu ce système, pas apple. C'est sun qui a pris le meilleur des travaux de système de fichiers et algos du jour pour concevoir et mettre au point son ZFS mais qui utilise zfs ? Les rares pékins à travailler sous opensolaris ? Les vagues entreprises qui auraient eu l'audace de mettre leurs serveurs de fichiers/courriers sous zfs ? (alors que même pour sun, ZFS est encore trop jeune pour déploiement critique) des linuxiens fous qui expérimentent ZFS sous forme de "module de systèmes fichier en mode utilisateur" ? ZFS n'existe pas sur les machines en vente au près du public général. Ni Redhat, ni Suse , ni Microsoft ne travaillent à intégrer ZFS (ou équivalent, NTFS-énième génération) dans une offre grand public en tirant parti de ses nouveautés pour fournir plus d'outils aux utilisateurs. Y a que Apple, qui sortira ZFS du carcan pro de sun pour construire avec de nouvelles applications grand public. apple force l'industrie à bouger régulièrement et non simplement faire de "belles technos" dans un tiroir.
avatar oomu | 
LLVM est quand même exemplaire ! C'est normalement le monde linux qui aurait du sauter dessus et en faire une tartine devant les médias et de dire que ca va révolutionner la planete et que .NET de Grosoft en comparaison c'est nul, limité et tout propriétaire bouh. C'aurait du être un grand éditeur linux (tel redhat) ou quelqu'un avec des sous (ibm, hp) qui aurait du le pousser en avant et le foutre dans une version officielle et stable de GCC/Linux mais nan.. c'est apple. subitement les "médias" et blogs (dont des blogs de graphistes, délirants) se mettent à parler de LLVM et des étapes de compilation (Oo) et que c'est 'achement important... Parce qu'Apple déclare qu'ils vont en faire quelque chose d'UTILE. - Microsoft a des tonnes de projets expérimentaux extraordinaire, plein d'idées, de concept, de code, de bidouilles, de nouveautés à faire rougir de honte vista et office 2007. Mais ils arrivent pas à les sortir du labo, ils arrivent pas à en faire un commerce, ils arrivent pas à se réformer et oser le coup de théatre. Ils peuvent pas. j'ai longuement détaillé les raisons (économiques, culturelles, overdose-administrative, problème de direction) Sony avait les moyens de faire converger tous leurs produits et de créer des services devant tout ceux de leurs concurrents, mais ils n'ont pas pu : concurrence interne, contradiction entre la partie édition musique et la partie constructeur électronique, boîte schizophrène entre le japon et les usa, etc. Du coup Sony n'est pas le Sony qu'il pourrait être. Apple a la possibilité de sortir des technos des labos et de l'expérimental pour en faire du concret et Apple le fait. voilà tout. Effectivement, Rien dans le monde est Nouveau, mais apple le diffuse.
avatar oomu | 
Après bien sur, faut pas caricaturer mon propos. Il n'y a pas que Apple dans le monde à faire de beaux produits avec des choses qui était un peu ésotériques avant. Mais l'idée maîtresse est là : ce qui est important c'est de diffuser et intégrer la technologie, pas de se gargariser que dans un labo on a tout fait.
avatar oomu | 
y a un truc fou, nvidia a détaille, dans le cadre de "cuda" comment utiliser les cartes vidéo nvidia comme calculateur secondaire A-t-on vu Microsoft en faire une base de .NET ? (direct Animation Nvidia.net (tm) ? avons nous vu Ubuntu ou REdhat proposer cuda et son kit de développement en option avec une intégration linux en collaboration avec nvidia ? ou même un clone, dans la foulée de ce que nvidia a montré de possible ? non. c'est encore Apple qui décide que "ben nous on va le faire et le foutre dans tous les macs, et ca sera pas que nvidia en + !" Vivement windows 2012 qui le fera aussi. "me too !" dira Ballmer.
avatar Mickjagger | 
Cette sauce marketing serait-elle pour préparer une update au prix pas si bas que ça? Effectivement, si au final on voit moins de roues multicolores, de moulinages de disque dur et autres bugs USB et reseau inexplicables, alors ça vaudra le coup, sinon c'est un peu du vent. Et reprendre Spotlight, les piles et autres "1 pas en avant - 2 pas en arrière" découverts dans Leopard. (autre exemple: affichage parfois "flou" dans Aperçu quand on zoome/dézoome certains types de document, jamais vu ça sous Tiger)
avatar divoli | 
De toute façon, les commentaires sont systématiquement élogieux pour chaque future version de MacOS X. Les résultats sont finalement plus mitigée une fois entre les mains des utilisateurs. On finit par avoir l'habitude.
avatar languedoc | 
Ce n'est peut-être pas directement le sujet, quoique… Moi, ce que j'attends, c'est une vraie reconnaissance vocale. Ça ce serait une avancée magistrale? Se passer du clavier et dicter son texte. ViaVoice avait montré le chemin… mais s'est arrêté en route ! Je sais bien : tout le monde dit : c'est difficile. Justement, il faut aller dans ce sens-là ;-)
avatar Pascal-007 | 
Halx : ce que tu demandes, ce n'est pas du ressort de Apple mais de Adobe. Apple aura beau offrir les meilleurs API du monde, si Adobe ne les utilise pas, ton Photoshop continuera à se comporter en montre monolithique et lourd. Snow Leopard ou pas.
avatar Nicky Larson | 
[quote]Les utilisateurs n'en verront peut-être pas les avantages dans l'immédiat, mais on peut comparer cela à un opérateur qui remplace son réseau de fils de cuivre par de la fibre optique. [/quote] Sauf que ça, les opérateurs le font gratuitement ...
avatar Nicky Larson | 
Les monologues du vagins ... heu de oomu.
avatar Nordlaser | 
Comme d'ahbitue, oomu, du grand art, et totalement exact, +1 comme on dit lol, ouarf et autres. Tu devrais publier des livres avec des chapitres mensuels. :)
avatar Stanley Lubrik | 
Tirer parti de la puissance des cartes graphiques pour le calcul temps réel n'est pas nouveau sous Windows. Des lgiciels de montage vidéo comme Edius ou Liquid le fond par ce biais là depuis des années pour arriver à traiter du multicouches avec effets sans carte acdélératrice additionnelle. Mais unifié par l'OS comme Apple le propose, cela devient alléchant...
avatar brume | 
"OpenCL par exemple devrait nous permettre de nouvelles choses, comme de manipuler les images beaucoup plus rapidement." Ah ça va peut-être profiter aux éditeurs bitmap en cocoa ! Ces photoshop-killers neurasthéniques.
avatar oomu | 
@ Nicky Larson ce que vous ne semblez pas réaliser, c'est que j'assume pleinement les défauts que vous me collez. ce sont effectivement des monologues. aux gens d'en tirer parti ou pas en fouinant au delà. - élogieux élogieux. je ne comprends vraiment pas. 10.4 était un progrès par rapport à 10.3; les développeurs étaient dithyrambique sur le noyau "stabilisé" et au final ce fut exactement cela. Le noyau "stabilisé" de os X a permit à apple de construire ensuite Spotlight, FSEvent, Instruments, etc. 10.5 itou. Ha la régression de 10.5 ?? ho mon dieu , dans une démo stevy a montré qu'on pouvait glisser des icones et pouf avoir une pile ! et ce fut retiré, mon dieu mon dieu. je sens que les contradicteurs vont me dire "et time machine par wifi hein??" ,vla c'est l'unique 2eme "régression" par rapport à une ALPHA de os X, et des beta secrètes (qui comme d'hab furent piratés). notons que time machine par wifi est possible. Quand aux bugs de leopard, mais boudié, Tiger était lui même ultra bourré de limites et bugs. Grave ? non, parce que globalement c'était un produit de bonne qualité, mais je ne comprends pas la nostalgie de Tiger. Non seulement leopard a substantiellement accéléré spotlight, rajouté de nombreuses aides aux développement (objective C 2, dtrace, etc) , de nombreuses fonctionnalités et un finder nettement supérieur. Quand à Aperçu, je n'ai jamais vu de "flou". ce n'est que moi des roues multicolores, j'en ai toujours eu dans tiger. et je doute que 10.6 éradiquera tous les cas critiques où l'os est forcé de mettre en attente tout le monde (par exemple quand ce mou de disque dur est occupé à patiner et que sata est pas fichu de nourrir mon cpu ) - 10.5 est exactement ce que les gens sérieux disaient qu'il serait j'ai bien relu les keynotes et présentation d'apple, nul part il disait que Leopard allait sauver l'Afrique. De même que 10.6, c'est très précis ce qu'il apportera. et PAS + - non. delicious library sera pas Speedy en mai 2009
avatar oomu | 
@Brume >Ah ça va peut-être profiter aux éditeurs bitmap en cocoa ! Ces photoshop-killers neurasthéniques. pleinement d'accord. Pour l'heure on a vu très peu de grands logiciels exploiter les avancées d'os X. On a surtout eu pléthore de sharewares incomplets. Aucun des multiples éditeurs de dessins subitement apparus ne peuvent rivaliser avec photoshop express (!). Et même pour un usage domestique, ils ont tous un manque fonctionnel ou une interface qui n'apporte rien de + que le vénérable.
avatar Leced | 
[quote= brume]Ah ça va peut-être profiter aux éditeurs bitmap en cocoa ! Ces photoshop-killers neurasthéniques.[/quote] J'espère effectivement que tout ça va profiter à des softs comme Pixelmator ou VectorDesigner (que tu dois certainement considérer comme un Illustrator-killer neurasthénique). Comment peux-tu comparer des softs qui sont jeunes à Photoshop qui a plus de 20 ans de développement derrière lui? Personnellement, j'aime voir évoluer les sharewares que j'achète. Même si ils semblent limités. Toi aussi, tu dois avoir autour de toi des gens qui n'utilisent leur photoshop cracké que pour redimensionner et mettre une ombre sur la photo du chat qui va bien sur le blog. Une licence de Pixelmator leur suffirait amplement et permettrait peut-être de faire évoluer plus rapidement les sharewares en cocoa.
avatar oomu | 
>Stanley Lubrik [23/06/2008 15:11] >Tirer parti de la puissance des cartes graphiques pour le calcul temps réel n'est pas nouveau sous Windows. >Des lgiciels de montage vidéo comme Edius ou Liquid le fond par ce biais là depuis des années pour arriver à >traiter du multicouches avec effets sans carte acdélératrice additionnelle. ou comme la composition dans Apple Motion.
avatar Ziflame | 
@ Leced Ben justement, il y a eut plein de petits shareware qui n'évoluent pas bien... surtout en voulant reprendre les défauts de Photoshop. Mac OS X est quand même sorti il y a 7 ans... C'est le même nombre d'année qu'entre 1989 et 1996. Et regarde la différence entre les Photoshop de ces deux dates. Je ne comprend pas comment il n'y a même pas eut une concurrent commercial qui a pensé à l'avenir et vouloir concurrencer Photoshop. C'était prévu à l'avance Adobe allait traîner...
avatar Ziflame | 
P.S.: Laisse moi rire avec Pixelmator... ça sert à rien, c'est de l'esbroufe...
avatar Mickjagger | 
Oomu: c'est parce que tu n'utilise pas Leopard sur un G4 1,42 ghz. Toues les updates précédentes depuis Jaguar ont été des progrès en perfs par rapport aux machines précédentes (y compris Tiger sur mon vieil iBook G3 500). Mais sous Leopard je suis plus mitigé sur ces petites machines (et pourtant il y a encore un paquet d'iBook et autres PowerBook G4 dans la nature...). Moi ce que je constate c'est un ventilo très fréquent, c'est Time Machine inutilisable (pas pour les sauvegardes, ça ca passe, mais se servir de son interface sur ces G4 d'il y a 3 ans). Le reste de Leopard est correct, les bugs pas dramatiques, mais bon un peu déçu par la "surcharge pondérale" qu'on note sur une petite config et un peu trop de "forcer à quitter" à mon goût.
avatar DrFatalis | 
Apple fait une annonce et déjà on sabre le champagne. Combien de fois nous ont ils menti (enfin, je veux dire "marketés" )? Demain les cartes graphiques vont faire du calcul et le proc plus dispo blablabla: quelles cartes graphiques ? celle du macmini, du macbook combo ou de l'imac 20 ? Demain les dessous du systèmes seront plus sains, mais vous n'y verrez rien : donc pour l'utilisateur lambda aucun intérêt. Et le ponpon "peut être bien que, comme déjà vu, ce sera prêt plus tot que prévu". Tiens docn, comme leopard, premier du nom par exemple , dont la mise au point irréprochable a été bien entendu plus rapide que prévu ? Le soutien inconditionnel à la marque rendrait donc la mémoire sélective ? Entrez dans la time machine et relisez les pubs et annonces d'apple à l'époique des G5, et celles même qui étaient encre sur le site après l'annonce du passage à intel: vous serez édifié sur la confiance à donner aux annonces Cupertiniennes. Pour faire cour, message à Cupertino: Res, non verba.
avatar Leced | 
[quote=ziflame]ça sert à rien, c'est de l'esbroufe...[/quote] C'est curieux, ça s'applique également à ton commentaire. Comme quoi on est toujours l'inutile de quelqu'un.
avatar Claude Pelletier | 
Merci MacGé de nous donner à lire des avis aussi intéressants.
avatar Mecky | 
1. Bravo à PIM et oomu qui savent prendre du recul tant sur l'info que sur les différentes réactions (épidermiques). Je ne serai certainement pas aussi limpide. 2. Bravo à Apple pour se courage qui offrira une base sereine pour le futur de l'édifice OS X. 3. J'ajouterai mon grain de sel pour insister sur l'évolution stratégico-technico-markéting qui voit [b]se raccourcir[/b] les cycles de l'évolution de l'OS et son adéquation avec le parc de machines en place. (Mon vieil LC475 vient de rendre l'âme, sniff... mais j'en ai retrouvé un autre : YESSS !) Évidemment, succès aidant, Apple écoule un nombre croissant de nouvelles machines qui entre plus vite en concurrence avec la base en place. Il leur est donc plus aisé de minimiser ou d'ignorer cette seconde (= nous les anciens ;-( ) en apportant sur un plateau à € de nouvelles machines pour ceux voudraient rester dans le même train. Pour les autres, n'espérer pas y accrocher votre wagon G3, G4, ni même G5. J'ai déjà déploré cette hâte lors du passage à l'OS X. Trop vite, des machines ne pouvaient plus démarrer sous OS 9. Trop vite, Classic fut abandonné. Mais, pour ces deux cas-là, vu la tourmente budgétaire, je pardonnais, je comprenais. Aujourd'hui, la donne a changé et, si je comprends, je digère moins bien la mise à la trappe prématurée de Carbon - Rosetta - PPC. Bien sûr, je suis très content de l'OS X. C'est un progrès indéniable tant sur le fond que sur certaines formes. Mais je regrette toujours des éléments qui étaient bien plus aboutis déjà sous l'OS 7.1 ou 8.6. : les alias, le concept du Bureau, la cohrence globale tant graphique que fonctionnelle, etc.. La solution ? Qu'Apple intègre dans ses plans financiers le fait qu'un Mac s'amortit sur une période bien plus longue qu'un PC ! Cela lui éviterait les déboires tels que le retrait du Cube ou du Tournesol qui sont pourtant des machines phares !
avatar Ziflame | 
@ Micky Pour Carbon pas de soucis, les librairies seront toujours là, et les applications Carbon tournerons toujours sous Snow Leopard Pour Rosetta, on en a parlé nulle part, et il a vraiment peu de chance qu'il ne fasse pas partie de Snow Leopard Et Sinon pour le PPC, cela reste toujours des suppositions, mais c'est certains que ça sent le sapins pour eux ;)
avatar lennoyl | 
oui..bon.. c'est interessant ce snow leopard... mais, ceux qui ont acheté Leopard ou un nouveau mac avec Leopard ne risquent-ils pas de se sentir un peu lésés ? à peine plus d'un an après sa sortie, Leopard va se faire remplacer. Ok, Apple va continuer à nous faire des mises à jour de sécurité et, peut-etre, corriger quelques bugs, mais j'ai l'impression que pour les bugs mineurs et trucs mal fichus très énervants, on va malheureusement se les garder jusqu'au bout.
avatar gilouglouglou | 
Rapide oui mais en tout cas la version preview et plus gourmande en mémoire! Les processus sont plus lourd de 20% en moyenne mais ils sont en 64bits. Et oui il va en falloir toujours plus de la RAM.... Mais bon on est encore loin de la version final!

CONNEXION UTILISATEUR