IBM songe à switcher sur Mac

Christophe Laporte |
IBM Research a lancé en fin d'année dernière un programme pilote afin d'étudier l'éventualité de passer un grand nombre de postes sous Mac. Depuis que Big Blue s'est débarrassé de sa division PC à Lenovo, elle n'a plus de soucis éthiques à ce niveau-là. Dès lors elle aimerait bien remplacer une partie importante de son parc de ThinkPad par des MacBook Pro.

Pourquoi le Mac intéresse IBM ? Pour des raisons bien différentes : tout d'abord, IBM est l'une des sociétés les plus allergiques à Microsoft et est toujours à la recherche d'alternatives. D'autre part, pour les avantages actuels du Mac (lire notre une : Windows face au poids des années) notamment en matière de sécurité. Les responsables de ce projet estiment également que le Mac est très utilisé dans les milieux universitaires et de la recherche avec lesquels IBM travaille en étroite collaboration et qu'il est de plus en plus accepté dans le monde de l'entreprise.

skitched


La première partie du programme qui s'est déroulée entre octobre 2007 et janvier 2008 a été un succès. Sur la vingtaine d'employés qui a accepté de travailler sur Mac pendant cette période, ils sont une immense majorité (18/22) à préférer leur nouvel ordinateur à l'ancien. Précisons que ce petit échantillon rassemble aussi bien des experts du Mac que des novices .

Les 18 personnes en question ont souhaité conserver leur MacBook Pro et utilisent VMWare lorsque nécessaire. Le plus gros problème à l'heure actuelle vient du fait qu'un certain nombre d'applicatifs d'IBM ne tourne pas sur Mac. Ils déplorent également l'absence de Visio, le fameux logiciel de diagrammes et de synoptiques, sur notre plate-forme, de NetMeeting et le fait que les applications de la suite Office, notamment PowerPoint, ne fonctionnent pas de manière optimale.

Sur certains points, IBM a déjà commencé à rectifier le tir. Une nouvelle version de Lotus Notes est en préparation. Celle-ci sera strictement identique à sa cousine sous Windows. D'autre part, sa suite bureautique, Lotus Symphony, basée sur OpenOffice.org, devrait voir le jour sur Mac cette année.

Le programme pilote d'IBM est entré dans une seconde phase. Ses initiateurs ont distribué des MacBook Pro à 50 utilisateurs en début d'année et comptent en équiper au moins autant au cours du second semestre.

200804160211-1


Une fois que les problèmes évoqués plus haut seront résolus et si ce projet continue à susciter l'intérêt des utilisateurs, il n'y a pas de raisons pour qu'IBM ne passe pas à la vitesse supérieure. Un site Mac@IBM a été mis en place pour l'occasion et connaît en interne un succès grandissant avec plus de 930 membres. C'est parait-il l'une des communautés qui se développent le plus vite au sein du groupe.


avatar kamkil | 

"il n'y a pas de raisons pour qu'IBM passe à la vitesse supérieure."=[b]"il n'y a pas de raisons pour qu'IBM [i]ne passe pas[/i] à la vitesse supérieure."[/b]

avatar Christophe Laporte | 

oui je sais. j'ai laissé exprès pour voir si Florian me relit bien :)

avatar naas | 

de IBM XT au mac que de chemin parcouru, c'est une autre porte du monde de l'industrie qui peux s'ouvrir pour Apple, avec un support des solutions logiciels d'IBIM.
Décidément, Apple a le vent en poupe

avatar Eurylaime | 

IBM avait fait un essai grandeur nature avec 15000 poste sous Linux. Il faudrait un essai sur quelques milliers de postes mais c'est à suivre cette expérience.

avatar Halx | 

Très intéressant. Voilà qui va faire une belle pub à Apple et peut-être encourager d'autres initiatives similaires chez d'autres grands groupes désireux d'économiser sur la masse salariale. Il est probable que de nombreux ingénieurs système se retrouvent au chômage si les effets positifs de ce switch d'entreprise se confirment. Est-ce un bien ou un mal ? Le débat est lancé...

avatar Tejavo | 

C'est fou, qui aurait pu imaginer ça il y a encore quelques années?!

avatar Dagnir | 

[quote]Un site Mac@IBM a été mis en place pour l'occasion et connaît en interne un succès grandissant avec plus de 930 membres.[/quote]

1687 membres precisement a ce jour :-)

avatar YAZombie | 

Dans la même veine que les récentes études Gartner et Jupiter Research (ce dernier est plutôt un billet). Voilà qui va commencer à faire sérieusement réfléchir certains développeurs!
J'aime bien la phrase sibylline sur PowerPoint. Vraiment, dire "qu'il ne fonctionne pas de manière optimale", c'est un euphémisme de grand style. La version 2008 (on ne parlera JAMAIS assez du scandale de l'abandon de VBA) rame comme cela devrait être interdit par la loi. Cette dernière itération est un scandale absolu, ne l'adoptez surtout pas avant qu'ils règlent les problèmes de manière satisfaisante! Vivement Symphonie…

avatar DrFatalis | 

IBM a un gros compte à régler avec MS, et se trouve justement être une des seules entreprises assez importante pour mettre réellement des batons dans les roues de Billou...
La revanche du mouton sur celui qui l'a tondu régulièrement depuis.... ?

avatar Larme | 

Enfin, une bonne incitation à la création pour les Macs des (rares) logiciels qui ne fonctionnent que sur Windows, non ?

avatar kaffar | 

C'est fou de voir comment une boite comme IBM, qui en 80 disait que Apple c'était de la sous merde, retourne sa veste. Quand je pense au spot de pub 1984 d'Apple qui critique ouvertement la Big Blue, ca me fais doucement rigoler.

Ahhh l'argent.

avatar Grosse patate | 

Tu le veux vraiment Lotus Notes sur Mac, toi??? LE logiciel le moins inuitif, le moins performant et le moins attirant de toute une décennie ! Trop fort ! QU'ils migrent sous OS X, OK, mais qu'ils se le gardent Notes, aucun regret s'il est enterré rapidement.

avatar Gaolinn | 

Une grosse claque pour M$, certes, mais un véritable coups de massues pour Linux. Le supporter N°1 de Linux qui switche non pas sur Linux mais sur Mac c'est une véritable gifle envoyée à la communauté Linuxienne et qui jette le discrédit total sur Linux après avoir commencé à switcher sur ce dernier, faire machine arrière...

avatar logra | 

Visio est absent. Oui, mais il y a OmniGraffle Pro, qui ouvre directement les fichiers Visio.

avatar heroe | 

Y pas qu'OmniGraffle, y a Dia aussi sous os x qui tourne très bien...

avatar Pascal-007 | 

Malgré le croche-pied de Apple il y a quelques années maintenant (l'abandon du Power PC pour les processeurs Intel), il est rassurant de savoir que IBM sait identifier son véritable ennemi.

Je doute que IBM « switche » totalement au Mac, préférant plutôt garder une proportion équilibrée (l'équilibre reste à définir) entre Windows, Linux et Mac. Mais ce changement, même partiel, permettra de mettre une pression sur Microsoft et permet à IBM de prendre davantage de contrôle de leur propre destinée. Non pas que IBM soit une coque de noix malmenée et au bord du naufrage, mais leur ancienne approche les soumettait quasi complètement aux diktats de Microsoft.

Ils avaient déjà fait une transition vers Linux il y a quelques années. L'ajout du Mac est-il seulement un ajout au parc des OS alternatifs (amenant une attrition au parc Windows), ou un constat d'échec face à l'absence de maturité de Linux (amenant alors une attrition au parc Linux, ce qui serait moins bon) ?

avatar ericb2 | 

Vouloir utiliser des Macs ne signifie pas arrêter avec Linux:

Et au sujet de la suite basée sur le code source d'OpenOffice.org, je n'ai jamais eu l'occasion de voir une seule contribution d'IBM dans le code d'OpenOffice.org (sauf peut-être un commit étrange dans le code de la version 1.1.5)

Si quelqu'un a plus d'infos .. ;-)

avatar Cactaceae | 

et dire que Apple a abandonné les processeurs d'IBM… sans rancune !

avatar pvmstg | 

Derrière l'image de voir le concurent d'hier s'équiper de Mac, c'est la crédibilité d'Apple dans le monde des affaires qui s'ouve. Si IBM passe à un parc Mac important, c'est un signal fort... Si IBM passe au Mac, pourquoi pas vous.... du moins dans les secteurs de la bureautique. Il restera toujours des éditeurs de logiciels qui ont des logiciels phares et qui ne bougeront pas, obligeant ainsi à conserver windows mais.. je pense à Esri qui supportait jadis le mac et l'a complètement largué...

Il ne faut pas oublier qu'IBM peut avoir une dent contre Apple qui a délaissé son processeur. Alors aller vers le Mac qui tourne sur un processeur concurent... Fini les craintes et rancunes. Peut-être aussi le signe d'un rapprochement ultérieur...

L'Avantage du Mac est qu'avec le porc intel, contrairement à tous les prophètes de malheurs qui ont criés au scandale de lâcher le powerpc, on peut avoir son mac en entreprise et utiliser quand même ces programmes windows only...

avatar Almux | 

...Et Apple acheta IBM!

ou

La fin du mythe "Big Brother"

ou

La boucle est bouclée

Intéressant revirement, dans tous les cas! ;)

avatar jpp22 | 

Il faut réaliser que ce n'est pas une décision qui vient d'en haut, mais plutôt de nous, les employés eux-mêmes, qui avons demandé de plus en plus à pouvoir utiliser des Mac, et ce depuis plusieurs années. De la part des employés, il n'y a pas matière à avoir de la rancune contre Apple — ce n'est qu'une fraction de ces employés qui ont travaillé sur les PowerPC abandonnés.

Pour ce qui est de Lotus Notes, Sametime, software pour le VPN, etc., il tournent déjà tous sous OS X.

avatar françois bayrou | 

@kaffar : tu te souviens aussi sûrement de la com de apple sur le powerpc, du genre 'c'est pas la vitesse qui compte c'est l'architecture, intel n'a rien compris'... Qui aurait dit à l'époque qu'ils finiraient par passer sur intel ? avec une com qui dit à présent 'regardez comment nous on sait libérer le potentiel de cette puce qui est gééniale' ...
A part ca, bonjour l'effet levier, si une société réputée psychorigide comme ibm passe sur mac !
... des macs mini à la place des as400 :))))

avatar oliverbass | 

Et pourquoi pas une collaboration IBM/Apple dans des solutions serveur qui embarqueraient les dernières évolutions PPC ???

avatar jpp22 | 

Une autre précision: c'est seulement dans IBM Research que ça se passe. IBM, c'est 350'000 employés, mais IBM Research, c'est à peine plus de 3000.

Alors oui, c'est un pas, mais c'est un pas de gens qui ont moins de contraintes business et peut-être l'esprit plus aventureux ou plus “Think Different” que les employés des core businesses d'IBM.

avatar kotek | 

@oomu
+1

Ah ! On me signale qu'il n'a pas encore réagi à la niouze. Mais ça ne saurait tarder !

Pour ma part, je trouve ça tout de même un peu louche cette déferlante de news sur le regain d'intérêt pour Apple de la part des industriels.

Depuis l'annonce de la roadmap avec le but 'Entreprise' bien affiché, on apprend :
- que Windows, c'est azbine, qu'il s'écroule sur lui même,
- que Gartner estime que Mac c'est bien pour l'entreprise,
- qu'IBM va migrer sur Mac.

Je sais pas, ce soudain engouement pour Mac ne fait pas très naturel. Ça m'a l'air bien orchestré, chaque annonce sort lorsque la dernière est bien assimilée.

Je suis parano, mais presque...

avatar melaure | 

+1 pour IBM. Ils m'embauchent quand ?

avatar nlex | 

hehe +1

avatar lolodigital | 

@kotek

1) Nous sommes sur Macgé
2) Gardner ne sont que des suppos(itoires) de Satan prodiguant à qui paye mieux
3) Et la marmotte met le papier alu aussi chez IBM

;-)

avatar judgejules | 

"Un site Mac@IBM a été mis en place pour l'occasion" : non. Ce site a été mis en place chez IBM en 2005 ... au moins ...
-> Dagnir : tu travail chez IBM ? tu as eu vent de ce type de program ?

avatar flette | 

@ YAZombie

VBA 100% d'accord, c'est un vrai coup bas de Microsoft à Apple ayant pour conséquence l'incompatibilité définitive de certains documents excel sur Mac. Il y a des milliers de petites (ou grosses) applications "métiers" qui tournent sur Excel/VBA.
Conséquences :
Mac incompatible, mais pour ceux qui restent quand même sur Mac cela va donner une raison de plus pour passer sur OpenOffice quand l'offre sera crédible ou Symphony.
A long terme ce n'est forcément un coup gagnant pour Cro$oft.

avatar DrFatalis | 

"les prophètes de malheurs qui ont criés au scandale de lâcher le powerpc"

Attention, ne pas confondre les prophètes (qui ont annoncé les pires horreurs si le passage à intel se faisait) et les obsolètes (himself) qui n'ont tout simplement pas digéré d'avoir été pris pour des C.. par Apple pendant des années de marketing powerPC (le jour même de l'annonce du passage à intel, les pubs du G5 étaient toujours en ligne et toujours aussi triomphalistes...). Heureusement que François françois a rappelé cette (grande ?) époque...

avatar Claude_C | 

Après avoir lu l'article « Windows face au poids des années », lire celui-ci fait du bien. Si les grosses entreprises phares se mettent au Mac, ça pourrait être un immense coup de pouce pour la Pomme.

avatar james85 | 

@Gaolinn,
Ouh la ! Tu connais l'histoire de l'ours et de la peau qu'il ne faut pas vendre.
Pour l'instant, c'est une première expérimentation sur 20 utilisateurs et le début d'une deuxième expérimentation sur 100 employés tout au long de 2008. Les 350.000 utilisateurs d'IBM ne sont pas encore sous Mac OS X et rien ne dit que ce switch se fera.

@heroe, oui il y a Dia. Mais Dia par rapport à Visio, c'est un vélo par rapport à une voiture : au niveau fonctionnel, ce n'est pas du tout dans la même catégorie !

avatar anglareb | 

Pour Lotus et IBM, la base Notes et ses diverses applis liées sont si enormes que tu ne migrera pas comme cela tout cela. Il y a trop de dévelopement a faire pour porter tes outils sur un autre type de serveurs de mail.
Et puis, tu remplacerais les serveurs Domino propriété d'IBM par des serveurs Exchanges de M$ alors que tu que quitte leur OS ??

Je ne connais pas les serveurs de mails de la pomme, mais y a il des versions et surtout existe il sur le marché des admins lourds capables de faire passer toute la boutique sur les serveurs mails de la pomme, car les Dominos ne servent pas que a faire transiter des mail.

Quand a lotus notes, il est lourd, c'est sur, mais je le regrette vraiment depuis que je suis passé sur outlook au boulot.

avatar shenmue | 

Cette nouvelle trace un "contour" du devenir US pour la pomme:

- il y a peu le principal site d'IT américain remet ses distinctions pour l'année: le meilleur Laptop pro est pour eux le Macbookpro, le meilleur OS pour un poste client est pour eux OSX

- Apple annonce le support d'Exchange sur son prochain firmware pour Iphone...

- Gartner et Jupiter Search, très écouté là-bas et très influents surtout côté pro dailleurs annoncent à tour de rôle que le Mac peut être envisagé sereinement en entreprise...

- IBM annonce faire des tests en interne concernant le MAC en poste client..

Tous ses évènements sont d'importance et montrent surtout que là-bas, la pression des utilisateurs n'est pas un vain mot et que les DSI et services IT ont un raisonnement beaucoup plus pragmatique qu'ici...
J'en discutais dernièrement avec un pote ingé sous Solaris, qui ne comprenait pas bien ici ce refus aussi catégorique pour ne même pas envisager l'offre Apple en poste client, là où pourtant elle semblait prendre tout son sens...cela se reflète jusque dans la presse pro, qui respecte Apple aux US et la méprise ici. Visiblement, sur ce point, les américains ont une ouverture et un pragmatisme qui tranche avec un moutonisme français maquillé trop facilement derrière une soit disant rationalité et homogénéisation de l'offre...

avatar BigEdison | 

Travaillant pour IBM je peux vous dire que le groupe Mac@IBM existe depuis plusieurs années car j'en fait parti, ce groupe nous permet de nous entraider sur la facon de travailler avec les outils internes facilement sous mac et de recenser les aplications "non compatibles". A titre professionnel j'utilise un thinkpad et mon rêve serait d'utiliser un macbook Pro (certains le font déja avec leur propre matériel), mais chez moi mon mac pro est équipé des différents outils permettant de travailler en autonomie et sur l'intranet d'IBM sans avoir à passer par une virtualisation genre parallels.

avatar Axelvak | 

"IBM songe à switcher sur Mac"

Il fabriquent encore des G5 ?

Sinon pour l'abscence de Visio, OMniGraffle est largement supérieur en possibilités et en prise en main. Il y a aussi d'autres solutions sous OS X.

avatar SulliX | 

Ouais, bah ils ont bien raison de les abandonner les Thinkpad. Car ça a vraiment l'air pas fiable. On en installe chez un grand compte : lecteurs DVD HS, serrures qui bloquent sur les stations d'acceuil, plantages à l'intégration logicielle...
Quand à Notes, no comment. Très puissant, mais utilisé à 20% de ses capacités par les entreprises. Et très lourd quand il faut changer le poste de travail d'un utilisateur.

avatar fredox34 | 

Si ça continue les macs seront des cibles de plus en plus potentiel aux virus, etc.... que le monde mac reste le monde mac et que Windob reste la proie de hacker et sérial virus

avatar spleen | 

Wouaaahhhh !!!!
20 postes !!!
Il y en a déja qui parlent "d'entreprises phares qui se mettent au Mac"...
J'ai même lu le terme "switch".
Sans rire, vous avez une idée du nombre de PC (serveurs compris) utilisés par IBM ??
Pour info, il y a 50 postes prévus au 1er semestre.
C'est dingue non ??

avatar Moof | 

Si l'engouement d'IBM pour les machines Apple se confirme, peut-être, avec un peu de chance, que ça les incitera à vouloir à nouveau leur fournir des processeurs. On pourra enfin tourner la page de ces affreux X86.

avatar kisco | 

>Quand à Notes, no comment. [...] très lourd quand il faut changer le poste de travail d'un utilisateur.

Bah non, on garde le dossier complet de Notes et tout son environnement fonctionne comme d'habitude sur le nouveau poste.

avatar syl20p | 

Think ou Think Different?
IBM est lé géant de l'informatique à travers le monde!! Qu'il s'intéresse à toutes les technologies sans distinction est de sa responsabilité. Il n'y a pas de quoi non plus se mettre en trans et s'imaginer que tout le parc IBM sera Mac!! Déjà... certains employés qui ont un Macbook Pro le laissent dans son carton... et préfèrent continuer à bosser sur Thinkpad qui sont par ailleurs très robustes - à l'exeption du design, mais on est là pour bosser, on s'en fiche un peu du design, l'essentiel réside dans ce qui doit être réalisé (en référence au pragmatisme dont certains parlent plus haut). Puis, j'ai entendu parlé de Macbook sous Linux & Windows... pas trop sous OS-X... :/

avatar Ali Baba | 

À propos du PowerPC, je vois pas pourquoi IBM aurait une dent particulière contre Apple... eux-mêmes utilisaient des Intel dans leurs Thinkpads, hein ! Et puis c'est pas comme si IBM était particulièrement motivé pour développer des PPC de bureau, l'aventure du G5 suggère plutôt qu'ils cherchaient au contraire à se débarrasser de cette activité jugée peu rentable.

CONNEXION UTILISATEUR