Apple : cap sur l’entreprise et l’international

Christophe Laporte |
Hier, Peter Oppenheimer a participé à une conférence organisée par Morgan Stanley lors de laquelle il a donné quelques axes de la stratégie d’Apple pour les mois à venir. Très concrètement, Apple compte s’attaquer au marché de l’entreprise avec le Macintosh et l’iPhone.

L’iPhone pourrait être aux professionnels ce que l’iPod a été au grand public, à savoir une porte d’entrée au Macintosh. C’est probablement pour cela qu’Apple, dans son invitation, met tant en avant le mot entreprise. Apple va chercher sans doute dans un premier temps à s’implanter dans un domaine moins fermé que l’industrie du PC avec une offre innovante, puis essayer de convertir les sociétés qui ont adopté l’iPhone au monde Mac. D’après nos informations, Peter Oppenheimer a fait savoir qu’Apple allait gonfler ses effectifs commerciaux pour s’attaquer à ce marché. Sacré programme en perspective…

131303-sdk_400


Le second point concerne l’international, la marque à la Pomme souhaite réaliser une part plus importante de son chiffre d’affaires hors de ses bases. Pour cela, elle est prête dans les deux ans qui viennent, selon le directeur financier d’Apple, à faire de gros efforts dans le domaine de la distribution. Les produits Apple sont actuellement présents dans 7500 points de vente en dehors des États-Unis. Ce chiffre devrait passer prochainement à 9500.

La société californienne va d’ailleurs montrer l’exemple avec ses Apple Store. Pour la première fois cette année, elle va ouvrir autant d’Apple Store à l’international qu’aux États-Unis. Au total, Cupertino compte inaugurer 40 nouveaux points de vente lors de son exercice 2008. À titre de comparaison, en 2007, Apple avait ouvert 32 Apple Store dont 5 seulement à l’étranger.

avatar james85 | 

[quote=Ritchie_007]mais faut voir les conditions d'emplois des français p/r aux américains[/quote]

euh ... les conditions d'emploi ... Sachant que les ordinateurs sont assemblés et empaquetés en Asie à partir de pièces fabriquées en Asie, je ne vois pas trop le rapport des conditions d'emploi des français par rapport aux américains.

Autre chose, la dernière fois que j'ai commandé sur l'applestore français, la commande et la facture sont arrivées d'Irlande, pays bien connu pour le dumping social. Donc, en tournant ça comme on veut, je ne vois pas une différence de 200$ de salaire [u]par ordinateur[/u] entre le manutentionnaire irlandais et son homologue américain. Sinon, je prends quelques cours de muscu et je pars tout de suite mettre des Mac en carton à Dublin.

avatar oomu | 

mouais des actes.

j'attends des actes. en tout cas pour le marché pro, faudrait surtout qu'apple s'allie ou paye je veux pas savoir, les intégrateurs et autres acteurs du marché oem.

-
pour les prix en apple store us, y a des TAXES selon les états

alors ok,ca ne contrebalance pas entièrement l'injustice 1 euro = 1$ mais ca relativise la différence de prix.

et n'oublions pas que la fluctuation du $ ne plait pas aux américains ni aux entreprises
(par contre y a bon quand NOUS on achète aux usa avec nos euros :) profitons )

avatar Mac1978__old | 

@ DrFatalis

Tout juste. Le début m'avait échappé... :-))

Et pour réussir, ils vont arrêter les XServe après les XServe Raid... comme ça ils auront les moyens de fabriquer un iPod pico avec radio FM spécial entreprise à 1Gb pour 500 $, donc 600 €, qu'ils vendront dans les nouveaux AppleStore (=PommeEchoppe en français), car tout le monde sait que les DSI n'achètent les solutions Windows que chez Darty.

avatar oomu | 

le lieu de fabrication a presque aucun rapport. Apple travaille en $ , voilà le noeud du problème pour nous.

avatar oomu | 

apple travaille en $ ok, mais pour le marché européen, il leur faut bien prévoir des stocks, des frais, et prévoir un prix en euro avec les charges locales

mais vla qu'une fois tout cela prévu, le $ a encore baissé
et cela tous les mois

désolé mais aucune société ne peut se recaler chaque mois. Le même problème se pose avec d'autres produits et d'autres marques.

bon. cela dit ce serait très appréciable mr apple de faire des efforts.

avatar Brewenn | 

Je croyais que la marque travaillait comme Dell en flux tendu
Commande, Validation du paiement, Intégration de la machine, Encaissement du paiement, Livraison au client.

avatar Bassman | 

Flute j'espérais au vue du titre de la niouze qu'Apple allait faire un ch'tit effort de plus pour les macintosh en entreprise... Notamment sur un système de garantie plus... approprié.

avatar Un Vrai Type | 

Dans la différence, il faut compter :
- Le prix des séries (le clavier fr est en série beaucoups plus petite que le us, idem pour les cartons, notices etc...)
- les avocats, les certifications iso, les ...

Mais si on justifie cette différence de prix comme cela, comment expliquer que le mac ait le même prix dans toute l'Europe ?

avatar Born | 

Le mac n'a pas le même prix (pas tout à fait) dans toute l'europe, tous les produits Apple (Iphone pas présent...) sont moins chers en Espagne (je prends cet exemple car je réside au pays basque, ce n'est certainement pas le seul), avec des différences de prix intéressantes.

http://store.apple.com/Apple/WebObjects/francestore
http://store.apple.com/Apple/WebObjects/esstore?type=consesDIR&qprm=126878
voyez vous même...

D'accord avec oomu sur l'impossibilité de s'adapter à un cours fluctuant du change, et d'ailleurs on remarque que sur les nouvelles sorties (MB, MBP), la différence $-€ est plus intéressante pour nous. Donc l'effort d'apple existe, mais doit s'installer sur la durée.

avatar Born | 

Pardon, en tapant je comparais le store US et le store Espana, donc les différences m'apparaissaient intéressantes, en fait c'est vraiment pas le cas, même si elles existent.

avatar Mickjagger | 

Les taxes aux USA sont entre 5 et 10% à priori! c'est quand même pas énorme alors que la plupart des pays europeens sont plus proches des 20% à quelques exceptions près!
De plus il me semble que sur Amazon on paye même pas les taxes...

avatar Mac1978__old | 

Pour couvrir leurs risques de change, les multinationales utilisent soit le change à terme, soit des options ou une combinaison des deux. Elles connaissent donc largement à l'avance le taux exact $/€.

Je ne peux pas croire qu'Oppenheimer n'utilise pas ce genre d'outil pour planifier sa trésorerie en devises. En plus, il pourrait tout à fait payer aux chinois les produits pour l'Europe en €, et donc ne prendre aucun risque sur cette devise. Et je suis certain qu'il ne m'a pas attendu pour le faire, au moins en partie.

Le cours $/€ appliqué par Apple et les raisons données sont juste du "foutage de gueule...".

Pour vous en convaincre, regarder ce qui se passe avec le cours du kérosène et les prix des billets d'avion, même en $. Ils ont certes augmenté, mais jamais dans les proportions qu'applique Apple. Parce que nous bénéficions des achats à terme et options d'achats que les companies ont réalisé depuis 2-3 ans. Certes les prix du billet montent parce que les termes et les options arrivent peu à peu à échéance, mais jamais comme le $ de Apple.

Il est vrai qu'il y a de la concurrence dans le domaine aérien alors qu'il n'y a que Apple qui vende des produits Apple.

avatar Un Vrai Type | 

@ Born :
Erf, je sais ou acheter mon futur mac ! Merci :)

avatar Mickjagger | 

En fait les prix en Espagne c'est parce que la TVA est à 16% là bas... Il y'a qu'à Chypre (qui vient de passer l'Euro) où c'est moins cher, 15%.
Quand en plus sur les iPods on évite les taxes bidon style Sorecop, ça fait le Nano de base à 20 euros de moins à Madrid qu'à Paris.

Mais Apple n'est pas proportionnel à fond, en effet la réduc sur les ordis reste toujours la même (-50 euros) que ce soit pour le MacBook 1er prix ou pour le MacPro! Moins logique, l'iMac de base 1200 euros en France ne perd que 30 euros en France.

Et sinon histoire de relativiser, les danois et les suédois ont une TVA à 25%... Ca fait donc le MacBook à 1047 euros (7799 DKK) à Copenhague. Le MacPro est 60 euros + cher.
Le nano est au meme prix qu'en France, 140 euros.

avatar Mickjagger | 

Je voulais dire "l'iMac de base ne perd que 30 euros en Espagne" bien sûr!

avatar cprail | 

C'est pas du foutage de gueule: le prix des produits Apple ne vous empêche pas d'en acheter.
Celui qui veux payer par exemple 1799$ pour un ordinateur avec le tag Apple paiera la différence de prix sans broncher et déboursera 2099$. Le jour où Apple déterminera que de réduire la marge de 300$ par ordinateur est plus rentable en matière de volume des ventes ce sera fait. Idem pour les iPod.

Concernant les conditions de travail, l'intervenant précédant faisait référence à vos conditions de travail, pas celle qui fabriquent des ordinateurs (qu'ils ne pourront jamais se payer évidemment). Il est parfois bon de rappeler aux amis européens qu'il existe un salaire minimum décent en France (et encore, vivre sur le SMIC n'est pas de tout repos) alors que ce n'est pas le cas aux États-Unis, qu'il n'est pas non plus nécessaire d'hypothéquer 3 fois sa maison pour avoir la moindre chance de se faire soigner quand on tombe malade; bref, si le coût de la vie (ce sacro-saint et galvaudé "pouvoir d'achat") est moindre aux États-Unis à première vue, il est important de se souvenir qu'il existe des différences fondamentales entre les deux États.

avatar Mac1978__old | 

@ cprail

Chacun peut avoir son opinion. Mais quand sur la marge en $ pour le même produit, Apple rajoute 15-20% HT aux européens juste pour le change en expliquant que c'est le coûts de localisation dans d'autres langues, je trouve que c'est du foutage de gueule. Surtout que le surcoût s'applique aussi en Grande-Bretagne où la localisation ne doit pas être des masses compliquée.

Avec une bonne planification finanicière que je suis convaincu qu'ils font, les prix en Europe devrait être nettement plus bas. Maintenant, c'est sûr qu'ils écoulent des produits et que finalement tout dépend de l'élasticité de notre demande. Élasticité d'autant plus favorable à la firme qu'elle est la seule à vendre des produits Apple. Ce qui explique aussi que l'effet $ est moins fort dans le monde PC, mais pas inexistant.

Maintenant, comme bcp ici, j'ai acheté et continuerai sans doute à acheter des produits Apple. Ce qui n'empêche pas que je n'aime pas avoir le sentiment qu'on se fout de ma gueule...

avatar sekaijin | 

ben ils sont pas sortit de l'auberge car vu les contraintes d'utilisation des produits apple on est loin des besoins des entreprises.

les choix techniques d'apple vont pour certain devoir être revu
Writer par exemple est inexploitable dans une grande entreprise. outre ses défaut de compatibilité, ce qui pourrais facilement se corriger. les document Writer ne sont pas partageable sur un intranet. il n'est pas rare dans une entreprise de poser un document sur un site web interne (SANS LE ZIPPER, SANS LE RENDRE MORT EN EN FAISANT UN PDF) et les utilisateur l'utilise en un seul clic. le choix de faire d'un document un bundle est complètement incompatible avec cette pratique simple compréhensible et extrêmement rependue.

côté serveur les infocentres des entreprise ne joue plus qu'avec des machines virtuelles, VMWare et parallel son plus ou moins près pour cela mais apple oblige que la machine qui supporte la virtualisation soit des MAC or justement les entreprise ne veulent pas se retrouver enfermé comme par le passé dans la niche d'un constructeur.

La suite logicielle d'apple est loin d'être à la hauteur des besoin de travail collaboratif dans les entreprises. là ce sont des années de boulot pour apple avant de rattraper son retard.

Bref j'attends ça depuis des année mais plus ça avance plus je pense qu'apple 'est éloigné du monde de l'entreprise et je la vois bien aujourd'hui attaquer des entreprise de taille moyenne mais elle n'a pas la carrure pour entrer dans la cour des grands.

A+JYT

avatar Brewenn | 

.... la cour des grands. Comptes

avatar ispeed | 

Quoi un iPhone pour les pro alors que les nouveaux MacPro se figent et que leopard tous les pro l'évitent.
Franchement on marche sur la tête chez Apple nous faire croire que les entreprises vont tous s'acheter un iPhone. Pour faire quoi ? Un jeu Tétrix pour relaxer les employés :))
On rigole bien chez la pomme :))))

avatar Brewenn | 

C'est sur que les employés a qui l'entreprise fournit un portable vont se creuser la tête pour justifier le iPhone.
Peut être une forme de [i]bonus[/i] pour les meilleurs d'entre eux !!!

avatar 2IZI4U | 

Si ils arrêtaient de faire 1$=1€ ça serait un super effort :D oui je sais on peut toujours rêver lol

avatar Ritchie_007 (non vérifié) | 

Euh, il faut enlever la TVA avant de convertir, aux States comme au Canada, les Apple Store en ligne ont des prix HT. Comme la taxe varie en fonction de l'état/la province, c'est plus pratique. Et c'est aussi la norme, tout est en HT.

Exemple d'un iMac 24" de base :

- States : 1799 $US

- France : 1749 Euros -19,6% = 1462.37 Euros (Fixing Eur-US : 1.5346 auquel faut enlever .12 pour changer les devises, donc 1.4146) --> 2062.67 $US (c'est vrai que c'est cher, mais faut voir les conditions d'emplois des français p/r aux américains etc etc c'est le petit plus social de la France !!!)

- Canada : 1899 $CDN (et ce dernier vaut plus cher que le $US !!!) (conditions sociales d'emplois etc etc)

Voilà !!!

avatar Mac1978__old | 

Bonne nouvelle qui contredit ce que Jobs disait hier dans les news reprises par MacGe à propos de l'entreprise peu intéressante par rapport au grand public.

Maintenant,avoir un effet allo :-) autour de l'iPhone, c'est possible pour autant que l'offre soit adaptée. Or l'abandon des XServe raid, le peu de soutien aux prescripteurs potentiels, etc... restent pour le moins une question ouverte. Et en entreprise, on aime bien connaître la feuille de route du fournisseur...

Peut-être que les gars de chez Oracle et SAP vont s'acheter un iPhone et qu'après ils sauront que Apple existe et vend des produits remarquables. Ce serait au moins un premier pas. Idem pour les milliers d'autres entreprises ne développant que sur PC, ne connaissant que le PC et ne voulant rien connaître d'autre que le PC.

C'est vrai qu'avec 5 pays où l'iPhone est officiellement vendu, ils ont encore le temps de changer une nouvelle fois d'avis...

avatar treizep | 

Si Apple proposait enfin une garantie 3 ans pièce et main d'oeuvre au même prix que chez Dell serait un beau geste envers les entreprises et nous autres pauvres particuliers.

avatar DrFatalis | 

"Apple compte s’attaquer au marché de l’entreprise".
Je rajoute le début de la phrase, que vous avez oublié. Il fallait lire:

Depuis 1984, "Apple compte s’attaquer au marché de l’entreprise"

avatar MadMax | 

SAP (je ne sais pas quel module de quelle application...) est deja dispo sur iPhone.

avatar Louhac | 

@Ritchie

J'ai pas compris ta justification de l'iMac H.T. à 2062$ en France et 1799$ aux USA. OK, les charges sur le travail ne sont pas les mêmes dans les deux pays, mais bon les iMac sont dans tous les cas fabriqués en Chine (où la question ne se pose même pas) alors…

avatar nlex | 

alléluia

avatar Mickjagger | 

Désolé j'avais pas vu le message de Louhac au moment de poster...
Et comme le dit TreizeP les garanties deviennent hyper cheres pour les européens.
Comment justifier les écarts de prix sur des Apple Care qui consistent en une simple boite de quelques grammes remplie de papier et d'un CD... avec au final un simple numéro à activer en ligne.
Par conséquent, ca devient un business intéressant sur EBay, des revendeurs américains qui refourguent leurs AppleCare education ou autre tarif discount aux USA avec tous ces clients européens ravis de payer parfois 40% moins cher...
Pour les Macs, il faut finalement aller sur le refurb pour avoir droit au tarifs du "neuf" aux US.

avatar manoir93 | 

m

CONNEXION UTILISATEUR