Apple Gaming #5 : la Pippin, incursion ratée dans le monde des consoles

Pierre Dandumont |

Apple et le jeu vidéo, c'est l'histoire de rendez-vous manqués, d'espoirs gâchés, de révolutions parfois ratées. Mais c'est aussi une histoire portée par des hommes et des femmes guidés par un incroyable enthousiasme, une histoire faite d'innovations marquantes et marquée par des expériences inoubliables. Dans notre épisode du jour, nous revenons sur la Pippin, la tentative complètement ratée d'Apple d'entrer sur le marché des consoles.

Dès qu'une rumeur sur Apple et les jeux vidéo survient, invariablement, quelqu'un va tweeter, commenter ou poster sur Facebook un message qui parle de la Pippin, bien évidemment en se moquant. Cette console sortie en mars 1996 a en effet marqué les esprits, tant elle a été un échec énorme. Mais ces personnes connaissent-elles vraiment la Pippin ? Il y a peu de chances1.

Nous avons déjà raconté son histoire sur MacGeneration, mais un petit rappel s'impose. La première chose à savoir, c'est que la Pippin n'est pas commercialement une console Apple, mais bien une console Bandai : Apple a défini les spécifications, l'OS, les composants, mais ne l'a pas vendue.

Seuls les abonnés du Club iGen peuvent lire l‘article dans son intégralité.

-> Déjà membre ? Je me connecte
-> S‘abonner au Club iGen