Comment la puce T2 sur Mac bloque certaines réparations non-agréées Apple

Florian Innocente |

En novembre dernier, Apple avait confirmé que la puce T2 présente dans les MacBook Pro, MacBook Air et Mac mini 2018, ainsi que dans l'iMac Pro, pouvait empêcher certaines réparations faites par des techniciens non agréés Apple ou des réparateurs amateurs. Mais elle n'avait pas précisé en quoi consistait le protocole que doivent suivre ces techniciens.

La puce T2 dans la partie droite de la zone centrale. Image iFixit

Le périmètre que bloque la puce T2 comprend la carte mère dans son ensemble ainsi que le capteur Touch ID pour l'identification de l'utilisateur. Des tests post-réparation sont nécessaires pour vérifier que tout a été fait correctement et auquel cas la machine peut redémarrer.

Ce qu'Apple n'avait pas détaillé ce sont les tests effectués à l'issue de l'intervention. Une photo que l'on a pu obtenir liste ces étapes après le changement de la carte mère d'un portable. Seul un logiciel à disposition d'Apple, du réseau de revendeurs et des centres de service agréés peut réaliser cette série de vérifications.

L'utilitaire vérifie la présence de la Touch Bar, son jumelage avec la carte mère, sa configuration tactile, les couleurs de l'écran OLED de cette barre sont étalonnées, tout comme est étalonné le capteur Touch ID. Vérifications aussi pour la webcam et le capteur de lumière ambiante.

Le Mac se met ici au diapason de ce qui se fait depuis l'arrivée de Touch ID sur l'iPhone. Le changement de ce capteur par un réparateur tiers excluait déjà l'étape de sa calibration et rendait l'identification par Touch ID inopérante.

Si la panne porte sur l'écran ou sur un autre élément que la carte mère dans son ensemble ou que Touch ID, alors une réparation par tout un chacun reste possible. Apple prévoit néanmoins des étapes de vérification, importantes à défaut d'être éliminatoires.

Par exemple, s'il y a ouverture d'un portable (depuis les générations 2015), la réparation doit se terminer par la calibration du trackpad. Pour s'assurer que Force Touch marche comme il faut, le technicien doit manipuler des poids sur des gabarits en néoprène posés sur le pavé tactile. Une opération d'une bonne dizaine de minutes que tout le monde ne fera pas, encore moins dans un cadre amateur…

avatar wolfkeep | 

Tant mieux

avatar Woaha | 

@samheraan

Pourquoi ?

avatar radeon | 

Le nb de machines réparables qui vont être jetées... Ça fait mal au cœur.

avatar gela | 

@radeon

Mais c'est bon pour le cours de l'action non ? Et c'est ce qui est le plus important, non ? Et la planète on s'en fout complètement, non ? Et la survie de nos petits enfants ? Ben.... Pareil. ?

avatar Madalvée | 

On verra moins Kévin venir pleurer sur les forums.

avatar Fan2ElodieFrege | 

Ridicule. Ils se prennent pour qui avec tous leurs contrôles? La NASA?
Pourquoi pas empêcher un mac de redémarrer lorsqu'on remplace une simple touche?
Ah non merde, faut remplacer tout le clavier sur les derniers ...

avatar fifounet | 

@Fan2ElodieFrege

"Ah non merde, faut remplacer tout le clavier sur les derniers ..."

Sur le HP du gamin qui a pété une touche récemment impossible de changer une seule touche. J’ai été obligé de commander le clavier entier (moins de 40€ certes) pour le changer complètement.

avatar Mrleblanc101 | 

@Fan2ElodieFrege

On parle seulement de TouchID et la carte mère ici, tu peux changer le clavier "sans" problèmes

avatar macinoe | 

Il faut vraiment un certain degré de masochisme pour acheter un Mac aujourd'hui.

avatar fte | 

@macinoe

"Il faut vraiment un certain degré de masochisme pour acheter un Mac aujourd'hui."

Ou de nécessité.

avatar bugman | 

@fte

Dans quel domaine ?

avatar fte | 

@bugman

Développement natif iOS.

avatar Ghaleon111 | 

@fte

Un Mac est un luxe, une envie personnelle si on apprécie l’os, je ne vois pas vraiment où il peut devenir une nécessité.

avatar Mamdadou | 

@Ghaleon111

Si on est développeur macOS/iOS, si on travaille avec une équipe qui utilise FCPX,...

avatar Ghaleon111 | 

@Mamdadou

Bon exemple ;)

avatar bugman | 

@Mamdadou

Mooouuuoi... (Moit-moit en fait)...
Je pense qu'un développeur peut s'adapter au langage et/ou à une plate-forme assez facilement. Concernant le montage vidéo en équipe, je ne pense pas que c'est l'utilisateur (le monteur) qui achète le matos.

avatar fte | 

@Ghaleon111

Xcode.

avatar Bigdidou | 

@fte

« "Il faut vraiment un certain degré de masochisme pour acheter un Mac aujourd'hui."
Ou de nécessité. »

Eh non. Du plaisir.
L’amour de l’élégance. Parce que macOS, ça reste élégant.

avatar fte | 

@Bigdidou

"Eh non."

Si.

"Du plaisir."

Aussi, ça peut. Pas moi, mais d’autres.

"L’amour de l’élégance. Parce que macOS, ça reste élégant."

Subjectif tout ça. Pas pour moi, plus pour moi.

avatar pocketalex | 

@fte

C'est ce que je me dis aussi régulièrement

Mais il me faut entre 5 et 10 min d'utilisation d'un PC sous windows pour revenir à la réalité...

avatar Dimemas | 

c'est juste TON avis mais bien d'autres personnes peuvent penser le contraire (dont moi) surtout que contrairement à Mac Os, windows est modifiable au niveau du skin

Et a beaucoup évolué

avatar Bigdidou | 

@fte

« Subjectif tout ça. Pas pour moi, plus pour moi. »

Jamais dis le contraire. Je donne juste une autre vision possible des choses.

avatar fte | 

@Bigdidou

"Jamais dis le contraire."

Oh cool alors. Ça commençait par non, donc ça ressemblait pas mal à dire le contraire. Cool cool.

avatar Bigdidou | 

@fte

« mode hyperpatient de celui qui n’est pas télépathe et ne prétend pas imposer ses désirs et ses pensées à l’autre et parle naturellement en son nom pour lui toussa »

Je précise alors. Jamais dis le contraire te concernant.
De la même façon que tu affirmes les choses, j’affirme le contraire.
Voilà, voilà.

« Fin du mode »

avatar Fennec72 | 

« Par exemple, s'il y a ouverture d'un portable (depuis les génération 2015), la réparation doit se terminer par la calibration du trackpad. »

Donc, on ne peut plus ouvrir un MacBook pour le dépoussiérer de temps temps ?

C’est aberrant !

Pages

CONNEXION UTILISATEUR