Intel dévoile son premier processeur 10 nm

Stéphane Moussie |

Surprise, Intel vient de dévoiler discrètement son premier processeur gravé en 10 nm. Le fondeur avait annoncé le mois dernier que la production en masse avait été repoussée à 2019, mais la production à plus petit volume a bel et bien commencé, elle.

Le Lenovo IdeaPad 330 embarque le premier processeur 10 nm d’Intel.

Le Core i3–8121U est donc le premier à profiter d’une gravure plus fine en 10 nm, synonyme de meilleure efficacité énergétique, là où les autres processeurs Intel sont au mieux gravés en 14 nm++.

Ce Core i3 de 8e génération (Cannon Lake) a un TDP de 15 W, dispose de deux cœurs physiques cadencés à 2,20 GHz (pouvant monter jusqu’à 3,20 GHz en Turbo Boost) et n’a pas de GPU intégré. Soulignons aussi qu’il prend en charge la LPDDR4 — cela a son importance pour avoir 32 Go de RAM dans les MacBook Pro.

Le positionnement de ce processeur ne correspond pas tellement aux besoins d’Apple : il chauffe trop pour être intégré à un MacBook, et n’est sûrement pas assez puissant pour un MacBook Pro. Reste ce mystérieux nouveau MacBook Air, qui est peut-être le plus à même à recevoir ce processeur (les MacBook Air ont des processeurs 15 W).

Dans tous les cas, la production 10 nm d’Intel est limitée et serait même réservée à Lenovo à l’heure actuelle.

Tags
avatar Navareus | 

C’est vrai que sans GPU intégré, ça la fout un peu mal pour du MBP13... et les versions sans TouchBar ventilent probablement trop peu pour le garder à une température acceptable

avatar C1rc3@0rc | 

@Navareus

L'absence d'unité graphique est une nouveauté qui pose beaucoup d'interrogation.
Alors meme qu'Intel a affligé meme des Xeon d'unité graphique voila qu'un processeur de bas de gamme en est depourvu???

Apres si on regarde d'autres choses intéressantes, on voit le TDP de 15Watt mais surtout la limite de température maximale de 105º... Ce qui veut dire qu'il chauffe beaucoup!
Pour un dualcore avec une frequence de 2,20Ghz c'est... particulier.

Je vais pas m'avancer a dire qu'Intel fait ici un coup purement marketing en lançant un processeur bidouillé construit sur une techno immature, mais quand meme.

Et s'il est evoqué le Macbook Air, le moins que l'on puisse espere c'est qu'il soit doté du processeur a 4 core et pas un 2 core...

avatar Maliik | 

Qu’en est-il des failles spectre et autre?

avatar oomu | 

qu'elles poursuivront les processeurs modernes pour un petit bout de temps.

avatar ForzaDesmo | 

@Maliik

C'est la première chose à laquelle j'ai pensé, voir la réponse dans l'article. Mais non 😕
Cela sous-entend que le "remède" n'est pas encore là, sinon ils auraient communiqué dessus avec gourmandise.

avatar C1rc3@0rc | 

«Qu’en est-il des failles spectre et autre?»

Elles se portent bien et font des petits, la on a des annonces d'une 3eme generation alors qu'il n'y a encore aucun patch limitant les degats des 2eme generation.

Ce qu'il faut comprendre avec les failles massives et ultra-danreureuse de type Spectre, c'est qu'il s'agit d'un probleme de conception tres profond et que pour le resoudre il faut re-concevoir totalement une grande partie de l'architecture et du principe de fonctionnement des processeurs modernes.

Le plus gros souci c'est que la construction qui rend possible Spectre est aussi celle qui permet de gagner la quasi totalité de 5% d'amelioration de performances par generation sur les x86 d'Intel.
Et le simple fait de desactiver ce mecanisme ferait chuter les performance de 60% a 80%...

Donc pour Intel c'est tres difficile de trouver une solution, car il faut soit se passer d'un mecanisme qui est quasi le seul offrant une amelioration de performance soit il faut developper une toute nouvelle approche ce qui prend des annees...

avatar rolmeyer | 

@ macgé

Certains séries U 15 watts peuvent être bridé à 7,5 watts et devenir fanless comme le i5 de ma Surface pro 2017. Pas sûr que ça fasse une grosse différence en perf avec un m3 en 4,5 watts.

avatar 0lf | 

@rolmeyer
Surtout si le core m est exploité à 7w

avatar C1rc3@0rc | 

«Certains séries U 15 watts peuvent être bridé à 7,5 watts et devenir fanless comme le i5 de ma Surface pro 2017»

La conception fanless ça veut seulement dire que la machine a une capacité d’évacuation de la chaleur qui peut se passer d'un ventilateur.
Il y a plusieurs possibilités pour arriver a ce resultat:
- un espace suffisant et des materiaux tres conducteurs au niveau thermique
- un systeme de refroidissement actif autre que le ventilateur
- un systeme de reduction d'alimentation et d'arret des composants (et du processeur) le plus efficace et quasi permanent.

Généralement les machines fanless sont des machines qui soient ont un fonctionnement sporadique avec de longues plages d'inactivité, typiquement les smarpthones.

Soit le processeur va fonctionner normalement a des frequence vers les 600 Mhz avec des coups de "turbo" sporadiques, comme c'est le cas des Core M, ce qui assure une illusion de réactivité sur des utilisations de consultation, donc d'usage de type tablette de base.

Le cas des Core M (denomination Y maintenant, la reputation du Core M etant vite devenu mauvaise tres vite) est interressant. C'est un processeur qui focntionne en realite a tres basse frequence (600/800 Mhz en moyenne) mais qui repose enormement sur des algorithmes predictifs, une grosse utilisation de la mise en cache et un recours incessant au "turbo" et l'exploitation de la latence thermique.

Il a ete initialement conçu pour animer des smarpthone, mais il chauffe trop pour ces appareils, c'est donc typiquement un processeur recyclé pour les netbook et tablettes de bas niveau.

Par rapport aux autres x86 Core, il n'est pas meilleur au niveau de l'efficacité energetique, mais c'est un maitre de l'illusion qui a une extraordinaire gestion de l'alimentation. Il arrive meme a tenir dans des TDP sous les 4 watt, alors qu'en fonctionnement normal il a besoin de plus de 20watt, comme tout les Core d'ailleurs.
Intel a donc reussi a produire avec la gamme Core i xxxxY on processeur optimisé pour en faire le moins possible.

Sachant ça, il se pose la question de pourquoi utiliser un tel processeur alros qu'en face on a des ARM bien plus puissants qui eux sont capables de focntionner dans des smartphones. Ou d'utiliser un processeur plus efficace en terme de puissance et de constance, mais qui demande un systeme de refroidissement actif efficace.
En fait a part pour Intel, il est tres difficile de justifier le Core M.

CONNEXION UTILISATEUR