Fermer le menu
 

Microsoft dément vouloir abandonner les Surface

Florian Innocente | | 07:35 |  41

Panos Panay, l'homme en charge des matériels chez Microsoft a démenti toute velléité de son employeur d'abandonner les produits Surface. Sa déclaration arrivait dans la foulée des propos tenus la semaine dernière, lors d'une conférence, par Steve Brazier, directeur du cabinet d'études Canalys. Pour lui, il ne fait aucun doute que Microsoft va arrêter l'activité Surface d'ici 2019.

Il avançait deux arguments, d'abord que Satya Nadella est un « type du logiciel, du nuage » qui a déjà accepté de laisser se déliter l'activité mobiles. Ensuite, que les performances commerciales des Surface sont faites de bas et de hauts mais que dans l'ensemble elles ne rapportent rien à leur fabricant.

Dans une perspective de coûts à réduire pour satisfaire Wall Street, Microsoft devra tailler dans les dépenses et les Surface seront les premières victimes, a ajouté Brazier.

Une opinion partagée par Gianfranco Lanci, le directeur opérationnel de Lenovo. S'exprimant en même temps que Brazier, il croit que Microsoft lâchera cette activité même plus tôt que 2019. Lanci lui non plus ne voit pas le bien fondé de l'équation économique :

Microsoft gagne beaucoup d'argent avec le cloud, et l'entreprise et sur Windows, et il est clair qu'il perd beaucoup d'argent sur les appareils et je ne vois aucune raison qui pourrait leur donner envie de continuer avec les Surface.

Cet été les Surface ont enregistré une baisse des ventes de 2 %. La gamme était en pleine transition vers de nouveaux modèles tout juste annoncés, mais le trimestre précédent était aussi dans le rouge avec -26 % comparé à la même période de 2016.

Panos Panay a balayé ces rumeurs du revers de la main : « C'est très loin de la vérité » les qualifiant de « rumeurs de la semaine de tabloids ». Un renouvellement de certains des Surface est a priori attendu à la fin du mois lors d'un événement Microsoft à Londres.


Les derniers dossiers

Ailleurs sur le Web


41 Commentaires Signaler un abus dans les commentaires

avatar jordan155 12/10/2017 - 08:01 via iGeneration pour iOS

6 mois plus tard : « Microsoft abandonne les surfaces (officiel) »

avatar C1rc3@0rc 12/10/2017 - 10:56

Peut etre, Nadella est un pragmatique et de ce point de vue les sorties des analystes tiennent la route.

Mais il faut se poser la question de ce qu'est l'activité Surface pour Microsoft. Car MS a depuis longtemps demontré que la rentabilité du produit n'est pas la raison de son existence dans plusieurs cas:

- Microsoft Band: un echec patent lié a l'inutilité d'un principe et c'est une constatation generale. Tous les industriels en desespoir de relai de croissance se sont lancés et y ont perdus des plumes et des fortunes - a part une toute petite niche ultra specialisée dans le sport (Polar, Garmin) ou les bracelets-moniteur medicaux.

- Zune: un des echecs les plus celebres de Microsoft, une persistence dans cette erreur avec des pertes lourdes a la cle.

- Kinect: on en parle meme plus...

-Windows Phone... c'est tellement ridicule qu'on en parle pas

Pour le Band, ça a ete une mode entre 2010 et 2013, Microsoft a foncé dans le mur comme les autres, malgré un positionnement un peu plus intelligent.

Le Zune et le Kinect, etaient clairement des chevaux de Troi pour s'installer ou se reforcer sur des marchés GP.

Et puis il y a les gouffres que MS transfuse depuis des annees, comme la Xbox. Gouffre, oui, mais qui permet a MS de jouer dans la cours des editeurs de l'industrie du divertissement. MS finira par lacher la Xbox, mais ce sera le dernier produit GP a etre abandonné.

Et les Surfaces?
Avec les Surfaces MS ne cherche pas la rentabilité, mais produit des "experiences" des "references" pour soutenir et tirer le marché du PC qui fait acheter (et renouveler) du Windows et surtout de l'Office..
On l'a vu, lors de la mort des netbook, des constructeurs de netbook et PC bas de gamme bavant devant l'iPad tourner leur veste, enlever le clavier, coller un ecran tactile et rebaptiser leurs netbook "tablet". Le hic c'est que c'etait des netbook et qu'il n'y avait pas d'OS pour concurrencer l'iPad... jusqu'a ce que Google adapte Android...
Et le danger pour MS c'est Android, Chrome OS, Linux et ARM!

En produisant des Surface, les constructeurs ont sous le nez de PC (ou TabletPC / netbook rebaptisés 2 en 1) qui ont tout d'un PC, avec Windows et la politique d'obsolescence programmée historique construite par Wintel.
On garde les memes et on recommence!
Ça rassure son monde, les assembleurs assemblent des clones, des constructeurs "s'inspirent" et MS vend ses creations a des tarifs absurdes qui les empechent de venir concurrencer les produits des "partenaires"

Bref tant que MS a besoin du marché GP, ce genre de pratiques va continuer, meme si ça coute a MS. Par contre le jour ou MS devient 100% B2B, le sort des Surfaces, Xbox,... et Windows sera vite liquidé.

La question aujourd'hui c'est de savoir si Nadella peut mettre au chômage d'un coup ce qui reste comme personnel dans le GP et si les revenus de ce qui reste du monopole Wintel sont trop faibles par rapport a l'activité B2B.

avatar alfatech 13/10/2017 - 08:49 via iGeneration pour iOS

@C1rc3@0rc

"Et les Surfaces?
Avec les Surfaces MS ne cherche pas la rentabilité, mais produit des "experiences" des "references" pour soutenir et tirer le marché du PC qui fait acheter (et renouveler) du Windows et surtout de l'Office.."

Pas trop d’accord… Ms a voulu mettre des bâtons dans les roues de l’iPad car son succès insolant dérangeait, mais n’ayant rien de fameux en « tout » tactile à proposer en face ils ont décidé d’être dans la continuité de ce qui se faisait déjà en informatique mais en proposant un erzats de tablette… Et ça ne marche pas.
Ms qui ne cherche pas la rentabilité? tu te mets le doigt dans l’oeil jusqu’à l’omoplate.



avatar frankm 12/10/2017 - 11:01 (edité)

Ce jour là, il faudra ressortir leurs pub comparatives Surface VS Mac

avatar smog 12/10/2017 - 08:02

S'ils veulent satisfaire Wall Street à défaut de satisfaire les clients (le sont-ils, d'ailleurs, il faudrait creuser), autant effectivement abandonner le produit... Que d'autres s'en chargent !

avatar misterbrown 12/10/2017 - 08:18 via iGeneration pour iOS

C'est ridicule comme rumeur

avatar alfatech 12/10/2017 - 10:28 via iGeneration pour iOS

@misterbrown

"C'est ridicule comme rumeur"

Ms y a déjà pensé après les ventes ridicules des modèles 3

avatar occam 12/10/2017 - 08:19 via iGeneration pour iOS

Ouh-là. Sale coup. J'aime bien les Surface, alcantara en moins.
Mais si Panos Panay se met à démentir leur abandon, c'est qu'il doit être bien réel. Les démentis de cet énergumène sont autant de confirmations véhémentes.

avatar Sgt. Pepper 12/10/2017 - 08:44 via iGeneration pour iOS

mais pourquoi , nom d’un pipe en bois, MicroSOFT a voulu faire du Hard? 🤔

Pourquoi avoir voulu d’un coup, copier le modèle Apple?!?

Alors que les Google et Facebook &Co ont montré la voie : on peut faire largement plus de bénéfices rien qu’avec les services ...

avatar rolmeyer 12/10/2017 - 08:47 via iGeneration pour iOS

@Sgt. Pepper

On voit que tu n’as jamais acheté de pc.

avatar Sgt. Pepper 12/10/2017 - 08:49 via iGeneration pour iOS

@rolmeyer

Ha bon?
Des PCs Microsoft ? Depuis quand ?

J’ai eu des DELL, IBM, HP,....

avatar C1rc3@0rc 12/10/2017 - 11:09

@rolmeyer

C'est mal formulé mais c'est bien la realité qui est derriere.
Les geants de l'informatiques dont il est question se sont construit et vivent sur... l'usage du PC. Sans PC, ils n'existent pas.
Ok, la masse d'utilisateurs aujourdhui utilisent beaucoup de smartphone, mais ce produit est temporaire, son marché est verrouillé et il sera remplacé par le bidule suivant (qui aura une plus grande surface d'affichage et une interface plus efficace), le PC lui restant le pilier.

Les gens du commerce et du marketing sautent sur place comme des cabris en beuglants "Services, Services"... mais sans PC, pas de services, pas d'utilisateurs, pas de revenus.

Apple tente de développer les services dans l'autre sens: histoire de "fideliser" le "conss".
Mais tout cela demontre bien que le nerf de la guerre c'est le PC.

MS vit de l'usage des PC sur lesquels sont installés Office, Windows et un navigateur WEB permettant d'acceder au Cloud de MS...

avatar Sgt. Pepper 12/10/2017 - 08:52 via iGeneration pour iOS

@Sgt. Pepper

Il y a eu le succès des Xbox qui a dû les pousser dans la mauvaise voie...

avatar rolmeyer 12/10/2017 - 08:59 via iGeneration pour iOS

@Sgt. Pepper

Ah bon succès ....pour 2 ps vendues, une Xbox et encore dans les bons moments. Un lancement de la One raté avec leur always connected et leur connerie de média center et le Kinect suit le chemin de Windows phone....

avatar Shralldam 12/10/2017 - 09:44 via iGeneration pour iOS

@rolmeyer

Je pense que par rapport à la Surface, la division Xbox se porte bien. C’est d’ailleurs une assez bonne console, plus polyvalente. Mais bon, parmi les communautés sur le web les plus gangrenées, celle des gamers est malheureusement sur le podium.

avatar rolmeyer 12/10/2017 - 08:55 via iGeneration pour iOS

@Sgt. Pepper

Avant les Surface c’était le concours du pc le plus merdique et le moins cher, genre pc conforama a 200 euros. Et comme ça ne marchait pas, on accusait jamais Packard Bell etc c’était toujours la faute de MS. Une exception Sony qui avait de belles machines. Et MS a sorti la/les surface. Et puis on a eux des XPS 13 des hp spectre et 360. Et j’en suis à ma troisième Surface et j’en suis aussi content que de mon MacBook 12.
Sinon Lenovo a mal digéré la gamme Surface c’est de notoriété commune (sauf ici) donc les déclarations du PDG de Lenovo ne sont pas étonnantes. Mais bon, les trolls sont lâchés.

avatar Sgt. Pepper 12/10/2017 - 09:41 via iGeneration pour iOS

@Sgt. Pepper

Il y a eu le succès des Xbox qui a dû les pousser dans la mauvaise voie...

avatar JackOne 12/10/2017 - 08:50 via iGeneration pour iOS

Le pb de Microsoft c’est qu’aucun fabricant avec un peu d’envergure n’est capable d’avoir une offre sexy, qualitative sur la durée
C’est le pourquoi de la gamme surface

avatar rolmeyer 12/10/2017 - 09:02 via iGeneration pour iOS

@JackOne

Oui et ça a porté ses fruits. Les dernier HP Spectre sont superbes, même Lenovo commence à faire autre chose que des tanks, même s’ils sont très prisés leurs tanks.

avatar Glop0606 12/10/2017 - 08:50

Voilà le résultat de la stratégie bancale de Microsoft. MS a tellement déçu avec notamment l'abandon de windows mobile (mais pas que!) qu'il suffit que quelqu'un émette une supposition sur l'arrêt de la gamme surface pour que l'information soit prise comme potentiellement vraie. Il en va de même pour la Xbox. On dirait un voilier dont le capitaine a enlevé la quille parce qu'il pense qu'elle ne fait que le ralentir et qui pense déjà à retirer le gouvernail...

avatar rolmeyer 12/10/2017 - 09:09 via iGeneration pour iOS (edité)

@Glop0606

En même temps tu voulais qu’ils fassent quoi. Nadella a hérité d’un mort né, Windows Phone. Malgré les passerelles logicielles, personne n’a voulu développer pour eux. Tout le monde sait que Windows Mobile va s’éteindre, sauf que pour pas avoir de procès au cul, ils ne vont pas aller sur une scène et dire que c’est mort. Ils ont dit plus de nouvelles fonctions, correction de bugs et mise à jour sécurité only, ce qui veut dire qu’on est pas OBLIGÉ de jeter son WP mais qu’il va encore marcher. C’est plutôt pas mal. Pebble eux ont carrément retiré la prise. Et pour Groove pareil, migration vers Spotify. Et si ton WP est cassé, tu peux migrer sur Android, tous les services de WP y sont. Ils ont même un soft pour passer tes données d’un WP vers Android.

avatar Glop0606 12/10/2017 - 09:31

Windows Phone n'était pas en si mauvais état. Dans certains pays d'Europe, il avait des parts de marché presque au niveau des Iphones (En Italie presque 20%). Maintenant c'est officiellement arrêté! Ce que beaucoup reproche à Microsoft, c'est qu'ils n'ont plus de vision à long terme sur le marché des particuliers et pas de ténacité. Personnellement je pense que c'est une stratégie perdante ou de la même veine qu'IBM. Le Smartphone avec un écosystème de services reste plus que jamais la pierre angulaire de l'informatique moderne; l'abandonné était je pense une faute majeure. J'ai toujours eu du Microsoft en complément d'Apple et j'envisageai même de m'acheter une surface, mais l'évolution de Microsoft fait que petit à petit au contraire je me sépare de leur produits.

avatar C1rc3@0rc 13/10/2017 - 01:00

@Glop0606

Heu tu as suivi les discours de Nadella, expliquant l'ampleur et le coût monumental de l'echec Windows Phone ?

Quand le patron d'une boite dit qu'ils ont un produit de merde qui est en train de les couler, c'est peut être que le produit est bien une merde et qu'il a vampirisé beaucoup de ressources...

Non seulement le parachutage de Elop dans Nokia et le rachat progressif de la boite ont couté un prix astronomique, mais en plus MS a du "subventionner" toute la chaine - dont les developpeurs et les operateurs - pour vendre quelques téléphones!

Rien que le fait de devoir payer des developpeurs pour qu'ils portent leurs applications a ete une ruine, et comme ça suffisait pas MS a aussi ete obligé de travailler a un produit de développement multiplateforme, de maniere a ce que Windows Phone soit un peu moins desertique en terme d'applications. Y a rien a faire, si tu n'as pas de clients et que les "partenaires" - meme subventionnés - n'en veulent pas, c'est que le produit est mauvais.
Il faut d'ailleurs faire le parallele entre les methodes de MS avec Windows Phone et celles d'Intel avec l'Atom: meme gouffre, meme tentatives d'acheter le marché, meme echec.

avatar Glop0606 12/10/2017 - 14:10

Heu j'ai bien suivi et jusqu'à preuve du contraire c'est bien Microsoft qui a développé Windows mobile et d'une façon si mauvaise que l'on connaît la suite. Si mon produit est si mauvais alors je le change ou l'améliore sans l'abandonner surtout si c'est un produit aussi stratégiquement important. Microsoft à force d'abandons a pour un certains temps perdu la confiance de ses consommateurs (Il suffit d'aller sur des forums MS, la pillule passe pas du tout...)

avatar pocketalex 12/10/2017 - 14:27

Le souci avec Windows Phone n'est pas un souci de qualité. Je l'ai essayé, je l'ai trouvé fluide, utile, sympa, bien pensé. Globalement, les utilisateurs que j'ai pu côtoyer - je vous l'accorde, ils sont rares - étaient satisfaits

C'est un souci de timing, l'OS est arrivé trop tard, beaucoup trop tard

Quand l'iPhone est sorti, les petits gars de chez Google ont tout de suite saisi l'importance de la révolution à venir, et ils ont sorti au plus vite Android et se sont attaché à l'améliorer dans le temps, sans trainer

Dans le même temps, chez Microsoft, du haut (Balmer) en bas de la boite, on se gaussait sur ce produit destiné à se planter. Ils ont rien vu, rien senti, rien anticipé. Que dalle
Quand la vague a tout submergé, c'était trop tard. Ils ont conçu Windows Phone (qui avait un autre nom), ils l'ont sorti avec cuivres et trompettes, et ils sont arrivés après la guerre

L'OS et l'interface sont bons, mais pas révolutionnaires au point de créer un engouement. Tout le monde et notamment les devs s'étaient positionnés sur les deux plateformes reine (iOS, android), quel intérêt d'aller se casser le cul pour un nouvel arrivant représentant 0.001% du marché?

Sans développeur, pas d'apps, sans apps, pas de clients, sans clients, pas de développeurs, et c'est comme ça depuis des années.

Microsoft paie sa naïveté et sa suffisance, ils se recentrent sur la rente Windows/Office, et c'est très bien comme ça, on les remercie d'avoir participé.

Pages