Apple développerait de nouvelles puces maison, dont une pour faire tourner un MacBook

Stéphane Moussie |

Apple qui travaille sur de nouvelles puces maison ? Ce n’est pas une surprise quand on voit que de plus en plus de composants de l’iPhone sont conçus par la firme. Mais le Nikkei livre de nouveaux détails sur les travaux des ingénieurs de Cupertino.

D’après des sources industrielles du quotidien japonais, au moins trois nouvelles puces sont en préparation. L’une serait un contrôleur pour l’écran de l’iPhone ou de l’iPad. Ce ne serait pas une première pour Apple, car l’iMac Retina 5K dispose déjà d’un contrôleur maison pour gérer ses 14,7 millions de pixels.

La deuxième puce serait un modem. Actuellement, Apple se fournit chez Qualcomm et Intel, ce qui n’est pas sans poser problème : les puces de ces fabricants ne sont pas identiques, et la relation avec Qualcomm est très dégradée actuellement.

Le modem made in Cupertino, qui nécessiterait plus de 1 000 ingénieurs pour voir le jour selon un vétéran du milieu (un chiffre déjà croisé quelque part), ne serait pas pour tout de suite. Un analyste estime qu’il faudra attendre au moins deux ans avant de le voir intégré à un iPhone.

La troisième puce sur laquelle planche Apple serait destinée aux ordinateurs portables. Les sources du Nikkei ne parlent pas d’une petite puce comme la T1 du MacBook Pro Touch Bar — Apple n’a d’ailleurs pas démenti avoir des projets pour de nouvelles puces de ce type —, mais bien d’un processeur central, à architecture ARM.

Le journal ne donne pas d’autre renseignement sur ce processeur qui aurait donc la lourde tâche de remplacer les puces Intel. En tout cas, les performances multicœurs ne sont a priori plus un problème, comme l’a montré l’A11 Bionic face au Core i5 du dernier MacBook Pro.

avatar LeGrosJeanLou | 

Je ne sais pas trop quel crédit apporter au Nikkei mais si c'est vrai j'ai hâte de voir le premier Mac ARM. Pour la curiosité, pour confronter un peu le monde ARM au monde x86, et pour en savoir plus sur ces fameuses différences qui font que jamais ô grand jamais on ne saurait comparer ces deux architectures.

avatar iPop | 

@LeGrosJeanLou

´tention chérie, ça va râler. 🤔

avatar C1rc3@0rc | 

@LeGrosJeanLou

Techniquement, le projet est viable, l'Ax a une puissance suffisante et est capable de motoriser la majorité des modeles de Mac, et cela depuis l'A6.

La question qui se pose c'est l'interet d'Apple de produire des Mac ARM.

Parce que si Apple dispose d'une base de processeur utilisable, pour faire un MacARM, il y a tout le reste autour a concevoir.

Certes Apple dispose de la base de l'iPhone et l'iPad, mais entre un smartphone, une tablette et un PC on a un univers entier de différences.
Si on ne considere que l'aspect ecosysteme, un iPhone ou un iPad, ce sont des devices, donc des extensions de PC relativement limitées et qui n'ont pas de nécessités de connexions avec des périphériques, ni une grande polyvalence. Le GSM, le BT et le Wifi sont suffisants pour des usages qui sont de la telecom et de l'acces au WEB.
Mais pour un PC il faut plus que cela.

Un PC est le centre nevralgique d'un systeme d'information, il est un chef d'orchestre multitache et doit faire face a des environnements tres variés et complexes et assurer des taches de production, de maintenance et de calculs qui peuvent nécessiter des fonctionnement 24/24 a plein regime.

Par leur conception et leur nature les smartphone et les tablettes sont totalement inadaptés a tout cela, et il faut donc, peut etre pas partir de 0, mais se lancer dans une (re)conception integrale avec un cahier des charges totalement différent d'un device.

Certes, Apple a un portable conçu comme un smartphone, le Macbook, mais c'est plus un smartphone sans interface tactile et accès réseau très limité qu'un PC. A ce niveau, on a de meilleures realisation du coté Windows ou meme les Chromebook.
Lui coller un ARM reviendrait juste a changer la carte interne avec celle d'un simple iPad. Certes l'autonomie et la puissance serait bien meilleures qu'avec la bouse de Core M (créé pour motoriser des smartphones) qui l'anime, mais ce n'est pas l'exemple d'un PC.

Après le matériel, qui demande deja un gros travail, il y a le logiciel.
Avec la degradation de MacOS vers iOS, y a pas beaucoup de travail a faire maintenant. La ou ça va poser question c'est au niveau de l'offre logicielle.
La aussi le probleme n'est pas technique, mais stratégique et financier.

Le Mac c'est aujourd'hui environs 4 millions de machines par trimestre.

C'est plus ou moins 5% du marché du PC, avec une majorité de machines conçues il y a plus de 5 ans. Les Mac les plus vendus: Macbook Air et Macbook Pro (pas ceux a Touch bar...) => 90%, puis les iMac, dans le % qui reste, les Mac Mini, Mac Pro.

Si le Mac a ete la machine "cherie" des creatifs, scientifiques, developpeurs,... Apple a donné tous les messages nécessaires pour convaincre ces professionnels d'aller voir ailleurs, le Mac semblant bien etre abandonné par Apple qui ne maintient les anciens modeles guère plus que l'iPod et cela depuis 2012.
Quand aux modeles conçus depuis 2012, ce sont des foutaises qui sont rejetées par le marché.

Donc, aujourd'hui un editeur, un developpeur a quel interet a produire du soft pour MacOS?

De plus un gros argument du passage a Intel a ete Bootcamp et la virtualisation: Apple a vendu du Mac pour y faire tourner Windows et Linux...

Si Apple passe a ARM pour ses Mac, le parc de soft existants ne tournera pas dessus sans adaptation, et meme si cette adaptation est minimale, elle prend quand meme des ressources.
Pire, dans les domaines pro, la majorité des soft sont developpes pour Windows et pour Linux. Les portages se font parce que minimalistes, le Mac etant un PC Wintel comme un autre. En passant a ARM, surtout avec un MacOS aussi ferme qu'iOS et incompatible avec l'opensource, ce sont des pans entiers de softs qui ne seront plus mis a jours pour le Mac.

Bref, si Apple veut passer au Mac ARM, il faut qu'Apple s'engage sur le Mac, produise des machines remarquables qui répondent aux vraies demandes des utilisateurs, relance une dynamique avec une feuille de route tangible, durable et tenue. Et puisse exhiber des contrats ou des editeurs majeurs s'engagent sur le long terme a developper pour Mac, comme Microsoft l'a fait (contraint par Jobs...)

Tout cela demande de reconstituer un vrai pole dedié au Mac, et d'arreter les conneries comme le Macbook, le Mac pro Poubelle et les guignoleries comme le Touch Bar...

Il faut bien voir que l'avenir du Mac aujourd'hui c'est la niche qui etait reservée au Lisa: developper des applications pour le produit principal, c'etait a l'epoque le Mac, c'est aujourd'hui l'iPhone.

Si a l'epoque le Lisa etait un monstre de puissance et a la pointe de l'innovation, le Mac actuel, c'est une vieillerie gadgétisée, incapable de produire les applications avancées dans les domaines de croissance...
Pour la VR, y a pas un Mac commercialisé, a par le Mac Pro, et encore, qui puisse tenir la route...

Bref Apple est face a un dilemme, revenir integralement sur sa politique d'enterrement du Mac au profit de l'iPhone et de l'iPad (dans une moindre mesure), quitte a limiter les fonctions de ceux-ci, donc virage a 180º, ou alors faire du Mac un derivé de l'iPhone qui va doucement disparaitre comme un iPod...

avatar watatzor | 

@C1rc3@0rc

Et dans ce cas où ils abandonneraient le Mac au profit de l’iPhone et iPad, comment développerait on les applications pour ces appareils ? Sur Windows peut être ???
Ce serait tout simplement se mordre la queue...

avatar C1rc3@0rc | 

@watatzor

C'est une question qui se pose en effet.
Techniquement, produire des applications iOS ne necessite pas de le faire sur MacOS...
Il y existe deja des "generateurs" d'App multi-plateformes, certes ils ne permettent pas d'aller aussi loin qu'avec Xcode, mais pour une bonne partie des applications il s'agit quasi uniquement d'interfaces "dessinées" qui permettent d'acceder a des services WEB. En gros tout cas ou une app iOS peut etre remplacée par une WEB app, on peut se passer de Xcode, donc de MacOS.

Et puis il y a un precedent: le Mac. A la base le Mac n'etait pas une machine de programmation, pour cela il fallait passer par un Lisa. Mais si MacOS de l'epoque etait loin d'etre aussi avancer que l'OS du Lisa, et que sa puissance etait aussi tres inferieure, des solutions de programmation sont arrivées sur MacOS, jusqu'a celle d'Apple (MPW). Le Mac est devenu alors une machine de developpement, et meme depassant le monde Apple grace a sa base Unix (MacOS 10)

Donc il y a au moins 2 voies possibles:
- l'iPad Pro, deja plus puissants que nombre de Mac, il ne lui manque que 2 choses: un clavier et une connexion a un ou + ecran (grand)
- Windows ou Linux (ou autres BSD)

Maintenant est ce que cela a du sens pour Apple?
- Faut etre rationnel, le Mac c'est moins de 5% du marché.
- L'iPhone et l'iPad c'est l'ecrasante majorité des revenus d'Apple.
- Apple fait tout pour controler le plus possible ses produits et leurs usages. Un Mac c'est juste un PC standard (avec quelques connecteurs farfelus a la sauce de l'industrie automobile) avec un OS dont 95% est commun avec celui de l'iPhone/iPad. Et Apple n'arrive pas a le controler

Question cible de marché, le developpeur c'est pas le client qui achete de l'interface graphique pour faire mumuse avec un Touch Bar ou des emoji... C'est un client pro, et pire que tout pour Apple, un informaticien de metier...

Aujourd'hui les utilisateurs satisfaits par les Mac actuels, le seraient par des iPad/iPhone. Les autres regardent l'alternative Windows,Chromebook, ou Linux qui aujourd'hui n'a pas grand chose a envier au Mac (ils ont tous repris l'interface...)

Reste deux elements face a cette funeste conclusion implicite:
Oui, mais.. donc:
- Apple produit 20 millions de Mac/an. Ca fait 20 millions de proc Intel a acheter. C'est pas enorme, mais ça a un cout (min $300 pour les bouses des Macbook, dans une fourcette proche pour les Macbook Pro et iMac, et beaucoup plus pour les... j'allai dire Mac Pro :( )
Si Apple passe le Mac en ARM, ça lui fait juste passer sa prod au dessus de 300 millions de proc ARM a faire graver, donc cela lui donne plus de poids de negotiation. Ça permet de faire des economies d'echelle, et de se liberer d'Intel. C'est un deal tres rentable qui permet de verouiller le systeme economique...

- Parce qu'en gardant le Mac, Apple garde le controle du developpement sur iOS.
En laissant des alternatives sous Linux ou Windows, Apple ne peut plus decreter osolete une version d'IOS si le develloppement lui echape.C'est qu' avec le meme code on peut generer du soft pour Linux et Windows, on peut le faire aussi pour MacOS... Pire que cela, ça veut dire ouvrir du code specifique de MacOS envers les developpeurs et producteurs de generateurs 'App iOS.
En gardant le Mac, sous ARM, Apple augmente son controle du systeme economique autour de l'iPhone...

Bref la question est pas simple, et la reponse tout aussi complexe et repose en grande partie sur des decisions politico-economiques au mains de 3 personnes: Ive, Cool et Maestri.

avatar pocketalex | 

@C1rc3@0rc

T'es, encore et toujours, un névrosé, si ce n'est un attardé (ce n'est pas une insulte, je n'insulte personne, juste, je constate), qui nous "chie" des kilomètres de fantasmes et de délires personnels maquillés sous la forme d'un pseudo "raisonnement" basé sur de la vase humide, et te contributions fantasques n'ont malheureusement qu'un but : polluer le forum

Quant à la "bouse" de Macbook, je viens de passer l'après midi dessus, événement défilé aux champs-Elysées, shooting 6D à traiter bien évidemment dans la plus grande urgence, post-prod After effect de visuel pour publication social Media (des fullHD inversés ... 1080x1920), le tout sur la "bouse" de Macbook qui m'a traité tout ça sans l'once d'un reproche ou d'un problème

Tu sais vraiment pas de quoi tu parles, tu restes juste dans tes discours des petit haineux, tes bouffonneries et tes vision de l'avenir toujours noires car ça fait 20 ans qu'on nous annonce qu'une comète va frapper la terre et 20 ans que tu nous démontres que la 1e capitalisation mondiale va dans le mur, faillite, etc

R-I-G-O-L-O

avatar NestorK | 

Enfin ! Les pros du mail, du surf en musique et en vidéo avec une fenêtre Youtube en PIP n’attendaient que ça ! 🎉

Une pensée émue pour Fousfous.

avatar pat3 | 

@NestorK

En fait vous aimez bien les trolls de Macg. Quand ils ne sont pas là, il y a toujours quelqu’un pour les évoquer

avatar Chris66 | 

Le fanboy peut-il vivre sans son troll ? La question inverse se pose aussi... :-)

avatar fousfous | 

@NestorK

L’une puce super puissante sans ventilateurs je n’attend que ça, j’aime moyennement entre mon MBP souffler quand je joue.

avatar romainB84 | 

comme tout les ans à la sorti d'un nouvel iPhone, on a le droit à "mais que fera t on de toute la puissance (de la SURPUISSANCE même!!) de ces puces" et 3 ans plus tard, juste faire tourner le clavier rame sur ces machines 😁" (J'exagère un peu mais pas tant que ça au vu des nombreux retours des iPhone 6 de 2014)
Mon MacBook Pro 2012 sous puce Intel tourne comme une horloge sous SIERRA lui (et il a plus de 5 ans déjà 😉)
Alors si c est pour avoir les memes problèmes que les iPhone sur macOS, ça me fait moyen rêver 🙂

avatar Le docteur | 

@NestorK

Caricatural. Digne d’un utilisateur de PC Windows.
Ceux qui bossent avec leur machine aussi.
Reste les joueurs (et peut-être ceux qui bossent sur l’image et la vidéo). C’est vrai que c’est un public sérieux, les joueurs.
Ton mépris pour la « bureautique » tu te le gardes STP. Je l’ai trop subi plus jeune sur les forums ZardoZ.

avatar adixya | 

Looool tu veux un mouchoir ma pauvre choupette ?

avatar reborn | 

Macbook arm en approche 😎

avatar frankm | 

C’est logique

avatar SidFik | 

cela anonce donc à terme, la fin du hackintosh :(

avatar romainB84 | 

Ça annonce surtout un problème de taille pour bootcamp et faire tourner Windows sur un mac (sauf si ils ont une solution à ça)

avatar MarcMame | 

@romainB84

"Ça annonce surtout un problème de taille pour bootcamp et faire tourner Windows sur un mac (sauf si ils ont une solution à ça)"
---------------------
Bien sûr qu'ils ont la solution : -SUPPRESSION-

avatar Frodon | 

@MarcMame

Vu que Windows 10, avec transcripteur x86 inclus, pour ARM et les premiers PCs ARM (puces Qualcomm) sous ce Windows 10 ne devraient pas tarder, cela ne devrait pas poser de souci.

Source: https://m.youtube.com/watch?v=VeOQp5V7EgM

avatar MarcMame | 

@Frodon

Un émulateur ne fera jamais aussi bien le boulot qu'une machine en natif.

avatar McDO | 

@SidFik

Le jour où TOUT les Mac (y compris les station de travailles professionnelles comme le Mac Pro) seront sur ARM, là on pourra dire que c'est la fin du hackintosh. Ce qui arrivera soit en 2050 soit jamais :)

avatar SidFik | 

tu es un peu optimiste, le temps qu'apple fasse la transition de toutes ses machine vers arm je dirais qu'il faut pas plus de 5ans et le temps que les machines intel ne soient plus pris en charge je dirais 7/8ans de plus après leur suppression du catalogue.

et encore si ils ne forcent pas l'obsolescence logicielle des machines intel.

avatar McDO | 

@SidFik

"la transition de toutes ses machine vers arm je dirais qu'il faut pas plus de 5ans"

Ok donc d'ici 5 ans grand max (voir avant) il y aura des puces ARM qui écraseront littéralement les Xeon, les i7 et les i9 de 2023 à tout les niveaux ? (bah oui faut que le passage à une autre architecture vale le coup comme se fut le cas entre PowerPC => Intel)

Les fameuses prévisions des random de MacG, c'est magique :-)

Hormis le fait que ton affirmation n'a de sens que dans le Pays des Merveilles, il faut ajouter en plus de la puissance brute inateignable, la compatibilité matériel interne et externe, la compatibilité logiciels des logiciels existant, développement d'un émulateur x86 digne de ce nom qui fait tourner correctement ce qui existe aujourd'hui (mais pour ça il faut que le ARM soit très très performant, encore plus de ce qui existe aujourd'hui sur Intel), etc... (la liste de contrainte est longue comme le bras, suffit de googler)

Ouais ok ça semble plausible tout ça dis donc. Comme les fameux "spécialistes"qui disaient que l'ARM défoncera tout en 2016, puis en 2017, maintenant c'est 2018 et 2023 😂 😂

avatar fousfous | 

@McDO

Je te rappelle qu’une puce ARM d’Apple de 2W est aussi puissante qu’un processeur Intel 35W...

Et pour le coup c’est une puce 100% Apple, ils ne seront pas bloqué par ibm qui a tout fait couler...

avatar fte | 

@fousfous

Pendant le temps d'un benchmark. Survivrait-elle à ce traitement à pleine charge plusieurs heures par jour pendant des mois ?, c'est certain que non avec le design thermique actuel.

Pages

CONNEXION UTILISATEUR