macOS sera-t-il toujours compatible avec les processeurs Intel en 2025 ?

Christophe Laporte |

Tout laisse à penser qu’Apple lancera officiellement demain la grande transition vers une architecture ARM pour ses ordinateurs. Dans un premier temps, cela devrait être aux développeurs de jouer avant la commercialisation des premiers Mac ARM dans quelques mois.

Une telle transition est forcément délicate pour le constructeur. Une fois l’annonce faite, certains auront tendance à reporter leurs achats jusqu’à la sortie des premiers Mac ARM. À l’inverse, d’autres pour des raisons pratiques pourront avoir l’idée d’acheter un Mac plus tôt que prévu de manière à ne pas avoir à payer les pots cassés d’une énième migration. Reste que pour Apple, la situation est sans doute moins délicate que lors du passage à Intel. En effet, le Mac pèse aujourd’hui beaucoup moins lourd dans le chiffre d’affaires d’Apple qu’en 2005.

Si l’on regarde le calendrier de l’époque, la transition avait été menée à toute vitesse en regard de l’énorme chantier que cela représentait alors :

  • Juin 2005 : Apple annonce son intention de migrer vers les processeurs X86;
  • Janvier 2006 : Apple commercialise les premiers MacBook Pro 15” et iMac avec des processeurs Core Duo;
  • Février 2006 : le Mac mini fait lui aussi le grand saut;
  • Avril 2006 : le MacBook Pro 17” avec processeur Intel remplace le PowerBook 17”;
  • Mai 2006 : le MacBook 13” constitue le nouvel entrée de gamme pour les ordinateurs portables;
  • Août 2006 : l'ensemble de la gamme est passée sur architecture Intel avec l’arrivée des nouveaux Mac Pro et Xserve;
  • Octobre 2007 : sortie de Leopard qui sera la dernière version de Mac OS X à prendre en charge le PowerPC;
  • Août 2009 : sortie de Snow Leopard qui fonctionne uniquement sur architecture x86.

Comparaison n’est pas raison, mais Apple a bouclé l’ère PowerPC en tout juste quatre ans. Si la firme de Cupertino se montrait aussi dynamique dans sa nouvelle transition, cela signifierait que l’ensemble de la gamme serait passée sur ARM d’ici 2022 et que la dernière version de macOS à gérer les architectures X86 verrait le jour à l'horizon 2023/2024.

Les choses ont changé entre temps. Apple renouvèle moins fréquemment ses ordinateurs que par le passé. Et la durée de vie de ces derniers a fortement augmenté. Ainsi, macOS Catalina est parfaitement compatible avec des ordinateurs commercialisés en 2012.

L'autre grosse différence par rapport au passage à Intel, c’est la cadence de sortie des nouvelles versions de macOS. Depuis 2007, Apple propose une mise à jour majeure de macOS chaque année. Auparavant, on était davantage sur des cycles de 18/24 mois.

Idéalement, pour rassurer ses utilisateurs, il serait bien qu’Apple s’engage publiquement à supporter macOS sur x86 jusqu’à une date assez lointaine. Si elle ne le fait pas, les sempiternels arguments d'obsolescence programmée lui pendront au nez. Surtout que le contexte est peut-être moins porteur que lors du passage à Intel. A tort ou à raison, certains craignent que cette transition soit un pas en arrière notamment à cause d’une moins bonne prise en charge de Windows. Mais attendons de voir ce que nous réserve Apple pour avoir une idée sur tout cela !

avatar marenostrum | 

l'optimisation vient du faite que le fabricant fait le hardware et software ensemble. c'est pas le processeur ou les autres composants qui jouent, mais le fait que le tout est maitrisé ensemble. Apple ne prend pas en charge des machines fabriqués par d'autres, mais seulement leurs machines.

mais même ça ne leur donne pas plus de puissance que les machines sous Windows. pour les appareils mobiles pareil, ils sont pas plus puissant que les autres. y a que graphiquement, ou en design, ils dépassent tout. leurs oreillettes ou appareils les chinois les font direct pour 50 euros, mais ne sont pas aussi beau. sans copier ils arrivent pas l'esthétique de Apple. c'est les designers la force de Apple et pas les ingénieurs. Steve l'avait compris, et a mis en tête de l'entreprise un designer Ive. c'est leur succès. ce qui fait vendre.

avatar Krysten2001 | 

@marenostrum

« mais même ça ne leur donne pas plus de puissance que les machines sous Windows. pour les appareils mobiles pareil, ils sont pas plus puissant que les autres. » euh si justement c’est pour ça que sur mobile, ils écrasent tout 😂🤣

avatar totoguile | 

On peut "estimer" le gain en perf en regardant les tests geekbench.

l'A13 est à 1329 en single core pour une fréquence de 2.66GHz.

Un Intel core i9-9900KF est à 1347 en single core, 8806 en multi core, 8 cores, freq de 5GHz.

Si on applique les "ratios d'efficacité de multiplication de core", on est à 81% (i.e. pour intel, le passage de 1347 à 8806 est égal à ~ 1347*8*81%

Pour un "hypothétique A14" qui tournerait à 5GHz, avec 8 cores également, on peut estimer le score geekbench single core à 2498 et un multi à 16331.

Donc passer de 1347 à 2498 en single core et de 8806 à 16331, c'est pas rien du tout.

Oui c'est une règle de 3, empirique, mais ca donne une "idée" du gain que peut apporter un ARM dans un mac.

avatar Florent Morin | 

@totoguile

D’autant que l’exploitation par le logiciel est forcément meilleure.

avatar Florent Morin | 

@marenostrum

L’enjeu du Machine Learning est là aussi. Les puces Apple intègrent un puissant réseaux neuronal. Optimisé pour leur logiciel.

avatar Mrleblanc101 | 

@marenostrum

Apple le fait surtout pour reprendre contrôle du développement de leur produit et augmenter la puissance tout en augmenter significativement la batterie. Beaucoup de retard ont été causé par Intel ces dernière années...

avatar nykk | 

Sans moi, et bye bye Apple sans doute, si c'est le cas....

avatar jeantro | 

Quand je lit ça je me dis que j’ai pour une fois bien fait d’écouter les rumeurs, j’ai faillit l’année dernière changer mon IMac 2012 qui tourne encore parfaitement avec 24go de ram quelle erreur j’aurais fait. Pareil mon fils était sur le point de changer son MacBook Air j’ai bien fait de lui en dissuader. J’espère juste une chose que les mac ARM arrivent au plus vite. Je veux une transition rapide et bye bye Intel

avatar armandgz123 | 

@jeantro

Pour le MacBook Air, c’est sûrement le meilleur moment... et Intel fonctionne très bien sur Mac, les puces ARM on ne sait pas encore... si c’est pour refaire le coup de l’iPad 3, avec un processeur sous-dimensionnée et de grosses faiblesses qui arrivent avec l’os N+2...

avatar ech1965 | 

https://www.phoronix.com/scan.php?page=article&item=ec2-graviton-perform...

pour des benchmarks de compute nodes AWS propulsés par du ARM.
C'est un peu moins empirique de des règles de 3 sur geekbench ;-)

Par ailleurs, si Apple arrête trop vite de supporter les mac intel... que feront les gens avec ces "briques" aluminium ? Il installeront windows (grace à bootcamp) ou Ubuntu. Et Un bon %tage pourrat décider que c'est pas si mal et basculer sur du DELL ou du HP...

avatar totoguile | 

Là par contre il faut rentrer dans le détail des différentes optimisations ARM.
Si tu compare un ARM de chez Samsung vs un ARM de chez Apple, tu verras que, sur geekbench désolé ;-), l'ARM d'Apple est bien plus efficace.

Sur Geekbench l'A13 est donc à 1329 en single, 3399 en multi, alors que le samsung S10 5G est à 760 en single et 2133 en multi. je n'ai pas regardé les scores des ARM AWS sur geekbench.

avatar armandgz123 | 

@totoguile

C’est absolument pas comparable, c’est d’ailleurs pour ça que les classements sont séparés... et sur Antutu, c’est la même chose pour Android et iOS...

avatar Mrleblanc101 | 

@ech1965

Tu compare des pommes avec des oranges.
Ce sont des puces de serveur et non des puces mobile contraire par un TDP.
Apple a une avance majeure avec son achitecture ARM et ses processeur seront en 5nm versus 14nm (un jour 10nm...) pour Intel

avatar bugman23 | 

Je rigole déjà...les YouTubeurs qui ont achetés des Mac Pro et qui se la racontent avec leur unboxing 😁 leur machine bientôt obsolète...alors qu’ils pensaient investir pour 10 ans vu que ca leur a coûté une couille...

avatar DrStax | 

@bugman23

Pas mal de youtubeurs n’ont rien payer du tout.

avatar bugman23 | 

@DrStax

Apple ne sont pas du style à donner du matos...généralement ca génère du clic de faire des reviews Apple donc ca finance un peu mais vu le prix du bouzin il en faut du clic pour rentabiliser.

avatar Baptiste_nv18 | 

@bugman23

Depuis quelque années Apple fourni gratuitement au YouTubeur.

avatar redchou | 

@bugman23
Il y a aussi pas mal de prêt, le temps du test...

avatar mimot15 | 

Le vrai problème pour Apple n'est pas de savoir si c'est Intel ou ARM qui est dans ses ordis, mais quel est le gain réel avec cette nouvelle donne de processeurs ? De plus il faudra que tout l'environnement suive, matériel et soft, obligatoirement sinon les utilisateurs base installée ne suivront plus (cf les protestations rien pour que adapter les périphs USB-A à l'USB-C..!). Alors les nouveaux iront.. peut-être. Il y a aura forcément une transition un peu difficile pendant quelque temps. Tout dépendra de l'effort à fournir par Apple pour son système d'exploitation (on voit quand même les soucis rien qu'avec Catalina qui n'est qu'une évolution progressive de ses OS antérieurs) et par les éditeurs pour adapter leurs offres.. Pas gagné tout ça. D'autant qu'on peut constater que le temps mis par la plupart des éditeurs pour se mettre à jour aujourd'hui même peut prendre allègrement 6 mois voire plus. Les machines à base d'Intel et d'ARM vont certainement marcher côte à côte pendant un bon moment ?

Si Apple arrive à creuser de façon significative les perfs de ses machines (à prix équivalent) par rapport à celles du moment, alors oui ça peut relancer Apple sur ce marché et peut-être lui faire gagner de réels pourcentages cette fois. Pour l'instant Apple ne décolle pas vraiment. Rien à voir avec le marché des smartphones pour Apple.

avatar marenostrum | 

le gain réel est économique. ils ne vont plus payer Intel. bref ils feront plus de marge.
pour les performances en chiffres ils s'en fichent, comme l'ont fait toujours. pour eux il suffit que la machine soit jolie et agréable à l'utiliser. même si en secondes elle court moins vite que une machine moche en face, il s'en foutent. personne va mesurer les performances dans le magasin. les gens voient le design et le prix seulement.

avatar Krysten2001 | 

@marenostrum

Gain en optimisation, puissances,...

avatar Liena1 | 

Ce que je me dis, c’est qu’on va (re)vivre un long cycle d’amélioration de proc, que chaque itération mettra une claque à la précédente... et ça renforcera cette obsolescence processeur que tout le monde déteste !
Avec intel, vu ses progrès très lent, chaque nouvel iMac avec un nouveau proc intel, ça ne met pas la super claque à l’ancienne version. La claque vient plutôt de là carte graphique d’ailleurs (merci AMD).

Vous voyez ce que je veux dire ? 🤔

avatar Rez2a | 

@Liena1

C’est probable que ça évolue plus vite que s’ils étaient restés sur Intel dans les prochaines années (c’est probablement ce qui motive la transition d’ailleurs), mais je ne pense pas qu’on va revivre un âge d’or avec des performances qui font x2 tous les ans !

Il faut comprendre que les proc ARM d’Apple seront nouveaux dans les Mac, mais pour Apple ils ont déjà 10 ans. Les performances des iPhone ont évolué à toute vitesse, mais ça commence à ralentir ces dernières années.

avatar romainB84 | 

@Rez2a

Sans parler de x2...
on a quand même un gain de 50% en gpu tous les ans depuis un moment déjà ! Ça fait belle lurette que ça n’a pas dépassé les 10% sur les Mac (à la limite cette année on a eu du mieux, c’est vrai ^^)

avatar Rez2a | 

@romainB84

Oui désolé je faisais uniquement référence au CPU, côté GPU je sais que les progrès sont plus conséquents mais je n’ai aucune idée de ce que valent les GPU des iPhone par rapport à ceux des Mac !

Pages

CONNEXION UTILISATEUR