Apple n’a pas totalement supprimé le 32 bits de Catalina

Nicolas Furno |

macOS Catalina est le premier système d’Apple qui est exclusivement compatible 64 bits. Les apps encore en 32 bits ne peuvent plus fonctionner sur cette version et elles devront se contenter au mieux de Mojave à l’avenir. Mais comme l’a découvert Netkas, la prise en charge du 32 bits n’est pas totalement supprimée de macOS Catalina, elle est plutôt désactivée.

Capture d’écran du State of the Union 2018 où Apple a annoncé la transition vers le 64 bits obligatoire avec Catalina.

De fait, il suffit de saisir une ligne de commande dans le terminal et de redémarrer le Mac pour réactiver ce qu’il faut dans le noyau du système pour restaurer la prise en charge 32 bits. Du moins, ça c’est la théorie. En pratique, cela ne suffira que pour des outils en ligne de commande très simples, mais vous aurez vite besoin de libraries qu’Apple a supprimé de macOS 10.15.

Sur le papier, on pourrait imaginer récupérer ces fichiers sur macOS Mojave, les ajouter au bon endroit dans macOS Catalina et ainsi restaurer totalement la compatibilité 32 bits. Personne n’a essayé, on ne sait pas si ce serait une solution viable, mais il n’y a pas de raison que cela ne fonctionne pas.

Reste à savoir si ce serait vraiment intéressant, sachant que le successeur de Catalina qui devrait être présenté en juin 2020 et sortir à l’automne prochain finira sans doute la transition en supprimant totalement le 32 bits.


avatar TwistX | 

Pour le coup, c’est pas vraiment les applications qui sont incompatibles (à part quelques petites app très spécifiques). Le vrai problème c’est les jeux...
J’ai les 3/4 de ma bibliothèque steam qui marchent plus... dont un que je viens de m’acheter... et même si certains vont être mis à jour... un super neat boy ou un bio shock infinite ne le seront pas.

avatar SyMich | 

Concernant Steam, j’avais conservé un vieux Mac (MacBookPro 2008) pour jouer à des vieux jeux que j’adore (et qui tournent parfaitement sur ce Mac)
Problème! Ces jeux ont été achetés sur Steam or le client Steam demande désormais HighSierra minimum ( je crois... en tout cas une version supérieure à celle de mon vieux MacBookPro) et si on essaie de se connecter avec l’ancienne version du client Steam, on se fait jeter proprement.
Résultat, impossible de jouer à ces vieux jeux uniquement parce que la connexion à la plateforme Steam est impossible...

Si quelqu’un a une astuce, je suis preneuse. Le support Steam ne m’a proposé aucune solution si ce n’est utiliser un Mac plus récent... (mais pas trop récent non plus car ces vieux jeux sont 32bits)

avatar fousfous | 

@SyMich

Tu peux toujours essayer des retrouver tes jeux sur les sites de téléchargement, techniquement c'est légal comme tu as acheté les jeux.
Mais oui sinon steam C'est chiant, au moins sur le MAS pas besoin de le lancer quand on veut jouer à un jeu...

avatar oomu | 

on s'en fiche mais non "techniquement" ce n'est pas légal.

Certes il a une licence. Mais pour un éditeur cela ne change rien que les moyens détournés restent de la contrefaçon.

Mais bon on s'en fout. Voir coté Gog etc si le jeu est revendu en "sans drm" pour être "techniquement honnête".

ou hacker/retélécharger une version sans drm pour vivre heureux tout en ayant à coeur qu'on avait déjà bel et bien payé le jeu.

" Mais oui sinon steam C'est chiant, au moins sur le MAS pas besoin de le lancer quand on veut jouer à un jeu..."

le fond du problème c'est le DRM de steam. Le client steam sert de DRM.

avatar fousfous | 

@oomu

La copie privée ne servait pas à ça justement? Pouvoir récupérer une copie comme on le voulait si on possédait une licence?

Tu parles de macOS tout les ans mais bon pour l'instant ce ne sont que des MAJ majeur, on est loin d'avoir vraiment un nouvel OS tout les ans, on a juste quelques nouveautés 1 fois par ans, c'est vraiment pas grand chose. Les MAJ intermédiaires ne corrigeant en plus que les bugs sans rien apporter de plus.

avatar dodomu | 

@fousfous

La copie privée n'est pas un droit, mais une exception au droit d'auteur. Vous avez le droit de faire vune copie de sauvegarde, mais a usage privé. Et si une telle copie implique de contourner des mesures de protection, vous serez dans l'illégalité.
En résumé, tu n'a pas vraiment le droit à la copie, par contre on veux bien ton fric quand même... (Cf taxe copie privée)

avatar oomu | 

"La copie privée ne servait pas à ça justement? "

Non.

la loi sur la copie privée, ou l'existence de la taxe sur le droit à la copie privée, puis DADVSI ne vous autorisent PAS à passer outre les restrictions mises en place par les ayants droits (par exemple un DRM) ou d'utiliser des versions de contre-façon (des copies déplombées sans autorisation mise en ligne quelque part).

Elle vous donne l'autorisation dans quelques exceptions bien spécifiques (par exemple pour contourner un DRM qui générait une interface pour aide à l'handicape) , exception qui est désintégrée si tôt que l'éditeur propose sa propre solution.

On ("nous") part du principe que cela nous autorise à récupérer des copies si on a déjà une licence, et en pratique aucun policier ne va vous matraquer, vil faquin. Mais légalement nous n'avons pas ce droit.

Cela est ni considéré, et cela va à l'encontre des souhaits des ayants droits de éventuellement vous refacturer le produit/logiciel/jeu selon le contexte (par exemple une nouvelle plateforme, un nouvel usage, par exemple dans une voiture, etc).

Les lois sur la "copie privée" ont pour BUT assumé et explicite, de permettre une Réparation aux AYANT DROITS qui sont lésés par l'existence de la possibilité TECHNIQUE par le grand public de faire des copies.

En gros, c'est une tolérance parce que l'Etat ne peut pas anéantir la possibilité de "copier", malgré les DRM, et parce que cette tolérance existe, la loi organise une réparation aux ayants droit (une taxe, etc). Le public est autorisé à faire des copies privées (dans le cercle familial) d'une œuvre qu'il possède (tant que ça ne viole pas les droits des éditeurs). Ce droit est limité de toute part.

Les autres copies qui circuleraient sur le net sont illicites. S'en servir sous prétexte de copie privée a toujours été rejeté.

Au final, cela ne vous ouvre pas des "droits" , et certainement pas celui de récupérer une copie comme vous voulez.

Mais bon concrètement; on sen tape, et on ira reprendre une copie de Super Meat Boy, et zut ! ;)

avatar DVP | 

Le probleme c'est que ca marche que dans un sens.
Nous aussi on a des droits, comme celui de pouvoir REVENDRE un logiciel qu'on a acheté sur le territoire de l'UE (ca a été tranché par la cour de justice de l'UE) mais dans la pratique, revendre un truc acheté en dématerialisé, c'est quasi impossible.

Et pour revenir aux DRM, comme toujours ca n'emmerde que les clients honetes.
Sur le DVD que tu as acheté, tu as la pub "télécharger un film illegalement, jamais" alors que sur la copie pirate tu l'as pas...
Sur la disquette originale de ton jeu Amstrad CPC tu as le "this disk is an illegal copy" avec formatage de la disquette parce que la protection a buggé dans la detection, alors que la version deplombée ne te fera jamais ce genre de blague...

avatar John McClane | 

@DVP

Ah tiens je n’avais jamais eu le coup du formatage forcé sur mon Amstrad CPC 6128 ! (Paix à son âme, où qu’il soit)
Mais bon faut dire que la majorité de mes jeux étaient des versions crackées...

avatar oomu | 

@fousfous

"Tu parles de macOS tout les ans mais bon pour l'instant ce ne sont que des MAJ majeur, on est loin d'avoir vraiment un nouvel OS tout les ans, on a juste quelques nouveautés 1 fois par ans, c'est vraiment pas grand chose. Les MAJ intermédiaires ne corrigeant en plus que les bugs sans rien apporter de plus."

je reprends le terme d'Apple, une "macos par an", et leur numérotation est similaire au temps de Tiger et autre Leopard.

Mais bien sur, tout le monde peut voir que les ajouts sont minimes, et que malgré cela les bugs sont nombreux et parfois récurrents.

Mon point est: ce rythme annuel, Apple n'y arrive pas ! (enfin, sans casse).

qu'elle abandonne et passe à un modèle proche de windows 10 : des mises à jour plus ou - régulières, et aucune pitié de repousser à plus tard une fonctionnalité non stable, cesser la messe annuel du "nouvô ios/macos".

Notons que Microsoft malgré ses canaux de tests et "mise à jour semestrielle", plus ou moins grosse, a connu d'énormes bugs et revers. Ces rythmes sont intenables. De toute évidence, les humains n'y arrivent pas.

Ils veulent faire du "logiciel en service", mais ce service est médiocre.

avatar Khrys | 

@SyMich

Il y a un patch qui peut te permettre d'installer macOS High Sierra sur ton MBP 2008:

https://forums.macrumors.com/threads/macos-high-sierra-10-13-unsupported-macs-thread.2048478/

avatar simnico971 | 

@SyMich

Si t'as de la place sur ton disque dur, fais une installation BootCamp sur ton Mac récent. Apple dit qu'il faut un minimum de 64Go, sachant que 20Go seront occupés par le système. Tu n'es pas obligé d'activer (acheter) Windows pour cela. Tu auras juste quelques fonctions esthétiques sans grande importance désactivées après quelques temps. Et puis les jeux tournent mieux sur Windows en général car ils y sont mieux optimisés (malheureusement).

avatar L4P | 

plutôt qu'un vieux mac, remplace-le par un vieux pc, ou alors met en place un Bootcamp.

au moins sur Windows, tu peux continuer de gamer tranquille... :)

avatar armandgz123 | 

@TwistX

En même temps, on le le redira jamais assez : Mac = pas de jeux.
C’est pas uniquement pour le SSD ridicule et les performances minables, c’est aussi pour tout le reste

avatar simnico971 | 

@TwistX

As-tu pensé à faire une installation BootCamp ?
(cf mon commentaire ci-dessus)

avatar IceWizard | 

@TwistX
J'ai résolu le problème sur mon Mac Mini avec BootCamp et une licence Windows 10 acheté 10 € sur Amazon.
L'achat d'un jeu Steam donne droit à une licence Windows, Mac (si cela existe) et Linux

avatar John McClane | 

@IceWizard

"L'achat d'un jeu Steam donne droit à une licence Windows"

Ah c’est intéressant, je ne savais pas ! Comment fait-on concrètement ?

avatar IceWizard | 

@John McClane

« Ah c’est intéressant, je ne savais pas ! Comment fait-on concrètement ? »

Le client Steam reconnaît automatiquement l’OS et te donne accès aux jeux correspondants.

j’ai acheté une dizaine de jeux Mac sur Steam, au fil du temps. Après avoir installé Bootcamp sur mon MacMini, j’ai téléchargé le client Steam Windows, donné mes identifiants de compte et .. magique .. j’ai accès aux versions Windows de tous mes jeux.

avatar fousfous | 

@IceWizard

Ah donc c'est pas une licence Windows, tu racontes n'importe quoi...

avatar IceWizard | 

@fousfous

Ah bon, une licence d’utilisation Windows pour une application n’est pas une licence ? Tu pratiques la novlangue pour les fous fous ?

Dans le vrai monde (celui du développement et des éditeurs) quand on parle d’une application et de sa licence Windows cela veut dire « la licence d’utilisation de cette application pour Windows ».

A plus forte mesure quand un peu plus haut j’explique qu’on peut acheter Windows 10 pour 10 euros sur Amazon ..

avatar fousfous | 

@IceWizard

Tu as parlé de licence Windows en disant que c'était fournis dès que t'achetais sur steam mais c'est pas ça. Je ne faisais que répondre à ça.

avatar IceWizard | 

@fousfous

« Tu as parlé de licence Windows en disant que c'était fournis dès que t'achetais sur steam mais c'est pas ça. Je ne faisais que répondre à ça. »

Bah oui, quand tu achète un jeu Mac sur Steam, tu reçoit une licence Windows aussi. C’est-à-dire une LICENCE D’UTILISATION DU JEU POUR WINDOWS !! c’est fou, ça.. Tu fréquentes ce forum depuis quand de temps ? Et tu ne sais toujours pas ce que signifie le terme « licence » pour un logiciel !!!!

avatar L4P | 

il a acheté une licence windows pour pouvoir installer windows sur son mac.

tout le reste est auto-géré par Steam. sur Steam on achète un jeu, et steam te fournit le jeu sur PC et sur Mac (si le jeu est dispo sur Mac) en fonction de l'ordinateur utilisé.

C'est l'avantage par rapport à l'Appstore... où tu es dépendant d'Apple, mais en plus de la volonté du studio de mettre à jour son portage (ce qui n'arrive quasiment jamais).

avatar John McClane | 

@IceWizard

Ah pardon j’ai cru au départ que l’achat d’un jeu Steam donnait droit à un Windows gratuit ! Sinon oui je savais que les jeux sont multiplateformes, autant que faire se peut.

avatar IceWizard | 

@John McClane

C’est surtout que j’ai parfois tendance à utiliser un jargon professionnel, oubliant que la plupart des utilisateurs n’utilisent pas les mots de la même manière.

Dans ma terminologie une licence Windows c’est une licence d’utilisation d’une application pour Windows.

avatar Nihondjin | 

Mais pourquoi utiliser Catalina ? mojave tournera très bien pendant 10 ans encore

avatar esclandre77 | 

L'information était déjà sur le net dès la sortie de la gm

avatar Merkoriko 2 | 

encore une chose dont je viens de m'apercevoir qu'Apple a supprimée : lire la musique du iPod via Musique & donc par extension, avec Airplay aussi...la liste des regressions s'allonge & ça me saoule de plus en plus...

avatar pagaupa | 

@Merkoriko 2

Bienvenu au club! 😜

avatar MKO | 

Pas encore passé à catalina et pas prêt de le faire....

avatar fousfous | 

Mais du coup ça a apporté quoi la suppression du 32 bits? Parce que c'est ultra buggué et pas plus rapide (voir plus lent), c'était le même problème avec iOS 11: plus de 32 bits mais des bugs et des ralentissements.

avatar oomu | 

"Mais du coup ça a apporté quoi la suppression du 32 bits? "

pour un utilisateur : strictement rien, à part des régressions en compatibilité.

soyons clair et net : enlever du noyau de MacOs (de Linux ou de qui que ce soit d'un système moderne, Windows aussi) le support du 32b n'apporte RIEN à un utilisateur.

- pas de boot + rapide (c'est infime le poids que prend un noyau 32b dans le boot, ce n'est pas ici que ça compte pour un démarrage rapide)
- pas de mémoire économisée
-si vos apps sont toutes 64b, le système ne charge pas de bibliothèques 32b. Garder cette possibilité ne vous économise rien si vous avez que des apps 64b, mais vous permet la flexibilité de le faire si nécessaire.
- les éventuels pilotes de matériels sont tous 64b déjà. Pas besoin de charger en double des pilotes 32b qui auraient bouffé de la ram inutilement. Les apps s'en fichent. Mojave n'a déjà aucun soucis. Enlever le support n'améliore rien.

- pas de gain en performance
- le système n'est PAS plus rapide. Le code 32b enlevé du noyau (ce qui n'est pas le cas manifestement encore), n'entrave en rien les performances d'apps 64b. L'enlever ou le garder ne change rien aux apps 64b : pas + lente, pas + rapide.

- stabilité
- les bugs et consorts: on peut arguer que virer le support du code 32b du noyau permet de jeter par la fenêtre beaucoup de lignes de code, simplifier l'organisation du code source, etc. A cela on remarquera donc que c'est améliorer la vie des Ingénieurs Apple, PAS des Clients Apple. Le client lui s'en fiche et DOIT s'en ficher. C'est pas son soucis. C'est aussi un problème de gestion de code et de méthodologie de développement. On paie Apple pour faire ce travail de professionnel.
- on voit que rien n'y fait. iOs ou Catalina, les SE d'apple deviennent de plus en plus buggués à chaque nouvelle version. La seule chose qui aide un ingénieur à faire du code efficace ET stable, c'est du TEMPS !
- ios / macos une fois par an, ça ne marche pas. Apple n'y arrive pas, elle doit lâcher cette lubie.

- Argument Massue
- Microsoft arrive à maintenir la compatibilité 32b (par des moyens parfois extrêmes) tout en ayant réussi à améliorer Windows avec Windows 10. Si Microsoft peut, Apple aussi ! Son refus de continuer à maintenir en l'absence d'une obligation technique est une faute. Les cpus intels dans les derniers macs gèrent toujours ce code, les utilisateurs ont encore des logiciels 32b.
- Notons que pour les gens Désespérés au bord du Précipice, Microsoft fournit un Windows 10 _32b_ qui gère les applications _16b_ (!) . C'est à dire les apps du temps d'avant windows 95 !

J'insiste qu'à la manière de Microsoft, Apple pouvait encore garder le code 32b en place, jusqu'au jour où, oui ok, définitivement, il serait devenu une entrave technique (par exemple, un cpu avec ZERO support de code 32b). Genre un mac en ARM64b...

mais c'est pas encore le cas !

Apple n'est pas raisonnable.

avatar occam | 

@oomu

"Apple n'est pas raisonnable."

De vous, Milord ?
Ça, je n’aurais jamais cru.
Mais vous avez raison sur tous les points.

Et le shitstorm provoqué par l’annonce de Canonical de supprimer le support 32 bits dans Ubuntu a montré le poids que peuvent avoir les utilisateurs quand ils sont perçus comme communauté, et non pas comme pigeons.

La réaction de Canonical se ravisant mérite d’être citée :

« Community discussions can sometimes take unexpected turns, and this is one of those. The question of support for 32-bit x86 has been raised and seriously discussed in Ubuntu developer and community forums since 2014. That’s how we make decisions.

After the Ubuntu 18.04 LTS release we had extensive threads on the ubuntu-devel list and also consulted Valve in detail on the topic. None of those discussions raised the passions we’ve seen here, so we felt we had sufficient consensus for the move in Ubuntu 20.04 LTS.

We do think it’s reasonable to expect the community to participate and to find the right balance between enabling the next wave of capabilities and maintaining the long tail. Nevertheless, in this case it’s relatively easy for us to change plan and enable natively in Ubuntu 20.04 LTS the applications for which there is a specific need. »

Canonical s’est montré raisonnable.
Tout comme Microsoft (ce qui était a priori bien moins évident).
Apple préconise le passage en force ; à chacun d’en tirer les conclusions.

avatar byte_order | 

@occam
> Apple préconise le passage en force

Préconise ?
Utilise, plutôt.
Y'a nulle recommandation, ici.

> à chacun d’en tirer les conclusions.

A chacun de savoir si de Apple ou de lui même qui est le plus légitime pour savoir ce qu'il a besoin ou pas, oui.

avatar oomu | 

@occam
""Apple n'est pas raisonnable."

De vous, Milord ? "

il y a fort longtemps parce que j'ai du dire du bien de l'ipad pro ou de l'iphone ou d'un powermac G4 Cube, vous avez du me cataloguer. Un truc genre "turbanné de la Pomme" ou je ne sais quoi.

La vérité, c'est que ma seule passion, ma seule dévotion, elle est à l'Informatique Toute Entière Au Sens Large.

autrement dit, je suis prêt à retourner ma veste sans aucune émotion, avec toute la mauvaise foi de l'humanité combinée selon qui fera ce que je considérerai comme une Meilleure Informatique et un Bon Ordinateur. Rien d'autre. (non "surfaces" ne me convainc pas suffisamment, mais c'est intéressant).

Des fois c'est Apple, et alors Apple c'est Bon. Et des fois c'est pas Apple, et alors Apple c'est Mal.

Les deux positions existent simultanément pour moi : Apple est à la fois Merveilleuse et Minable.

Ainsi, pour que ça soit clair : l'ipod hifi c'était débile, l'apple watch m'apparait toujours comme un appareil anachronique et imparfait. (oui oui, en décembre 2019). Et Timmy me lourde.

maintenant que les présentations sont faites :

"Et le shitstorm provoqué par l’annonce de Canonical de supprimer le support 32 bits dans Ubuntu a montré le poids que peuvent avoir les utilisateurs quand ils sont perçus comme communauté, et non pas comme pigeons."

La décision subite de Canonical était non seulement mal préparée mais aussi débile que celle d'Apple. Sauf que Canonical n'a ni le poids d'Apple (l'entreprise ne peut pas se permettre d'encourager ses utilisateurs d'aller voir ailleurs) ni le contrôle d'Apple.

Le baratin de Canonical est à coté de la plaque : c'est bien gentil les discussions dans un forum spécifique du développement, mais c'est quand c'est enfin balancé à la face de tous que ça devient un enjeu.

On a pas que ça à foutre que de surveiller tout launchpad ou je ne sais quel canal communautaire de Ubuntu, Fedora, Mint, Suse, etc.

La proposition de Canonical sur 20.04 LTS prouve qu'on peut continuer à maintenir la compatibilité. (y a pléthore de solutions dans le monde Linux, sans parler que techniquement personne ne parle de rendre impossible le support 32b de Linux/Gnu)

Cela dit, la tentative d'Ubuntu n'est pas rassurante. Pas tant le 32b mais leur attitude cavalière.
C'est pour cela que je suis resté à Debian pour des services sans besoin de support pro (genre support Dell, etc). De plus leurs atermoiements autour de Mir et consorts m'ont éreinté bien avant cette énième décision à l'emporte pièce.

Et donc je suis prêt à sauter d'ubuntu à autre chose à tout instant.

avatar occam | 

@oomu

Cartes sur table, cartouches dans le barillet, glaçons dans le bac à glace, rien à fiche dans un bon whisky.

1. Il ne me viendrait pas à l’esprit de vous cataloguer, vous êtes inclassable.

2. Critiquer Apple pour atteinte à la raison, voilà qui m’étonnait, venant de vous. Cela implique une distanciation. Je croyais que votre attitude envers la Pomme était plutôt « on aime ou on aime pas ».

3. Pourquoi croyez-vous que j’ai cité la réaction de Canonical ?
Certainement pas pour les donner en exemple de vertu.
Mais parce que leur communiqué montre, à leur échelle, ce que l’on voit chez Apple à l’échelle 10ˆ3 : le vase clos qui se découvre relié à un système ouvert.

Seulement, à la différence d’Apple, Canonical a dû faire ce qu’on appelle en anglais, rudement, « eat shit sandwich ».
C’est une excellente diète, malheureusement inaccessible dans la stratosphère de Cupertino.

Il ne s’agit pas de faire confiance, ni à l’un, ni à l’autre.
Mais l’un est encore susceptible à la pression ; l’autre, sauf calamité ou revers de fortune majeur, ne l’est plus.

avatar Bigdidou | 

@fousfous

« Parce que c'est ultra buggué et pas plus rapide « 

Pas plus rapide, c’est sûr.
Ultra buggué, bof. Chez moi,avec une clean install, tout roule.

L’abandon du 32 bits a été pour moi l’occasion de me rendre compte d’une quantité impressionnante de scories issues des systèmes précédents avec par exemple des trucs iPhoto ou des vieux machins Adobe qui continuent à tourner, et de façon générale un nombre de daemons qui tournent dans le vide en servant plus à rien depuis longtemps.

avatar oomu | 

"des vieux machins Adobe qui continuent à tourner, et de façon générale un nombre de daemons qui tournent dans le vide en servant plus à rien depuis longtemps."

rassurez vous, vous aurez les même mais en 64b ;)

avatar Bigdidou | 

@oomu

« rassurez vous, vous aurez les même mais en 64b ;) »

Ben là, j’ai tout réinstallé de zéro, sans rien importer sauf les documents).
Je pense que j’ai viré plein de vieux machins qui reviendront pas.

En tout cas, j’ai plus d’histoires de plantages bizarres de trucs dont j’ignorais tout et qui m’étaient annoncés comme « ayant quitté inopinément ».

avatar b_eddy | 

Genre d’info qui me fout en rogne! p:)/n de m’|>e !
Comment ont-ils pu faire une chose pareil ?!

J’arrête Apple j’en peux plus!

avatar mouahahaha | 

Ceci est une REVOLUTION, Il faut tout racheter! Et jeter tout ce qui ne peut l'être. :)

avatar Pipes Chapman | 

@mouahahaha

petit caca aigre du matin dans le pot et exposé à la vue de tous, checked ! :)

avatar mouahahaha | 

petit avalage de sabre sans en laisser une goutte et exposé à la vue de tous, checked ! :)

avatar onilov | 

Les gars, il va falloir penser à remplacer les "checked" par des ✅
Je vous dis ca surtout parce qu'Apple va arrêter les support des "checked" dans le prochain système.

avatar cd633 | 

Catalina non merci !!! S’il y avait seulement à gagner quelques choses mais hélas il n’y a rien en plus-value !!! Sauf les problèmes ... alors non merci. Je pense que pour le coup Apple s’est planté. High-Sierra marche encore pas si mal que ça !!!

avatar lioblanc | 

Ah bon ? car j’ai perdu ma creative suite depuis le passage à catalina 🙄

CONNEXION UTILISATEUR