macOS 10.15 devrait accueillir de nombreuses apps d'iOS

Stéphane Moussie |

Le successeur de macOS Mojave devrait gagner de nombreuses apps et fonctionnalités déjà présentes dans iOS. C’est en tout cas ce qu’annonce Mark Gurman qui révèle en long et en large le programme de la WWDC 2019 avec un mois d’avance.

D’abord, et ce n’est pas une surprise, les développeurs pourront porter facilement leur application iPad sur Mac, indique le journaliste de Bloomberg. C’est la concrétisation du projet Marzipan qu’Apple a commencé à dévoiler l’année dernière.

Craig Federighi à la WWDC 2018

Des développeurs n’ont d’ailleurs pas attendu pour expérimenter le portage de leurs apps, mais la documentation et les outils officiels seront enfin fournis. Cela constituerait une première étape avant la fusion de l’App Store et du Mac App Store ainsi que des apps universelles (Mac + iOS) qui seraient prévues pour 2021.

D’après le journaliste, macOS 10.15 comprendra deux applications iOS portées grâce à Marzipan : une app Podcasts et une app unifiant Localiser mon iPhone et Localiser mes amis (9to5Mac avait évoqué précédemment cette nouvelle app unifiée).

Comme une précédente rumeur l’indiquait, iTunes serait bien démantelé, car le successeur de Mojave accueillerait une nouvelle app Apple Music, développée « comme une application Mac standard », précise Mark Gurman. Il faut comprendre que ce ne serait pas un simple portage de l’app Musique d’iOS.

macOS 10.15 s’enrichirait aussi d’autres fonctionnalités déjà présentes sur iOS :

  • Temps d’écran
  • les effets et les autocollants dans l’app Messages
  • intégration des raccourcis Siri
  • mise à jour de l’app Rappels
  • mise à jour de l’app Livres

Apple pourrait profiter de la WWDC 2019 pour lever le voile, au moins en partie, sur le tout nouveau Mac Pro. Le nouveau moniteur professionnel, qui porterait le nom de code J290 et serait compatible HDR (sans surprise), pourrait également être évoqué pendant la conférence.

Les autres révélations du jour :

avatar bhelden | 

Simple question à vous usagers d' :

Chaque année c'est le même schéma pour moi, je fais une clean install lorsqu'il y a une mise à jour majeure de macOS. J'ai un abonnement Dropbox qui me sauvegarde automatique mes documents & me remet tout ensuite. Par contre je dois réinstaller les applications manuellement ainsi que quelques données (type clé logicielle, etc.) & re-paramétrer l'OS (dans Pref Systems, Préférences Finder etc.)..
Y'a-t'il des logiciels de sauvegarde qui me permettrait sans aucune grande manifestation de ma part de remettre toutes les choses en place (app, documents, paramètre de l'OS...) etc ?
Comment gérez-vous ça de votre côté ?

avatar fousfous | 

@bhelden

Time machine?

avatar bhelden | 

@foufous

Yes d'accord mais est-ce que Time Machine réimporte aussi des fichiers systèmes pouvant être désuet sur le nouvel OS ? Autrement dit, existe-t'il des risques de conflit entre la sauvegarde d'un OS "1" et l'import de cette même sauvegarde sur un OS "2" ?

avatar fousfous | 

@bhelden

Je ne pense pas, sur iOS ça fonctionne bien de sauter des versions donc sur macOS ça devrait bien fonctionner aussi

avatar oomu | 

il est impossible de prédire l'avenir et ce qu'Apple fera dans macOs

cependant, à l'heure actuelle, si vous vous en tenez stricto senso aux applications TIERCES (ajoutées vous même ,pas intégrées par Apple), alors oui, vous devriez pouvoir sauvegarder les applications depuis un 10.13 et les recopier dans 10.14.

une application est classiquement dans /Applications
et créé un dossier dans votre Bibliothèques/Application Support (le dossier Bibliothèque de votre dossier personnel, par défaut le Finder le cache)

Le soucis c'est que les développeurs sont libre de nommer leur dossier dans Application Support comme il le souhaite, ils peuvent aussi ajouter des outils complémentaires dans /Utilisateurs/Partagé/

ou même comme le cas avec NX de Nomachine ou VMware Fusion, ajouter des extensions ou bibliothèques dans /Library/ (Extensions, Application Support, etc)

de fait il peut arriver que vous ayez plus que l'application elle même dans /Applications à récupérer pour retrouver votre logiciel dans PILE l'état qu'il était avant.

Si vous restaurez entièrement le dossier Bibliothèque de votre dossier personne vous devriez retrouver tous les réglages de l'ensemble de macos et des applications tierces. En général, le système et les applications apple ne s'en offusqueront pas et vont ignorer des éventuels réglages devenus obsolètes. C'est aussi dans ce dossier que par défaut Mail stocke ses courriers, Thunderbird aussi, Firefox ses profils de réglages, que les polices de l’utilisateur sont copiées, etc.

Mais je ne suis pas avocat, je ne suis pas ingénieur Apple, je ne lis pas dans le marc des cartes de tarot en cristal, bref ZERO GARANTIE !

avatar bhelden | 

@oomu

Merci pour l'apport de ces informations

avatar SyMich | 

Soit vous faites une vraie clean-install et il faut tout remettre à la main,
Soit vous utilisez une récupération depuis une sauvegarde mais ce n'est plus du tout une clean-install car les problèmes éventuels de configuration, fichiers Préférences corrompus, ... seront également réimportés.

avatar bhelden | 

@SyMich

"Soit vous utilisez une récupération depuis une sauvegarde mais ce n'est plus du tout une clean-install car les problèmes éventuels de configuration, fichiers Préférences corrompus, ... seront également réimportés."

Hmmmm ok... c'est la question que je me posais & quelque part ma crainte aussi. Avez-vous déjà rencontré les problèmes cités ou des messages d'erreurs citant des incompatibilités de la sauvegarde avec le nouvel OS ?

avatar SyMich | 

Je ne fais jamais de clean install... c'est beaucoup trop long!
Mais si vous le faites et que vous restaurez ensuite une sauvegarde, il n'y aura pas de message d'erreur... simplement vous vous retrouverez dans la même situation que si vous aviez juste mis à jour macOS! Tous les fichiers de configuration que vous vouliez supprimer pour repartir sur des fichiers propres et neufs, auront été réimportés... donc la clean install n'aura servi à rien.

avatar YARK | 

1- Time Machine d'abord pour garder en l'état mon Mac.

2 -Clône total de mon DD interne avec Carbon Copy Cloner sur un disque externe
https://bombich.com/fr

--> j'ai donc là 2 sauvegardes au cas où.

3- effacement de tout ce que je ne veux plus sur mon Mac, puis MAJ de l'OS

--> Bon, OK, j'ai pas fait de clean install, mais si jamais ça foire, j'ai tout pour récupérer les états précédents.
Autre chose, étant plutôt du genre parano, j'attends facilement 6 mois avant de faire une MAJ (le temps que les petits copains paient les pots cassés d'une MAJ trop rapide).

avatar Link1993 | 

@bhelden

L'astuce, c’est de récupérer les dossier et fichiers paramètre des applications voulus et de les remettre sur la nouvelle installation.
Ils sont normalement dans le dossier Application support et le dossier Preferences du dossier Bibliothèque.
Ça permet de garder les réglages que l'on avait 😉

Ensuite, Oomu a plutôt bien répondu au reste !

avatar bhelden | 

@Link1993

Thanks pour l'astuce, je vais me la noter quelque part :)

avatar Link1993 | 

@bhelden

Le plus dure, c'est retrouver les bons fichiers dans le dossier Préférences.

Ceux sont des .plist commençant en général par
com.nom-de-la-boîte.nom-de-l'application.plist

avatar areayoko | 

ou sinon faire une clean Install et utiliser https://github.com/lra/mackup, pour les plus téméraires.

avatar Lucas | 

@bhelden

TimeMachine tout simplement ?

avatar occam | 

@bhelden

"Comment gérez-vous ça de votre côté ? "

Je dois assurer le support d’équipes dont la dotation matérielle est assez hétérogène. N’ayant pas le droit à l’erreur, mon approche diffère donc quelque peu de celles esquissées ici.

D’abord, pour le clonage, rien de mieux que Carbon Copy Cloner (recommandé par @YARK plus loin sur ce fil). Mais je crée deux clones identiques par machine (qui peuvent généralement se partager un SSD ou HD, à condition d’être montés sur des volumes logiques distincts et démarrables).

Un clone sert à restaurer les données le cas échéant.
L’autre sert à la mise à jour.
Sur un troisième volume, je procède à un clean install
avec ré-installation des logiciels et récupération des dossiers et fichiers de prefs, de bibiothèques etc. depuis le clone de référence.

En avant-dernier lieu, un « diff tool » tel que DeltaWalker ou Kaléidoscope me sert à dépister les différences entre les bagages de l’OS mis à jour et ceux du clean install. (Pour tous les formats accessibles à BBEdit 12, ce dernier suffit aussi, amplement.)

La quantité de détritus accumulé dans des systèmes simplement mis à jour sur plusieurs générations est impressionnante. (On dirait du « junk DNA », rôle structurel en moins.)

Finalement, le test de chaque logiciel.

L’approche « ceinture + bretelles » peut paraître exagérée. Mais si l’on a à s’occuper d’un nombre de machines, cette prudence élémentaire est largement payante.
De même si l’on est sur une période prolongée de travail critique et que l’on se trouve obligé de mettre à jour son système sans la liberté de se retrouver en rade.
(Je souligne : obligé. Never touch a running system.)

Heureusement, Apple nous facilite la tâche. Après Snow Leopard, environ un système sur deux est à peu près inutilisable, ce qui minimise l’effort de mise à jour. Depuis Sierra, ce sont carrément trois générations de suite de macOS sur lesquelles on peut faire l’impasse, si les logiciels ne les requièrent pas. Comme la vie peut être simple. Vivement les MacARM, pour tout pouvoir balancer.

avatar iPop | 

@bhelden

Time machine > livré avec le Mac.

avatar joregarvit | 

C’est pas pour tout de suite

avatar hirtrey | 

Impatient d’avoir le choix des Coussin Péteur et autre super application pro.

avatar alexyb8 | 

@hirtrey

Je n’y avais pas pensé 😂

avatar fousfous | 

La perte d'iTunes va vraiment être embêtante, on va perdre toutes les fonctions avancés, c'est vraiment dommage que la haine injustifiée contre iTunes va détruire une super app.

avatar SyMich | 

De toutes façons, les fonctions un peu avancées d'iTunes étaient supprimées les unes après les autres... autant tout enlever d'un coup!

avatar oomu | 

heu alors non, la technique de la terre brûlée, c'est pas cool.

avatar SyMich | 

Ça a au moins le mérite d'être clair et incite à aller chercher une solution alternative auprès des développeurs tiers...
De toutes façons que reste-t-il d'iTunes aujourd'hui ? Pas grand chose!
Juste 2 exemples...
Il est où iTunes DJ, ou même le mix de soirée, qui permettaient d'animer une soirée en faisant voter les présents (dotés d'iPhone) pour choisir le morceau à diffuser ensuite, ou leur permettant de chercher dans la bibliothèque pour demander un morceau?
Elle est où la fonctionnalité Genius qui permettait de créer une liste de lecture sur le style d'un morceau choisi au hasard (la fonction est de moins en moins actualisée et les titres récents vous envoient balader quand vous demandez à céder une liste Genius)

Et je ne parle pas de la gestion des apps et sonneries qui n'ont plus droit de cité...

avatar Dimemas | 

ahahah

Pages

CONNEXION UTILISATEUR