Nos coups de cœur et nos coups de gueule 2014

redaction |

Comme de coutume, nous avons sélectionné à l'approche de la fin d'année des logiciels, accessoires et périphériques qui nous ont emballé au cours de ces douze derniers mois mais, surtout, que nous avons beaucoup utilisé ou utilisons encore. Une sélection qui vient vraiment du cœur et que l'on conseille les yeux fermés. Et puis comme tout n'est jamais parfait, il y a évidemment quelques coups de gueules… non exhaustifs.

Nos coups de cœur

iMac Retina

Après les MacBook Pro en 2012, l’iMac est le deuxième Mac à passer à un écran Retina, et c’est aussi la première fois qu’on a un écran aussi fin et aussi grand. Avec ses 17 millions de pixels, l’écran 5K de l’ordinateur est vraiment impressionnant : Apple a opté pour la même méthode qu’avec tous ses autres appareils Retina : la définition a été multipliée par quatre. L’affichage est incomparablement mieux défini par défaut et on peut aussi afficher plus de contenus sur la même surface : cet iMac est beaucoup plus souple sur ce point que les modèles standards.

iMac Retina 5K

Même si la première génération n’est pas sans défauts — la carte graphique choisie par Apple sur le modèle de base est vraiment trop faiblarde —, cet iMac Retina a toute sa place parmi nos coups de cœur de l’année. Si vous aviez pris l’habitude des écrans Retina avec les iPhone puis les iPad et les MacBook Pro Retina, c’est la prochaine étape logique. Et puis cet iMac est le seul moyen d’avoir un écran 27 pouces Retina à l’heure actuelle ! Cette gamme démarre à 2 599 €. Nicolas

Thermostat Nest

Un thermostat d'appartement que même un enfant peut utiliser. Ce n'est pas un slogan… c'est du vécu. Autant notre précédent thermostat était subi et évité par tout le monde du fait de sa piètre ergonomie, autant celui-ci est sympa à manipuler, comme s'il s'agissait d'un jouet. Et quitte à avoir un tel appareil chez soi, autant soigner aussi son apparence, ce que les spécialistes du domaine n'avaient toujours pas compris avant Nest. On se surprend à consulter quotidiennement l'historique énergétique depuis son iPhone (a-t-on chauffé plus longtemps ou moins longtemps que le même jour de la semaine dernière… ?) comme d'autres ont l'œil rivé sur les stats de leur FuelBand.

Surprise un jour en flagrant délit

Le thermostat, depuis ces toutes dernières années, est devenu un objet quasiment ludique, ce n'est plus une méchante petite boite en plastique triste dont on redoute de perdre le mode d'emploi. Si Nest n'est plus le seul dans ce domaine du thermostat convivial et connecté, on lui saura gré d'avoir initié ce mouvement et donné l'exemple.

Tout n'est pas parfait, plein d'améliorations sont encore possibles, sur le plan logiciel notamment. Reste qu'il est difficile de revenir aux anciennes générations après avoir goûté à celle-ci. Depuis notre premier test, l'un des membres de la rédaction s'est équipé d'un Nest chez lui et nous en avons acheté un autre pour les locaux de MacG. Nous en ferons un autre bilan d'utilisation après l'hiver. Le Nest est vendu 215,90 €, installation non comprise (on peut aussi la réaliser soi-même). Florian

iPhone 6 Plus

Apple a décidé de proposer de plus grands téléphones cette année, et le constructeur n’y est pas allé de main morte. Le modèle de base à 4,7 pouces était déjà plus grand, mais c’est surtout l’iPhone 6 Plus et son écran de 5,5 pouces qui a fait sensation. Les avis restent toujours autant partagés et il faut reconnaître que ce nouvel iPhone est vraiment très grand, à tel point qu’il faut composer avec quelques contraintes.

iPhone 6 Plus, 6 et 5s

Pour autant, nous n’avons pas totalement changé nos habitudes avec cet iPhone 5,5 pouces, tandis qu’il nous permet d’en faire beaucoup plus. Certes, il reste sagement rangé dans une poche en déplacement, mais il le compense ailleurs par l’espace gagné sur l’écran. Que ce soit pour lire, regarder une vidéo ou jouer, les compromis nécessaires sont vite oubliés au bénéfice de ces avantages. C’était notre avis en septembre à sa sortie, ça l’est encore aujourd'hui. Nicolas

Livre Creativity, Inc.

De Pixar, tout a été dit — sauf le plus important : comment la petite start-up a surmonté les obstacles jusqu’à devenir le cœur du groupe Disney. Aussi sincère qu’il pourrait l’être dans cet exercice désormais imposé à tous les fondateurs d’entreprises, Ed Catmull propose une passionnante histoire de Pixar autant qu’une formidable leçon de management. À lire, pourvu que vous vous intéressiez à l’un ou l’autre de ces sujets… et que vous compreniez l’anglais, aucun éditeur français ne s’étant encore intéressé à Creativity, Inc. Cet ouvrage est vendu 14,87 €. Anthony

SSD Transcend JetDrive Lite

Transcend propose deux solutions intéressantes pour augmenter la capacité de stockage d’un MacBook Air ou MacBook Pro. Le JetDrive est une barrette SSD qui vient remplacer celle qui est présente dans le Mac, mais notre coup de cœur s’adresse plutôt au modèle « Lite » qui vient se loger dans le lecteur de cartes SD de ces Mac. Si vous n’utilisez pas spécialement ce port dévolu au déchargement de photos, vous pouvez y glisser ce produit et gagner jusqu’à 128 Go de stockage supplémentaires sans ouvrir l’ordinateur.

Le périphérique est en place…

Une fois en place, le JetDrive Lite ne dépasse quasiment pas du bord du portable et on peut ainsi le laisser en permanence connecté au Mac. À l’usage, les performances sont inférieures à un SSD et il vaut mieux éviter d’utiliser cet espace de stockage pour de la sauvegarde. Mais pour y déposer quelques vidéos à regarder avant les vacances, ou pour déplacer une bibliothèque iTunes hors du SSD intégré, c’est parfait ! Mieux, les prix sont raisonnables : 35 € pour 64 Go et 70 € pour 128 Go. Nicolas

Étui Plume Incipio pour iPhone 6

Il existe quantité d'étuis pour les iPhone mais ce modèle Plume d'Incipio répond parfaitement à notre cahier des charges. Il est suffisamment fin pour ne pas agrandir trop la largeur du téléphone ; il se met et se retire très facilement et le toucher n'est pas collant comme certaines housses en silicone bas de gamme. Enfin, il laisse une petite partie du bord à découvert, une attention très pratique avec le nouvel iPhone (plus rond) pour exécuter les gestes latéraux dans iOS 8.

Versions noir et bleu

Alors certes, il ne protège pas l'écran en cas de chute mais cela a aussi comme avantage de ne pas obliger constamment à ouvrir ou fermer un rabat comme d'autres étuis. Il est vendu 18,37 €, il existe aussi pour l'iPhone 6 Plus (24 €) mais nous ne l'avons pas eu entre les mains. L'un d'entre nous s'est également équipé d'une version bleue à la suite du premier test. Florian

Traqueur Moov

La piscine est souvent la grande oubliée des traqueurs d’activité et autres montres connectées. Cela semble bien être le cas aussi de l’Apple Watch par exemple. On ne serait pas étonné au passage qu’Apple nous sorte quelques mois plus tard « une Apple Watch swim édition ». En attendant, les options disponibles se comptent sur les doigts d’une main, ou presque. Le Shine peut aller sous l’eau et vous fournir quelques données (assez superficielles). Sortie tout récemment, la montre connectée de Withings a également été conçue, aussi, pour les plaisirs aquatiques.

Mais mon coup de coeur du moment, c’est Moov, un tracker qui a une philosophie bien différente de la plupart de ses concurrents. Vous devez le porter uniquement lorsque vous faites du sport. Et ce qui est très original, c’est que le fabricant de ce produit propose une application par activité sportive : course à pied, boxe (il en faut d'ailleurs un à chaque poignet !), natation, et bientôt le vélo.

Pour en revenir à la natation, Moov fournit un grand nombre de données. Pour une séance de piscine, vous avez la distance et le nombre de longueurs effectués, le temps qui fut nécessaire pour chaque longueur, votre meilleur chrono sur 100 mètres ainsi que votre plus grand relai. Les données permettent véritablement de s’améliorer car elles sont très précises. Moov est d’autant plus intéressant que son prix n’est pas trop élevé : 79,95 $.

Toujours dans ce domaine, il y a une application qui gagnerait à être connue, c’est celle de Speedo. Comme bon nombre de sociétés, le spécialiste de la natation a fait une application pour exister sur l’App Store. Mais Speedo Fit est tout sauf une application d'opportunité marketing, la firme australienne a pensé son application pour qu’elle soit un véritable compagnon pour les nageurs. À la fin de chaque séance, vous décrivez son contenu : durée, nombre de longueurs, type de nages…

L’application est gratuite et peut même transmettre vos données à l'app Santé d'iOS 8. Vous avez ensuite un historique complet de vos séances. L’application propose de nombreux défis pour vous stimuler et comporte tout un volet social. Malheureusement, elle n’est pas (encore ?) très utilisée. Christophe

Threes pour iPhone et iPad

Threes! est sans doute l’un des jeux de l’année sur iOS. Élégant, entêtant, simple, addictif… Le succès de Threes! peut se mesurer au nombre de clones qu’il a engendrés dans les semaines qui ont suivi sa sortie. J’ai perdu de nombreuses heures à jouer à ce puzzle game et je sais que je ne suis pas le seul ! L'app est vendue 2,69 € et il n'y a aucun achat in-app. Christophe

Slack pour Mac, PC et mobiles

Slack est le dernier service de messagerie instantanée à la mode, lancé par l'un des fondateurs de Flickr (détails sur cette genèse). Oui, encore un… mais celui-ci a connu un succès fulgurant : depuis son lancement, il est utilisé par des centaines de milliers de personnes et surtout, il est déjà très rentable (le service est gratuit, mais avec des options payantes). On était un peu sceptiques mais on a fini par l’essayer à la rédaction et il faut bien avouer que le résultat est encourageant. Nous l'utilisons pour canaliser différentes discussions dans l'équipe, certaines sont liées aux articles à faire, d'autres aux tâches techniques à exécuter et puis il y a nos discussions de comptoir…

Depuis notre passage à Slack, le volume de mails a considérablement diminué, alors même qu’on échange plus qu’avant. Même si on n’utilise pas toutes les fonctions du service — un de ses points forts est la possibilité d’intégrer la messagerie à d’autres services externes —, c’est déjà une réussite… et donc un coup de cœur ! Nicolas

Mailbox pour Mac

Au fil du temps, les logiciels de courriel sont devenus de véritables usines à gaz. Mail illustre parfaitement cela d’ailleurs. Ce qui était dans les premières années d’OS X un excellent logiciel est désormais un outil lourd bardé de fonctionnalités, mais qui remplit de moins en moins bien sa fonction primaire.

Oui, Mailbox pour Mac, qui est encore en bêta, n’est pas aussi complet que Mail. Oui, il lui manque encore certaines fonctionnalités importantes (il ne dispose pas de drapeaux en dix couleurs comme dans Mail). Oui, son développement n’avance pas très vite. Oui, ce n’est pas toujours un logiciel OS X exemplaire en matière d’intégration.

Mais n’en déplaise aux esprits chagrins, Mailbox sur Mac permet de retrouver la légèreté que l’on trouve chez son grand frère sur iOS ainsi que chez les nombreux clones qui sont souvent de moins bonne facture. Que dois-je faire avec ce mail ? Le lire ? Répondre tout de suite ? L’archiver immédiatement ? Le remettre consciemment à plus tard ? Le classer dans une liste spéciale ? Mailbox permet de se concentrer sur l’essentiel, de répondre rapidement à ces questions de chaque instant et de gagner (beaucoup) de temps. Christophe

Overcast pour iPhone et iPad

Les lecteurs de podcasts ne manquent pas sur l’App Store, mais depuis sa sortie, je n’utilise plus qu’Overcast. Je suis épaté par ses fonctions avancées, tout particulièrement le Voice Boost lorsque j'écoute des podcasts dans l'environnement bruyant d'une rue, ou le Smart Speed qui fait disparaître à la volée les blancs un peu trop longs. Mais ce que je préfère, c’est sa gestion des épisodes avec des listes de lecture semi-automatiques : c’est là aussi très efficace ! L'app est gratuite et on peut tester ces fonctions pendant quelques minutes. Si l'on est convaincu, leur déblocage coûte 4,49 € en un seul achat in-app. Nicolas

Cliquer pour agrandir

Hue Tap

Aucun autre produit ne m’a plus intéressé cette année… qu’un interrupteur. Oui, vous êtes toujours sur MacG. Et oui, le Hue Tap, qui fonctionne avec les ampoules connectées de Philips, est à ce point intéressant. D’abord parce que chacun de ses boutons contient un petit microgénérateur, une petite merveille de technologie qui récupère l’énergie mécanique fournie par la pression du doigt. Et surtout parce qu’au quotidien, ce petit palet blanc donne tout son sens à l’écosystème Hue. Il faut compter 59,95 € pour cet accessoire. Anthony

Moniteur LG 34UM95

Mon espace de travail (et encore, je pourrais caser une quatrième colonne sans peine).

Il faut peut-être traiter le LG 34UM95 non pas comme un écran très large, mais comme trois écrans hauts mis bout à bout. Un tiers pour ma veille, un tiers pour ce que j’écris, un tiers pour mes références, ou le tout pour regarder un film en format large, cet immense espace m’est devenu aussi indispensable que je le pressentais il y a quelques années. L’écran 27 pouces de mon iMac me paraît bien petit, désormais… heureusement qu’il va falloir tester la version incurvée ! Cet écran de 34" coûte aujourd'hui 811,10 €. Anthony

Acompli pour iPhone et iPad

Tout juste achetée par Microsoft, Acompli [1.7.1 – Français – Gratuit – iPhone/iPad – iOS 8 - Acompli] est une application mail de qualité. Acceptant tous les types de comptes, d'Exchange à Gmail en passant par iCloud, elle est à la fois rapide et accessible, tout en proposant un large éventail de fonctionnalités.

Piochant des bonnes idées un peu partout, qu’il s’agisse de Sparrow, Mailbox, et le client officiel de Gmail, on a affaire à une application complète. Son seul défaut reste peut-être de ne pas mettre en CC lorsqu’un de vos contacts vous envoie un mail avec plusieurs expéditeurs dans ce champ. Elle permet en outre une intégration de services tiers comme Dropbox et OneDrive, avec en prime un calendrier, une vue séparée qui regroupe toutes les pièces-jointes, sans oublier une gestion des mails prioritaires futée. Sylvain

Enceinte Bluetooth UE BOOM

À l'origine j'avais acheté cette enceinte UE Boom pour la voiture : elle est équipée d'un bête lecteur de CD comme Renault sait en proposer, sans connexion USB, Bluetooth ou quoi que ce soit d'intelligent pour profiter de son iPhone. Et je n'avais aucune envie d'investir dans un autoradio plus sophistiqué, qui ne servirait que trop occasionnellement. Donc l'idée d'une enceinte Bluetooth portable. Bonne pioche avec ce modèle de UE/Logitech : elle suffit amplement à sonoriser correctement l'habitacle (celui d'un Scenic), même sur autoroute et sans agresser les oreilles. La qualité audio est globalement de bonne tenue aussi dans un usage plus classique chez soi.

Facile à transporter elle sert également dans le salon où jusqu'à présent on se contentait des haut-parleurs de l'iMac. Ça n'a pas la qualité d'une vraie grosse et bonne enceinte mais elle se débrouille mieux que bien (on peut en utiliser deux reliées en Bluetooth pour un effet stéréo, mais nous n'avons pas testé cette configuration). Sa batterie est impeccable avec une petite dizaine heures d'autonomie. Deux petits inconvénients : des boutons de volume pas toujours faciles à deviner à l'aveugle et l'absence de contrôle pour aller au morceau suivant (il faudra le faire depuis l'iPhone ou le Mac qui sert de source). Pour le reste, difficile de lui trouver des défauts et elle existe en plusieurs couleurs. Elle est vendue 149,90 € mais les tarifs varient selon les coloris choisis. Florian

Enceinte Sony SRS-X7

Bluetooth aptX, AirPlay, DLNA, NFC, Spotify Connect... non seulement l'enceinte Sony SRS-X7 gère toutes les principales normes sans fil et services de streaming, mais en plus elle délivre un bon son dans un format assez compact. En outre, elle dispose d'une batterie d'appoint — son autonomie n'est pas énorme (trois à quatre heures en AirPlay), mais elle est suffisante pour l'usage domestique que j'en fais.

Je vous rassure, il n'est pas obligatoire de déplier l'antenne.

Cerise sur le gâteau, son prix est très raisonnable (autour de 250 €) au vu de ses caractéristiques techniques. Le seul reproche que je pourrais faire à cette enceinte Sony, c'est son design qui manque un peu d'originalité, mais le reste compense très largement cette affaire de goût. En bref, un vrai coup de cœur. Cette enceinte vaut 237,42 €. Stéphane

Protection iPad VersaCover

Cette protection de Moshi pour l'iPad n'est pas nouvelle, mais je l'ai découverte sur le tard, en fin d'année dernière. Utilisée tous les jours avec mon iPad mini, la VersaCover m'est très vite devenue indispensable. Elle protège toute la tablette sans être encombrante, et qu'est-ce que son rabat origami est astucieux ! En outre elle est solide : en un an, elle s'est très peu abîmée alors que je l'utilise fréquemment. Emballé c'est plié, la VersaCover est la meilleure protection pour iPad à ce jour. Elle coûte 39,87 €. Stéphane

Les bundles sur l’App Store

Ces bundles iOS, ou « Lots d'apps » pour utiliser la terminologie française, étaient particulièrement attendus dans iOS 8, en tout cas par moi mais aussi par beaucoup de développeurs et d’éditeurs. Il en résulte une meilleure visibilité pour les app ou des jeux plus anciens (ils sont à chaque fois issus du même éditeur). J'ai acheté plusieurs de ces bundles de différents types, avec à la clef de vraies économies. Alors certes, comme d’habitude, il faut faire avec des apps dont on n'a pas forcément besoin, mais cela entraine aussi quelques jolies découvertes, et c’est sans doute ce que l’on retiendra le plus de ces bundles. Sylvain

Just Dance Now pour iPhone et iPad

Certains diront que les jeux de danse, c’est dépassé, mais le succès de la licence Just Dance prouve le contraire. Avec son arrivée sur le mobile, j’étais le premier sceptique, mais la magie opère dès que l’on connecte l’application au site justdancenow.com. J’ai sans doute passé les meilleures soirées de cette fin d’année face à la télé (connectée), riant de bon coeur avec les autres personnes dans la pièce, face aux gestes détectés par le smartphone tenu en main droite mais pas toujours bien retranscrit par les différents participants. Comme avec Singstar un temps, Just Dance Now assure des soirées (arrosées ou non) vraiment funs. L'app est gratuite et contient des achats in-app. Sylvain

Facebook Paper pour iPhone

Paper est une application brillante qui redéfinit l'expérience de Facebook. Fini l'ennuyant fil d'actualités que l'on fait défiler à la verticale et les photos que l'on affiche d'un tapotement comme partout ailleurs, place à des cartes rangées à l'horizontale et des interactions bien plus ludiques. On balaye les cartes vers le haut et vers le bas pour les agrandir et les réduire, on ouvre et ferme littéralement les articles partagés sur le réseau social, on bouge l'iPhone pour regarder les photos…

Près d'un an après sa sortie (uniquement aux États-Unis et rien n'a changé depuis), je suis toujours aussi impressionné par ces animations fluides et cette ergonomie à la fois intuitive et originale. En sortant des sentiers battus du client officiel trop conventionnel, Paper redonne un coup de jeune à un Facebook qui en a bien besoin. Stéphane

La manette Mad Catz C.T.R.L.i pour iPhone

Avec cette manette je me suis mis à jouer des heures sur mon iPhone sans avoir mal aux mains et sans problème d'autonomie. Ce clone de la manette Xbox répond à toutes les attentes que j'avais pour une manette iOS. Tous les boutons tombent sans problème sous les doigts, l'autonomie est bonne et si un problème de batterie se manifeste, pas de problème on change les piles ! Enfin, avec sa pince (détachable) pour y accrocher n'importe quel iPhone, on se retrouve avec une console portable qui rivalise avec les 3DS et PS Vita, surtout avec des titres comme FIFA, BioShock ou encore GTA San Andreas. Cette manette coûte 60 €. Cédric

Casque Focal Spirit Classic

On ne présente plus Focal, très réputée dans le monde de la haute fidélité. La firme stéphanoise montre l'étendue de son savoir faire avec le Spirit Classic qui combine les qualités de leur précédent casque sans les inconvénients, que demander de plus ? C'est sans aucun doute le casque le plus neutre et équilibré que j'ai entendu dans cette gamme de prix. Ce casque est filaire et n'a pas besoin de piles ou de chargeur pour fonctionner. Il coûte 285 €. Benjamin

Android Lollipop et le Material Design

Le nom claque sur la langue, et sous les yeux c'est fondant : Google s'est enfin découvert une vraie identité visuelle avec Lollipop. Android 5.0 représente pour Matias Duarte, designer en chef du moteur de recherche, un travail enfin abouti qui va également profiter aux utilisateurs iOS : Material Design, le nouveau langage de design de Google, commence déjà à essaimer au sein des applications mobiles pour iPhone et iPad (c'est le cas dans la dernière version de Google Maps).

Cliquer pour agrandir

Au delà des aplats de couleur, des animations discrètes et dynamiques, et des clins d'œil amusants (comme les dessins présentant certaines fonctionnalités des applications), on sent surtout la grande cohérence qui a animé la réflexion et le travail de celui qui fut le responsable de l'interface de webOS. Il n'y a qu'à voir la grille d'icônes du panneau des applications pour s'apercevoir qu'elles obéissent toutes à une charte graphique homogène et pensée comme telle.

En creux, Material Design ressemble à tout ce qu'iOS n'est pas (encore, ou tout à fait). Inutile de revenir ici sur le débat concernant le design « plat » inauguré avec iOS 7, mais certains choix laissent encore dubitatif, même si Apple continue — discrètement — de lisser les aspects les plus clivants du design de son OS mobile. Du côté de Google, c'est déjà le temps de la maturité. Mickaël

iPad Air 2

Les tablettes n'ont plus le vent en poupe, aussi bien chez Apple que pour les autres constructeurs (lire : IDC : l'iPad en perte de vitesse en 2014). Il s'avère que le cycle de renouvellement des ardoises se cale sur celui des ordinateurs traditionnels (tous les deux ou trois ans), plutôt que sur celui des smartphones (tous les ans, ou tous les deux ans). Il faut dire également que les produits disponibles, et en particulier l'iPad, ont rapidement atteint une maturité qui ne pousse pas à l'achat compulsif. Un iPad Air de 2013 est largement assez puissant pour tenir le choc encore un ou deux ans, voire plus.

Malgré tout, Apple n'a pas voulu jouer la prudence… pour la gamme d'iPad Air, s'entend, puisque l'iPad mini 3 n'a offert que du réchauffé. L'iPad Air 2 se révèle être une vraie bombe, aussi bien au niveau des performances brutes (l'A8X, couplé à son processeur graphique PowerVR surpuissant, fait des merveilles dans les benchs, sans oublier les 2 Go de RAM) que pour son design : amincie et allégée, la tablette fait merveille dans tous les domaines. Avec son capteur Touch ID et son écran laminé, l'iPad Air 2 confirme le statut de meilleure ardoise du marché, toutes catégories confondues — et ce n'est pas la médiocre Nexus 9 qui viendra lui disputer le titre.

Malheureusement, en l'absence quasi-totale de communication, Apple semble vouloir condamner ce modèle à une quasi-clandestinité incompréhensible… à moins que le constructeur ne se réserve pour 2015 et ce supposé iPad Pro à grand écran. Mais il faudra aussi (et surtout) optimiser sérieusement iOS qui semble toujours un peu bancal sur les grands écrans. Mickaël

Nos coups de gueule

La prise en charge des iPhone 6 Plus pliés par Apple

L’iPhone 6 Plus a toute sa place parmi nos coups de cœur, mais il faut aussi reconnaître un défaut de ce téléphone. Placé dans une poche avant d’un pantalon, il peut se plier légèrement (se voiler serait plus correct) dans des conditions normales d’utilisation. Nous en avons fait l’amère expérience avec l’un des modèles utilisés à la rédaction et notre coup de gueule s’adresse à Apple, et plus précisément à la prise en charge en Apple Store.

Alors que vous êtes nombreux à témoigner d’échanges réalisés sans difficulté dans une situation similaire, les deux Apple Store lyonnais sont restés inflexibles. Le problème n’est pas tant que l’iPhone 6 Plus se plie dans des conditions qui n'appellent pas de critiques particulières d’utilisation, c’est bien que le constructeur fasse des difficultés pour les remplacer le cas échéant. Le manque de cohérence des Apple Store sur ce point est scandaleux, surtout pour un téléphone vendu à partir de 800 €. Nicolas

Le Wi-Fi d'Apple

Prenez deux iMac 27" haut de gamme de la mi-2011, prenez un MacBook Air d'il y a un an, prenez aussi un MacBook Pro Retina de première génération. Qu'est-ce qui les réunit ? Une instabilité chronique de leurs connexions Wi-Fi, ça marche… ça ne marche plus… ça remarche… ça resaute, tout cela d'innombrables fois dans une journée. Plus les années passent, moins on a l'impression qu'Apple maîtrise cette caractéristique de ses machines pourtant devenue essentielle au quotidien. Yosemite n'a rien amélioré, au contraire, et en attendant qu'un jour une solution soit trouvée, on tire des câbles Ethernet… lorsque c'est possible. Florian

Withings Aura

Withings Aura

Je voulais aimer le Withings Aura, vraiment. Mais après trois mois d’utilisation, le bilan est amer. Pas parce que la moitié des fonctions promises sur la boîte ne seront pas disponibles avant la Saint-Glinglin, j’aime acheter des produits inachevés ailleurs que sur Kickstarter. Pas parce que les données mettent des plombes à se synchroniser, ça laisse le temps de prendre deux petits déjeuners en relisant La Comédie humaine. Pas même parce qu’il est incapable de suivre correctement une de mes nuits, je suis sûr que c’est de ma faute. Non, seulement parce que je ne comprends pas pourquoi il a une forme de dorade. Je suis imposant certes, mais mon lit est loin d’être un paquebot ! On trouve l'Aura pour 284,92 €. Anthony

L’affaire Taylor Swift / Spotify

S’il fallait encore un exemple que le marché de la musique est en crise, en voilà un qui a fait couler beaucoup d’encre. En pleine promotion pour la sortie de son nouvel album, 1989 — qui a depuis dépassé les 2 millions d’exemplaires vendus à travers le monde —, la chanteuse Taylor Swift annonce qu’elle retire l’ensemble de sa discographie du service de streaming musical Spotify.

Au delà du fait que ses chansons sont avant tout une question de goût, c’est surtout l’hypocrisie qui ressort de l’affaire qui mérite clairement un coup de gueule. Les vieilles majors (et leurs artistes) jouent un double jeu. D’un côté, on nous dit que Spotify ne reverse pas assez d’argent au monde de la musique, mais de l’autre, on laisse disponible tous les albums de la chanteuse sur un service concurrent, Beats Music, propriété d’Apple, qui dispose aussi d’iTunes pour promouvoir un album « masterisé pour iTunes ». Le hasard fait bien les choses… au détriment de ceux qui veulent consommer légalement leurs musiques par un autre moyen qu’un album vendu à prix d’or. Sylvain

iPad mini

Par où commencer ? L'iPad mini 3 qui n'est qu'un iPad mini 2 avec un capteur Touch ID, alors que l'iPad Air a connu une mise à jour majeure ? L'effet déplorable d'iOS 8 sur les performances de l'iPad mini de 1ère génération ? Le fait que cet iPad mini 1 soit toujours au catalogue malgré cette baisse de régime ?

Ne vous méprenez pas, j'adore l'iPad mini (j'en utilise un quotidiennement, l'iPad mini 3 a récemment remplacé chez moi un modèle de première génération). Mais c'est justement parce que je l'adore que je suis déçu du sort que lui a réservé Apple cette année. L'iPad mini 3 est une excellente petite tablette, sûrement la meilleure même, mais faire payer Touch ID 100 €, c'est se moquer des clients. Stéphane

L’attitude d'utilisateurs iOS sur le prix des apps

Cette année, si le freemium a encore davantage décolé que les mois précédents, les applications et jeux de qualité premium ont petit à petit repris du terrain. Une excellente chose qui a toutefois été ternie par les réactions de certains utilisateurs d’appareils iOS. Dernier exemple en date : l’arrivée d’un DLC (contenu supplémentaire téléchargeable) pour le fabuleux Monument Valley [2.1.41 – US – 3,59 € (achats in-app) – iPhone/iPad – 266 Mo - ustwo™] qui apporte plusieurs nouveaux niveaux. Celui-ci a visiblement le malheur, aux yeux de certains joueurs, d’être payant, et de coûter 1,79 €. Une broutille lorsqu'on sait que ceux qui râlent sont prêt à dépenser plusieurs centaines d'euros pour s’accorder les faveurs du dernier smartphone d’Apple.

C’est surtout d’une hypocrisie sans nom quand on connait les reproches que l’on peut faire aux jeux freemium. Cette année, plus que les précédentes, les « joueurs » iOS semblent avoir complètement oublié le prix que peut représenter le développement d’un titre ou d’une application qui fait vivre parfois des centaines de personnes, ou plus simplement des petits groupes de développeurs indépendants. Lire les plaintes pour une mise à jour sympathique vendue moins de 2 €, c’est ridicule, tout comme de se venger sur la note du jeu sous ce prétexte d'absence de gratuité. Carton rouge, donc. Sylvain

Les réglages d'iOS

Quel utilisateur normalement constitué pourrait s'y retrouver dans le maquis des réglages d'iOS ? Chaque nouvelle version du système d'exploitation mobile d'Apple apporte sa contribution à ce qui ressemble de plus en plus à l'usine à gaz tarifaire d'un opérateur téléphonique. Et que dire des préférences présentes dans plusieurs panneaux ? Pourquoi les réglages d'iTunes Match sont-ils répartis entre les préférences iTunes Store et celles de l'app Musique ? Que viennent faire dans les prefs photos d'iCloud les mêmes réglages que ceux de l'app Photos ?

Entre les réglages d'iOS 8 et ceux d'Android 5.0, il y a une petite différence : un moteur de recherche. Et ça change tout — Cliquer pour agrandir

Cette confusion serait bien moins problématique si les réglages d'iOS étaient accompagnées d'un moteur de recherche, comme sur Android (avec, pourquoi pas, le support de Siri) ou tout simplement comme sur OS X depuis maintenant longtemps… Cela aurait du sens avec Spotlight, maintenant que le moteur d'iOS sait fouiller aussi bien sur internet que dans le contenu du terminal mobile.

Avec la multiplication des fonctions, il est inévitable que les préférences deviennent pléthoriques, mais il revient à Apple de faciliter la vie des utilisateurs… La doléance d'un moteur de recherche dans les réglages d'iOS revenant chaque année, peut-être que celle-ci sera écoutée avec iOS 9. Mickaël


avatar AieFone66 | 

Excellent article MacG ! Merci.

avatar John Maynard Keynes | 

Sur le coup de gueule concernant la prise en charge des iPhone "plié" il me semblerait intéressant de prendre du recul et d'élargir le débat.

Le véritable pb pour moi réside dans le caractère très aléatoire des réaction du SAV, il n'y a pas une doctrine claire, constante d'une personne à l'autre, d'un magasin à l'autre ...

Sur bien des soucis pouvant être rencontrés on a le sentiment de jouer au dés tant les choix semblent être laissé très fortement à l'appréciation discrétionnaire des employés.

C'est cela qui me semble anormale quand cela atteint de tel proportions.

L'historiette des iPhone plié n'est pour moi pas le pb, la réaction devrait juste être constante de part tout : ce n'est pas notre pb si vous ne prenez pas soin de votre matériel, ou pas de pb monsieur nous vous le changeons ....

Et il en est de même pour bien d'autre situation.

Beaucoup trop de libertés sont laissées à des individus qui devraient en avoir fort peu.

avatar Mme Michu | 

John Maynard Keynes "Beaucoup trop de libertés sont laissées à des individus qui devraient en avoir fort peu."
La liberté laissée à l'acteur : c'est bien tout le problème du taylorisme. Pas sur que dans ce problème, une réponse rigide ne soit contre productive :
- Le rejet systématique provoquerait un mécontentement bien mérité.
- L'acceptation systématique provoquerait un emballement du phénomène "hors contrôle".
j'aurai donc tendance à être pragmatique et chercher une posture intermédiaire afin d'éviter ces deux excès et pour cela donner un espace de liberté aux acteurs.
D'expérience , je risque d'être relativement "laxiste" en Suisse germanique et par contre de rejeter systématiquement toutes les demandes des marseillais...
Alors pour les lyonnais : je crains que les psycho-sociologue de la cote ouest aient un peu de mal à affiner leur modèle ville par ville, pays par pays ;-)

Mais pour revenir à ta phrase de départ, sur le point du principe, il est essentiel de laisser suffisamment d'espace de liberté aux acteurs qui doivent résoudre des dysfonctionnement dans l'entreprise. Mais je suis persuadé que tu n'attaquais pas cette idée mais le manque d'encadrement de ces espaces de liberté.

avatar John Maynard Keynes | 

@Mme Michu

Ma dernière phrase était une petite provocation ;-)

Par contre sur des sujet comme cette connerie d'historiette de téléphones qui plient il me semble important d'avoir un réel dogme appliqué de partout.

Cela dit un rien de systématise en terme de SAV ne serait à mon sens, pas un mal.

Déroger à la règle doit rester possible mais cela se doit d'être exceptionnel ;-)

avatar Mme Michu | 

"il me semble important d'avoir un réel dogme appliqué de partout."
Une, Sainte, apostolique...
Sur que les dogmes ça rassurent. L'anomie (le bordel généralisé) c'est difficile à vivre.
Mais pour avoir tenter d'appliquer une même règle à Strasbourg et à Marseille, je t'assure que c'est difficilement possible. Alors sur le plan des principe, ce que tu dis devrait être une évidence, sur point du réel, il faut trouver comment courber la règle pour qu'elle puisse s'adapter à des mondes différents.
Un pays où les citoyens t'empêchent de traverser hors des clous ne peut être gouverné par les mêmes règles qu'un pays où le bouche à oreille propagent les manières de détourner les règles.

Ceci dit, nous sommes d'accord, les réponses du service après-vente sur ces questions de courbure, semblent être un n'importe quoi.

avatar jazz678 | 

@John Maynard Keynes :
"Il n'y a pas de doctrine claire"
Pourquoi il y en aurait? A l'heure où nous écrivons Apple n'a pas reconnu ces histoires d'iPhone pliés comme étant liées à un défaut de fabrication ou de conception. Ça relève donc de l'accident survenu sur un produit que l'on sait fragile. L'information est systématiquement communiquée à l'acheteur sur le possibilité de souscrire à l'applecare.
Je pense surtout que le problème vient du fait que beaucoup de gens estiment que le prix qu'ils ont mis dans un iPhone 6 plus leur donne le droit d'exiger un remplacement gratuit sans discussion ni justification. Ce qui est évidemment faux.

avatar LittleBigFrancois | 

J'aurais ajouté aux coups de gueule l'iPhone 5C 8Go et les iPhone 6 16Go, mais tout l'article est parfait! En plus il m'a donné une idée cadeau ;)

avatar rondex8002 | 

Un gros +1 pour Monument Valley. L'attitude des utilisateurs a été absolument scandaleuse.
Et dans le même temps la plupart des freemium ont d'excellentes notes avec pourtant des achats in-app presque 90 € !!!

avatar dtb06 | 

Pour le Wifi sur OSX, c'est d'autant plus incompréhensible que sous 10.6 et en dessous Apple maîtrisait clairement la technologie. Etant sous Snow Leopard je n'ai jamais eu une déconnexion ou un problème de sortie de veille. J'ai essayé Mavericks et Yosemite, et c'était la catastrophe !

avatar jackhal | 

Personnellement je n'ai jamais eu de problèmes de WiFi. Enfin si j'en ai eu mais ça venait de mon ancien FAI et je le savais (quand tous les appareils ont un problème WiFi en même temps...).

Je crains aussi que certains pensent que du WiFi, "c'est du Wifi, ça doit marcher" sans trop se préoccuper du fait que ça fonctionne par ondes, qu'il peut y avoir des interférences, des problèmes de propagation etc.

Peut-être que ça ne marche plus non pas depuis une mise à jour mais depuis que vous avez changé la disposition de vos objets, ou en avez ajouté (peut-être même vos voisins) qui perturbent votre connexion...
OS X vous permet de voir si vous avez un problème de signal. Servez-vous en avant de déclarer que ça vient d'OS X et qu'"Apple c'est plus ce que c'était".
http://thenextweb.com/apple/2014/03/13/better-wi-fi-statistics-analytics-built-right-mac-os-x/

avatar Florian Innocente | 
Je n'ai pas assez insisté dessus dans l'article mais on parle de machines qui se trouvent dans 4 endroits différents avec autant de type de bornes Wi-Fi (voire de FAI) différents. Ce ne sont pas des machines toutes dans 1 seule et même pièce toujours connectées à la même borne.
avatar John Maynard Keynes | 

@Florian Innocente

Ce n'est pas pour dédouaner Apple mais les "normes" wifi sont un foutoir sans nom, avec des implémentation très souvent hasardeuse sur bien des bornes.

Les pb ne sont pas propre aux Mac loin s'en faut.

Les Box des FAI sont souvent du grand n'importe quoi sur ce point. Pas mal de point d'accès bas de gamme ne font pas mieux. Les implémentation des protocoles sont souvent des plus partielles et hasardeuses.

Si on ajoute à cela la saturation de bien des bandes en agglomération, les multiples interférences ...

Des retours que je peux avoir de divers administrateurs réseaux sur des parcs parfois assez conséquent : sur des infrastructures Wifi reposant sur un matériel sérieux bien configuré, les produits Apple s'en sortent au contraire plutôt mieux que bien des PC.

Il faudrait peut-être commencer par cesser de croire que les Box des FAI sont une panacée et qu'un réseau wifi se déploie sans peine avec trois francs six sous ;-)

avatar Florian Innocente | 
Mais là ce n'est même pas une interférence du genre tu as du mou dans la connexion. C'est coupé net. Plus rien ne charge, ton parapluie Wi-Fi est toujours noir mais l'icône de Dropbox finit par griser quelque secondes plus tard. Alors tu désactives le Wi-Fi du Mac, tu le réactive dans la foulée et c'est reparti pour 30 minutes, 1 heures… ou 10 minutes. Et ça sur plusieurs machines dans des endroits complètement différents.
avatar John Maynard Keynes | 

@Florian Innocente

Mais là ce n'est même pas une interférence du genre tu as du mou dans la connexion. C'est coupé net.

C'est bien le type de pb que j'évoque, vous avez quoi comme point d'accès wifi ?

avatar Mr Eddy (non vérifié) | 

@innocente :
Sur un MbA 11" mi-2011, un MBPr 13" fin 2013 et un MBPr 15" mi-2014 jamais eu le moindre souci de coupure de connexion.
Seul souci constaté, des baisses de débit quand je squat des wifi de box de FAI qui ont un signal souvent bien faiblard.
Mais avec un bon signal, j'ai pu bosser des journées entières sans problème. Même avec un Hackintosh à une époque c'est pour dire !
Du coup je ne comprends pas comment 3 Mac portables de 3 années différentes puissent tourner sans souci quand 3 autres bugs... Les puces Wifi en cause sur vos macs sont les mêmes ?

avatar patrick86 | 

@John Maynard Keynes :

"Il faudrait peut-être commencer par cesser de croire que les Box des FAI sont une panacée et qu'un réseau wifi se déploie sans peine avec trois francs six sous"

En d'autres termes, arrêter de croire que le Wifi aurait été inventé à Poudlard.
Sinon autant utiliser des chouettes, c'est plus fiable semble-t-il.

avatar Doctomac | 

@innocente :

Non mais il faut quand même aussi se poser une question très simple. Pourquoi tant d'autres utilisateurs n'ont pas de problème de WIFI. Donc je pense, comme il l'a été suggéré, qu'il faudrait regarder un peu votre installation Wifi et en particulier les sources d'interférence.

Par ailleurs, avez-vous soumis un Bug report à Apple ? L'envoi de log ou autres fichiers systèmes peut aider à isoler le problème ou le bug, si bug il y a.

avatar huexley | 

oui c'est tellement isolé que le bug du wifi à été signalé en "duplicate" dans la journée…

Pour le reste c'est bien mignon de vouloir toujours dédouaner Apple sur tout mais un petit tour sur les forums de support de Apple suffirait à se rendre compte de l'ampleur de problème. De surcroit le fait de vouloir "Améliorer" le Wi-Fi dans TOUTES leurs releases est un clair signal de problème…

avatar Doctomac | 

Ce n'est pas une question de dédouaner Apple et perso l'argument du forum ne tient pas tant le nombre de plaignant est anecdotique par rapport à la masse d'utilisateurs.

Il y a peut-être des améliorations à faire sur le WIFI et Apple, visiblement, tente de les apporter. Mais essayez d'écouter aussi le retour des autres utilisateurs. J'avais eu un problème similaire au votre dans mon précédent logement doté d'un étage où la borne WIFI (une Freebox V5 à l'époque) était un premier niveau alors que le Mac était au second. Donc les mêmes problèmes, des pertes WIFi aléatoires. C'était à l'époque Lion et de la même manière Apple avait apporté des mises à jours pour améliorer Wifi mais sans que jamais ça n'améliore mon problème.

En cherchant un peu sur le net , je me suis rendu compte qu'en fonction d'une configuration (disposition du routeur et de l'ordi à la maison) et avec un routeur WIFI de piètre qualité, ce type de déconnexion Wifi peut arriver.

J'entreprends alors de remplacer le routeur Wifi Free par une Airport Extreme et en me connectant sur la fréquence de 5Ghz, je n'ai jamais retrouvé ce problème de Wifi.

avatar françois bayrou | 

"Il y a peut-être des améliorations à faire sur le WIFI et Apple, visiblement, tente de les apporter."

Le bug est identifié, il y a donc une correction de bug à faire, et non pas "peut être une amélioration"

De mon côté j'en ai ch.. pendant 6 mois il y a 2 ans, sur un macbook air 2eme génération, qui refusait aléatoirement de se connecter, et c'était la seule machine à avoir ce pb.
Là aussi, le bug était clairement identifié : le driver WIFI se mélangeait les pinceaux en n'updatant pas le SSID du dernier réseau utilisé, rendant le réseau "aveugle" à chaque changement de réseau WIFI ( bureau - maison )

Les bugs sont reconnus, ils font l'objet d'updates régulières, comme dernièrement, donc ces problèmes ne sont pas inventés !
Genre Apple fait semblant de corriger un bug qui n'existe pas, juste pour faire plaisir à ceux qui croient l'avoir ?!

C'est quand même dingue, quand on fait le déroulé de l'histoire, et c'est tous les 18 mois pareil :

- phase 1 : beaucoup d'utilisateurs ( mais qui restent une minorité, c'est vrai ) se plaignent de pb wifi
- phase 2 : un dev, un hacker, identifie clairement le souci ( exemple : "le token du SSID pas mis à jour au niveau de la lib dans le kernel blablabla ..." )
- phase 3 : Apple sort une MAJ, dans les infos on lit "bug WIFI token kernek SSID blabla... corrigé"
- phase 4 : sur les forums macgé, des utilisateurs, avec en général un certain oomu en tête, viennent expliquer que non, tout va bien, aucun souci côté machine ou OS, que le wifi c'est normal si c'est le bordel, et puis vous les madames michus arrêtez de reconfigurer et déplacer vos bornes WIFI, c'est de votre faute"

C'est fatiguant à force, d'être pris pour un con ...

avatar Ducletho | 

@françois bayrou :
Complètement d'accord avec toi ;)

Mais c'est pas pour ça que je voterai pour toi !

avatar John Maynard Keynes | 

@Ducletho

Mais c'est pas pour ça que je voterai pour toi !

Il a pourtant le talent d'essayer de faire croire que les pb complexes sont très simple et qu'il n'y a qu'à, digne de bien des politiques :-)

avatar John Maynard Keynes | 

@françois bayrou

avec en général un certain oomu en tête

Un certain oomu, qui a sans doute bien plus de légitimité à évoquer avec sérieux des pb que beaucoup d'imprécateurs à la petite semaine aux visions très floues :-)

avatar françois bayrou | 

Qu'en sais-tu ? On ne se connaît pas ...

Sur ces soucis wifi je suis désolé mais objectivement il a une vision très bornée, laissant supposer qu'il n'y a pas de bugs.
Ses divagations sur le sujet sont presque aussi nombreuses que les updates Apple concernant les bugs WIFI ;-)

avatar John Maynard Keynes | 

@françois bayrou

Qu'en sais-tu ? On ne se connaît pas ...

Encore un qui n'a pas conscience que les propos tenus, leur construction, leur qualité, leur référence, leur étayage, leur logique ... définissent largement à qui on a affaire :-)

Et sur cette ensemble de critère oomu t'écrase de la tête et des épaules ;-)

avatar françois bayrou | 

Tu cherches uniquement la confrontation. Je suis désolé mais j'ai mieux à faire.

avatar John Maynard Keynes | 

@françois bayrou

Le gars qui porte une attaque gratuite sur Oomu et qui maintenant se drap dans sa dignité en prétextant que c'est moi qui cherche la contradiction.

Encore un à ajouter à la longue liste de ceux qui n'assument pas leurs propos :-(

avatar françois bayrou | 

???
bon ...

Mes propos je les assume entièrement.
A une époque j'ai eu des soucis WIFI dûs à une mauvaise implémentation chez Apple.
J'en ai vraiment souffert, avec impossibilité de me connecter pendant 30mn à une heure, toujours les jours, pendant 6 mois.
Nous étions plusieurs à relater le problème ici même et ce monsieur venait polluer les demandes avec des commentaires du genre "déplacer votre mac" "arrêtez de tripoter le routeur" "le WIFI c'est de nature instable".
Quand tu lis des trucs comme ca à longueur de journée alors que tu sais pertinemment que ca vient de l'OS, ... je suis désolé mais je ne vois pas en quoi il serait plus légitime qu'un autre pouren parler, et visiblement il l'est moins.
C'était un bug OSX et Apple a finit par le régler.

Rebelote à présent avec Yosemite, les soucis sont connus, les rédacteurs en parlent, ils ont le problème, Apple annonce d'ailleurs un correctif, mais il revient avec des commentaires du genre "ma grand mère utilisait du citron blabla " :D
C'est une façon de dire "Apple n'y est pour rien, le WIFI a toujours eu des problèmes, vous me faites tous marrer"

Après faut pas en faire un drame ! je ne l'ai pas insulté, ni attaqué, je lui reproche certains propos.
C'est ca qui te mets dans un état pareil ?
D'ailleurs, en parlant de propos, pourrais tu m'expliquer pourquoi tu me qualifies d' "imprécateur à la petite semaine aux visions très floues" ?

Enfin bref, si Apple pouvait faire un vrai correctif, du genre qui fonctionne, ca arrangerait tout le monde, non ? ;-)

avatar John Maynard Keynes | 

@françois bayrou

Le jour où tu auras le tiers du quart des connaissances et de l'expérience d'oomu, nous en reparlerons :-)

Enfin bref, si Apple pouvait faire un vrai correctif, du genre qui fonctionne, ca arrangerait tout le monde, non ? ;-)

Preuve que tu ne connais pas grand choses au sujet que tu abordes et qui est bien plus complexe que la vision on ne peut plus triviale que tu en as :-)

avatar NestorK | 

@Doctomac :
"Ce n'est pas une question de dédouaner Apple"

BIIIIIP ! Pas crédible. J'ai du arrêter de lire avant la fin de la première ligne.

avatar philoo34 | 

@NestorK :

"BIIIIIP ! Pas crédible. J'ai du arrêter de lire avant la fin de la première ligne."

Tuuuuuut ! Disqualifié , ta place est dans les tribunes .

avatar matd12 | 

Super article !
Je tiens a signaler une super promo en moment : pour 2 enceintes UE BOOM achetées, 100€ sont offerts (ODR)
C'est une des meilleures référence du marché niveau son, autonomie, connectivité, design et robustesse et elle devient même le meilleur rapport qualité prix de sa catégorie avec cette promo

D'ailleurs Amazon fait souvent quelques couleurs comme la noire classique a 150€ donc pour 2 achetées : 300€-100(ODR)=200€ !

De quoi sonoriser de façon super sympa et mobile son MacBook, son iPhone en soirée, sa vielle voiture qui fait pas Bluetooth, un pic nic, une sortie à la plage... Tout ca en stéréo si vous garder les 2 ou alors de quoi faire 2 super cadeau de noël à 100€ l'enceinte (vendue dans le commerce type fnac et boulanger a 200€ l'une !)

avatar iThomas | 

Coup de cœur dans l'actualité : l'achat de Beats par Apple, un beau mariage de cultures et des nouveaux produits et services prometteurs pour les utilisateurs.

avatar Domsware | 

Pour Monument Valley mon avis est plus nuancé. Je m'en explique.

Les personnes qui se sont plaintes ont été mises dans un même sac : les crevards qui crachent sur un petit éditeur qui cherche à gagner sa vie. Or certains se sont plaints pour autres choses : premièrement la croyance en la gratuité de ces nouveaux niveaux promis par l'éditeur. Je ne connais pas toute la communication de l'éditeur à ce sujet mais il semble que le flou a existé et a été entretenu. Deuxièmement, la sortie d'une mise à jour annonçant de nouveaux niveaux alors qu'en fait cette mise à jour concerne l'ajout d'un mécanisme d'achats intégrés pour de nouveaux niveaux. Troisièmement la principale critique du jeu à sa sortie étant sa durée de vie, je comprend la réaction de certains acheteurs qui se sentent lésés : la somme mise dans l'achat de Monument Valley aurait pu être utilisée pour un autre jeu fini sans achat intégré.

Et moi je suis déçu de la réaction de l'éditeur qui s'est retranché derrière le rôle du petit indépendant qui doit bien se nourrir et de stigmatiser ces vilains accrocs qui râlent. Et de ne jamais se remettre en question sur 1/ le principal grief du jeu, sa durée de vie et 2/ sa communication ambiguë sur les nouveaux niveaux.

avatar Mr Eddy (non vérifié) | 

@Domsware :
Je suis bien d'accord sur les nuances apportées par Domsware.

Ceci dit quand on voit que des gens mettent 1 étoile à iGen à cause du bug du comptage de nouveaux articles sur le badge de l'app dans iOS... Je me dis que la proportion de "pleurnicheurs" criant au scandal pour rien doit être assez importante -_-

avatar JoKer | 

Tout à fait.
Je fais partie des gens qui on acheté le jeu en sachant qu'il était court, mais en étant rassuré par l'éditeur qui annonçait de nouveaux niveaux pour bientôt. Je me suis donc lancé dans l'achat.
Le jeu est très joli, poétique, intelligent, mais clairement trop court pour le prix.

Mais quand j'apprends que la rallonge est payante, et bien ça sera sans moi.
Je trouve que l'attitude de l'éditeur est dommageable (en disant les choses clairement dès le début il n'y aurait pas eu de problème) et je n'ai pas acheté les nouveaux niveaux (l'éditeur a perdu ma confiance).

avatar Oyoel | 
Monument Valley a une durée de vie largement correcte pour son prix. 4,49€, c'est rien. Mon coup de gueule est d'ailleurs valable également dans ce cas : les gens ne semblent pas se rendre compte de la valeur d'une app. 4,49€, ça ne représente rien, aujourd'hui, on paye un jeu vidéo console 70€ alors qu'il est même parfois plus court que MV. Et sous prétexte que ça sort sur mobile, faudrait râler car 5€, c'est un peu trop onéreux par rapport aux clones de Angry Birds à 0,89€ ?...
avatar JoKer | 

4.5 euros les 50 minutes ou 70 euros quand on peut s'approcher des 100 heures de jeu, je suis désolé mais ça ne tient pas.

avatar Oyoel | 
Et quand les gens râlent car un FF est à 15€ sur iOS alors qu'il propose "100heures de jeu", que doit-on leur répondre ? L'argument du prix/durée de vie ne tient pas dans le cas d'un jeu iOS : ce qui compte c'est l'expérience que l'on va vivre.
avatar JoKer | 

Je parle d'un exemple concret et de mon appréciation de cet exemple.
La généralité ne m'intéresse pas.

Pour MV je trouve simplement qu'après avoir vendu des millions de copies du jeu, ils auraient pu jouer franc jeu et, en annonçant les niveaux supplémentaire (et ce très clairement sous la pression du public, vu que le jeu est fini avec les 10 niveaux, l'extension n'était surement pas prévue au départ), mais que ces niveaux seraient payant.
Bref, l'éditeur n'a pas été cool (malgrès le succès), la suite sera donc sans moi.

avatar JoKer | 

Je rajouterais que le prix n'est pas forcément le problème.
C'est bien la communication de l'éditeur qui est en cause.
Et je ne trouve pas normal que sous prétexte que c'est un "petit" éditeur (combien de million gagné au faite?) on aurait pas le droit de se plaindre des pratiques mis en place pour faire des ventes.

avatar jackhal | 

Mon coup de coeur hardware est pour un produit que je n'ai pas : l'iPad Air 2.
2Go de RAM, trois coeurs et TouchID : de quoi travailler tranquillement et ne pas trop s'inquiéter pour ses données sensibles avec un appareil plutôt nomade, parfait à emporter en voyage, et dont la logithèque est vraiment d'un bon niveau.

Coup de coeurs également, les améliorations et nouveautés technologiques : Metal dans iOS8, le langage Swift... et coté web, tout ce qui peut accélérer les chargements : support de SPDY + le nouveau moteur javascript utilisable par les applis tierces + les JPEG progressifs affichés en cours de chargement.

Coté jeux, le nouveau Kingdom Rush Origins sur iPad. La recette ne change pas et quelque part, tant mieux.
En dehors du monde Apple, le Super Smash Bros Wii U, ultra riche, ultra bien fini, bourré d'idées notamment pour que le joueur maitrise progressivement le jeu sans avoir à se taper un didacticiel. Une grosse, grosse leçon de savoir faire.

Coup de gueule : les bugs de Safari sous iOS 8, en particulier pour le lecteur vidéo : reste parfois à l'état de pause alors que la vidéo est en lecture et vice-versa, impossible de sortir du mode plein écran (heureusement c'est rare mais il faut fermer "complètement" Safari : pour ceux qui ne savent pas comment faire, c'est vraiment nul), difficulté à déplacer le curseur de lecture quand le lecteur est au sein d'une page web...
Gros, gros coup de gueule aussi pour les champs en autofocus : la page semble normal jusqu'à ce qu'on touche l'écran : le champ prend le focus et le clavier apparait alors qu'on voulait taper un lien. Super pénible, pourrit complètement l'utilisation de certains sites.

D'une manière générale, coup de gueule pour les sorties précipitées, les gammes de produits trop étendues, les bas de gamme trop bas de gamme et les évolutions matérielles bloquées sans raison technologique valable (Mac Mini 2014, certains iMac sans accès à la RAM alors que c'était possible sur tous les modèles avant...).

avatar lmouillart | 

[supprimé]

avatar Doctomac | 

@lmouillart :
Apple n'a jamais été en pointe du software. Mais que faut-il pas lire ? Surtout quand on évoque Microsoft qui a subi une déroute inqualifiable avec Windows 8.

OS X est considéré comme le meilleur OS pour ordinateur. Cf la critique de PCmag.

Même si Android a fait des progrès dans sa dernière version, il reste en retrait face à iOS surtout en terme de réactivité.

FinalCut est redevenu le standard dans le domaine. Apple fournit toujours des applis grand public de grande qualité comme iMovie ou GarageBand. On n'a rien d'équivalent chez la concurrence.

avatar John Maynard Keynes | 

@Doctomac

Lmouillart évoquait la question de la qualité logiciel et sur ce point je ne peux que le rejoindre sur le fait qu'Apple n'a en rien fait les gros efforts effectués par MS pour parvenir à cela.

W8 ne souffre nullement de pb de qualité logiciel, mais d'un défaut de vision produit ce qui est très différent.

La vision produit d'OS-X est remarquable, la qualité du développement les bien moins, bien des pb restent ouvert depuis fort longtemps, les ressources sont sous dimensionné, les méthodes semblent datées ...

C'est un des revers de la médaille de ce qui fait la force d'Apple : le small is beautiful dans la R&D.

avatar Guiguimac | 

Mon coup de gueule : le Mac mini et iMac sans fusion drive. Une honte. Comment peut-on encore vendre des 2,5" poussifs en 2014 ?

avatar jazz678 | 

@John Maynard Keynes :
"Il me semble important d'avoir un réel dogme appliqué partout"
Pourquoi Apple ferait une exception d'un problème qui est du même acabit que tous ces désagréments qui ne sont pas des défauts de conception mais bien des accidents? On est bien tous d'accord pour dire que ces iPhone pliés l'ont été en raison d'une manipulation inappropriée. L'Applecare est fait pour ça.

avatar John Maynard Keynes | 

@jazz678

Pourquoi Apple ferait une exception d'un problème qui est du même acabit que tous ces désagréments qui ne sont pas des défauts de conception mais bien des accidents?

Parce cette connerie a été largement monté en épingle et pour éviter de lire sur les forum : c'est vraiment trop injuste, moi il me l'on pas changé alors que pour des tas d'autre ils ont fait, c'est un scandale ...

ça nous reposerait :-)

avatar jazz678 | 

@John Maynard Keynes :
"Cette connerie a été largement montée en épingle"
"Ça nous reposerait"
Sur ces points nous sommes d'accord ;0)

avatar Anonyme (non vérifié) | 

Bof. Cette article est à prendre avec les pincettes d'usage. Parce qu'avec les articles du genre, les avis sont FORCÉMENT subjectifs. Faut pas l'oublier. Je l'ai lu juste par curiosité. Faut pas s'en servir de modèle pour un quelconque achat.

Pages

CONNEXION UTILISATEUR