Comment Apple va-t-elle redessiner la gamme iMac ?

Christophe Laporte |

Quand aura-t-on le droit à un rafraichissement de la gamme iMac ? Aura-t-on le droit à une bonne surprise demain ou faudra-t-il attendre la WWDC ? On sera très rapidement fixé. Quoi qu’il en soit, l’iMac pourrait être le premier modèle ARM à connaitre une révision importante en matière de design…

Au passage, espérons que cette révision sera l’occasion de se débarrasser définitivement du modèle non-Retina (lire : Comme une odeur de sapin autour de l'iMac 21,5 pouces non Retina). Depuis 2009, la gamme iMac est segmentée en deux tailles : 21,5” et 27”. Apple serait sur le point de changer ses tailles d’écran : 24” pour l'entrée de gamme (une diagonale comme on en a connu en haut de gamme au bon vieux temps) et 31,5” pour le grand modèle.

concept : svetapple

Autant 21,5”, cela pouvait faire petit pour certains, autant 24” pourrait s’imposer comme le modèle de monsieur tout le monde. Avec son très grand écran, l’iMac 32” pourrait de son côté devenir la station de travail de base, occupant un créneau à mi-chemin entre l’iMac actuel et l’iMac Pro qu’Apple a récemment enterré.

Maintenant comment Apple va-t-elle positionner d’un point de vue marketing ses deux tailles ? L’iMac va-t-il devenir un iPad Pro comme un autre ? Dans ce cas, quel que soit le modèle, les deux iMac embarqueraient à peu de choses le même matériel. Une démarche surprenante quand on connait la gamme actuelle, mais qui est celle adoptée par Apple pour ses portables M1, qui affichent le même niveau de performances. Lors de l’achat d’un Mac portable M1, l’utilisateur peut rappelons-le seulement personnaliser la couleur, la quantité de mémoire vive et la taille du SSD. Au passage, on a hâte de savoir si le passage à Apple Silicon pour l’iMac signifiera également la fin des modèles à Fusion Drive…

L’autre possibilité serait qu’Apple continue de segmenter assez nettement ses deux iMac comme elle le fait aujourd’hui. Dans le meilleur des cas, on peut doter l’iMac 21” d’un processeur Core i7 hexacœur de 8e génération à 3,2 GHz, alors que le 27” peut accueillir un processeur Intel Core i9 10 cœurs de 10ᵉ génération à 3,6 GHz. En termes de carte graphique, le grand iMac dispose également de plus de choix. Autre spécificité, il est le seul à pouvoir recevoir en option un verre nanotexturé, une option qui est rappelons-le facturée quasiment 600 €.

La première approche permettrait sans doute à Apple de faire des économies d’échelle et de simplifier sa gamme. La seconde présente l’avantage de faire monter plus facilement le panier moyen du client, en restreignant certaines options sur certains modèles. Que va faire Apple ?


Tags
#iMac
avatar craig belden | 

J’étais à 2 doigts de me prendre un Mac mini M1 mais je vais attendre l’évent de demain , iMac 24 ou Mac mini 🤨😕😕 quel choix !!!

avatar SidFik | 

En attendant la sortie de ce nouvel iMac
je vous propose une petite proposition de design réalisé par mes soins 😉

http://www.virgilearlaud.fr/portfolio/imac-concept/

avatar josselinco | 

@SidFik

Très beau, bravo !
J'avais encore jamais vu l'idée du socle tubulaire, ça déchire

avatar cv21 | 

@SidFik
Joli ! Deux remarques par rapport au concept présenté, j'aime bien le passe câble de l'iMac actuel et le positionnement du bouton d'allumage à l'opposé des entrées USB.

avatar DamienLT | 

@SidFik

J’adore le pied 😍😍😍

avatar marc_os | 

« concept : svetapple »

Qu'est-ce qu'il a de spécial ce « concept » ?

avatar Idefix | 

Nouveau design avec une encoche sinon je n'achète pas.

avatar 2DSP | 

Aujourd’hui les deux iMac (retina) partagent la même densité de pixels, c’est à dire : 219dpi.

Du coup, logiquement si le 21,5" passe à 24" (en 4K)... le 27" passerait à 30" (en 5K) et pas en 32" (6K). Occasionnant une chute somme toute raisonnable de la densité de pixels à 196dpi.

L’hypothèse du 27" passant à 32" impliquerait soit une chute plus importante de la densité de pixels (185dpi), si l’écran reste en 5K ; soit un passage à la 6K mais il aurait alors une densité de pixels différente de celle du supposé iMac 24" 4K.

L’hypothèse 1 me semble peut probable, mais en même temps l’hypothèse 2 viendrait confronter un peu trop frontalement un hypothétique iMac 32" au Pro Display XDR. L’écart de prix entre les deux machines risques de faire tache...

C’est pour ça que l’idée d’un iMac 30" me plaît bien. On conserverait les mêmes définitions (4K et 5K) pour une transition tout en douceur. Chaque produit resterait sur son segment sans trop marcher dans les pâtes des autres. Et le compromis d’une résolution légèrement inférieure viendrait sans doute compenser le « surcoût » d’un écran plus grand.

avatar ckorber | 

Bonsoir,
Concernant les processeurs, personne n’évoque le fait que pour les ordinateurs de bureau, l’autonomie n’est pas le premier soucis ; Apple pourrait donc opter pour n'intégrer que des cœurs hautes performances dans les desktop, ce qui donnerait plus de place sur la puce pour les GPU ...
On pourrait avoir 2 gammes : la gamme M1, M1x, M2,.... pour les portables et la gamme D1, D2 ... avec M comme mobile et D comme Desktop ;)
Bon, c'est dans mon imaginaire bien sur ... Qu’en pensez vous ?
Claude

avatar 13domino | 

@ckorber

En fait, si on devait faire des paris farfelus sur des choix d’architecture surprenants, plus pour le Mac Pro par contre, on pourrait imaginer des clusters de cœurs Icestorm sous forme de modules, sachant que ce sont eux qui ont le plus gros ratio performance / watt. Des modules à 200 ou 400 cœurs Icestorm pour du calcul //. Même remarque pour la partie graphique...

avatar Kensei68 | 

Perso j'aimerai bien voir un peu plus de puissance de calcul dans nos iBouzins... Je m'explique :
Bien que travaillant essentiellement sur des outils bureautiques, j'ai de plus en plus besoin de manipuler des plans 2D et 3D (DWG et STEP pour ceux à qui cela parle) et si mon Mac mini 2014 se montre encore vaillant en usage courant, dès qu'il s'agit de manipuler de tels fichiers, cela tourne vite à la Bérézina.
Même mon MacBook Air de 2019 n'est clairement pas à la hauteur (et ne parlons pas des solutions logicielles dont la portion congrue se réduit à peau de chagrin dans ce domaine).

A côté de ça, mon PC "gamer" lui, traite ces gros fichiers sans aucun problème... Et pour cause, lui est équipé d'une carte graphique plutôt balèze, avec un GPU digne de ce nom.
Alors je vous vois venir mais… comment dire… retourner bosser sur PC ?... Bah, no way... J'en suis sorti et ne me vois pas y revenir...

Le format et le tarif du Mac mini me vont bien et je ne m'imagine pas investir un rein, un œil et un bras dans un "gros" Mac juste pour cet usage certes ponctuel, mais néanmoins nécessaire...

avatar cv21 | 

"La première approche permettrait sans doute à Apple de faire des économies d’échelle et de simplifier sa gamme. La seconde présente l’avantage de faire monter plus facilement le panier moyen du client, en restreignant certaines options sur certains modèles. Que va faire Apple ?"

Dans l'absolu mystère. Peut-être un mixage des deux ? Une gamme M1 "économique", multi-usages et multiforme (macbook, iMac, mac mini) et une seconde gamme proc/gpu unique un cran au-dessus pour les performances et le nombre de ports. Cela allie économie d'échelle et tentations de montée en gamme. Dans l'absolu... pas le choix... wait and see.

avatar Moonwalker | 

Intel c’est fini chez Apple. Je ne comprend même pas que vous puissiez croire à un renouvellement sur cette base.

Pages

CONNEXION UTILISATEUR