Voici comment Amazon a intégré le Mac mini à ses data-centers

Nicolas Furno |

Amazon a créé la surprise en annonçant au début du mois l’arrivée de Mac mini dans son offre de serveurs EC2. Le petit ordinateur d’Apple sert de serveur depuis des années, notamment dans les data-centers de MacStadium, mais on ne s’attendait pas nécessairement à voir le numéro un du marché adopter cette solution. Un Mac mini n’est pas le type de serveur que l’on voit habituellement dans les centres de données d’AWS et il a fallu quelques ajustements pour que cela fonctionne.

Le site spécialisé dans les serveurs Serve The Home a obtenu des photos de l’intégration des Mac mini chez AWS. Ce ne sont pas des photos très nettes et elles ne permettent pas de voir exactement ce qui se passe, peut-être d’ailleurs parce qu’Amazon ne veut pas trop en dire. Mais on peut voir que l’ordinateur d’Apple est placé dans un chassis standard, un tiroir qui vient trouver place dans les racks serveurs. De multiples fils sont présents pour relier le Mac mini au data-center.

Le Mac mini dans le tiroir créé par Amazon.

La majorité des fils relie l’arrière du Mac mini à un module placé sur l’avant du tiroir. C’est le composant le plus important pour Amazon, puisque c’est le DPU maison Nitro. Pour faire simple, le Data Processing Unit sert de relai entre le réseau extrêmement rapide du data-center et le serveur. Il est composé de plusieurs puces, un ou plusieurs CPU, de la mémoire vive et des unités spécialisées qui traitent le plus rapidement possible les paquets reçus et envoyés sur le réseau.

Le DPU décharge le serveur des tâches liées à la gestion du réseau et il apporte aussi l’avantage d’une interface unique à gérer. Amazon a créé son propre DPU il y a plusieurs années et c’est la quatrième génération du Nitro qui est à l’œuvre devant chaque Mac mini. En connectant l’ordinateur d’Apple à cette interface, toutes les fonctions habituelles d’AWS sont disponibles « automatiquement » et il pourrait même y avoir à peu près n’importe quel autre Mac derrière.

Le DPU Nitro relié au Mac mini, notamment par un câble Thunderbolt Belkin que l’on devine sous l’étiquette blanche. Le câble rouge est a priori un SATA, mais on ne sait pas comment il est utilisé par la suite.

Amazon utilise l’un des ports Thunderbolt 3 du Mac mini pour le relier à son data-center, ce qui pourrait d’ailleurs expliquer son choix en faveur des Mac mini Intel. Le nouveau Mac mini Apple M1 utilise un nouveau contrôleur et il y a peut-être des problèmes de performances ou des blocages dans la prise en charge de Nitro. Il se peut aussi tout simplement que le temps a manqué pour intégrer les nouveaux modèles, et d’ailleurs, Amazon les promet pour le courant de l’année 2021.

La solution de MacStadium est nettement plus simple, puisque les Mac mini sont reliés directement en Ethernet au réseau local de chaque data-center. Cette approche simplifiée lui permet de proposer d’ores et déjà les nouveaux modèles. Amazon ne peut pas se permettre de suivre une voie aussi simple, parce qu’AWS propose une souplesse incomparable de services annexes et options.


avatar Tibimac | 

Intéressant mais ça donne envie d'en savoir/voir plus 😃. Du coup on est un peu frustré à la fin de l'article ^^.

avatar Encoreplusgrincheux | 

J’ai rien compris 🙄

avatar YetOneOtherGit | 

Le DPU est un des grands champs de bataille actuel au niveau des infrastructures et NVidia y est très actif, beaucoup y voient une des motivations de l’acquisition d’ARM. (Une offre globale CPU+GPU+DPU)

avatar occam | 

@YetOneOtherGit

Yep.

Et c’est un des enjeux qui peut changer la donne en infrastructure.

Pour ceux qui n’auraient pas conscience des enjeux, effectuons un « Gedankenexperiment », une expérience de pensée dont les physiciens ont l’habitude. Expérience un peu désagréable sur le site dont nous sommes les hôtes, mais nécessaire pour prendre la mesure des faits.
Quelles seraient les conséquences pour les infrastructures informatiques du monde si, d’une seconde à l’autre, Apple disparaissait avec l’ensemble de ses produits et services ?
L’idée serait désagréable, bien entendu.
Tout comme les conséquences financières pour les investisseurs.

Mais les conséquences pour les infrastructures informatiques ?
Zéro. Rien qui dépende uniquement d’Apple, ou qui ne puisse aisément être remplacé au pied levé par des produits fonctionnellement équivalents (faisant abstraction des préférences d’interface des utilisateurs). Rien de systémique, pour reprendre un terme que la pandémie a promu jusqu’à la nausée.

Refaisons la même expérience avec plusieurs autres grands acteurs de la taille de Nvidia (dont certains pas forcément connus du public) : l’impact sur les infrastructures serait massif sinon cataclysmique. Et ce sont précisément ces infrastructures dont nous dépendons au quotidien.

Pour illustrer la réalité d’un tel événement, prenons l’exemple de AKM, Asahi Kasei Microdevices, entreprise japonaise spécialisée dans les circuits intégrés et processeurs audio/vidéo/communications/réseau. Peu de lecteurs en auront entendu parler, même s’il est probable qu’ils utilisent des appareils qui en font usage. Les circuits ADC/DAC/ASRC de AKM sont parmi les plus réputés. Des FiiO mobiles en passant par la Hi-Fi Topping au rapport qualité/prix exceptionnel jusqu’à l’électronique de studio RME, SPL ou Tascam, AKM est nom incontournable dans le quotidien de l’industrie audio. Les players FiiO, les Interfaces RME sont conçus autour de et en fonction de ces circuits AKM très spécifiques. Un grand nombre de ces circuits ne sont produits que dans l’usine de Nobeoka, sur l’île de Kyushu, au sud du Japon.

Or, le 20 octobre dernier, un incendie s’est déclaré dans cette usine, incendie qui a sévi pendant 82 heures et qui l’a complètement dévastée.
La capacité productive de AKM est également dévastée ; même en faisant appel à des fondeurs externes, la production des circuits les plus usités ne retrouvera son niveau normal avant six mois à un an.

Réaction à vif de John La Grou, CEO de Milennia : « It’s probably the most disruptive event in my 40 years of audio industry experience. »

avatar YetOneOtherGit | 

@occam

Tu es toujours très au fait de ce qu’il se passe autour de l’audio, goût personnel ou héritage professionnel ?

avatar YetOneOtherGit | 

@occam

"effectuons un « Gedankenexperiment »"

Une des plus incroyable démonstration de la force de l’esprit qui a donné tant à la science sans rien d’autres qu’un cerveau 🧠 🥰

Toujours un incroyable souvenir quand plus jeune j’ai découvert cela avec celle de Galilée.

avatar DahuLArthropode | 

@YetOneOtherGit

"Toujours un incroyable souvenir quand plus jeune j’ai découvert cela avec celle de Galilée"
La plume et la pierre reliées par une ficelle?
... le même aujourd’hui devrait faire des mesures avec des lasers, collecter et stocker des pétaoctets, invoquer les mages du Big Data, et tout ça pour confier à l’IA le soin de prédire par analogie la position d’un solide en chute libre sans avoir trouvé la loi mathématique du mouvement, puisqu’elle est pratiquement impossible à observer sur Terre.
Même émerveillement pour les deux expériences de pensée d’Einstein.

avatar YetOneOtherGit | 

@DahuLArthropode

"le même aujourd’hui devrait "

Il n’y a pas à opposer expériences de pensée et expériences réelles ;-)

Les deux n’ont pas les même objectifs.

avatar DahuLArthropode | 

@YetOneOtherGit

Parfaitement (et Galilée a aussi inventé de merveilleux dispositifs concrets pour effectuer des mesures et valider ses hypothèses). Je ne vois pas non plus comment la détection, par exemple, des ondes gravitationnelles aurait été possible sans l’arsenal technologique et informatique.
Je faisais juste mon vieux con qui déplore que la science actuelle favorise la débauche technologique et l’abondance de données au détriment de la réflexion, de la conceptualisation et, même, de la compréhension. Décrire, et même prédire, n’est pas comprendre.
Mais dans le fond, je ne faisais que reprendre des lamentations entendues ailleurs.

avatar YetOneOtherGit | 

@DahuLArthropode

"Mais dans le fond, je ne faisais que reprendre des lamentations entendues ailleurs."

Un débat épistémologique serait passionnant, mais pas certain que ce soit le lieu le plus adapté pour le mener 😉🤓🖖

avatar DahuLArthropode | 

@YetOneOtherGit

Tu as raison, revenons au sujet principal: je viens de recevoir le CD de l’ONJ Monk Mingus Ellington. Écoute dans 3 minutes, après importation.

avatar YetOneOtherGit | 

@DahuLArthropode

"Écoute dans 3 minutes, après importation."

J’attends tes retours en espérant que tu ne me détestes pas de te l’avoir conseillé 😉

avatar DahuLArthropode | 

@YetOneOtherGit

Bien que ce ne soit pas l’endroit: je te remercie vivement. Je le ferais même si ça ne m’avait pas plu, (pour découvrir, il faut s’exposer à ne pas aimer) mais j’ai trouvé ça incroyable. En fait, je me sens dans des terres familières.

avatar YetOneOtherGit | 

@DahuLArthropode

"mais j’ai trouvé ça incroyable."

Très heureux de ce partage et de t’avoir fait découvrir ce bel album qui me tient à cœur (un de mes beaux souvenirs de concert) 🕴🏾🖖

avatar bunam | 

Je pense qu'Apple va revenir dans le monde des serveurs pour son usage perso et peut-être en location pour les dev iOS/macOS.
Pourquoi ? Elle a des processeurs actuels et à venir à faire pâlir toute l'industrie...
Cela terminerait la maitrise de l'ensemble de son écosystème.

avatar YetOneOtherGit | 

@bunam

"Je pense qu'Apple va revenir dans le monde des serveurs "

De très très gros doute sur ça, Apple est très loin d’avoir en main les cartes pour exister sur un marché où ils n’ont jamais brillé.

Qu’Apple s’ouvre enfin à des possibilités encadrées de virtualisation est intéressant, mais delà à imaginer qu’ils essayent de devenir un acteur sérieux des infrastructures, il y a un gouffre : que ce soit au niveau logiciel ou matériel ils n’ont rien d’important à faire valoir et ce n’est pas le remarquable travail sur le M1 qui change la donne.

De plus niveau business c’est là un domaine à des années lumières des normes d’Apple aussi bien au niveau commercial, service ou rentabilité.

Bref Apple s’intéressant aux infrastructures je n’y crois pas une seconde.

avatar YetOneOtherGit | 

@bunam

"Pourquoi ? Elle a des processeurs actuels et à venir à faire pâlir toute l'industrie..."

Il faut raison garder le travail sur le M1 est remarquable mais cela ne va pas faire d’Apple pour autant le centre de gravité de l’IT 😎

Si cela fait raisonnablement progresser les PDM du Mac ce sera déjà remarquable.

avatar bunam | 

@YetOneOtherGit

Je pense a l'efficience énergétique, réduire l'empreinte CO2 serait déjà un énorme progrès. Cela me paraît inévitable.

avatar YetOneOtherGit | 

@bunam

« Je pense a l'efficience énergétique, réduire l'empreinte CO2 serait déjà un énorme progrès. Cela me paraît inévitable. »

C’est un enjeu de l’époque mais l’industrie des infrastructures n’a pas attendu Apple pour s’y intéresser.

Les approches ARM semblent avoir un bel avenir sur ces enjeux mais je ne vois pas Apple les adresser pour les raisons que j’ai rapidement évoqué plus haut. 😉

avatar YetOneOtherGit | 

@bunam

"Cela terminerait la maitrise de l'ensemble de son écosystème."

En quoi une infrastructure basée sur des solutions propriétaires serait un avantage compétitif pour Apple ?

avatar OuaisVoilaQuoi | 

@YetOneOtherGit :

Perso j'aurais tendance à penser que pour ses propres besoins internes de type cloud, cloud gaming (Arcade), cloud computing (à venir...), et saas (à venir aussi...), Apple à tout intérêt à développer ses propres solutions réseaux...

Peut-être un équivalent des DPU ? On sait déjà que "La Firme" va développer ses propres puces 5G / modem pour les iPhones / watch / homepods... Pourquoi pas une seconde puce pour les ordi et les serveurs ?

Et en disant ça je pense à une solution réseau hyper souple qui puisse s'adapter à de multiples besoins, du plus modeste, grand public, au plus pointu et spécialisé.

avatar Sonic Tooth | 

@ Nicolas Furno
RelaiS est un mot invariable qui prend obligatoirement un S à la fin.
Pourquoi voit-on constamment cette faute, exactement la même que cette confusion perpétuelle entre « or » et « hors » ?

avatar Nicolas Furno | 

@Sonic Tooth

Parce que c’est faux ? 🙃

Relai est la nouvelle orthographe rectifiée pour ce mot. Alors que or et hors sont deux mots différents.

avatar radius | 

Le SATA c'est très probablement pour ajouter du stockage via EBS (Elastic Block Storage) (le mac voit le stockage comme local, mais il est réellement distant et Nitro 4 y accède par le réseau)

CONNEXION UTILISATEUR