Amazon EC2 : des Mac mini dans le nuage pour les développeurs

Anthony Nelzin-Santos |

Pilier des Web Services qui font la fortune d’Amazon, Elastic Compute Cloud (EC2) est un service de location de serveurs très flexible, reposant sur une infrastructure cloud de dizaines de milliers de machines à travers le monde. Dont, dès aujourd’hui, des Mac mini.

Un Mac mini EC2. Image Amazon.

Amazon annonce effectivement la commercialisation de Mac mini sous la forme d’instances EC2. La possibilité de faire tourner macOS dans le nuage est réclamée depuis des années, mais à l’exception de MacStadium, les principaux acteurs du domaine opposaient le contrat de licence du système d’exploitation, qui ne faisait aucune mention explicite du cloud.

Or depuis trois semaines, Apple reconnait officiellement les services de location de Mac et d’hébergement sous macOS. Amazon s’est immédiatement lancée dans une grande campagne d’acquisition et de déploiement de Mac dans ses trois grands centres de données aux États-Unis (Virginie, Ohio, Oregon), son principal data center européen en Irlande, et ses installations à Singapour.

La firme de Seattle a porté son choix sur le Mac mini 2018 doté d’un processeur Core i7-8700B à 3,2 GHz avec 32 Go de RAM (lire : Test du Mac mini 2018). Les machines sont accessibles en SSH ou en VNC, au bout d’une connexion 10 Gb/s. Selon CNBC, Intuit et Ring (filiale d’Amazon) sont les premiers clients.

Avec le système d’administration Nitro, les développeurs « peuvent utiliser les instances Amazon EC2 Mac pour compiler, tester, packager, et signer les applications Xcode pour les plateformes Apple. » Les instances Mac ont accès à l’ensemble des services AWS, comme le système de stockage S3.

Étonnamment, les machines n’utilisent pas macOS Big Sur, mais macOS Mojave ou macOS Catalina. Pour autant, Amazon respecte les règles du nouveau contrat de licence, notamment la location d’une machine « en intégralité par une personne physique ou morale » pour une période d’« au moins 24 heures consécutives ».

La publicité la plus corporate que vous verrez aujourd’hui.

Dave Brown, vice-président d’Amazon en charge d’EC2, explique travailler avec Apple depuis l’automne 2019. Les deux entreprises collaborent régulièrement : Amazon est distributeur agréé des produits Apple, et la firme de Cupertino utilise elle-même AWS pour iCloud. Amazon est d’ores et déjà en train d’installer des Mac mini M1, qui devraient être disponibles en 2021.

avatar Florent Morin | 

Avec les Mac mini M1, cela pourrait bien accélérer les portages open-source vers Apple Silicon.

En ce moment, les développeurs sont en manque de M1 pour leurs systèmes CI. Notamment du côté de Homebrew.

avatar Ensearque | 

Et aucune nouvelle concernant Graviton ? Le projet semble très prometteur pourtant. Mais peut être que l’utilisation de Mac mini n’a rien à voir.

avatar franckontheweb | 

Yes ca c’est une bonne nouvelle pour le taff 😁

avatar raoolito | 

on va pouvoir avoir des mac en instance à distance :)
Ca coutera moins cher que de les acheter !

avatar cvergne | 

@raoolito

Pas vraiment, c'est 24h de location minimum à 1.083$ par heure (soit 26$ la journée), 1 mois d'utilisation à plein temps et c'est le prix du Mac Mini 😅

avatar raoolito | 

@cvergne

31*26 = 806
crotte :(

avatar Nihondjin | 

En compta, ça permet de les passer en frais de loc plutôt qu'en immobilisation..

avatar tupui | 

@raoolito

À long terme ça revient toujours moins chère d’acheter. Ce genre de solution est bien si tu as besoin ponctuel qui a une taille variable. Même en AI, ça vaut pas le coup. On en revient toujours à montrer que on premise est moins chère que le cloud.

avatar fornorst | 

@tupui

Ça dépend de si tu peux mutualiser tes ressources ou pas. Si c’est le cas, le cloud peut être intéressant car monter le genre d’infrastructure soft dont disposent les cloud publics coûtent en général très cher en jour homme tant en setup qu’en run.

Par contre, pour des Mac Mini à ce prix, la CI revient vite très très chère : t’es sensé builder 5 jours par semaine si tu fais des petits incréments donc ça me parait effectivement beaucoup moins rentable (mais plus pratique) que le on premise, surtout avec du télétravail !

avatar Lonesome Boy | 

D’ailleurs je me disais en voyant les M1, qu’Apple pourrait revenir sur le marché des serveurs, vu le rapport puissance / TDP des processeurs M1. Apple bénéficierait d’un avantage concurrentiel important.

avatar smog | 

Oh oui ! +1 !!!

avatar raoolito | 

@Lonesome Boy

je crois me souvenir qu’etre tres bon en puissance audio-video n’est pas forcement une garantie de perf pour serveurs. Ce sont des proc différents il me semble (des variations je veux dire)

avatar Yeux | 

Ils ont achetés au rabais une fin de stock de minis Intel...

avatar bunam | 

@Yeux

bien vu

avatar Olivier S | 

Ça va cartonner !
Trop fort Amazon !

avatar tupui | 

Quid de GitHub actions. Comment ils font ? Parce que tu as 200 minutes (2000/10 car mac) par mois et tu peux ne prendre qu’une minute à la fois.

avatar bunam | 

qqun a déjà builder de l'Angular sous M1 ??

avatar zoubi2 | 

@bunam

"qqun a déjà builder de l'Angular sous M1 ??"

Y a pas à chier, c'est pas un site pour Mme Michu.

CONNEXION UTILISATEUR