MacStadium louera des Mac mini Apple M1 à partir de 99 € par mois

Nicolas Furno |

MacStadium, spécialiste historique de la location de Mac comme serveur, va évidemment profiter du formidable gain de puissance procuré par le passage aux puces Apple Silicon. Et cela tombe bien, puisque c’est le Mac mini qui est principalement utilisé par cette entreprise pour offrir des serveurs sous macOS à ses clients.

Quelques-uns des Mac mini Apple M1 qui vont se retrouver dans un data-center MacStadium (photo @brianstucki).

Le nouveau Mac mini Apple M1 commence à arriver dans ses trois data-centers et les personnes intéressées peuvent s’inscrire à cette adresse pour bénéficier des premières machines, quand elles seront en place et prêtes à être utilisées. On découvre au passage les tarifs à attendre pour louer un ordinateur, avec trois offres pour le lancement :

  • 8 Go RAM / 256 Go SSD : 99 € par mois ;
  • 16 Go RAM / 256 Go SSD : 109 € par mois ;
  • 16 Go RAM / 1 To SSD : 129 € par mois.

Le choix des options est encore limité par l’Apple M1 elle-même et tous ces Mac mini seront d’ailleurs bloqués au gigabit de bande-passante. Avec leur port Ethernet 10G, les Mac mini Intel conservent cet avantage, ils sont aussi disponibles avec davantage de mémoire vive, que les serveurs peuvent souvent solliciter en grande quantité. La virtualisation étant encore limitée sur les Mac Apple Silicon, ce ne devrait pas être un problème à court terme toutefois.

Les Mac mini M1 seront proposés dans les deux data-centers américains (Las Vegas et Atlanta) ainsi que dans celui en Europe (Dublin). Comme pour les Mac mini Intel, des options permettront d’augmenter le stockage local (relié à la machine en USB), jusqu’à 4 To pour 30 € par mois, ou encore d’ajouter un firewall en amont.

Pour référence, un Mac mini Intel chez MacStadium commence actuellement à 59 € par mois, mais il s’agit alors d’un modèle de 2014, pas connu pour sa rapidité. Les modèles de 2018 commencent eux aussi à 99 €, autant dire que si vous pouvez utiliser un Mac Apple Silicon en guise de serveur et à moins d’être limité par la RAM, vous aurez tout intérêt à passer aux nouveaux modèles.


avatar pelipa91 | 

Pour un usage perso c’est hors de prix je trouve, mieux vaux l’acheter directement

Pour des pros, ça me semble cher (pour faire de la défiscalisation à la limite).

avatar maxou56 | 

@pelipa91
Les Mac mini sont chez un hébergeur, et ça comprend une adresse IP fixe, et connexion 1Gbit/s...

avatar pelipa91 | 

@maxou56

Et? Ça apporte quoi? (Question sérieuse)

Je critique pas négativement je pose simplement la question à des pro/perso.
Vous seriez prêt à payer ce prix vous?

En plus je me dis qu’il faut avoir une machine chez soit en plus pour venir y accéder
Une RPi pourrait suffire?

avatar creatix | 

@pelipa91

C’est probablement plus utile dans les processus de déploiement continue s’il faut compiler/tester sur Apple m1 (pour les applications mac par exemple)

avatar marenostrum | 

c'est pour les pros. par ex envoyer des mails automatiquement (par ex la pub qu'ils envoient les sites commerciales). chose qu'on peut pas faire avec notre ordinateur. avec un serveur tu n'as plus besoin d'ordinateur. un iPad suffit par ex. etc.
ce site est dans un serveur aussi.

avatar raoolito | 

@pelipa91

ca revient à louer des machine en remote, c’est tres pratique. exemple: des rendus (bon ya des fermes spécialisées pour cela) débloquer une machine en 5/10mn pour une personne qui debarque (stagiaire, intervenant sans ordi, etc..)
Mais oui pour un particulier aucun interet. Pour une entreprise il y a suffisament de cas pour que MacStadium en vive depuis longtemps et que d’autres acteurs pullulent sur le marché (pas souvent des macmini c vrai)

avatar pocketalex | 

@pelipa91

tu raisonnes comme si c'était une machine qui remplacerait un poste fixe ... (ce qui est par ailleurs possible et envisageable)

De nombreuses entreprises ont besoin de machines ponctuellement, pour divers usages (tests, dev, etc) et il est plus utile et plus rentable de louer une machine distante pour un mois, 3 mois, 6 mois, que d'en acheter une, l'installer, la maintenir, puis la stocker, et la gérer une fois obsolète

Ici on parle de machine distante (qu'on loue au mois) mais pour avoir géré une agence de com pendant 13 ans, je peux te dire qu'a la fin on louait toutes nos machines, fini les achats. c'est plus simple, c'est à peine plus cher et bien plus facile en trésorerie, et tu fais pas garde meuble au bout de 5 ans.

avatar pelipa91 | 

@pocketalex

Ok, merci de ton retour.
Je me doute bien en effet que ce système ne vise pas un public comme moi mais plutôt des pros.
Bonne soirée à vous.

avatar Biking Dutch Man | 

@pocketalex

Après 5 ans ils peuvent être donnés aux collaborateurs et feront 5 ans de plus à la maison...

avatar Rictusi | 

Plutôt crever que de laisser un ordinateur à un employé. Il le rachètera beaucoup trop cher pour la maltraitante subie pendant toutes ces années ou bien la machine prendra la poussière dans un coin du bureau jusqu'à la fin des temps, parole d'entreprise 😁

avatar ech1965 | 

Autre "parole d'entreprise"; en permettant au collaborateur de racheter "sa" machine ( et que celle là) après la période d'amortissement ( 3-5 ans en fonction de la bête) pour disons 10% du Prix d'achat; les collabos prennent bien plus soin du matos mis à disposition et à la fin, on y gagne. passer par la réinstall et wipe du stockage avant de le donnée, c'est max 15 min, après la bécane s'efface toute seule

avatar ech1965 | 

j'ajoute "rateurs" pour éviter de choquer

avatar pocketalex | 

@Biking Dutch Man

Tout a fait, mais je souligne à ce propos que tu ne donnes pas "comme ça" un ordinateur à un employé. Il faut nettoyer les datas qui peuvent être stratégiques ou simplement... "confidentielles", donc y passer du temps

On l'a fait dans ma boite, mais sur un ou deux ordinateurs.

Mais quand tu en as une trentaine en stock, à un moment c'est du temps (je sais, on a pas eu une politique de gestion des datas au top pendant longtemps, du coup chaque machine devait être traitée en profondeur avant de sortir du stockage, mais il me semble que c'est le cas dans beaucoup de PME, peu ont un IT et des process bien huilés sur ce sujet)

avatar Florent Morin | 

Cool pour les projets open-source : ils sont en attente.

avatar pocketalex | 

Je serais eux j'en achèterais pas trop ...

Quand Apple va sortir le successeur du mini, avec plus de patate, plus de RAM, le 10Gbe et Cie ... va falloir gérer les montages de mini M1 qui ne serviront plus à rien

avatar Tahoooe | 

@pocketalex

Sachant qu’ils semblent toujours utiliser leurs Mac mini 2014, je suis pas sûr que ce soit un problème

avatar SebLeNinja | 

Personnellement c’est une offre qui pourrait parfaitement me convenir à l’avenir.

Il y a économiquement une possibilité de le passer en charges pour les professionnels accessible à tout type de chefs d’entreprise (artisanat, services et conseils, ventes, enseignements, freelances...) mais aussi les salariés qui pourraient le négocier dans leur package à l’image de ce qui peut se faire en terme de frais kilométriques, frais de bouche/panier repas, per diem etc...

Qui plus est, et à l’inverse d’une offre Windows dans le nuage, si les prochaines générations de Mac mini font tourner parfaitement MS Windows et Linux, c’est potentiellement un accès à une véritable station de travail en totale mobilité !
-> Que je sois au bureau, à la maison, en vacances, j’accèderais alors à mon environnement complet depuis un simple iPad (et certainement clavier/souris ou Magic Keyboard), les options de continuités (iCloud/OneDrive/GDrive/Dropbox/....) me permettraient également d’accéder librement à mes données d’un système à l’autre.

Ce type d’offres peut aussi servir sur une courte période de transition, ou même de manière pérenne, pour variabiliser les coûts de licences et matériels en fonction du turnover pour les entreprises n’ayant pas particulièrement d’infrastructure dédiée ou pour la simplicité d’accès et de gestion pour les petites entreprises n’ayant pas les compétences ou les moyens de faire appel à un prestataire.
Et cela a l’avantage d’avoir une machine configurée et fonctionnelle dès l’arrivée d’un nouveau salarié (me concernant je travaille essentiellement sur une VM Windows, depuis un pc portable à pas cher qui lui n’a franchement rien dans le sac)

Pour une utilisation purement personnelle, c’est encore un peu cher, mais ça a aussi clairement son avantage.
Plus d’ordi fixe ou portable à la maison, clavier et dispositif de pointage obligatoires, mais une tablette suffit, voire une simple interface hdmi si une compatibilité de type ChromeCast est prise en charge.
En mobilité, plus de portable à emmener avec soi, la tablette peut suffire (oui pour d’autres il faut un clavier, un hub, des disques, à comparer si ces utilisateurs emmènent également ces mêmes accessoires avec leur MBP/A)
Plusieurs dans un foyer? Ce même passage à la tablette permet un gain de place, avec toujours un accès à un véritable OS multi sessions avec peut-être une petite économie d’électricité.
En espérant que les CGU aillent dans le bon sens, pour qui est soucieux de ses données, c’est aussi un accès simplifié à son propre server de mails, vpn, ou cloud perso (avec trois pauvres disque durs derrière votre routeur internet a domicile) et la sécurité réseau gérée côté prestataire (qui même si faillible sera forcément plus compétente et mieux protégée que moi, qui laisse mes 3 pauvres disques derrière ma box...).

Enfin, (je croise les doigts) avec une bonne prise en charge des écrans externes depuis un iPad, je me vois bien avec iPadOS d’un côté et macOS de l’autre avec une même arborescence de fichiers partagée, mes préférences et mêmes les onglets de navigateurs et le trousseau de mots de passes synchronisés : le meilleure du tactile et mobile, et d’un OS de bureau pouvant exécuter ou virtualiser les autres systèmes à partir d’une même machine, ce que Microsoft et sa gamme Surface n’a pas encore su réaliser.
Et plus de débat team iPad vs team MBA 😁

L’écosystème Apple étant ce qu’il est, si la latence est correcte il y aurait alors toutes les synergies possibles entre iDevices, AppleTV et HomePod(mini) sans avoir à posséder un ordinateur personnel par membre de la famille.

Je ne testerai pas prochainement mais je serai bien curieux de voir ce que cela pourrait donner à court et moyen termes.

Please Père Noël MacG, une idée de série d’articles de tests de ce genres de configurations 🙏🙏

Si on avait eu une annonce de ce type avec lancement mondial (plutôt qu’Apple One!) il y a de grandes chances que j’aurai sauté le pas.
Jumelé au partage familial et aux préférences de temps d’écran, stockage & photothèque iCloud : l’administration et l’utilisation de l’informatique personnelle n’aurait jamais été aussi simple.
Plus d’excuse pour ne pas prendre une sauvegarde iCloud directement à la source couplée à une offre de backup en ligne utilisant la bande passante du centre de données.

Sorry for the long post, here’s a potatoe 🥔

avatar pim | 

@SebLeNinja

Tout cela est effectivement possible et tentant, sous réserve d'avoir une bonne connexion. Avec la généralisation des connexions très haut débit, on peut s'attendre à une généralisation des offres « tout Cloud ».

La fibre convient bien à ces usages, grâce à sa très faible latence. La 4G doit avoir une latence plus élevée, mais offre déjà d'intéressantes possibilités de travail dans le Cloud. Je ne sais rien de la 5G, mais j'imagine que l'intérêt est d'avoir comme avec la Fibre une latence très faible. Le fameux « ping » que connaissent bien les personnes qui jouent en ligne !

Si l'on peut jouer, on doit pouvoir bosser, pour résumer !

avatar AirForceThree | 

C'est 3x trop cher pour du long terme

avatar pocketalex | 

@sebleninja

"c’est potentiellement un accès à une véritable station de travail en totale mobilité !
-> Que je sois au bureau, à la maison, en vacances, j’accèderais alors à mon environnement complet depuis un simple iPad (et certainement clavier/souris ou Magic Keyboard), les options de continuités (iCloud/OneDrive/GDrive/Dropbox/....) me permettraient également d’accéder librement à mes données d’un système à l’autre."

C'est ce que je fais au quotidien depuis presque 5 ans 😅

J'ai commencé dans ma boite : une station de travail au bureau et un Macbook 12" toujours sur moi, attaqué en remote control avec des logiciels performants (Jump Desktop par exemple) et une bonne ligne (4G, fibre, cable) pour monter le framerate jusqu'a, au mieux du mieux, 60 fps

Quand j'avais des rush de taf, c'est à dire souvent, je rentrais chez moi, et je travaillais en remote control depuis mon bureau, sur un grand écran relié au MB12", ou si j'étais en déplacement je taffais toujours en remote depuis l'écran du Macbook 12" (ce qui pouvait être un peu sport)
De n'importe ou j'avais accès à ma station de travail du taf, mais aussi au réseau interne, aux serveurs projets, etc. Inutile donc de ramener les To des projets en cours pour les redéposer ensuite sur le serveur agence ...

Je ne suis plus dans ma boite aujourd'hui, je suis solo, mais j'ai conservé le principe : le MBP16" sur mon bureau, et je peux le prendre en main depuis l'iPad Pro + Magic Keyboard, c'est à dire ... de n'importe ou
ça m'est un chouille moins utile qu'avant dans la mesure ou si je pars en vacances par exemple, je vais évidemment emporter le MBP16", mais j'avoue que ça m'a de nombreuses fois sauvé la vie niveau pro : un déplacement extérieur, un coup de fil client avec une "urgence" à traiter en urgence, j'ouvre l'ipad pro, je clique sur Jump, je vois mon Mac, je traite l'urgence, client content.

Et là, tu te dis que les €€€ que tu as mis dans cette tablette et ce clavier "magic" sont plus que remboursés.

avatar SebLeNinja | 

@pocketalex

Merci pour ce premier retour d’expérience
Je vais jeter un œil à Jump Desktop 🙂

- L’inconvénient d’un MBP à la maison étant de l’avoir toujours allumé et branché avec une liaison Internet à domicile stable et suffisamment sécurisée.
- L’avantage étant de pouvoir le prendre dans l’avion et le train, et de pouvoir aussi continuer à bosser en l’absence de réseau

Cela a déjà le mérite de pouvoir profiter du meilleur des 2 mondes!

avatar AirForceThree | 

Il vaut mieux faire un leasing chez Apple directement (ils proposent ça pour les pro). Un MBP M1, ça démarre à 150 balles par trimestre. En plus c'est avec option d'achat, donc à la fin du leasing, il n'y a que 250 balles à rajouter pour être propriétaire.

avatar pocketalex | 

@ AirForceThree

+1

J'ai essayé dans mon ancienne boite, avec un iMac Pro à 6000€

Leasing sur 3 ans, 130€ par mois l'ordinateur (390€ par trimestre) ce qui n'est RIEN du tout, c'est une bien meilleure option que d'acheter sa machine cash
Au bout de 3 ans, tu repars sur un leasing avec le tout dernier modèle : pas de stock, une bécane récente tout le temps, une trésorerie plus fluide

Pour les entreprise, je n'y vois que des avantages, surtout pour les postes type "station de travail" qui, quoi qu'il en soit, seront remplacés rapidement

Pour les postes bureautique c'est, effectivement, plus discutable

avatar ancampolo | 

Et que font il des anciens ???ça m’interesse.

avatar envindavsorg | 

Faut attendre Boulanger Location à la limite c'est plus intéressant 😂

CONNEXION UTILISATEUR