Apple aurait des Mac surpuissants et sans Intel pour 2021 et 2022

Florian Innocente |

En 2021 et 2022, Apple a l'ambition de transformer l'essai de ses processeurs M1 avec de nouvelles puces plus puissantes encore pour aller dans ses Mac plus haut de gamme.

Bloomberg donne plusieurs détails sur la feuille de route d'Apple pour l'année prochaine et la suivante. On rappelle que la Pomme s'est publiquement fixée pour objectif de se passer d'Intel d'ici deux ans.

iMac Intel

Des successeurs au M1 sont espérés au printemps ainsi qu'à l'automne, pour prendre place dans de nouveaux MacBook Pro (l'analyste Ming-Chi Kuo a plusieurs fois parlé d'un design revu en 2021 pour cette famille), dans des iMac entrée de gamme et haut de gamme et, plus tard, dans de nouveaux Mac Pro.

Ces deux familles de processeurs afficheraient des performances plus importantes que ce que l'on pourrait imaginer. Actuellement, le M1 contient quatre cœurs hautes performances et quatre cœurs plus orientés sur la faible consommation d'énergie. Son successeur pour les iMac et les MacBook Pro pourrait contenir jusqu'à 16 cœurs rapides et 4 cœurs efficaces. Apple se garde toutefois la possibilité de ne proposer que 8 ou 12 cœurs rapides si la production d'un 16 cœurs s'avère plus délicate que prévue.

Sur les Mac de bureau haut de gamme programmés pour la fin 2021 — notamment un Mac Pro de plus petites dimensions — Apple teste un processeur comprenant jusqu'à 32 cœurs de hautes performances (aujourd'hui le plus gros des Mac Pro peut emmener un Xeon à 28 cœurs).

Cette abondance de puissance devrait se retrouver également dans la partie graphique. Dans le M1 elle se repose sur 7 ou 8 cœurs. À l'avenir et dans les MacBook Pro haut de gamme et les Mac de bureau de milieu de gamme, Apple teste des configurations graphiques à 16 et 32 cœurs. Pour les Mac de la fin 2021 et ceux de 2022, Apple travaille sur des puces graphiques à 64 et 128 cœurs…


avatar EricdeB | 

Révolution de perfs annoncée. Apple fait très très fort là. Ça doit raser les murs chez Intel.

avatar Exxxtraaa | 

Redondance

Déjà dit

avatar iDanny | 

@Exxxtraaa

Pléonasme

avatar Sindanárië | 

@EricdeB

Déjà bu

avatar DamienLT | 
avatar occam | 

@EricdeB

"Révolution de perfs annoncée."

Révolution des perfs due aussi, sinon fondamentalement, aux avancées des architectures ARM, pas uniquement au travail d’optimisation des équipes d’Apple. Travail d’orfèvre, qu’il faut scruter dans le détail pour l’apprécier ; mais Apple n’est pas seul dans dans cette course de fond, où l’endurance est essentielle.

Il n’y a qu’à voir les performances étonnantes du prototype RISC-V de Micro Magic pour comprendre quelle est la nouvelle l’orientation que prendra cette industrie :
https://arstechnica.com/gadgets/2020/12/new-risc-v-cpu-claims-recordbreaking-performance-per-watt/

Or Micro Magic n’est qu’un acteur fort modeste, parti de presque rien, avec un handicap majeur par rapport à un géant comme Apple, mais qui peut se transformer en avantage compétitif si la compétition démarre : son architecture est ouverte.

avatar hawker | 

Super cool cette puce RISC-V !

J'ai hate de voir le monopole x86 de merde se transformer en duopole ARM vs RISC-V et plein de companies en concurrence a nouveau.

avatar YetOneOtherGit | 

@occam

Sur le RISC V, la fondation c'est réfugiée en Suisses et la Chine risque fort d'être un moteur de sa montée en puissance pour assurer une indépendance vis-à-vis des USA.

L'approche du RISC-V et plus largement de l'open pour le hardware (OpenPower aussi) est assez intéressante à suivre.

avatar Ron Dex | 

@EricdeB

Moi ce qui m’inquiète, c’est que d’année en année les performances vont s’envoler. Et un MacBook avec un processeur M1 À leur actuel, très puissant, sera peut-être complètement dépassés dans deux ou trois ans.
Les Mac vont devenir comme les iPhone, avec des performances chaque année importante. Et donc avec un renouvellement plus rapide ?

avatar lolo57 | 

Il faut se focaliser sur les usages, par exemple là sur mon canap je te réponds avec un macbook pro de 2009 qui fait encre très bien le boulot pour tout un tas de truc. J'ai mis un ssd et 8Go de mémoire, mais il se comporte de façon tout à fait satisfaisante sous catalina avec le patch de Dosdude.

avatar XiliX | 

@RonDex

"Les Mac vont devenir comme les iPhone, avec des performances chaque année importante. Et donc avec un renouvellement plus rapide ?"

Ta question est plutôt «  Vais-je changer d’iPhone tous les ans pour sa performance ? »
Si ta réponse est bon, je ne vois pas perso ce sera différent avec les Mac Apple Silicon ?

avatar YetOneOtherGit | 

@RonDex

"Moi ce qui m’inquiète, c’est que d’année en année les performances vont s’envoler."

Retour à la situation antérieure si cela devait être le cas, l’époque de la croissance exponentielle des performances n’est pas si lointaine.

avatar reborn | 

🤯

avatar Pse | 

Si jamais le taux de succès du process de production chez TSMC tient la route, ça peut être monstrueux !! (D'ailleurs je serai vraiment curieux de le connaître).
Sinon le chip binning fera son oeuvre ...

avatar lepoulpebaleine | 

@Pse

« chip binning » ?

avatar jb18v | 

@lepoulpebaleine

Quand un ou plusieurs cœurs est défaillant sur une puce, au lieu de la jeter on le désactive et il intègre la gamme en dessous.

https://consomac.fr/news-13518-la-puce-apple-m1-et-le-chip-binning.html

avatar BooBoo | 

@Pse

"Si jamais le taux de succès du process de production chez TSMC tient la route, ça peut être monstrueux !! (D'ailleurs je serai vraiment curieux de le connaître).
Sinon le chip binning fera son oeuvre ... "

Oui, moi aussi !
Mais il ne doit pas être mauvais vu que sur le M1, il n’y a qu’un seul modèle dégradé avec 7 coeur GPU

avatar corben | 

Je vois mal Apple garder Intel 2 ans après avoir sorti le M1
Ça fait sa ligne de processeurs à gérer et en plus un chèque de plusieurs milliards par an à faire à Intel

On peut difficilement parler de coup d’essai avec le M1 ou de se dire qu’ils tâtent juste le terrain

A mon avis les processeurs sont déjà conçus et prévus. Reste à savoir si les fondeurs peuvent les produire avec les specs demandées et dans les quantités souhaitées.
On évoquait un iMac et un MBP donc il suffit d’attendre le début d’année et on aura les annonces.

Les résultats du dernier trimestre fiscal peuvent tout changer

avatar frascorpion | 

RIP Intel, sa place est au musée...

avatar wataru | 

@frascorpion

les puces X86 ont tout de même des avantages.

avatar Binoo | 

@wataru

Lesquels ?

avatar Sindanárië | 

@Binoo

Cherche

avatar lmouillart | 

35 ans de compatibilité ascendante et un parc installé gigantesque à tarif ultra abordable VS des mini-ordinateurs.
Après effectivement pour la très grande majorité du SOHO c'est sans importance.
Ce qui permettra de sauver Intel (x64) encore un moment c'est le marché du serveur abordable, et le fait que visiblement Microsoft n'est pas encore prêt à proposer du ARM first.

avatar jackhal | 

Justement, j’étais en train de me dire qu’Apple devrait relancer les XServe. Parce qu’une conso réduite, un dégagement de chaleur contenu, et autant de puissance pour un prix raisonnable... c’est vraiment très, très intéressant pour les DC.

avatar Lemmings | 

@lmouillart : Si Intel ou AMD arrivait à sortir un SOC ARM ayant une interprétation native du x86 64 bits (une sorte de rosetta matérielle), cela pourrait changer la donne !

avatar YetOneOtherGit | 

@Lemmings

"Si Intel ou AMD arrivait à sortir un SOC ARM ayant une interprétation native du x86 64 bits"

Les processeurs Intel tournent depuis longtemps avec un jeu d’instruction interne qui n’est pas celui hérité du x32.

La solution d’un support natif de deux jeux d’instruction n’en est pas une. 😉

avatar Lemmings | 

@YetOneOtherGit : "Les processeurs Intel tournent depuis longtemps avec un jeu d’instruction interne qui n’est pas celui hérité du x32."

Oui mais ils interprètent du x86 quoi. Ce que ne font pas les SOC ARM.

avatar YetOneOtherGit | 

@Lemmings

"Oui mais ils interprètent du x86 quoi. Ce que ne font pas les SOC ARM."

Évidemment mais là n’est pas mon propos : ce n’est juste pas une solution miraculeuse pour les performances 😉

avatar occam | 

@lmouillart

"35 ans de compatibilité ascendante"

Alors que, ne l’oublions pas, Apple en est à la 5e famille majeure de processeurs de son histoire, chacune différente de la précédente et incompatible avec elle :
6502, Motorola 68k, PPC, x86/x64, ARM.

avatar Lemmings | 

@frascorpion : Intel est et reste un mastodonte et je ne suis pas inquiet pour que le groupe se repense rapidement ! Ils ne vont pas s'effondrer demain. Un peu comme ceux qui prédisent la fin d'Apple depuis 10 ans... J'ai beau pour ma part ne pas être un grand fan d'Apple (ironie de suivre ces sites ? :D), il faut aussi voir leur grande force.

On aurait jamais pu imaginer un M1 aussi impressionnant il y a encore 1 ou 2 ans, Intel peut largement tenir 3 ou 4 ans et sortir quelque chose de totalement dingue d'ici là. Voire même plus vite.

Il faut aussi considérer que de nos jours, avoir la puissance d'un M1 n'est pas nécéssaire pour une immense majorité des gens. J'ai moi même un MacBook Pro de fin 2013 en Core i7 qui tourne encore très bien tous les jours et sorti de quelques usages (encodage vidéo...), je ne ressens pas le besoin de puissance supplémentaire. De même sur mon PC fixe de la même année (idem, un core i7).

Et qui sait, peut être que Intel proposera un SOC ARM avec interprétation native du x86 pour la transition ? Cela pourrait être une solution magnifique pour la migration vers ARM.

De même, n'oublions pas les CPU RISC-V qui sont également très prometteurs.

Bref, il y a encore de la place pour pas mal de monde !

avatar marenostrum | 

mastodonte veut rien dire. Kodak, Nokia, IBM, etc étaient aussi à leur époque, mais ne le sont plus. une nouvelle technologie suffit d'enterrer vite l'ancienne.

avatar Lemmings | 

@marenostrum : oui mais ça ne s'est pas passé en 2 ou 3 ans, mais en 10 ou 15. Intel peut mourrir, mais pas demain ;)

avatar CogipTelematique | 

DEC ! Ça c'était un mastodonte jusqu'au début des années 90, et maintenant c'est oublié jusqu'à leur nom.

avatar YetOneOtherGit | 

@CogipTelematique

"DEC ! Ça c'était un mastodonte jusqu'au début des années 90, et maintenant c'est oublié jusqu'à leur nom."

Pas vraiment, pour qui s’intéresse à l’histoire de l’informatique, l’entreprise de Ken Olsen reste fondamentale.

Du PDP-1, au VAX en passant par le PDP-8 et les stations Alpha, DEC a laissé un héritage important et marqué l’histoire.

Tant d’innovations ont été portées par ces machines 👍

avatar Salapeche | 

"Il faut aussi considérer que de nos jours, avoir la puissance d'un M1 n'est pas nécéssaire pour une immense majorité des gens. "

La fameuse puissance qui est comparée à de l'ultra bas de gamme... Il n'a pas été comparé à des cpu desktop mais des intel ultra low powered/embbeded...

C'est comme si un nouveau fabricant de bagnole vantait les performance de ses modèles face aux voitures sans permis limité à 40km/h. :)

avatar YAZombie | 

@Salapeche, "La fameuse puissance qui est comparée à de l'ultra bas de gamme... Il n'a pas été comparé à des cpu desktop mais des intel ultra low powered/embbeded...": donc ton idée c'est qu'il faudrait comparer des processeurs de la même gamme que les ultra Intel low powered/embbeded avec des processeurs de bureau… Donc ton idée c'est d'être le mec qui construit des voitures sans permis limitées à 40km/h et de se comparer à des berlines? Et ça ce serait logique pour toi… hé bé, c'est pas gagné…

avatar XiliX | 

@Salapeche

"La fameuse puissance qui est comparée à de l'ultra bas de gamme... Il n'a pas été comparé à des cpu desktop mais des intel ultra low powered/embbeded..."

Bah le M1 est un processeur mobile, donc il est à comparer avec les processeurs mobiles avant tout.

avatar YetOneOtherGit | 

@Salapeche

“La fameuse puissance qui est comparée à de l'ultra bas de gamme... Il n'a pas été comparé à des cpu desktop mais des intel ultra low powered/embbeded...”

Tu était sans doute de ceux qui n’imaginaient pas que la transition ARM puisse rentrer en conçurent avec les offres Intel.

Non le M1 ne se contente pas de concurrencer l’ultra bas de gamme, très loin s’en faut: il tient la dragée haute à l’écrasante part des voulûmes de processeurs vendus par Intel pour les ordinateur personnel.

Le M1 se positionne au cœur de la gaussiennes des volumes de ventes, là où la plus grande part des ventes se fait.

Et il ne faut pas être grand clair pour imaginer que sur cette base Apple peut proposer des offres concurrençant l’ensemble des offre Intel.

C’est impressionnant de voir comment certains s’aveuglent par simple dédain pour Apple.

La transition est largement saluée par l’ensemble de la communauté et de l’industrie comme une preuve de la fin symbolique de la domination d’une architecture dominante.

Évidemment ce n’est pas Apple seul qui tirera profits de la voie ouverte mais cette voie est pleinement ouverte.

avatar Lemmings | 

@Salapeche : "La fameuse puissance qui est comparée à de l'ultra bas de gamme"

Heu, t'as pas vraiment bien regardé les bench à priori :D

Quand un SOC ARM arrive, à lui seul, à fournir la puissance équivalente à la grande majorité des ordinateurs du monde (desktop ou portables) AVEC un GPU comparable à un GTX 1000 mobile, franchement il y a clairement largement de quoi trouver la performance bluffante pour un premier essai !

avatar YetOneOtherGit | 

@Lemmings

C’est du bon sens que de ne pas enterrer Intel trop vite effectivement 👍

avatar YetOneOtherGit | 

"RIP Intel, sa place est au musée..."

C'est aussi manichéen que ne nier mordicus les performance du M1 ;-)

Intel est une entreprise plus que solide qui a largement les moyens de perdurer et de se réinventer.

Je crois assez à une mort lente de l'ISA X64 ce qui n'est pas pour le déplaire, mais cela ne se fera pas en un jour.

Il va être passionnant d'observer la stratégie et la tactique d'Intel dans la décennie qui vient.

avatar Liena1 | 

Apple déroule et c’est déjà impressionnant 😳

avatar iVador | 

Voilà Apple comme on l’aime !

avatar newiphone76 | 

@iVador

Salut pas d’iPhone cette année ?

avatar iVador | 

@newiphone76

Non pour quelle raison passer du X🅂 Max au 12 ? Il y a très peu de progrès ...

avatar newiphone76 | 

@iVador

Design et puissance ???

avatar iVador | 

@newiphone76

Le X🅂 max est extrêmement puissant

avatar newiphone76 | 

@iVador

Ok si il te convient c’est l’essentiel

avatar iVador | 

@newiphone76

Je ne vois pas en quoi le 12 changerait ma vie

Et la 5G se déploie à peine. Par contre je passerai sûrement sur un 13 Mini.
Modem 5G sûrement moins energivore, meilleure prise en main que le max

avatar newiphone76 | 

@iVador

"Je ne vois pas en quoi le 12 changerait ma vie"

Qui parle de changement de vie.
Passer d’un Xs max à un mini, tu vas avoir un choc 🤣

Pages

CONNEXION UTILISATEUR