Test du Mac mini 2018

Anthony Nelzin-Santos |

Après quatre ans d’attente, les esprits avaient commencé à s’échauffer. Et si le nouveau Mac mini était un Mac vraiment mini, une sorte de MacBook rentré au chausse-pied dans la boîte noire de l’Apple TV, un NUC sous macOS ? Et si le nouveau Mac mini était un Mac mini maxi, ce fameux xMac dont certains continuent à rêver, un XPC sous macOS ? Après quatre ans d’attente, Apple s’est contenté du minimum. Le nouveau Mac mini est… un Mac mini.

C’est dans les vieux pots…

L’ancien Mac mini était un prisme carré de 19,7 cm de côté et 3,6 cm d’épaisseur, le nouveau Mac mini est un prisme carré de 19,7 cm de côté et 3,6 cm d’épaisseur. Rien ne change, alors ? Mais si : le nouveau Mac mini pèse 120 grammes de plus que l’ancien ! Un changement tout aussi superficiel que le ripolinage dans une énième teinte de gris sidéral, plus sombre que celle des MacBook mais plus claire que celle des iPhone.

Les quatre ports Thunderbolt 3, et surtout la grille de ventilation béante comme la bouche d’une raie manta, trahissent les secrets de cette nouvelle machine. Les changements se cachent derrière le pied, que vous ne pouvez plus dévisser d’un quart de tour, mais que vous pouvez toujours faire sauter d’un coup de spudger. Vous tomberez nez à nez avec un gros ventilateur, signe que le Mac mini 2018 en a sous le capot.

Seuls les abonnés du Club iGen peuvent lire l‘article dans son intégralité.

-> Déjà membre ? Je me connecte
-> S‘abonner au Club iGen