Et si le MacBook 12 pouces revenait sous la forme du premier Mac ARM ?

Mickaël Bazoge |

Le MacBook 12 pouces Retina, discrètement enterré en juillet dernier à la faveur d'un rafraîchissement de la gamme de portables, pourrait revenir au catalogue d'Apple… mais avec un moteur complètement différent. Le fuiteur Fudge, connu sous le sobriquet @choco_bit sur Twitter, avait annoncé fin mai que le MacBook équipé d'une puce ARM allait débouler « peut-être plus tôt qu'attendu ».

Dans un long billet sur Reddit, il tire des plans sur la comète ARM, dans lequel il décrit la possibilité que le petit MacBook pourrait renaître de ses cendres avec une puce A14x doté de 8 à 12 cœurs. Bloomberg a annoncé un peu plus tôt cette semaine que l'A14 dédié aux futurs Mac embarquerait 12 cœurs (8 puissants, 4 économes). En bonus, l'ordinateur pourrait se connecter à la 5G.

Plus étonnant, Fudge indique aussi que ce futur portable intègrerait un clavier… papillon. Oui, celui-là même à l'affreuse réputation, qu'Apple a remplacé par le Magic Keyboard (en fait, un clavier au mécanisme ciseaux traditionnel). Le constructeur aurait poursuivi le développement du papillon : après tout, c'est avec le MacBook 12 pouces Retina que la Pomme a inauguré cette technologie qui a permis d'affiner l'ordinateur (mais à quel prix).

À la WWDC, Apple pourrait lever le voile sur la feuille de route de la transition vers les puces ARM pour le Mac. Si d'aventure le constructeur lançait dans la foulée un premier ordinateur ainsi équipé, il ne s'adresserait certainement pas au grand public mais aux développeurs.

En 2005, Steve Jobs présentant le DTK.

Comme en 2005 pour amorcer la pompe de la transition vers les processeurs Intel, Apple pourrait tout simplement reprendre le châssis d'un Mac existant — ici, le MacBook — avec tout le nécessaire pour adapter des logiciels à la nouvelle donne architecturale. À l'époque, il s'agissait d'un PowerMac mû par un Pentium IV que la Pomme louait 999 $ aux développeurs jusqu'à la fin de l'année 2006. Une fois la machine rendue, ils recevaient un iMac Intel de première génération.


Tags
avatar Florent Morin | 

MacBook Pro 12" ARM vs iPad Pro 12". La limite est mince.

avatar Thib-76 | 

@FloMo

Carrément ! Surtout si en plus il peut se connecter à la 5G 😮

avatar raoolito | 

@FloMo

C'est ce que je me suis dit aussi. Maintenant a un prix canon et pas de tactile ca peut le faire

avatar Florent Morin | 

@raoolito

Ou on peut avoir un effet « wouha » avec une présentation de macOS sur iPad Pro.

avatar raoolito | 

@FloMo

Alors la je vote contre. Avec duet ou Sidecar on sent bien que c'est pas fait pour !

avatar Florent Morin | 

@raoolito

Oui. Mais compatible uniquement avec le Clavier Pro et le trackpad.

avatar armandgz123 | 

@FloMo

Clavier et trackpad pas terrible au passage

avatar taxtax | 

@FloMo

Pas du tout.
La limite c’est macOS et le poids de bêtes avec clavier.
L’iPad Pro avec le dernier Keayboard Apple est plus lourd que le Macbook 12 et reste en retrait au niveau du confort de frappe.!!

avatar Dimemas | 

C’est un sacré retour en arrière n’empêche.
A l’époque du powerpc

avatar patounemedia | 

Amusant car j’ai jamais eu de problème avec les claviers papillons sur mes Macbook 12.... comme quoi.

Et une version ARM je suis partant de suite si j’ai des applications recompilées pour ARM.
Office qui existe déjà sous Windows Arm donc qui sait pour quand sur Mac 😁

Purée j’adore ce format 12 qui me suit partout comme Mac secondaire....

avatar man0 | 

@patounemedia

Moi non plus aucun problème de clavier sur mon 12’ ... depuis 3 ans de loyaux services !!!
& c’est clair que cet ultra portable est super !!! Moins de 1 kg, j’adore son design !!!
S’il renaît de ces cendres, ce serait super !

avatar Malouin | 

@man0

Idem... J’ai la deuxième génération et je ne m’en sépare pas.

avatar Pierre H | 

Pareil, j'ai eu le tout premier, puis un 2016 avec lequel j'écris ça, et je garde. Parfait pour faire du web de tous les jours. Jamais eu de souci clavier, un coup de bombe à air de temps en temps quand la touche CMD devient spongieuse, c'est à dire une fois par an en gros. Ah si, j'ai le E, le D et le C qui sont moins lisibles, mais c'est pas la faute du papillon.

Serait partant pour un ARM si on paye pas trop les pots cassés des premières générations de machine, une constante chez Apple.

avatar Malouin | 

@Pierre H

+10

avatar raoolito | 

@patounemedia

Office existe surtout sur ios, du coup le passage vers un macos arm est "relativement" simple.

En fait je viens de me dire que ces dernières années on a quelques poids lourds comme adobe et Microsoft qui ont migré leurs logiciels vers ios et l'ipad. C'etait peut-être pas anodin finalement

avatar iftwst | 

@patounemedia

Idem.... zéro souci et quel polyvalence ce MacBook ! Supérieure à n’importe quel iPad Pro je trouve

avatar Malouin | 

@patounemedia

Idem... 3ème génération et aucun souci.

avatar armandgz123 | 

@patounemedia

Bah en même temps 100% des claviers papillons ne sont pas touchés, mais sûrement une bonne partie... perso ça m’ai arrivé comme ça, sur un MacBook Pro 2017, au plus mauvais moment.....
Pas d’ordi pendant 2 mois

avatar inkult75 | 

@patounemedia

J’en ai un. Aucun problème avec le clavier aussi. Il lui manque la 4G...alors un en 5G et ce sera vraiment top.

avatar Achylle_ | 

C’est clair, quel sera l’intérêt d’un Mb12 ARM compare à un iPad Pro 12’’ ?
Les usages sont les mêmes, les logiciels utilisés. Sont certainement les mêmes aussi.
Il sera certainement plus lourd, moins endurant et probablement plus cher.

Autant que l’on ne compare pas un MBP avec un iPad je peux comprendre. Autant avec un MB...

avatar C2SC3S | 

@Achylle_

L’intérêt d’un clavier physique peut être 🤔?

avatar romainB84 | 

@C2SC3S
+1
En effet.
+ un OS desktop aussi peut être.

avatar man0 | 

@romainB84

Dsl j’ai écrit mon commentaire en même temps que toi... d’où le doublon...

avatar rolmeyer | 

@romainB84

Une fenêtre dont on peut choisir le taille ? 😉

avatar Philarmonik | 

@romainB84

Oui car le clavier physique sur iPad Pro ça existe.
En tous cas je sens que la migration vers ARM ne va pas se faire sans encombre.

avatar occam | 

@Philarmonik

"En tous cas je sens que la migration vers ARM ne va pas se faire sans encombre."

Si migration il y a.
Si Apple s‘en encombre.

Un scénario sans encombre est imaginable.
Cela dépendra du courage et de la vision d‘Apple.
La crise actuelle lui fournit en tout cas l‘environnement idéal pour larguer les amarres.

avatar Philarmonik | 

@occam

Cela dépendra également de l’implication des dev pour porter leurs applications. Si ils commencent par migrer des machines comme le MacBook 12’ ou MacBook Air avant les autres modèles, je ne pense pas que ça va se bousculer au portillon côté développement pour migrer. Je pense que si Apple fait cette migration, il faudra attendre que l’ensemble des modèles aient été renouvelés avec un soc ARM pour que ça puisse commencer à devenir intéressant. Et au passage au revoir Bootcamp pour ceux qui ont besoin d’utiliser des applications Windows 10 x86.

avatar occam | 

@Philarmonik

"au passage au revoir Bootcamp"

J’étais dans la même situation, mais j’ai dû me rendre à l’évidence : il est désormais plus simple, plus performant et beaucoup moins cher de virtualiser les macOS x86 sur un PC conséquent que d’investir dans une configuration Mac qui tienne la route sur BootCamp, si l’on a besoin des deux plateformes.

avatar jcp25 | 

@occam

Tu utilises quoi pour virtualiser OSX sur Windows?
Merci d'avance et bon dimanche.

avatar cecemf | 

@jcp25

Boot camp pourrait exciter encore il y as une version Windows sur ARM. par contre le problème sera les logiciels ou jeux non compatibles Windows ARM.

avatar man0 | 

@C2SC3S
@Achylle_

IPADOS VS MACOS aussi !!!

avatar Rez2a | 

@Achylle_

Si tu penses que les usages sont les mêmes entre un MB 12" ARM et un iPad Pro 12", je veux bien savoir en quoi ce n’était pas déjà le cas entre le MB 12" Intel et un iPad Pro 12"... et pourquoi l’ARM changerait ça.

avatar SebKyz | 

Je suis désolé pour ceux qui vénère l'iPad mais je reviens toujours vers mon MacBook Pro au final. Ecran + grand, grand trackpad et clavier + MacOS qui est génial. L'iPad me sert pour éditer les photos en postprod donc et aussi pour prendre des notes au taf. Le Mac pour tout le reste même du surf simple. Et pourtant j'ai essayé d'utilisé que l'iPad mais ça n'a duré qu'un temps car pas aussi confortable.
Donc au même prix je prends le Mac sans hésiter.

avatar Maxstyle | 

@SebKyz

Oui le mac est indispensable pour tout les usages professionnels et pour internet, même pour le visionnage de vidéo (plus stable sur un lit par exemple), l’ipad (pro 12,9) me sert de « bloc-note » pour prendre des notes ou annoter des pdf.

avatar armandgz123 | 

@Maxstyle

Même pour de la bureautique très basique et de la prise de note, je trouve l’iPad mauvais...

avatar Amaczing | 

@Achylle_

Franchement c’est inné chez toi

avatar Achylle_ | 

@Tous :
On parle bien d’un MB12 ? Pas d’un MBP16 hein.
Non car je connais plusieurs personnes qui en ont un. Profil type : commercial, manager, cadre sup, des gens faisant de l’informatique légère et souvent en déplacement.
Bref des gens qui utilisent Office, mail, safari et le reste ce sont des logiciels SaaS Corporate type Salesforce, Slack, ...

Alors oui j’entends bien qu’il y a des fenêtres sur MacOs (l’argument du clavier physique et la taille d’écran par contre... ) et que plusieurs choses sont mieux foutues (multitâches, gestion fichier), mais bon.
Est-ce qu’Apple va se faire chier à changer d’architecture pour ça ?
Euh non, ça m’étonnerai, il y a zéro valeur ajoutée au vue du cataclysme que cela ferai d’apprendre qu’Apple abandonne Intel.

Les gens aimant le Mb12 et souhaitant MacOs prendront un MBA et c’est réglé.

avatar smog | 

Et comment on fait du développement WEB, réseau, Apache, PHP, bases de données (MySQL et dérivés, mais aussi InfluxDB et autres "Time Series Databases"), 3D et documents sérieux de traitement de texte avec un iPad ?
Parce que franchement autant je dois dire que le dessin et la peinture numériques sont au top sur iPad, autant beaucoup d'autres applications numériques sont encore loin d'exister à la hauteur de ce qu'il y a sous MacOS (à moins que je me trompe, dans ce cas dites-le moi et je reconsidèrerai la chose).
OK, pour de la bureautique simple, du surf, de la retouche photo même on peut se contenter d'un iPad, autant dès que l'on sort de ça je ne vois pas.

avatar Achylle_ | 

@smog
L’article parle d’un MB12 sous ARM.
Tu connais beaucoup de développeurs qui achètent un MB12 pour bosser?

Encore une fois, je ne dis pas qu’un iPad remplacent TOUS les usages, je dis que la cible des gens achetant un MB12, c’est le cadre sup, pas le power user. Lui il achète un MBP, on est d’accord.

avatar raoolito | 

@Achylle_

Perso je crois a la théorie du coprocesseur intel: une architecture et un os mac sur arm et un emplacement pour mettre un proc intel selon l'option ( choisir son co-cpu comme on choisit son co-gpu)

L'intérêt est simple: les mb air seraient 100% arm et les MacBook pro avec option intel
Reste plus qu'une virtualization a la Rosetta et le tour est joué
Cela airait un avantage majeur: faire du mac a nouveau une machine "différente "...

Bon ceci dit on peut surtout y voir un avantage batterie pour les portables

avatar IceWizard | 

@Achylle_
"Tu connais beaucoup de développeurs qui achètent un MB12 pour bosser?"

Je connaissais un dévelopeur qui avais acheté un MBA, uniquement pour coder dans les transports en commun.

Au travail : gros Taff n'ayant rien a voir avec iOS ni le monde Apple
Maison : vie de famille avec sa femme et ses gosses
Transport (2h30 par jour) : MBA et codage de petits jeux et applications rigolotes

C'est clair que c'est un cas assez rare, mais montrant que parfois l'ultra-mobilité est aussi utile à un développeur.

avatar pocketalex | 

@Achylle_

L’intérêt du MB 12", qu’il soit sur ARM ou x86, on s’en fout, c’est qu’il tourne(ra) sous MacOS et non iOS

Ou alors sous iPadOS mais dans une version améliorée capable de rivaliser avec MacOS....

avatar Achylle_ | 

@pocketalex
Oui et non.
L’intérêt d’un ordi, ce n’est pas son architecture ou son OS, c’est ce qu’on peut faire avec.
Et vu ce que le profil des acheteurs d’un MB12 et ce qu’ils en font avec, je pense que ce serait idiot de la part d’Apple de basculer cette machine sous ARM en premier.
Quel argument à mettre en avant pour que ce soit Amazing ? Plus d’autonomie ? 200g plus léger ?
Vu les investissements en R&D, le volume de vente ne suffirai pas et cela n’intéresserait pas assez les développeurs.
A moins que ce soit une sorte de test, mais il y aurai toujours ce problème de volume.

Pour cette cible la, je pense qu’il serai plus efficace de renforcer iPadOS et de scinder la gamme en 2 :
- iPadOS pour le grand public et les usages basiques
- Macos pour les autres.

Le problème c’est que tout le monde croit qu’il a une utilisation ultra complexe de son ordinateur alors que c’est Archi faux.
De part mon travail je côtoie énormément de clients aux profils différents et ils ne font rien de fou sur leur machine.
Côté particuliers, c’est encore pire, ce n’est pas pour rien que les stats de visites web ou achats explosent sur mobile.

Ce forum n’est absolument pas représentatif de ce que fait le grand public avec son ordinateur.
Je vous garantis qu’avec un peu de réflexion et pour peu que Microsoft complète Office iOS et qu’Apple améliore la gestion des fichiers, éventuellement apporte la gestion d’un écran externe, un iPad Pro avec un clavier et une souris pourrait suffire dans beaucoup de cas.
Mais bon, ici personne ne me croit, tant pis.

Pour les autres, les gros utilisateurs, je te rejoins pour dire que ARM n’est pas encore au niveau en terme de versatilité et de puissance pure. Les gros i7 et i9 des gammes pro n’ont encore rien à craindre.
Surtout qu’Intel continue malgré tout de sortir des produits.

Bref, avoir 2 versions de MacOS (ARM et x86) me paraît stupide et compliqué à gérer côté cycle de vie et maintenance.

On verra bien, la Keynote se rapproche.
Mais je ne crois pas au Mac ARM cette année, il n’apporterai que des problèmes sans rien révolutionner.

Mais la suite s’annonce passionnante. J’ai acheté une action Apple en prévision.
C’est une conférence Software, je parie donc sur un iPadOS dopé aux hormones ! Tous les signaux indiquent que c’est sur l’iPad que Apple fait l’effort, pas sur les Mac ultra polyvalents qui ne représentent quasi plus rien dans leur CA.

avatar SebKyz | 

@Achylle_

Mais un iPad Pro avec un clavier et souris est aussi cher qu’un Mac et le grand public regarde le prix en premier...

avatar Achylle_ | 

@SebKyz
Tout dépend les besoins après. Tout le monde n’a pas besoin d’un iPad Pro et du MK...
tout comme tout le monde n’a pas besoin d’un MBP full options.

Car un simple iPad Air a 600€ avec un clavier/souris BT à 100€ est déjà sympa et on est a 2x moins cher que le premier MBA.

avatar Bigdidou | 

@Achylle_

“Quel argument à mettre en avant pour que ce soit Amazing ?”

C’est exactement mon interrogation principale.
Une ouverture directe à la logithèque iPadOS, c’est quelque chose d’envisageable ?

avatar IceWizard | 

@Bigdidou
"Une ouverture directe à la logithèque iPadOS, c’est quelque chose d’envisageable ?"

C'est techniquement envisageable. D'ailleurs toutes les applications iPadOS des développeurs tournent sur des Mac classiques, dans une application appelée Simulateur reproduisant le fonctionnement d'un iPad (et de tous les modèles d'iPhones). On fait très bien fonctionner une application tactile avec un trackpad et un clavier, sauf pour les choses nécessitant un accéléromètre, et certaines gestures multi-touches non reconnues par le simulateur (c'est une limitation d'Code, parce que MacOS les gère parfaitement).

C'est possible, mais le feront-ils ? C'est une autre question, qui trouvera peut-être sa réponse dans 8 jours.

avatar nmartel | 

C’est quoi ARM ? Désolé le noob 😂

avatar Freitag | 

@nmartel

Google : architecture ARM

avatar matthew3321 | 

@Freitag

Pas besoin d’être méprisant. Il pose une question, soit on y répond avec gentillesse et pédagogie soit on passe son chemin.
Plaisir de partager des connaissances, et d’enrichir le débat.

Pages

CONNEXION UTILISATEUR