Test du Mac Pro 2019 : que reste-t-il à l’iMac Pro ?

Anthony Nelzin-Santos |

Coincée dans une impasse thermique, Apple aurait voulu liquider le Mac Pro. Mais quelques professionnels ont grincé des dents, un quarteron de blogueurs a publié des tribunes enflammées, et une poignée de podcasteurs a fini d’organiser la fronde. Pour éteindre l’incendie, Apple avait fait son mea culpa lors d’un simulacre de confession publique, avec la complicité d’une demi-douzaine de journalistes spécialisés. Promis, juré, craché, elle allait « complètement relancer le Mac Pro ».

Deux ans et demi plus tard, six ans après la présentation du Mac Pro « poubelle », la machine promise est disponible. Sauf que dans l’intervalle, Apple a présenté une autre « station de travail professionnelle », l’iMac Pro. Les professionnels grincent maintenant des dents… parce qu’ils ne savent pas quelle machine acheter ! D’où la question : que reste-t-il à l’iMac Pro ? Et son corolaire : à qui s’adresse vraiment le Mac Pro ?

La suite est réservée aux membre du Club iGen.

Déjà abonné ? Se connecter
Abonnez-vous au Club iGen !