Votre Mac, vous le voulez en 24 ou 32 bits ?

Jean-Baptiste Leheup |

Parmi les créateurs du Macintosh, on pense généralement à Steve Jobs qui portait ce projet alors considéré comme secondaire par l'entreprise ; on pense parfois à Jef Raskin, qui a lancé le projet originel — très différent — et en a choisi le nom ; on n’oublie pas Bill Atkinson, qui en a écrit les routines graphiques, celles qui sous-tendent l’interface graphique et l’emblématique MacPaint ; mais on oublie parfois Andy Hertzfeld, qui a pourtant programmé le cœur du système d'exploitation du Macintosh, l’ancêtre de Mac OS qui ne portait pas encore de nom à l’époque.

Parmi les pages de son site de souvenir (dont nous avions annoncé la création en 2004), Andy Hertzfeld consacre un long article à des excuses qu’il tenait à formuler, vingt ans après la commercialisation du génial premier Macintosh. Oh, ce n’est pas qu’il n’est pas fier du boulot accompli, mais il a quelques regrets, notamment concernant la gestion du mode 32 bits.


avatar Cric | 

A l’époque on faisait montre de trésors d’ingéniosité pour optimiser le peu de mémoire à disposition !

« chargé d’indiquer au système si chaque octet de mémoire était verrouillé ou purgeable »
La mémoire purgeable était celle qui devait être réutilisable par le système (en cas de fermeture d’une application) ? Du coup, comment faisaient les copains d’en face sur PC qui avaient les mêmes contraintes de place en RAM ?

Je serai intéressé par le fonctionnement du MODE32 si cela pouvait être traité dans un autre article 😎

avatar Sindanárië | 

Superbe article. Des souvenirs en plus 👍🏽😋

avatar macfredx | 

Ouais, des souvenirs, mais ça ne nous rajeunit pas... 🙄

avatar Sindanárië | 

@macfredx

Tu m’étonnes. Mon premier Mac pour le travail était un SE/30 avec bureau étendu sur un écran Radius Pivot 0361. 😌
C’était quand même un choc et de la science fiction d’utiliser un SE/30 avec cet écran externe supplémentaire, juste après avoir utilisé trop longtemps jusqu’à épuisement des Bull Micral 30 😂

avatar macfredx | 

@Sindanárië

Le premier Mac sur lequel j'ai bossé était un Mac II ; mon premier perso un II Vi... 👨‍🦳

avatar stefhan | 

Oh souvenirs ! Surtout RAM Doubler et Speed Doubler...

avatar Sindanárië | 

@stefhan

Et souvenir de « bricoler » la mémoire allouée a chaque application pour pouvoir en exploiter une au Max et les autres pour partager et les utiliser l’une après l’autre ... en plus de ram doubler 😬🙄

avatar Khrys | 

Un excellent article qui change un peu des 10 ans de l'iPad et du Mac Pro! Merci 🙂

avatar melaure | 

Merci pour cet article. Lointain souvenir mais du vécu. Je garde a la fois ces anciennes machines et ces logiciels ! J’ai quand même plus utilisé RAM doubler que Speed Doubler.

Et que dire de Virtual PC, un outil bien utile ai début de ma carrière pour avoir Windows sur PowerPC !

Par contre sur classic ou lc, j’utilisais aussi un logiciel qui permettait de gérer une résolution d’écran plus grande que la résolution rèelle en scrollant dedans ... je ne retrouve plus le nom.

Quelqu'un s'en souviendrait ?

avatar belrock | 

@melaure

Idem ici! C’était pas un prénom ??

avatar Mat-e | 

J’avais aussi opté pour le combo Speed & RAM doubler pour booster mon PowerMac. Et je crois me souvenir que cela était assez efficace.

avatar belrock | 

@Mat-e

Oui c’était le minimum pour travailler !

avatar jjrikly | 

Mon SE30, mon Mac IIcx et mon Quadra 950 fonctionnent toujours. Actuellement j'utilise 2 iMac de douze ans d'âge tournant sous High-Sierra. Lorsqu'ils seront en fin de vie, ce sera pour moi le temps de dire Bye Bye Apple !

avatar belrock | 

Ah, les souvenirs du système 6 et 7.

C’était différent ......et souvent chiant aussi!

CONNEXION UTILISATEUR