Quel iMac 2017 acheter ?

Stéphane Moussie |

À l’occasion de la WWDC 2017, Apple a renouvelé de manière assez significative les iMac : processeurs Kaby Lake, carte graphique dédiée sur les 21,5" Retina 4K, Thunderbolt 3… Si ces nouveaux tout-en-un vous font de l’œil, mais que vous ne savez pas quel modèle choisir, voici nos conseils.

iMac 21,5" Retina 4K. Cliquer pour agrandir

21,5“ ou 27” ?

D’abord, il y a la question de la taille. Une question dont la réponse dépend de plusieurs paramètres : avez-vous suffisamment de place pour accueillir un grand 27“ (65 x 51,6 cm) ? De quelle surface d’affichage avez-vous besoin ? Et puis avez-vous les moyens d’acheter un 27” ?

Car la différence entre le 21,5“ et le 27” ne s’arrête pas à la taille. Il y a pas moins de 800 € d’écart entre les premiers modèles de chaque taille (respectivement 1 299 € et 2 099 €), ce qui élimine d’emblée le grand tout-en-un pour les budgets serrés.


Autre différence, la présence d’une trappe sur le 27“ pour changer facilement la mémoire vive après achat. Sur le 21,5”, il faut absolument se décider sur la quantité de RAM avant de passer à la caisse. Les autres composants ne peuvent pas être remplacés simplement sur le 21,5“ comme sur le 27” (l’écran doit être retiré pour accéder au reste).

Pour en revenir à la question de la taille à proprement parler, un élément change la donne depuis la génération précédente : l’écran Retina 4K de l’iMac 21,5“. Il offre une surface d’affichage supérieure à celle de l’iMac 21,5” « classique » (1 920 x 1 080 pixels), avec en plus une netteté accrue. Par défaut, la définition est de 2 048 x 1 152, mais on peut la monter jusqu’à 2 560 x 1 440 (les textes et les images seront alors un peu plus petits à l’écran). Autrement dit, vous pouvez avoir le grand espace de travail d’un ancien 27“ dans un 21,5”.

« D’un ancien 27“ », car dans le même temps l’iMac 27” a lui aussi gagné des pixels. Grâce à sa dalle 5K, on dispose d’une définition par défaut de 2 560 x 1 440 en « qualité Retina », et on peut la faire grimper jusqu’à 3 200 x 1 800. Pour vous donner une idée de ce que ça représente, on peut mettre côte à côte trois fenêtres de Safari affichant MacGeneration en pleine largeur.

3 200 x 1 800 pixels, l’espace le plus grand sur l’iMac 27" Retina 5K. Cliquer pour agrandir

Enfin, Apple a réduit le fossé des performances graphiques qu’il y avait entre les précédents iMac 21,5“ et 27” en dotant les iMac Retina 4K de cartes graphiques dédiées. Leurs GPU AMD sont moins puissants que ceux des iMac Retina 5K, mais c’est un progrès significatif par rapport aux anciens iMac 21,5" qui fait la différence dans les jeux 3D et les applications tirant parti de l’accélération matérielle.

Disons pour résumer que l’iMac 27“ garde sa supériorité en matière de performances et de surface d’affichage, mais l’iMac 21,5” Retina 4K n’est plus aussi petit bras que par le passé.

iMac 21,5"

Tout bien pesé, vous avez choisi l’iMac 21,5“. Oui, mais lequel ? Contrairement aux 27”, toute la gamme n’est pas encore passée au Retina. Le modèle d’entrée de gamme a certes gagné deux ports Thunderbolt 3 et un processeur de dernière génération, mais il traîne des lacunes de plus en plus difficiles à accepter : écran non Retina, disque dur à 5 400 tr/min, pas de carte graphique dédiée.

Si vous n’avez jamais connu les bienfaits des écrans très haute définition, des SSD ou des GPU dédiés, et que vous avez un usage très léger de votre ordinateur, alors cet iMac peut être envisagé. Mais il doit être clairement vu comme la solution par défaut en cas de budget serré.

iMac 21,5". Cliquer pour agrandir

Troquer le disque dur de l’iMac 21,5“ non Retina par un Fusion Drive de 1 To (option à 120 €) peut aider à le rendre plus agréable à utiliser, mais on n'est alors plus très loin du prix du premier iMac 21,5” Retina 4K (1 419 € contre 1 499 €).

Avec son écran Retina, son processeur à la fréquence largement supérieure et sa Radeon Pro 555, celui-ci est beaucoup plus attractif… sauf qu’il traîne un disque dur qui bride tout son potentiel. Pour vraiment profiter de cette machine, il faut remplacer son disque dur par un Fusion Drive (120 €)… et par la malice d’Apple, on s’approche alors beaucoup du tarif de l’iMac 21,5" haut de gamme (1 619 € contre 1 699 €).

C’est ce troisième modèle que nous recommandons. À l’inverse des deux autres, il est à la fois moderne et équilibré. C’est un iMac très plaisant à utiliser et polyvalent. Pour monter des films, faire de la musique et jouer à des jeux récents, il fait bien le boulot.

Les professionnels qui voudraient un surplus de puissance peuvent opter pour un Core i7 à 3,6 GHz avec Hyper-Threading (240 €) et éventuellement remplacer le Fusion Drive par un SSD unique. Ceux qui font de la virtualisation mettront quant à eux plus de RAM. Et rappelons que l’année prochaine, les cartes graphiques externes seront officiellement prises en charge par macOS.

iMac 27"

Si vous voulez un écran plus grand et/ou plus de puissance, il faut vous diriger vers un iMac 27".

Apple ayant enfin mis de série le Fusion Drive dans tous les iMac 27" Retina 5K, il n’y a plus de modèle à éviter comme ce fut le cas de celui à disque dur de 2015. En déboursant 2 099 €, vous avez d’ores et déjà une machine puissante et fluide — heureusement, vu le prix.

iMac 27". Cliquer pour agrandir

Les deux modèles au-dessus disposent d’un processeur et d’une carte graphique un peu plus performants. Le modèle haut de gamme a aussi deux fois plus de stockage — son Fusion Drive 2 To comprend d’ailleurs un SSD de 128 Go, alors que le Fusion Drive 1 To n’a qu’un SSD de 32 Go.

Le choix entre les iMac 27" est donc uniquement guidé par les besoins en performances. Il ne faut pas oublier les options dans l’équation : si vos logiciels exploitent uniquement le CPU, mieux vaut prendre le modèle de milieu de gamme avec l’option Core i7 (elle n’est pas disponible sur l’entrée de gamme), que le haut de gamme. Si à l’inverse vous avez besoin de la carte graphique la plus puissante disponible, vous n’aurez d’autre choix que de prendre le modèle haut de gamme, car le GPU ne fait pas partie des options.

iMac 27" Retina 5K.

Et l’iMac Pro ?

Une fois n’est pas coutume, Apple a dévoilé plusieurs mois à l’avance un nouveau produit. L’iMac Pro, qui n’est pas le nouveau Mac Pro, vise une frange d’utilisateurs ayant besoin de performances très avancées.

À 4 999 $ minimum, cette machine prévue pour la fin de l’année concourt indubitablement dans une catégorie supérieure que les autre tout-en-un, en dépit de son apparence similaire — seule sa couleur gris sidérale diffère. Quant à savoir si cela vaudra le coup de dépenser 5 000 € dans l’iMac Pro ou s’il vaudra mieux attendre le prochain Mac Pro, on n’a pas encore la réponse.

Quid des anciens modèles ?

Nous conseillons souvent de faire un tour sur le refurb d’Apple où des machines reconditionnées plus ou moins anciennes sont proposées à des tarifs sensiblement inférieurs aux machines neuves. Nous recommandons même parfois de privilégier les ordinateurs reconditionnés, l’économie étant substantielle pour une différence minime de performances.

Dans le cas des iMac 2017, les évolutions nous paraissent assez nombreuses et significatives pour préférer ces machines neuves à celles de précédentes générations qui garnissent le refurb. Pensez à surveiller les revendeurs tiers. Boulanger et la Fnac ont fait récemment des remises allant jusqu’à 240 € sur les nouveaux modèles.


avatar Hasgarn | 

J'ai opté pour un iMac 2017 27 pouces avec la Radeon 580 et j'en suis ravi. Boosté avec un SSD 1to et 32go ajoutées au 8go de série.
Un monstre ?
Fluidité à toute épreuve .

avatar françois bayrou | 

"Pour vous donner une idée de ce que ça représente, on peut mettre côte à côte trois fenêtres de Safari affichant MacGeneration en pleine largeur."

Ou trois commentaires de C1rc3@0rc sur Intel. C'est vraiment énorme comme écran.

avatar Hertzfield | 

@françois bayrou

?? ?

avatar Kaporal5 | 

@françois bayrou

Ça va me faire ma soirée. Merci pour le fou rire ??

avatar Vaudan | 

@françois bayrou

??????

avatar iPop | 

@françois bayrou

Merci j'ai bien rigolé. ?

avatar pocketalex | 

@françoisbayrou

énorme ?

avatar Mickado | 

J'utilise au quotidien un MacBook 13" mi 2012 bien boosté (i5, 16Go de RAM et SSD de 275Go) relié à un écran externe Dell de 23" et l'iMac 21,5" avec la Radeon Pro 560 me tente beaucoup. D'autant plus qu'avec la remise Étudiant je pourrais l'avoir moins cher. Je prend en compte l'évolutivite quasi impossible de cette machine mais personnellement j'en ai un peu marre des PC surtout à cause des boîtiers qui prennent trop de place (je peste à chaque fois que je repense à mon Zalman Z11 Plus qui fait maintenant grotesque sous mon bureau) et l'iMac est la solution parfaite pour moi. Au moins mon bureau sera plus clean avec cette machine.

avatar gattuz | 

Bonsoir à tous,

Je cherche à me séparer de mon iMac 27 mi 2013 16go ram ssd512go et carte graphique nvidia gtx 4go.

Une idée de tarif à me suggérer ?

Je cherche à faire de la place chez moi et ça me fait mal au cœur de le voir inutilisé par manque de temps.

En vous remerciant.

Concernant l'article, si je devais faire un choix aujourd'hui; je prendrais un 21,5 boosté comme suggéré par macg.

avatar guymauve | 

Vous ne parlez pas des éventuels soucis lus sur le forum entre le 5K et Lightroom ?

avatar berrald | 

Des liens vers les posts qui en parlent ?
Ça m'intéresse… Merci !

avatar Hasgarn | 

@berrald

Faut être clair : Adobe devient incapable de mettre à jour ses logiciels. Lightroom, Première Pro... sont d'une lenteur épouvantable sur des config' récentes.

J'ai vu une vidéo qui montrent Première être plus rapide sur un PC portable équipée d'un Core2Duo.

Bref, Adobe sait que ses logiciels sont de moins en moins performants et a communiqué il y a quelques semaines sur une mise à jour de lightroom prochainement incluant un vrai bon en performance. Si en passant il pouvait aussi inclure le GPGPU.

Donc les problèmes sont voués à disparaître, mais actuellement, les Macs sont probablement les ordis les plus lents du marché pour les solutions Adobe et c'est surtout la faute d'Adobe.

J'en veux pour preuve que la bêta de DaVinci est tellement rapide sur Mac que sur certaines opérations, elle est jusqu'à 8 fois plus rapide que Première Pro et c'est une bêta.

avatar flux_capacitor | 

Je te rejoins, j'ai testé récemment le tout dernier Dreamweaver CC 2017 sur un MacBook Pro TouchBar sous Sierra gavé en RAM. Je n'avais pas touché à Dream depuis des années, et ce soft était déjà relativement lent sur Mac, de tout temps. C'était connu.

Mais là ça frise le ridicule : quasiment INUTILISABLE tellement DW est devenu plus lent que des paresseux congelés, et même buggué à mort (obligé de le quitter et de le relancer régulièrement car il perd les pédales). Le test ne comportait qu'une seule page HTML ultra basique (quoique assez longue) sans aucune fioriture, aucune image HD, trois bouts de CSS, aucun javascript…

Adobe, qu'es-tu devenu ?

avatar pocketalex | 

@flux_capacitor

une boite dont le développement a été sous-traité en Inde pour faire plus de bénéfices

pour le moment, After Effect et Photoshop restent des références incontournables et mes principaux outils de travail
J'utilise toujours Première pour le montage mais je suis en train de switcher sur Resolve
J'utilise aussi Lightroom mais je commence à switcher sur Focus
Dreamweaver j'ai arrêté, essentiellement parceque je code plus de pages web
Illustrator est également un sacré monstre mais je l'utilise trop peu
Audition pour le sound design, SpeedGrade pour la colo, Encoder pour la compression vidéo ... j'utilise régulièrement

Tout cela fonctionne plutôt bien. Certes Première est lourd, mais sur ma machine qui date tout de même de 2012, il tourne parfaitement.

Mais le tableau s'assombrit, clairement.

Chaque nouvelle version des logiciels apporte des fonctionnalités parfois intéressantes, mais aussi des bugs parfois très chiants. Et tous ne sont pas tout le temps corrigés.

Sur Première Pro CC 2017, j'ai constaté et subi le fameux bug du clic-droit (le clic-droit qui marche plus .... vachement pratique !!!). Il a été corrigé, mais ça a pris du temps, et sur Photoshop il reste encore de nombreux bugs qui trainent, malgré les mises à jour, et c'est parfois très rageant.
Si vous draguez un calque en appuyant sur ALT, ce dernier est dupliqué. Mais si vous faites ça sur un double écran, sur une créa qui est sur l'écran de gauche, alors que la palette des calques est sur l'écran de droite, Photoshop active la créa qui est ouverte sur l'écran de droite et duplique un tout autre calque, sur un tout autre fichier que celui sur lequel vous travaillez.

Autre bug apparu il y a maintenant un moment, et qui concerne tous les logiciels adobe : vous exportez un travail (export JPG dans photoshop, par exemple), à un moment le sélecteur de fichier apparait pour vous demander ou enregistrer le bousin.

Si vous avez le malheur d'aller faire un tour dans le Finder, par exemple parceque vous avez une fenetre ouverte avec le dossier de destination dedans et que, comme moi, vous voulez le glisser dans le sélecteur de fichier pour qu'il aille directement dans le dossier (pratique), eh bien le sélecteur de fichier passe en arrière plan, derrière la boite d'export

Du coup il faut retourner dans l'application, cliquer sur un bout de coin de fenetre qui dépasse, le sélecteur revient au 1er plan, retourner dans le finder et ENFIN glisser son dossier dans le sélecteur de fichier

Et cela, pour chaque export, c'est vite TRES relou

In Design logiciel de mise en page pour le print, ce qui n'est pas mon métier, suscite de nombreuses polémiques ces temps ci

Bref ça gronde de plus en plus à l'encontre d'Adobe, si un jour on a un logiciel qui tient la route face à Photoshop (non, pas Affinity qui est très très très bien, mais qui ne tient pas la route face à Photoshop) (non, GIMP non plus, désolé) il n'est pas impossible que l'hégémonie craquelle

Blender est le meilleur exemple de projet "dangereux" pour Adobe. D'un logiciel limité et basique, on est arrivé à une solution de création 3D qui tient la dragée haute face aux ténors du domaine (3DS, Maya, etc), et il est gratuit.

Ce qui tient encore Adobe, c'est Photoshop et Illustrator, et la myriade de gens formés aux logiciels star (After Effect, Première, InDesign, etc) pour qui il existe des alternatives viables mais ... nécessitant un gros apprentissage

Sauf qu'a un moment, quand la logiciel payant devient chiant à utiliser, et que le logiciel gratuit permet des choses incroyables, est plus léger et plus rapide ... on commence à reconsidérer le problème de l'effort de l'apprentissage

avatar vrts | 

Bender qui tient la dragée haute à Maya... putain ce qu'il faut pas lire...

C'est exactement comme si tu disais que Gimp tenait la dragée haute à Photoshop, mais en 10x pire.

avatar pocketalex | 

Blender n'est PAS un équivalent de Maya, ce n'est pas mon propos, mon propos est qu'on est parti d'un logiciel ultra-basique et qu'on arrive à un logiciel permettant de faire des films de cinéma, des rendus photo réalistes professionnels, de la post-production

Il est aujourd'hui utilisé pour des productions de cinéma, de series TV, de publicités ... ça va quoi, c'est pas un shareware de base pour faire mumuse

De plus, on parle de 3D, pas de retouche photo, il y a pléthore de logiciels 'ténors' et aucun n'est "mieux" qu'un autre, certains sont meilleurs dans des domaines (Jeux vidéo, visualisation architecturale, cinéma d'animation, publicité, etc) mais pas au global.

Blender est LE logiciel recommandé pour travailler dans la 3D car il est considéré comme l'un des plus polyvalents. Après, dans la 3D, ce n'est pas le logiciel qui importe mais le niveau de l'utilisateur. Et si tu te formes sur 3DS ou Maya, c'est très bien aussi, je préfère préciser car avec toi il faut tout préciser, ce qui est fatiguant mais passons.

Les grands studios ne recrutent personne sur son "niveau" de maitrise d'un logiciel, ils s'en tapent carrément, ils recrutent sur le "niveau" de l'artiste, et après, ils le forment à leur logiciel (Marionnette chez Pixar, par exemple, introuvable dans le commerce)

L'artiste Beorn Leonard a travaillé sur Lego Movie chez Animal Logic. Il est connu car il vient de la communauté Blender, c'est pour ça que j'en parle. Il a bossé sur les films Caminandes.
Il est arrivé la bas, il ne connaissait surtout Blender, mais il le connaissait bien. Très bien.
Il a été formé au logiciel maison (XSI, introuvable dans le commerce) dès son arrivée

Juste pour dire quoi

avatar vrts | 

ou tu pouvais juste dire "je me suis effectivement un peu emporté sur Blender et Maya" sans le bullshit commercial sur Blender (qui est extrêmement peu utilisé dans les boites de prods, c'est un fantasme de geek du gratuit ça. En 20 ans de post prod je n'ai croisé aucun studio en France ou à l'etranger, ni aucun freelance bossant avec Blender)

Blender c'est comme Gimp, tout le monde admet ses grandes qualités mais personne ne l'utilise sauf les prods sans budget ou les 3D hobbystes qui ne piratent pas leurs logiciels.

"Blender est LE logiciel recommandé pour travailler dans la 3D car il est considéré comme l'un des plus polyvalents."
HAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHA
mais t'as jamais fait de 3D professionnellement pour dire une connerie pareil, c'est pas possible... fais toi un CV de 3D artist et dans ta liste de logiciels 3D tu vas juste mettre "Blender" >>> Zero boulot.

Oui, si t'es une grosse brute, les studios vont miser sur toi en prenant à leur charge les mois d'apprentissage. Mais C'EST SUPER RARE ! ou juste pour les très grands studios qui font leur propres logiciels. Mais sur la masse de sutdios dans le monde, c'est peanuts,

On dirait que t'as lu des articles dans des magasines et que tu régurgites tout sans savoir de quoi tu parles + un peu de name dropping par dessus tout ça pour enfumé le tout .

ca ne marche pas.

avatar DarthThauron | 

Le mac pour moi c'est fini.

avatar pocketalex | 

@DarthThauron

je vois pas le rapport avec Blender et Maya

avatar DarthThauron | 

@pocketalex

Aucun. Je ne sais pas çe que tu as fumé.

avatar Jejepv | 

Quel iMac acheter ? Un iPad Pro 12,9 pouces. ?

avatar krigepouh | 

@gattuz quel est ton prix?

Sinon quand on fait surtout du Adobe Photoshop, et Illustrator on opte pour GPU ou CPU?

avatar gattuz | 

@krigepouh

Justement, je ne sais pas trop quel tarif adapter.

avatar pocketalex | 

@krigepouh

Photoshop utilise assez peu le GPU, et, soyons francs, assez peu le CPU (mais ça dépend des usages).

Photoshop, il a surtout besoin de mémoire, plein de mémoire
Il a aussi besoin d'un disque de cache rapide (SSD)
Il a enfin besoin d'un disque de travail rapide car ouvrir un TIFF de 900Mo, ça bouffe rien en CPU ou en GPU, mais ça a besoin de RAM et bien sur, plus le disque source est rapide, plus le loading est rapide
Photoshop aime aussi un bel espace de travail

Après ça dépend aussi de ce que tu vas faire avec Photoshop, j'insiste sur ce point, et la taille des fichiers que tu vas traiter, mais "globalement", un bon core i5 avec une CG dédiée tu seras tranquille, et privilégie la RAM (32Go mini) et l'option SSD.

Tu auras de bien meilleures performances avec ça que si tu choisis le i7, la RX580 mais un fusion Drive et 16 Go de RAM

Imac 27" 5K, core i5, SSD 512Go, Radeon Pro 570 + 32Go de RAM achetés ailleurs, ça revient à 2459€ + 300€ soit 2759€

Ce modèle sera bien plus performant pour du Photoshop que le 27" 5K, core i7, radeon Pro 580, 16Go de RAM et fusion drive de 2To à 3079€

avatar Powerdom | 

@gattuz

Mac2sell.net

avatar adrien1987 | 

En 2017 ? Un hackintosh !

avatar pocketalex | 

@adrien1987

Avec les nouveaux iMacs 2017, la solution hackintosh deviens moins intéressante mais ça reste une solution à envisager pour le petits budgets. si on a 1000 à 1500€ de budget, on peut monter une config vraiment pas mal

Mais si on cherche à retrouver toutes les caractéristiques de l'iMac (écran 5k, ports TB3, SSD nVMe), autant acheter un iMac. C'est pas beaucoup plus cher, c'est stable, il y a pas de prise de tête à l'installation, le TB3 fonctionne à 100%

Le hackintosh est une solution, mais ce n'est définitivement pas LA solution

avatar cv21 | 

Cette gamme iMac me paraît la plus intéressante/équilibrée depuis fort longtemps.

Effectivement le modèle 21 pouces est étonnant, je n'y croyais plus même si je garde une préférence sans doute par habitude pour le 27. Je fais parti de ceux qui sont plutôt dans la tranche 1500 euros et c'est là ou ça coince encore. Le refurb de l'an prochain sera intéressant mais j'en ai parfois marre de patienter et quand je vois windows...non toujours pas...De toute façon, j'ai besoin de Motion, FCPX, xcode + les licences achetées pour d'autres logiciels.

Ce sont les "requirements" des logiciels qui permettent de voir quelle machine est dans les clous.
Motion, FCPX, Affinity, des plug-in avec 1goRam video mini pour tout ça pas de pb. Il y a juste Fusion 9 de blackmagic qui semble mettre la barre un peu plus haut : 16go ram fortement recommandé et plus, carte vidéo 4go et plus et i7... Pourtant sur ordi plus modeste du boulot il s'ouvre et fonctionne pour des trucs pas trop complexes. La c'est vrai qu'un PC ou hackintosh semblent un peu plus dans les clous avec un écran moins "plein la vue".
Autre remarque : si j'avais pu changer la carte vidéo de mon vieil imac cela m'aurait suffit même si ce n'est plus une bête de course. Même si l'écran de l'iMac et le plaisir d'utilisation sont sympas, la modularité a tout de même du bon. Bref comme d'hab...repousser encore et hésiter encore... Mais ça, ça va ça vient, pour l'essentiel elle est plutôt pas mal cette cuvée d'iMac 2017.

avatar pocketalex | 

@cv21

J'aurais aimé qu'ils s'ouvrent à nVidia et qu'ils proposent plus de choix de CG, mais bon, sinon c'est clairement une machine redevenue intéressante et équilibrée, faut juste pousser un peu les curseur des options. Pas forcément tout à fond, mais définitivement pas tout en bas :)

avatar Philbee | 

Assez d'accord avec ce que tu dis (y compris tes conseils sur la RAM qui relèvent du bon sens...ne serait-ce que pour éviter les problèmes de swap).

J'ajouterais juste que les iMac 27" sont encore relativement "ouverts" (RAM facilement accessible) ce qui ne devrait plus être le cas des prochains modèles.
Donc, profitons-en pendant qu'il en est encore temps ! ?
En tout cas, à titre professionnel (pour monter des vidéos 4k), je vais bientôt acheter un 27" d'entrée de gamme mais sans aucune option : la RAM sera achetée chez Crucial et les SSD "made in Apple" étant scandaleusement chers, je me servirai chez SAMSUNG...
D'ailleurs, quitte à perdre la garantie, je vais peut-être jouer de la scie à métaux pour découper une trappe d'accès au disque de démarrage ! ?

avatar pocketalex | 

@Philbee

ok pour la RAM, c'est du bon sens, mais pour le SSD, tu es sur que pout économiser 200€ (différence entre un SSD 512 Go nVMe Samsung et l'option 512 Go SSD Apple) sur une config à 3000€ tu est prêt à ouvrir la bécane, tout débrancher pour accéder à la carte mère et y placer ton SSD samsung ?

Plus la gestion des sondes qui parfois est aléatoire et te retrouver avec une machine soit qui ventile tout le temps, soit qu'il faut y ajouter des utilitaires et gérer "à la main" la ventilation de sa machine ?

Et j'ai encore rien dit sur l'idée de trouer et scier la coque plu ?

Edit : pas sur qu'Apple ne soit pas en train de revenir en arrière sur les composants soudés ou inaccessibles. A voir dans les prochains mois

avatar McDO | 

+1

En 2017 ==> hackintosh

avatar pocketalex | 

... ou pas

le hackintosh est pour certains une excellente solution et pour d'autres une très mauvaise solution, il y a pas de généralités

avatar Hasgarn | 

Si tu as le temps de faire toutes les bidouilles, c'est une option.
Si tu as besoin de stabilité, de dépenser ton temps dans autre chose, mauvaise idée.

avatar pocketalex | 

@Hasgran

tout à fait, mais il y a un point en plus à ne pas négliger : le TB3 ne fonctionne pas sur un hackintosh

pas à 100% en tout cas

Le mieux que certains sont arrivés à faire, c'est à avoir le TB3 fonctionnel si le périphérique est branché au boot de la machine, et jamais débranché jusqu'a son extinction, bref un fonctionnement aléatoire et douteux, et j'ai pas encore lu un témoignage avec le 40Gb/s fonctionnel, même si ça doit bien exister sur certaines configs

Les bidouilles pour que ça fonctionne, ou plutôt "fonctionnouille" sont assez complexes, bref quand on cherche à investir dans une machine de production pour bosser avec, on investit pas dans la bidouille qui fonctionne à moitié

Un iMac 27", tu lui colles au cul un Promise TB3, ça marche, et tu bosses avec, et tu as tes 1.6 Go/s (si c'est pas plus)

ça dépend vraiment de l'utilisation que l'on a de sa machine, si l'on est un crève la faim qui bosse surtout pour son book perso ou sa tante qui a une boulangerie, il peut être intéressant de gratter quelques centaines d'euros pour avoir une bonne config hackintosh.
Si on bosses régulièrement sur des production professionnelles, une machine qui tient la route et avec laquelle on ne se pose pas de questions est hautement préférable, après, chacun son truc hein ?

avatar kinon | 

Je te le laisse. On peut voir les problèmes de configuration présents comme à venir comme peu de chose, ou le bidouillage permanent comme un loisir, pourquoi pas, ce n'est pas mon cas.
Je viens d'avoir un 27" 5K i7.... et c'est un régal sans prise de tête.
Certes ça coûte mais ça roule et ça roulera toujours, et ça c'est important pour moi.

avatar Espcustom | 

Pour moi ce sera 5K milieu de gamme et SSD 512go. Et j'attendrais qu'ils arrivent dans le Refurb je pense.

J'ai hésité avec le 4K mais la surface Retina du 27 est clairement un bonheur à utiliser.

avatar VanZoo | 

Je ne sais pas du tout si je dois prendre l'Imac 27" full option ou attendre l'Imac Pro voir même le Mac Pro... :-/

avatar gsf | 

et ben j'ai envi de te dire que manifestement le budget n'est pas ta préoccupation principale et que le fait d'attendre n'a pas l'air rédhibitoire... alors attends :)

avatar iDG1978 | 

@VanZoo

Même dilemme…

avatar DarthThauron | 

Compulab Airtop sous LinuxMint... Au moins une machine que l'on peut ouvrir et équiper comme on veut comme les anciens powermac, silencieuse avec un système de convection digne du G4 cube et pas beaucoup plus haute que ce dernier. Elle est très puissante et très bien pensée, bien mieux qu'une machine pro Apple.

avatar Bubblefreddo | 

Pour ma part, j’ai revendu un iMac 27 mi 2010 12Go, carte vidéo 4g, fusion drive 1,25To ( sans tache) pour 1000€
Je viens de prendre l’iMac 27 haut de gamme avec 3To fusion drive + béat solo 3 que je revendrai sur le store éducation pour 2474€

avatar kinon | 

@adrien1987
Je te le laisse, chacun voit midi à sa porte.
On peut voir les problèmes de configuration présents comme à venir comme peu de chose, ou le bidouillage permanent comme un loisir, pourquoi pas, ce n'est pas mon cas.
Je viens d'avoir un 27" 5K i7.... et c'est un régal sans prise de tête.
Certes ça coûte mais ça roule et ça roulera toujours, sans sueurs froides (ou gros problème) à chaque mise à jour, et ça c'est important pour moi.

avatar manustyle | 

Pour du Logic Pro X, vous conseillez quel modèle en 27 ?

CONNEXION UTILISATEUR