L’iPhone peut-il remplacer le Mac ?

Nicolas Furno |

Lorsqu'on parle du futur de l’informatique, on évoque souvent l’iPad. Il faut dire qu’Apple essaie activement de vendre sa tablette comme un successeur des PC et, par extension, du Mac. Pourtant, l’iPad n’est pas le seul sur les rangs et ce n’est peut-être même pas le mieux placé s’il fallait enterrer les ordinateurs traditionnels. L’iPhone pourrait très bien devenir l’ordinateur principal et même unique pour la majorité des clients Apple, quand ce n’est pas déjà le cas.

iPhone 7 Plus avec une teinte proche du Macintosh original chez Colorware. Cliquer pour agrandir

Techniquement, c’est (presque) déjà possible

L’iPhone peut-il remplacer le Mac à terme ? Pour commencer, ce n’est pas une idée absurde sur le plan technique et même si ce n’est pas encore possible aujourd'hui, ce sera très facile dans une génération ou deux. Entre un iPhone 7 Plus et un MacBook 12 pouces haut de gamme, il n’y a quasiment plus de différences. Les tests de performances brutes (Geekbench) placent le téléphone en tête face à l’ordinateur, en multi-core, et à peine derrière en single-core.

Ces chiffres bruts ne sont pas forcément représentatifs des performances réelles toutefois, et la différence est suffisamment légère entre les deux pour que l’on soit dans la marge d’erreur. Qu’importe, les performances des appareils iOS évoluent tous les ans de manière significative, alors que les Mac stagnent depuis plusieurs années déjà.

Si l’iPhone actuel fait aussi bien qu’un Mac d'entrée de gamme aujourd'hui, qu’en sera-t-il de la génération 2017 ? Et 2018 ? Aux dernières nouvelles, Intel n’a toujours pas trouvé la solution miracle pour relancer la course aux performances et les prochaines générations de ses processeurs promettent des gains toujours limités. Depuis au moins l’iPhone 5, les progrès techniques des processeurs conçus par Apple sont exceptionnels et le constructeur n’a donné aucun signe de fatigue à ce jour.

Graphique diffusé par Apple pendant la présentation de son iPhone 7. Depuis quelques années, les progrès réalisés par les processeurs sont exponentiels. Cliquer pour agrandir

L’iPhone 7 est deux fois plus rapide que l’iPhone 6. Imaginez ce que donnera le modèle de 2018, s’il est lui aussi deux fois plus rapide que l’iPhone 7. On aurait des performances single-core supérieures au plus puissant des Mac actuel (l’iMac 27 pouces haut de gamme) ! Et même si les progrès des Apple Ax devaient ralentir, la puissance des modèles actuels répond à la majorité des besoins.

Oublions un instant les scores produits par les benchmarks et revenons-en à l’usage réel. Certes, les Mac les plus puissants sont infiniment plus rapides que les iPhone 7 pour les tâches les plus lourdes. Néanmoins, le téléphone d’Apple suffit largement dans le cadre d’un usage courant et il est même parfois plus rapide, y compris dans des tâches où on ne l’attend pas nécessairement. Exportez une vidéo avec iMovie sur un iPhone 7 et faites la même chose avec un Mac, et vous serez sans doute surpris de voir lequel des deux est le plus rapide.

La puissance du processeur ne fait pas tout. Si on veut utiliser un iPhone en guise d’ordinateur, il faut prendre en compte d’autres critères encore, comme la capacité de stockage. Mais maintenant qu’Apple propose des options à 128 et même 256 Go, ce n’est plus vraiment un problème. Apple vend bien, encore aujourd'hui, des ordinateurs dotés uniquement de 128 Go de SSD… On imagine qu’une option 512 Go finira par être proposée, peut-être pas dès cette année, mais le constructeur y viendra sans doute.

Comment Apple pourrait procéder ?

Comment est-ce qu’un iPhone pourrait remplacer un Mac ? Apple s’est déjà posée la question et le constructeur a déposé plusieurs brevets qui vont en ce sens. Le dernier en date remonte à septembre 2016, il décrit un ordinateur portable où les composants sont tous réunis dans un iPhone. Ce dernier remplace le trackpad des Mac actuels et sert à la fois pour le contrôleur du curseur et de cerveau pour l’ordinateur.

Ce brevet déposé par Apple décrit une alliance entre un iPhone et un Mac portable. Et si c’était ça, l’avenir ? Cliquer pour agrandir

L'idée n'est pas si saugrenue et même amusante par ce qu'elle montre de l'évolution des usages depuis deux décennies. En 1992, Apple vendait les PowerBook Duo. À l'époque, c'était l'ordinateur portable qui contenait l'intelligence, il se glissait dans un gros dock de bureau, le Duo Dock, relié à un moniteur externe…

PowerBook Duo et son Duo Dock

Cette idée n’est toutefois pas propre à Apple et pour une fois, la concurrence est même en avance. Microsoft a essayé, sans grand succès jusque-là, de transformer les smartphones sous Windows 10 en ordinateur complet. En branchant un téléphone compatible à un écran externe et un clavier et une souris via un boîtier dédié, on peut utiliser une interface proche de celle de Windows sur un ordinateur.

La réalisation souffrait de trop de défauts pour convaincre. Parmi les plus gros problèmes relevés à l’usage, il y avait l’absence de fenêtres et le fonctionnement en plein écran uniquement, peu adapté à un moniteur externe. Un comble pour l’inventeur de Windows !

Le Lumia 950 en mode Continuum. Une idée intrigante, gâchée par de mauvais choix techniques. Cliquer pour agrandir

Avec son Galaxy S8, Samsung propose à nouveau cette fonctionnalité, mais cette fois avec un smartphone Android. En utilisant le DeX, un dock qui sera vendu séparément (probablement autour de 149 €), le téléphone peut se transformer en ordinateur de bureau.

Sur le papier, ce sera une meilleure solution que celle de Microsoft, notamment parce que l’interface sera nettement plus proche de celles que l’on connaît, avec un système de fenêtres et une barre d’outils en bas. Sous le capot, cela reste Android toutefois et on ne sait pas combien d’apps pourront être utilisées dans ce mode hybride. Cette fonction vise le marché des professionnels davantage que le grand public et les contraintes sont probablement rédhibitoires pour en faire un succès au-delà de l’entreprise.

Samsung Galaxy S8 en mode ordinateur de bureau avec le DeX Cliquer pour agrandir

Même si ces tentatives ne sont pas parfaites, elles ne remettent pas en cause l’idée elle-même. Et on peut faire confiance à Apple pour trouver une solution, peut-être plus limitée, mais aussi plus ouverte au grand public. Sur le plan matériel, un dock comme le propose Samsung semble une approche raisonnable, même si le brevet évoqué plus haut est plus ambitieux.

C’est surtout sur le plan logiciel qu’Apple devra se distinguer. En la matière, les options ne manquent pas : le constructeur pourrait conserver iOS et afficher une interface plus adaptée sur l’écran. Il pourrait partir sur la base de l’iPad, soit en gardant le partage d’écran actuel, soit en ajoutant un système de fenêtres dans ce mode… Prendre en charge un curseur contrôlé par un trackpad, une souris ou tout simplement par l’écran de l’iPhone, semble un minimum.

Ce serait la solution la plus simple et la plus rapide à mettre en place. Peut-être aussi la plus décevante d’un point de vue technique. Apple pourrait faire preuve d’ambition et intégrer macOS à son iPhone. Il faudrait adapter le système aux processeurs ARM, et on sait déjà que c’est possible techniquement. iOS et macOS pourraient cohabiter et partager leurs données, même si cette idée suppose de nombreux défis à relever.

La meilleure voie serait peut-être de repartir partiellement de zéro et d’imaginer un nouveau système. "Apple OS" pourrait s’adapter à tous les écrans, de l’iPhone à un écran 27 pouces, et son fonctionnement pourrait être modifié en fonction du contexte. Ce serait un projet monstre et peut-être qu’améliorer iOS pour l’adapter à un contexte de bureau serait nettement plus simple… quoi qu’il en soit, ce ne sont pas les options qui manquent.

Cet impressionnant thème pour iPhone 4 jailbreakés ne sera pas le futur système de l’iPhone.

Est-ce qu’Apple le fera ?

Est-ce qu’Apple suivra cette voie de l’unification autour de son iPhone ? Jusque-là, le constructeur n’a jamais cherché à réduire la quantité de modèles dans sa gamme, bien au contraire. Il a toujours été très clair : l’iPhone doit faire ce qu’il fait de mieux, tout comme l’iPad et le Mac. C’est pour cette raison que ses ordinateurs portables n’ont pas d’écran tactile et que les iPad n’ont pas de fenêtres.

Cette situation actuelle n’est naturellement pas immuable, même si Phil Schiller s’est engagé sur un futur d’au moins 25 ans pour les ordinateurs portables. Apple pourrait toutefois opter pour une nouvelle stratégie. Le fera-t-elle ou pas… au fond, on n’en sait rien et on ne peut pas le savoir. Même si le constructeur ne serait certainement pas contre un iPhone encore plus puissant, encore plus essentiel et potentiellement vendu encore plus cher. Sans compter qu’il faudrait ajouter le prix du dock à la note, ce qui ne serait pas pour déplaire au constructeur…

La question plus intéressante est peut-être de savoir si l’entreprise devrait le faire. Veut-on d’un avenir où notre seul ordinateur est un iPhone ?

D’un côté, cela présente de nombreux avantages. Le smartphone devient un incontournable, quasiment tout le monde en possède un et, en général, il ne nous quitte jamais. Avoir toutes ses données dans un seul produit, sans avoir à gérer la synchronisation des fichiers, est un confort indéniable. Un iPhone a par ailleurs quelques avantages par rapport à un Mac, comme d'être sauvegardé en permanence sur les serveurs d’Apple.

En cas de perte, de casse ou de vol, il est beaucoup plus facile de retrouver toutes ses données sur un iPhone que sur un Mac. En changeant d’iPhone, tous les ans ou tous les deux ans, on pourrait bénéficier, non seulement d’un téléphone plus rapide, mais aussi d’un ordinateur plus puissant. Et là encore, la transition d’un appareil à l’autre est nettement plus simple, alors que c’est certainement un frein aux mises à jour pour les Mac.

Sans compter que l’iPhone apporte plusieurs technologies supplémentaires avec lui (quand il ne les inaugure pas le plus souvent). Touch ID ou Apple Pay sont deux excellents exemples : pour proposer ces fonctions sur des Mac, Apple a été obligée d’intégrer l’équivalent d’une Apple Watch dans ses derniers MacBook Pro, ou bien de passer par un iPhone relié en Bluetooth au Mac. Si l’iPhone devient votre ordinateur, vous aurez ces deux fonctions intégrées sans effort supplémentaire.

Apple a glissé l’équivalent d’une Apple Watch dans les MacBook Pro 2016 pour leur ajouter un capteur Touch ID.

Ça, c’est pour la vision optimiste. D’un autre côté, abandonner les ordinateurs au profit de nos téléphones uniquement n’est pas une opération anodine ou même facile à mettre en place. En optant pour un entre-deux, Apple risque de décevoir sur les deux tableaux avec un ordinateur trop limité pour convaincre les uns, et un téléphone trop complexe pour satisfaire les autres.

In fine, c’est moins un problème technique qu’une question presque philosophique. Veut-on d’un appareil unique qui répond à tous nos besoins ? Ou est-ce qu’il est préférable de parier, comme Apple le fait actuellement, sur une série d’appareils parfaitement optimisés pour une seule tâche ?


Tags
avatar YSO | 

@ reborn :
Le hub numérique était le stockage dématerialisé, pas l'interface.
Dropbox (ou autres) nous le propose.
L'iPad est excellent pour la navigation et la consultation, mais nul pour la productivité : esssie de monter un tableau Excel avec des liens et des formules à rallonge qui vont chercher des données sur un autre onglet ou pire, dur dur un autre document Excel. Puis, la mise en forme + un TCD. => un supplice chinois pour sadique en puissance.

Par contre, utiliser un iPad (Pro) avec un Mac via Duet comme second écran pour la retouche photo ou le montage (son, vidéo) est agréable.

avatar vlsf1 | 

Comme le dit la fin de l'article, c'est surtout philosophique... La technologie suivra.

Ca m'étonnerait pas qu'à terme, l'ordi ne soit plus qu'un écran et que toute la technologie soit dans le téléphone.. Ou peut-être directement sur internet. Vu qu'on va vers une dématérialisation, elle peut aussi passer par ça.

L'iPhone pourra tout faire. Le reste, gestions de fichiers, logiciels, ce sont plutôt des détails dans l'application de tout ça en fait.

Je le vois dans mon boulot. Je suis journaliste, j'ai besoin du confort d'un clavier pour la quantité de texte à taper, et l'interface que j'utilise dans mon boulot impose de faire des glissés/déposés. Tout ça est infaisable sur iOS. Mais entre l'évolution des interface, de plus en plus tournées vers le tactile, et celle du matériel, tout va converger.

avatar leolelego (non vérifié) | 

Quand on sait que iOS est basé sur Snow Léopard (ou Léopard) un dock pour passer en mode PC pourrait être imaginable.

Honnêtement, déjà un iPad pour pas mal de chose peut bien dépanner (CF l'article d'il y a quelques semaine/mois de MacG). Ce qui manquerait vraiment à l'iPad c'est la sortie video pleinement gérer, c'est à dire que si on utilise la sortie VGA/HDMI, on puisse brancher à un écran et utiliser la résolution de l'écran plutôt que le format 3/4 de l'iPad, et pareil pour un iPhone. Certaines apps le gèrent déjà avec le protocole de deuxième écran avec l'Apple TV, alors pourquoi pas utiliser ce meme protocole pour un écran externe filaire?
Que la home soit gérer que sur l'iPad, iPhone, mais que si on entre dans une app (traitement de texte, éditeur video etc), on puisse utiliser pleinement la taille de l'écran.
Il reste juste la gestion de la souris à intégré, ou que l'iDevice serve de trackpad, à voir.
Surtout quand on sait comment fonctionne les interfaces graphiques d'iOS (avec l'autolayout), il n'y a pas vraiment de problème à développer des UI pour tout type d'écran.

Bref, un iOS qui gère une sortie d'écran VGA serait vraiment facilement envisageable, il y déjà presque tout dans les framework de développement d'Apple. Et je pense que ça serait une meilleur solution qu'un mix iOS/macOS sur du long terme.

avatar Joystick | 

@leolelego

Pourquoi vouloir du VGA alors que l'USB C fait beaucoup mieux ?

avatar leolelego (non vérifié) | 

parce que l'adapteur lightning VGA existe. Après peut importe la connectivé.

avatar byte_order | 

> Veut-on d’un avenir où notre seul ordinateur est un iPhone ?

un appareil sous iOS n'est pas un ordinateur mais un terminal. L'utilisateur n'a pas le plein contrôle sur ce qu'il est possible de faire faire à ce type de terminal, à commencer par écrire lui même les séquences de traitement qu'il souhaiterait faire faire à un "ordinateur".
L'exemple de Workflow est d'ailleurs assez flagrant. Apple ne voulant pas que vous puissez trop facilement programmer des séquences d'actions s'appuyant sur des services qui échappent trop à son contrôle ou son business, hop, racheté, bridé et mis en coma.

Tant qu'il sera impossible à chacun de programmer tout type de tâche directement sous iOS, aucun appareil sous iOS ne pourra prétendre être un ordinateur.

Un terminal sous iOS est très polyvalent *mais* dépendant du bon vouloir et des services en ligne de son fabricant *même* après l'achat et donc cession de la propriété de l'appareil. Il n'est pas un ordinateur au sens totalement polyvalent en terme de tâches programmables dessus.

Maintenant, bon nombre d'usage reposent sur des tâches pré-programmés pour vous par d'autres (dont le fabricant lui même)et donc chacun peut ou pas s'en contenter.

Mais tant que l'un des usages est de pouvoir programmer soit-même ses propres tâches, alors, non, aucun appareil sous iOS ne peut prétendre à remplacer un "ordinateur".

avatar reborn | 

@byte_order

"Apple ne voulant pas que vous puissez trop facilement programmer des séquences d'actions s'appuyant sur des services qui échappent trop à son contrôle ou son business, hop, racheté, bridé et mis en coma."

Déformation de la réalité, dans ce cas pourquoi avoir embauché l'équipe derrière cette app ?

Il se passe avec workflow la même chose que lors de l'acquisition de Siri.

avatar fte | 

@reborn

Déformation de quelle réalité ? Que sais-tu de cette réalité ? Sais-tu à quoi l'équipe de Workflow travaille aujourd'hui ?

Je n'en sais rien de façon certaine.

Ce que je sais c'est que sitôt acquise, l'application a été castrée. Et qu'il n'y a aucun signe encourageant à l'heure actuelle, ce serait plutôt le contraire.

Côté Mac la tendance est plus ancienne et pas meilleure. Ce qui n'augure rien de bon ni pour macOS ni pour iOS dans un futur proche. On pourrait ajouter qu'Apple a visiblement oublié - et s'en est excusé - que des gens utilisaient et macOS et iOS pour autre chose que Safari ou iTunes.

avatar reborn | 

@fte

Siri a était acquis et castré aussi de l'accès aux service tiers. L'équipe de l'époque a intégré Apple.

avatar iAnn | 

Quand je vois que je regrette l'achat de mon 5S car je suis loin de l'utiliser dans tout son potentiel...
– à cause de la taille écran et d'iOS...

Donc cette course à la puissance n'a d'intérêt à mes yeux que si effectivement, un iPhone puisse remplacer un mac d'entrée de gamme ou plus dans le futur.

Simplifier la vie informatique, arrêter d'avoir des appareils qui fassent doublon, qui se marchent dessus...

En attendant que cela arrive, quand mon 5S rendra l'âme, je me tournerai vers un simple téléphone pour à une poignée d'euros.

avatar Manubzh | 

bref, beaucoup parlent ici de chose qui n'arriveront pas avant des décennies....
En tout cas, pour mon usage personnellement, l'iphone ne peut absolument pas répondre à mes besoin à la place d'un ordinateur.
Déja que le fait de surfer sur le web avec devient la croix et la bannière avec les pub et les redirections intempestives...

moi la news qui m'a choqué c'est que le macbook retina est moins puissant que l'iphone. Sympa pour une bécane à ce prix là.

vivement les baisse de prix (ou pas ?)

avatar alfatech | 

@Manubzh

"Déja que le fait de surfer sur le web avec devient la croix et la bannière avec les pub et les redirections intempestives..."

Tu connais pas Adblock? ça existe aussi sur iOs tu sais, le surf sur iOs est aussi facile que sur Mac ou PC…Je crois que tu es comme beaucoup ici, tu ne sais te servir de ce que tu as entre les mains, pour ça que pour toi et d'autres un iPhone /iPad ne pourra pas remplacer ton ordi.

avatar Manubzh | 

@ alfatech :
gros malin, j'ai installé des tas de trucs, rien n'y fait
changé les réglages. J'ai écumé les forum mais rien à faire.
ça sert à rien.
Ce que tu dis est entièrement faux.

Alors ce genre de remarques tu te les garde, marre d'être pris pour un con par les pseudo-intello de macg
de toute façon, je me débarrasse progressivement de ce matos de merde à prix d'or

Mais peut-être que j'ai un vrai boulot qui va au-dela d'un app de traitement de texte et de la gestion des mails et que ce que je fais au quotidien ne peut pas être fait sur autre chose qu'un ordi !
que veux-tu, tout le monde ne vit pas à domicile...

avatar Ghaleon111 | 

Je n'ai aucune pub sur safari ios avec adblock, c'était un gros problèmes avant que les extensions arrivent mais depuis aucun soucis mème sur sites qui affichent normalement pleins de pub intempestives

avatar FollowThisCar | 

Il y a aussi un autre argument à prendre en compte et qui n'est jamais mentionné : quand on a de gros doigts, écrire le moindre SMS est très désagréable sur un smartphone, quelle que soit la marque.
Et puis il y a ceux qui comme moi, sont attachés à la tradition des écrans toujours plus grands et plus confortables, qui n'aiment pas les petites surfaces.
Et enfin, pour jouer "sérieusement" ou travailler, l'ordi restera un camion certes, mais néanmoins un outil irremplaçable.

avatar N1kod | 

Next step : est ce que l apple watch peut remplacer un mac ?

avatar debione | 

Pour certains, l'iphone est déjà surdimentionné comme ordinateur...

Alors pour pouvoir utiliser un iphone de manière "pro", il faudrait déjà qu'il arrive à gérer au moins deux écrans externe en full hd, voir en 4 K... Ce que permettent la plupart des macs actuel... On fait un bench avec un iphone qui doit calculer du temps réel sur deux écrans externe? Parce que si il y a un truc que tous les "pro" de mon entourage ont, c'est bien de travailler avec deux écrans minimums.
Ensuite il faudrait que iOS soit très très largement différent, presque à l'opposé de ce qu'il est et devient... (on a besoin de pouvoir lire TOUS les formats vidéos TOUS les formats audios, ce qu'interdit non pas iOS, mais bien la politique Applestore uniquement)
Apple a tout fait pour que chaque appareil aie ses propres spécificités, avec son propre Os... De fait on a un iOS parfaitement adapté au multitouch mais complètement à la ramasse avec un système de pointeur, et l'inverse pour MacOs. Bref c'est pas nouveau qu'Apple voudrait que l'on aie un appareil pour chaque usage... Si un iphone empêche la vente d'un Macbook, c'est les actionnaires qui vont faire la gueule, Timmy qui va sauter.

Après vient un problème bien plus insurmontable, c'est la charge continue que demande de très nombreux soft... Quand je vois ce qu'un Ipad peut chauffer sur un simple jeu, j'ose pas imaginer d'encoder un film en 4k pour le passer sur son itunes, toutes personne possédant un portable ou Imac en lui demandant beaucoup de charge savent très bien de quoi je parle, même les portables souffrent comme des malades dans de simples encodage...

Bref, ce qu'à présenté Samsung est pas mal, mais ce n'est pas encore utilisable, mais surtout c'est utilisable uniquement pour de petites choses... Et c'est pas prêt de changer, tout devient de plus en plus lourd, toutes améliorations de puissance est instantanément bouffé, qui par la standardisation autour de 20M des Apn standard, dans 5-8ans on sera autour de 40M, dans le même ordre de grandeur la 4k sera standard avec de nombreux objet en 8k...

Tiens si quelqu'un est calé en graphique, je serais curieux de voir la projection X86/Arm... Parce que j'ai l'impression qu'à terme ni l'un ni l'autre ne supplantera son concurrent. La ou durant les 5 dernières années ARM a fait des progrès très significatif en terme de puissance (leurs gros point faibles) les X86 on fait des progrès très significatif en terme d'économie d'énergie... Et comme les Arm sont encore très loin d'un i7 et que celui-ci est tout autant loin mais en terme de consommation, je me dis qu'au final, on reste dans le mur... S'entend, on attend encore les fabuleux ordinateurs quantique à brin brin d'ADN qui devait, selon ce qui se disait en 2000, être très commun à l'arrivée de l'an 2020...

avatar mododoki | 

Je n'utilise mon MacBook Air que pour télécharger de gros fichier (vidéos en l'occurrence sur torrent mais chut....) tout le reste je le fais sur mon iPhone 7 Plus. L'iPhone est plus puissant que mon MacBook Air de 2010....

avatar Ron Dex | 

Ça viendra inévitablement je pense. Peut-être pas dans deux ou trois ans, mais dans cinq ou 10 ans très certainement.
Actuellement, on peut sans fil connecter un clavier et un écran à l'iPhone !

avatar Ghaleon111 | 

Impossible que l'iphone remplace un mac, c'est trop limité et bridé pour ça y compris sur la connectivité
Il faut un véritable finder complet, que les fichiers ne soit pas cloisonnées dans les apps, pouvoir télécharger sur le web comme sur un os desktop, du vrai multi fenêtre, la possibilité de lancer les vrai logiciels desktop (comme les futures tablette windows arm), compatible avec tous les types de fichiers etc... bref on peut continuer longtemps comme ça
Si un jour apple fais sa révolution, peut être mais pour l'instant, on en est a des années lumière

avatar Philbee | 

Je ne vois qu'une chose à remplacer chez Apple : Tim Cook...

Ceci étant dit, il faut que j'aille monter mes vidéos 4k sur mon magnifique iPhone 7 ! Mes collègues sur PC vont être jaloux... :-D

avatar Manubzh | 

bonjour les réglages sur un écran d'iPhone lol
nan mais franchement...

avatar powergeek | 

La transition se fera quand le smartphone aura disparu. Le propre d'une technologie efficiente est de devenir invisible pour l'utilisateur comme l'électricité, la télé, internet, le moteur d'une voiture, etc
Après avoir vu les annonces de FB hier et les propos de Tim Cook, on peut imaginer que le concept de l'ordinateur physique tel que nous le connaissons aujourd'hui va disparaitre au profit de l'AR et de la VR. Nous ne serons plus limité par la taille de l'écran, par un clavier et une souris. Dans un premier temps nous aurons une petit UC dans la poche connectée à des lunettes ou des lentilles de contact et à internet en 5G. Mais plus tard elle sera intégrée dans le décor comme les ampoules dans une maison. Il existe déjà des expériences d'affichage laser directement sur la rétine de l'utilisateur et capable de suivre son déplacement sans besoin de porter des lunettes. Et l'étape ultime sera la connexion directe du cerveau à internet comme le prédit Elon Musk et le patron de FB hier.

avatar MarcMame | 

@powergeek

J'espère que tu feras parti des premiers. J'ai hate de hacker directement ton cerveau juste pour m'amuser et me faire un peu d'argent en t'envoyant un ransomware dans les synapses.

avatar cv21 | 

Dans les faits, un smartphone est un ordinateur. Moyennant l'ajout de périphériques, l'idée qu'il puisse aussi servir d'ordinateur de bureau et pas seulement d'ordi qui tient dans la main me séduit. Pas sûr qu' iOs soit très adapté en revanche pour une logique avec "finder". Pour l'affichage sur un grand écran, je ne sais pas comment cela peut fonctionner. Après, je n'ai pas essayé par exemple avec un ipad. Pour un usage web, loisirs la puissance est dans mon cas probablement suffisante. Cela ne retire en rien l'intérêt d'un Os et d'une machine de bureau/portable classique.

avatar vince29 | 

J'aurai du déposer le brevet...
Ca me semblait tellement évident que je pensais que ce n'était pas brevetable.

avatar zacotouch | 

J'ai adopté cette possibilité depuis 1 an. Je n'ai plus d'ordinateur à la maison. Je fais tout avec mon iPhone et mon iPad. Je ne rencontre aucune difficulté. Cela suffit pour les tâches courantes (internet, mail, photos). Pour compenser l'absence de gros disque dur, j'ai pris un forfait iCloud à 2,99€ par mois et j'y stocke mes photos avec la photothèque iCloud activé. Pour les médias, je passe par les abonnements applemusic et Netflix et un Apple TV. Cela coûte 23 € par mois en abonnement donc 276€ par an. En comparaison à un mac a 1800€ minimum qu'il faut changer au jour de 5/7ans, c'est intéressant financièrement. Tout en sachant que les données sont sécurisées sur iCloud.

avatar iVador | 

Cet article est ridicule.
Faire du traitement de photos ou de vidéos c'est sur un Mac ou un PC que cela se passe, avec un vrai écran grande taille.
Regarder un film, pareil.
Faire du calcul scientifique, idem.
Faire du développement C++/Java/C# idem
Etc etc

avatar Nicolas Furno | 

@iVador

L'avez-vous lu au-delà du titre ? ?

avatar Spuolg | 

Apple s’est déjà posé la question. Pas « posée ». Ah là là, caramba, encore raté !

avatar moon21 | 

A part donner des idées debiles à Apple, ce titre n'a pas de sens
;)

avatar Pyjamane | 

"Deux fois plus rapide" ?????
Où cela se constate-t-il ?

Parce que j'ai un iPhone 6, un de mes potes a un iPhone 7, et au final, quand on s'en sert sur le canapé, il n'y a que peu de différence (voire aucune) sur ce qu'on utilise tous les jours... Et comme on ne joue pas du tout, ni l'un ni l'autre, en fait, on s'en fout un peu de cette soit disant "rapidité" qui ne se constate que peu dans la vraie vie.

avatar Manubzh | 

enfin un commentaire censé ici ...
ça fait du bien

avatar fte | 

De façon générale, une interface touch ou stylet ne peut pas remplacer une interface point&click, de la même manière que pour certains usages, aucune interface point&click n'a remplacé l'interface en ligne de commande.

On pourrait objecter que le touch est encore récent et peut évoluer. Certes, un peu. Encore que j'utilisais un assistant personnel à stylet il y a 20 ans déjà. Ce n'est pas si récent que ça, en réalité.

Le refus d'Apple de créer des hybrides et donc des interfaces hybrides, ou distinctes mais sur le même OS, condamne iOS à un rôle complémentaire, peu soutenu malgré la puissance des SOC actuels.

Ce n'est de loin pas la première fois que les positions tranchées et extrêmes d'Apple condamnent des trucs sympas aux limbes de l'oubli. Enfin, d'autres plateformes existent. Ce n'est pas si grave.

Donc. Un iPhone (/ iPad) peut-il remplacer un Mac ? Sauf cas très particulier, non, absolument pas. Sans évolution majeure d'iOS, la réponse restera négative. Un S8 peut-il remplacer un PC ? La proposition semble déjà moins ridicule et l'appareil montre un sacré potentiel. Android pourrait fort bien évoluer rapidement pour supporter ces modes ancrés et point&click de façon très convainquante. On n'y est pas encore cependant, mais j'y crois bien plus volontiers que chez Apple.

Dommage que Windows Phone ait eu le destin que l'on sait.

avatar Bigdidou | 

@fte
"De façon générale, une interface touch ou stylet ne peut pas remplacer une interface point&click,"

De façon générale, je ne vois pas pourquoi, surtout avec des inventions comme Force Touch. Pour certains usages, peut-être.
Ou alors pour des raisons ergonomiques, mais dans ce cas, la comparaison avec les lignes de commande ne me paraît pas pertinente.

Ceci étant, même avec mon usage assez basique de l'ordinateur, je vois mal comment iOS peut remplacer os x. Compléter, oui, mais remplacer...

avatar fte | 

@Bigdidou

Essaie de sélectionner cinq paragraphes (plus haut que l'écran) de texte dans Word, pour un copier coller dans je-ne-sais-quoi. Sur ordi avec la souris, sur iPhone avec le doigt.

Chronomètre l'opération.

Voilà pourquoi le touch ne peut pas remplacer le point&click.

avatar JadEstuaire | 

Malgré le manque d'applications mobiles l'hybride Surface de Microsoft est un succès, un autre hybride est en train de démarrer aux USA dans certains secteurs comme l'éducation c'est le Chromebook qui peut désormais utiliser les applications Android.
Si le succès des hybrides se confirme Apple réagira tout comme elle l'a fait pour la taille de ses iPhone ?

avatar fte | 

@JadEstuaire

A force de réagir, leurs produits ne seront plus que des copies possiblement améliorées de ceux qui sont arrivés avant.

Au lieu de réactions "wow ce device" Apple obtiendra des "ouf, enfin". C'est déjà le cas par ailleurs. Il y a eu beaucoup de "ouf enfin" à la sortie du MacBook Pro. Certes suivis d'une abondante critique saignante. Je n'imagine pas autre chose que des "ouf, enfin" lorsque (et si) les Mac mini et Pro seront mis à jour. Ou qu'enfin iOS permette de ranger les fichiers.

Tout est très "ouf enfin" chez Apple lorsqu'on y pense, en fait. Non ?

avatar armatchi | 

"L'Iphone peut il remplacer le Mac ?"
Pourquoi pas, on peut s'attendre à tout et n'importe quoi avec Cook. Ces mecs là, ils osent tout, c'est même à cela qu'on les reconnait, comme disait Michel Audiard. ?

avatar iRomu84 | 

Question complètement hors sujet, mais quelqu'un sait-il où je peux trouver la coque pour iPhone exactement comme sur la photo? Si elle existe bien entendu… Lol

Merci.

avatar Benitochoco | 

Rien que la fonction d'usage ne le permet pas, voyons un peu de bon sens. Un article marronnier ? L'iPhone peut-il remplacer mon iPad ?

avatar Jacti | 

C'est une idée stupide, du moins en ce qui me concerne car j'utilise Logic Pro X et j'ai besoin d'espace écran. Actuellement avec Logic, j'utilise 2 écrans 27". Je me vois mal utiliser un iPhone pour faire du Logic.
Dans l'article on parle de créer du multifenêtrage sous IOS donc si je comprends bien :
Mac OSX (multifenêtre) => IOS (monofenêtre) => (IOS multifenêtre)
C'est le diable qui se mord la queue !
Personnellement j'ai absolument besoin du multifenêtrage pour Logic, pour le développement sous Eclipse, pour le montage video, etc. Je ne vois pas comment toutes ces activités pourrait se faire sur un iPhone sous IOS, même avec un écran connecté.
Cette discussion est stérile et cette solution ne convient qu'à ceux qui utilisent effectivement un iPhone comme un iPhone c'est à dire : réseaux sociaux, mail, surf, lecture de vidéos, télévision, écoute de musique. Ceci est une utilisation très limitée de ce qu'on peut faire avec un VRAI ordinateur. Pour moi l'iPhone et même l'iPad (j'en ai un aussi) ont des utilisations bien différentes d'une station de travail.

avatar EstebanDraiv | 

L'iPhone ne peut bien évidemment pas remplacer un Mac. D'ailleurs absolument rien ne peux remplacer un Mac !!!!!!!
En revanche l'iPhone à remplacer mon iPad avec succès ;-))

avatar MarcMame | 

@EstebanDraiv

En revanche l'iPhone à remplacer mon iPad avec succès ;-))
-------------
Amusant. Moi c'est exactement l'inverse !

avatar fte | 

@EstebanDraiv

Mon PC a remplacé mon Mac très agréablement, à ma grande surprise.

avatar Manubzh | 

erreur

avatar bluesteeleyes | 

L'iphone peut-il remplacer le mac?
Oui, pas de souci. Je peux brancher mon appareil photo pour le décharger et faire de la retouche détaillée?
Ah, tiens, au boulot, j'ai une imprimante laser. Pas de souci, je connecte mon iphone en RJ45 , je rentre l'ID de l'imprimante et j'imprime les doigts dans le nez.
Tant qu'à faire, je reçoit un fichier zip par mail, aucun souci.
Je prends une photo avec mon iphone, je veux l'envoyer à un collègue sur son pc. Ah, ben il y a plus simple que la carte SD ou la clé USB. Faut que je l'envoie par mail, donc il me faut l'abonnement qui va bien, que j'ai du réseau, ou alors je lui dis d'installer Itunes ou un autre logiciel pénible à parapétrer puisque l'astuce "simple" décrite pour windows 7 ne marche pas.
Ah, puis ouvrir un plan architecte en DAO qui fait un format A0, génial.
Un clavier externe pour l'encombrement, puis une souris.
Ah non, pas de souris.
Pas la télécommande infra rouge pour me passer un film sur ma télé via l'Iphone ou basculer en mode musique.
Bon pour ma guitare peut être avec amplitube et mes 14 pédales à l'écran? Ou mon multipiste?

On pourrait continuer, mais la moindre idée de comparaison entre un iphone et un mac me semble dérisoire tant le fossé entre les deux est immense.

avatar bluesteeleyes | 

Pour moi, le seul appareil capable de remplacer un mac, ben c'est un mac quand on a un Iphone.
Car dans ce cas, on peut faire tout ce que peut faire un mac, mais on peut également passer / prendre un appel, des sms, avoir des notifications sans sortir l'iphone de la poche. Et si on le sort, on a le tactile et la telco en plus.
Donc, vive le mac ;)

avatar gavroche68 | 

Perso j'ai aucun problème concernant mes fichiers tout est dans dropbox pratique et accessible depuis n'importe quelles plateformes. Après les très gros fichiers sont sur disque dur externe .
Si cette solution de téléphone modulaire peut convenir à certaines personnes tant mieux mais tant que ça ne devienne pas une norme pour tout le monde. Je vois d'un mauvais œil l'iPhone et compagnie avec des applications sous contrôle.

Pages

CONNEXION UTILISATEUR