Votre MacBook est trop lent ? Arrosez-le !

Nicolas Furno |
ATTENTION : ne reproduisez surtout pas l’expérience à la maison !

Le MacBook est un ordinateur dépourvu de tout ventilateur. Son processeur est suffisamment peu puissant pour chauffer assez peu… mais il dispose surtout de fonctions pour éviter la surchauffe. Quand il est utilisé trop longtemps, trop fortement, il réduit automatiquement sa fréquence le temps de refroidir. Ce qui signifie aussi que les performances de la machine, déjà pas géniales à la base, sont réduites.

En théorie, refroidir le Mac pour éviter la surchauffe devrait empêcher le bridage du processeur. Et pour vérifier si cette théorie se concrétisait en réalité, le YouTubeur LinusTechTips a réalisé une petite expérience. Après avoir rendu un MacBook aussi étanche que possible en scellant toutes ses ouvertures (insistons sur le fait que ce n’est pas prudent du tout et qu’il ne faut pas le faire chez soi), il a posé l’ordinateur dans un bac rempli d’eau froide.

Et les résultats sont sans appel : en refroidissant le MacBook, on obtient un score deux fois meilleur avec Cinebench. Concrètement, la température de l’ordinateur monte moins haut et moins vite, et le processeur reste à son maximum de 2 GHz pendant toute la durée du bench. Sans eau, le processeur du MacBook repasse vite à sa vitesse de base, à savoir 1,1 GHz sur le modèle testé. Et à l’arrivée, les performances s’en ressentent.

Est-ce la même chose pour les iPhone 6s récemment sortis ? Linus a reproduit la même expérience (cette fois dans un sac étanche, ce qui est plus sûr, mais là encore, à éviter) et cette fois, ça ne change absolument rien. L’Apple A9 des nouveaux iPhone chauffe, mais il est conçu pour fonctionner au maximum de ses capacités et il ne baisse pas ses performances, en tout cas pas dans les tests menés par le YouTubeur.

Par curiosité, le test a été étendu à quelques smartphones Android récents. Et là, surprise : les performances sont en progrès quand les appareils sont plongés dans l’eau froide. Le processeur utilisé par ces smartphones chauffe donc plus, et il réduit plus ses performances en conséquence, là où l’iPhone 6s restait constant.

Source
merci Jules
Tags
avatar ergu | 

MacBook : l'ordinateur qui ressuscita Rika Zaraï !

avatar dumas75 | 

"MacBook : l'ordinateur qui ressuscita Rika Zaraï !"

Ha ha ha ! Trop drôle (mdr)

avatar C1rc3@0rc | 

@ ergu
Rika est toujours vivante aux dernieres nouvelles!

Mais pour le Macbook, c'est logique, les limaces, comme tous les mollusques, adorent les environnement aqueux...

Cette expérience aussi stupide que dangereuse a au moins l'avantage de démontrer que le x86 d'Intel n'a pas evolué en terme de performance énergétique: si les x86 consomment moins c'est parce qu'ils fonctionnent moins vite...
A noter que l’expérience aurait été plus intelligente en démontant le Macbook et en refroidissant le x86 avec de l'azote liquide!

Vivement les ARM pour PC.

avatar Xap | 

Nimporte quoi! 5mn au congélateur c'est beaucoup plus efficace!

avatar Ipader | 

Conclusion, vivement les MacBook ARM!

avatar bonnepoire | 

Conclusion, windows fait chauffer le Macbook.

avatar Strix | 

Donc, le lieu optimal pour bosser avec un MacBook, est une chambre froide.

J'ai bon ?

avatar C1rc3@0rc | 

«Donc, le lieu optimal pour bosser avec un MacBook, est une chambre froide.»
remplace bosser par glander et la proposition devient correcte.
Bon 1500€ pour un gadget ça fait beaucoup en periode de recession...

avatar kriI1n | 

Je le dis et me répète : ce MacBook est de la pure daube. Voilà ça c'est fait.

avatar laurent100469 | 

@kriI1n :
Ce MacBook est une pure merveille. Voilà ça c'est fait...

avatar le ratiocineur masqué | 

ouais bon d'un autre coté quand t'achètes un Macbook c'est aussi pour faire des travaux de base base base genre Facebook et email. Tu fais passer en priorité la portabilité.

avatar vrts | 

un macbook à ce prix pour faire de l'email et du facebook ? c'est une blague ? un ipad suffirait donc....

avatar laurent100469 | 

tout a fait, surtout pour produire des fichiers excel un tant soit peu compliques, organiser ses fichiers dans finder, stocker et retoucher ses photos, faire tourner une machine virtuelle windows sous virtual box.... Un iPad fait tout ca très bien...

avatar vincentbls | 

Avez-vous remarque que le MacBook tourne sous Windows ?

avatar bonnepoire | 

Pour ça qu'il plante.

avatar nicoboon | 

Arroser son MacBook pour ne pas qu'il plante, prenons en de la graine !

avatar iRobot 5S | 

@nicoboon :
Pas mal

avatar iRobot 5S | 

Mais rassurez-vous, l'hiver vient ! Il suffira de ne pas allumer le chauffage, ça fera des économies en plus.

avatar alan1bangkok | 

la bouteille d'eau Apple VSOP
le litre 43 euros....

avatar Nagarian | 

Cet été pendant la canicule je mettait des bouteilles d'eau congelée dessous mon mba (j'avais un clavier/souris/écran externe branchés dessus) ça me permettait de jouer sans trop de ralentissement! Par contre sous les bouteilles il fallait un torchon pour absorber la grande condensation autour des bouteilles ;)

avatar scanmb | 

Super pour travailler sous l'eau !

avatar scanmb | 

On en perd pas une goutte !
Et on achète en liquide ....

avatar jazz678 | 

Prochain watergate...

avatar oomu | 

c'était pire sur le premier macbook AIR

où le processeur baissait la fréquence ET coupait un des deux coeurs rapidement.

-
sur une machine restreinte (espace, autonomie, etc), on ne peut pas lui exiger des traitements longs à pleine puissance. L'important est de savoir si c'est suffisant pour modifier un document Adobe, faire la révision d'un projet, mettre à jour en ligne, lire le net et des documentations, avancer tranquillement dans The Cave.

le macbook air s'est amélioré sensiblement 2 ans plus tard, se bridant moins que la première génération.

-
rien ne dit qu'un ARM version "bureau" se comporterait sensiblement mieux que ce qu'intel arrive à faire. L'ipad pro donnera un argument de + pour comparer :)

avatar C1rc3@0rc | 

«où le processeur baissait la fréquence ET coupait un des deux coeurs rapidement.»
C'est encore plus le cas sur le Core-M, Intel ayant amelioré l'unite de gestion d'alimentation mais n'ayant pas fait progresser l'efficacite par watt!
En realite le Core-M joue beaucoup plus avec l'inertie thermique et le turbo boost pour donner une impression de vitesse, mais en fait le processeur fait moins bien que celui des premier MacBook Air.

Pages

CONNEXION UTILISATEUR