Windows : un peu trop à l’aise sur les nouveaux MacBook ?

Christophe Laporte |

Alex King possède un MacBook depuis un petit mois et est arrivé à une conclusion qui ne fera pas plaisir à Apple : sur le plan des performances, son portable fonctionne mieux sous Windows 10 que sous OS X.

Pour arriver à ce constat, il a installé une bêta de Windows 10 via Boot Camp. Pour ceux que cela intéresse, il a commencé par installer Windows 8.1, puis les pilotes fournis par Apple avant d’installer la dernière preview de Microsoft qui est disponible gratuitement au téléchargement. Il est à noter qu’Apple ne fournit pas (encore ?) de pilotes Bluetooth sur Windows pour son nouveau Mac.

Pour en revenir au vif du sujet, évacuons immédiatement la question des jeux où le phénomène n’est pas nouveau. Dans l’immense majorité des cas, un jeu tourne mieux sous Windows que sous OS X. Cela s’explique notamment par le fait que les jeux sont d’abord écrits pour Windows et qu’Apple est historiquement à la traîne concernant l’optimisation de ses pilotes graphiques.

Mais ce n’est pas forcément le fond de la pensée de cet étudiant en informatique, qui explique que tout lui semble plus réactif de manière générale. Les animations lorsque l’on convoque Mission Control, par exemple, ne sont pas toujours d’une grande fluidité sur le MacBook même lorsque l’on désactive certains effets. À l’inverse, sur Windows 10, même avec toutes les fonctionnalités activées, l’utilisateur ne constate aucun ralentissement. La plupart du temps, sous Windows, il obtient un rendu de 60 images par seconde sauf si la machine a fort à faire.

Le nouveau MacBook met le doigt sur un problème latent d’OS X : ses performances graphiques. Alors qu’Apple avait revu en profondeur les composants graphiques de son système notamment OpenGL lors de la sortie Mavericks, cela ne se ressent pas au quotidien. Au contraire, les ralentissements sont fréquents sous Yosemite, qui abuse des effets graphiques.

Ce ralentissement avec Mission Control touche quasiment toutes les machines de la gamme. Nous l’avions constaté entre autres avec le nouvel iMac Retina.

Yosemite n’a jamais brillé par ses performances et c’est sans doute avant tout sur ce point que sera jugé son successeur qui devrait être présenté le mois prochain. Il est à noter que la faute n’incombe pas forcément au Retina, qui demande plus de puissance de calcul. Ces ralentissements se produisent également lorsque l’on désactive « le mode Retina ».

Pour comprendre le fonctionnement du Retina sous OS X, nous vous invitons à lire cette page du test du premier MacBook Pro Retina.

Tout n’est pas rose pour autant du côté de Windows 10. Dans son test, Alex King note qu’un nombre non négligeable d’applications ne tirent pas parti de ce mode sous Windows. Ce qui fait que des apps s’affichent soit en tout petit soit de façon floue. On rappellera toutefois que le système d’exploitation de Microsoft est encore en bêta.

Windows 10 virtualisé sur un MacBook

Au passage, nous avons installé Windows 10 sur un MacBook à 1,1 GHz (l’entrée de gamme). Pour information, Parallels Desktop est sans doute celui qui gère le mieux pour le moment le nouveau système d’exploitation de Microsoft.

Les performances sont tout à fait correctes. Après il faut s’entendre sur ce qu’il est possible de faire. C’est clairement insuffisant pour faire tourner le dernier jeu à la mode. Mais par contre, cela suffira parfaitement pour utiliser des logiciels de productivité ou de bureautique ou encore l’app qui vous manque sur Mac et que vous utilisez depuis des années sur Windows.

avatar vspatrick | 

Quand on a le budget et le R&D d'Apple, a-t-on le droit de pas créer le meilleur os du moment ?

avatar moon21 | 

il n'ont pas le droit, mais ils l'ont manifestement pris :)

avatar lux57 | 

Quid de l'autonomie sur batterie avec Windows 10?

avatar Binette1704 | 

@lux57 :
Très bien, essaie alors de tenir 14h en lecture de film sur un MacBook Air 13", on parie ??

avatar hdub | 

Apple vit très bien grâce à l'iphone et non les mac, aussi la R&D est sans doute plus axée sur IOS qu'OSX.

avatar marenostrum | 

l'iPhone aussi c'est le design qui le fait vendre et pas la performance. donc ça change pas beaucoup. il se vend plus parce que pour les gens, un téléphone mobile est plus utile qu'un ordinateur.

avatar hdub | 

Oui, mais pas le seulement le design, c'est aussi l'ergonomie d'IOS qui fait que l'utilisation de ce smartphone est simple pour tout le monde,là je pense que la performance est secondaire. Quand à OSX, il a aussi pour lui une grande simplicité d'utilisation qui peut satisfaire tout utilisateur débutant en informatique. Il semble bien qu'aujourd'hui Apple vise largement le grand public et non plus les personnes en recherche de performance brut, d'ailleurs ils ont même arrêté de produire la gamme de serveur d'entreprise.

avatar moon21 | 

tu ne peux pas vraiment opposer un smartphone à un ordinateur portable ou de bureau. Ce sont des usages radicalement différents. le deux ont un champs d'action limité, mais les deux restent complémentaires.

avatar Fabricius | 

Je suis un bidouiller pourtant je touche peu à mon système, j'utilise beaucoup le terminal, car je sais ce que je fais dedans, même chose pour la gestion de mon système.

Oui j'ai eu quelques bugs, mais sincèrement pas plus qu'avec n'importe quelle itération d'OS X, j'aime Yosemite qui fonctionne bien, même très bien, pas de bug WiFi, ça tourne nickel, pas de problème de surchauffe, pas de plantage sans raison d'application, en même temps je fais pas n'importe quoi avec mes macs.

Windows est un excellent système, ce n'est pas pour autant que Yosemite est une bouse.

En revanche je suis d'accord sur un point, il nous manque clairement une sérieuse optimisation des pilotes graphiques, une version OpenCL à jour, bref il serait temps que ça tienne la route de ce côté !

Perso mon mac démarre hyper vite, la raison est simple, il est toujours allumé ou en veille, je ne l'éteins jamais. Et au redémarrage dans le pire des cas il démarre relativement vite également.

À savoir que beaucoup le trouve lent, car FileVault est souvent activé, forcément le démarrage est bien plus lent... alors avant de critiquer à tout bout de champ... il faut un minimum vérifier ses conditions d'utilisation, ne comparons pas l'incomparable.

avatar RoboisDesBins (non vérifié) | 

@Fabricius
Ton cas n'est pas une référence, pas plus qu'une statistique. Donc ton témoignage unique, positif ou négatif, ne vaut pas tripette pour prouver quoi que cela soit au sujet de la qualité de Yosemite.

avatar jazz678 | 

J'ai 3 Mac au boulot qui tournent sous Yosemite. Tout se passe à merveille. Trois autres a la maison. Aucun pb. Y compris sur un MacBook Pro de 2009 (avec ssd c'est vrai).
Bref comme d'habitude les mêmes râleurs qu'on retrouve sur ce forum, qui se croient représentatifs des millions d'utilisateurs pleinement satisfaits de Yosemite.

avatar RoboisDesBins (non vérifié) | 

@jazz678
Et toi tu te crois représentatif ? J'ai l'impression que oui...tssssss

avatar lmouillart | 

"Les performances sont tout à fait correctes. Après il faut s’entendre sur ce qu’il est possible de faire. C’est clairement insuffisant pour faire tourner le dernier jeu à la mode."
C'est pour cela qu'utiliser OS X comme système hôte n'est pas toujours bien pertinent.
Linux/KVM gère très bien le vga passthrough avec un peu de ram et moyennant une perte de quelques pourcents on a des performances proche du natif pour le cpu, et native pour la vidéo (pour peu que l'on ai deux cartes graphiques donc une en passthrough dédié à l’hôte invité).

avatar Gueven | 

Pour ma part, j'ai un Pc sous Windows 8.1 et un MacBookPro 15" que j'utilise pas mal avec un dock Thunderbolt.
Les deux ont des configurations similaires : Core i7 (l'un mobile, l'autre desktop), 16go de RAM, SSD 512Go (l'un en RAID stripping).

Bien que je ne les utilise pas pour le même objectif (pour les parties communes : boot, vmware (dev. Linux), surf, iTunes, mail), je ne constate pas de d'écart de performances et pourtant sur mon Mac, je n'hésite pas à avoir une masse d'applications ouvertes et gourmandes (montage vidéo, iTunes avec une grosse bibliothèque, encodage vidéo, ...).
Le seul truc qui m'ennuie c'est la roue crantée avec le Finder quand mon disque externe se réveille ... J'aimerais bien qu'un jour ils corrigent ce défaut, car c'est pénible. D'ailleurs cela ce produit quand une instance du Finder est créée par une application pour accéder à un dossier/fichier.

Bref, comme toujours chaque OS a ces avantages et inconvénients.
Attention quand même à bien prendre en compte qu'Apple préfère des animations longues, ce qui peut donner un sentiment de lenteur.

Un ami, voulait me démontrer que son smartphone sous Windows était bien plus réactif, je lui ai montré mon iPhone avec les animations écourtées et il constaté que c'était bien la durée de l'animation qui donne cette impression.

avatar geneosis | 

Pour ma part, aucun ralentissement avec un iMac 27' fin 2014 milieu de gamme (775M et fusion drive). Encore heureux.

avatar alan1bangkok | 

c'est pas Yosemite qui patine dans le semoule, mais bien OSX depuis Lion..
et plus Apple va vouloir jouer sur la compatibilité IOS/OSX plus OSX va ramer
Apple a choisi
les iBidules d'abord , le Mac après mais avec les stagiaires aux commandes

avatar patrick86 | 

"c'est pas Yosemite qui patine dans le semoule, mais bien OSX depuis Lion.."

Non. C'est OS X depuis Mac OS X Server 1.0

avatar TotOOntHeMooN | 

Le jour où Windows ne nécessitera plus d'installer un anti-virus, un anti-spyware, un anti-addware.
Le jour où Windows considérera que mon travail est prioritaire à ses taches de mises à jour.
Le jour où Windows saura afficher des apperçu de documents sans une batterie de suites Adobe.

Peut-être que je l'utiliserai à nouveau tant Snow Leopard n'est pas éternel...

avatar Ghaleon111 | 

Alors tu peux commencer à l'utiliser tout de suite

avatar CBi | 

J'ai fait la mise à jour vers Yosemite parce que c'est gratuit mais en fait quand c'était payant, je n'achetais qu'un OS sur 2. Peu de gains à chaque incrément, et toujours le risque d'une incompatibilité de soft ou de hard.

avatar Ebelh | 

Tant mieux pour ceux dont Yosemite marche parfaitement, en attendant de mon côté, MacBook Pro Retina 15 pouces à 2500 balles il y a deux ans, ralentissements sur les effets simples du système, démarrage extrêmement long (une bonne minute avant que la pomme ne s'affiche, contre quelques secondes sous Mavericks...), sans aucune app au démarrage, aucun logiciel exotique installé. Oui, Windows démarre bien plus rapidement.
Le Bluetooth avec ma Magic Mouse déconne furieusement (il faut que je dejumelle toutes les deux minutes puis relance totalement le Mac pour que ça refonctionne...), et niveau finition justement, un problème de ghosting sur un appareil a plus de 2000€ (problème dont Apple est parfaitement consciente et n'a jamais voulu changer de fournisseur ni remplacer les dalles).

Tant mieux si tout fonctionne parfaitement pour certains. Acceptez donc qu'OSX soit un veau depuis snow leopard qui était nickel, que certaines personnes rencontrent des problèmes conséquents de manière aléatoire, et qu'apple devienne plus mercantile que jamais.

Oui, "à une époque", on achetait Apple pour ne jamais être emmerdé.

avatar RoboisDesBins (non vérifié) | 

@Ebelh
+ 1000

avatar pim | 

Le jour béni est venu !!! Sérieusement ! Douze ans sur Mac, douze jours sur Windows, je suis convaincu.

avatar supermars | 

MBP HD 2,4 GHz de 2010, 4 go de RAM, ssd 512 crucial, Yosemite 10.3
Tout fonctionne à merveille, fluide et rapide (encore plus que sous Mavericks), démarre en un vingtaine de secondes, bref tout va bien.
Unique problème: crash et redémarrage quand j'utilise excell (de temps en temps). Ah oui, parfois quand je sélectionne une appli dans le doc, le doc correspondant ne se met pas en visualisant (en première surcouche).
Yosemite: je le trouve beau et fonctionnel. Un défaut: dans Le nouveau Spotlight, on lit moins d'infos fichier que dans celui de Mavericks.
Globalement je suis TRÈS satisfait.

avatar Philactere | 

@marenostrum :
"tu te trompes, les graphistes, architectes, artistes ou autres (les meilleurs, ceux qui se respectent) ont besoin des appareils élégants qui vont avec leur milieu élégant. c'est un tout."

Je collabore actuellement avec une des grandes agences d'architecture mondiale (réputation et références mondiale), il y a des iMac à la réception, super clean et élégants. Derrière, pour l'archi, c'est que des PC avec Windows. Le beau c'est là où les clients arrivent. Pour produire c'est plus pragmatique (Rhino, AutoCAD, Revit, Adobe sur Windows), pas de religion, faut que ça tourne. L

Pages

CONNEXION UTILISATEUR