iMac Retina : la carte graphique de base ne suffit toujours pas

Nicolas Furno |

L’iMac Retina 5K est une machine superbe, mais qui souffrait à sa sortie d’une carte graphique largement insuffisante par défaut. Sans même parler de jeux ou de logiciels 3D, il suffisait d’utiliser OS X pour apercevoir rapidement des ralentissements très nets de l’interface, notamment en utilisant Mission Control. Notre bilan à l’époque était très clair : pour profiter vraiment de l’ordinateur, il fallait augmenter son budget et opter pour la carte graphique en option, la seule capable de gérer en toute fluidité OS X.

On espérait alors qu’il ne s’agissait que d’un problème côté logiciel et que la carte graphique utilisée, avec ses 2 Go de mémoire dédiée, suffisait largement à contrôler un écran Retina 5K. On en avait eu une sorte de preuve en testant le même ordinateur avec deux écrans externes (des 27 pouces avec des définitions standards). Dans cette configuration un petit peu extravagante, l’iMac Retina de base s’en sortait tout aussi bien que sans écran externe. Ce qui tendait à montrer que le problème venait de la gestion de l’écran Retina, plutôt que d’une carte trop faible.

Les mois ont passé et Apple a publié plusieurs versions d’OS X Yosemite. Nous n’avions jamais eu l’occasion de tester l’iMac Retina depuis, mais la sortie d’un « nouveau » modèle, moins cher, nous permet justement de faire le point. Plus de six mois après la sortie de ce tout-en-un, le constructeur a-t-il conçu de meilleurs pilotes ? Le modèle vendu 2230 € est-il une bonne affaire ?

Rappelons avant toute chose que la carte graphique de cette « nouvelle » version est moins puissante que celle qui équipait les iMac Retina à l’automne dernier. Certes, il n’y a que 50 MHZ de différence entre les deux machines, mais on peut se dire qu’Apple avait confiance en cette Radeon M290 d’AMD. Suffisamment en tout cas pour l’imposer dans ce premier iMac Retina, sans proposer en même temps à ses clients une option pour obtenir mieux.

Notre test de ce Mac répondra plus longuement à toutes ces questions, mais en attendant, un élément de réponse en vidéo :

On peut aisément le constater, l’iMac Retina n’a pas progressé autant qu’on l’espérait en quelques mois. Les lenteurs d’interface sont toujours là, que l’on utilise l’ordinateur dans sa configuration par défaut (2560 x 1440 px, soit la définition logique identique à un iMac 27 pouces standard) ou avec une définition supérieure (3200 x 1800 pixels, le mode « Plus d’espace » proposé par OS X). Si vous vous sentez perdu, nous avions longuement évoqué les différents modes d’affichage proposés par OS X sur cette page de notre test.

Même si c’est moins marqué lorsqu'on en reste au réglage par défaut, l’iMac Retina n’est toujours pas fluide avec Mission Control. Ce n’est pas le seul cas où la carte graphique pose problème, mais c’est le plus visible, en tout cas le plus facile à voir. Comme à l’automne, la fonction Coup d’œil pose, elle aussi, problème, mais également d’autres animations du Finder, ou du système. Et ne parlons pas des logiciels plus gourmands : Photos est à la traîne, et Final Cut Pro est à peine exploitable même pour des vidéos aussi simples que celle que l’on a publiée avec cet article.

On peut toujours obtenir un rendu plus fluide, à condition de rester à la définition par défaut et de sacrifier la transparence d’OS X. Mais on ne devrait pas avoir à le faire : à 2 300 € minimum, un Mac devrait être parfaitement fluide pour des tâches aussi basiques que d’afficher Mission Control. Apple n’a manifestement pas amélioré ce point ces derniers mois et le constructeur se permet de brider encore la carte graphique. L’option sur le haut-de-gamme — qui porte le prix de l’ordinateur à près de 3 000 €, tout de même — devrait être la carte graphique proposée par défaut et elle reste l’option indispensable pour tous ceux qui veulent profiter pleinement de l’écran Retina 5k du tout-en-un.

Bien sûr, ce problème d’affichage n’est pas nécessairement le plus gênant à l’usage sur le « nouvel » iMac Retina. Doté d’un disque dur à plateaux par défaut, ce Mac est en effet d’abord handicapé par ce goulot d’étranglement qui ralentit toutes les opérations. Mais on y reviendra plus longuement dans un autre article…

avatar NikonosV | 

sous maverick, c'est pareil ou aucun imac 5k tourne sous maverick ?

avatar frankm | 

aucun

avatar crazy_c0vv | 

Quand on pense qu'à l'époque de Steve, un produit ne sortait que s'il était parfait. Exemple avec l'iPod plongé dans un aquarium : comme des bulles d'air en ressortait, il a dit à ses ingénieurs qu'il restait encore de la place à gagner.
Je pense que si Steve avait essayé cet iMac Retina, les ingénieurs se seraient fait dire de retourner bosser pour que ce soit fluide.

avatar Rez2a | 

@crazy_c0vv :
Bien sûr, c'est pour ça qu'il est connu qu'il ne faut jamais acheter de rev A d'un produit Apple. Ce n'est le cas que depuis l'époque de Tim Cook, du temps de Jobs ça n'avait pas de sens de dire un truc pareil tant les produits étaient parfaits.

avatar Harp | 

@Rez2a :
Tim Cook il sait qu'approuver des gammes dorées. Apple sans Jobs, c'est pire que Dell. Dégoûter.

avatar EBLIS | 

Tu connais très mal Dell je pense. C'est la meilleure boite avzc laquelle j'ai bossé niveau qualité et surtout SAV. Et là je te parle pas que du grand public mais aussi de grands comptes. Pendant 5 ans j'ai travaillé pour un grand compte et j'ai toujours été sidéré par la hrande qualité du matis en général mais encore plus du SAV qui met le client au centre des intérêts.

avatar Harp | 

Apple, c'est vraiment la fin des ordis ? Même les sites pro Apple cassent dur.

J'en m'en retourne sur Windows.

avatar Bibuu_ | 

A ce prix là c'est vraiment une honte !

avatar Gepat | 

A ce prix là, moi je remballerais la machine. C'est consternant de vendre un produit manifestement problématique à un prix stratosphérique.

avatar Ducletho | 

Peut être qu'il faut attendre la version optimisée de cet iMac ? C'est à dire la version Or ou gris sidéral non ?

Oui et re oui, c'est un souci logiciel. Os x n'est pas taillé pour gérer un affichage exigeant et le retina est la limite qui dévoile le souci. Si c'était seulement un problème de driver ....mais ce n'est pas la seule raison...Pour booster un peu, il faut désactiver la mémoire compressée si on a au moins 8Go de Ram (de laisser le swapp), désactiver handoff/spotlight time machine. Et pour les logiciels désactiver nap app...Enfin bref un travail de refonte prend bien plus qu'un an...

avatar Yuku | 

@Ducletho :
Tu crois vraiment a ce que tu écris, ou c'est pour rire ?

avatar Ducletho | 

pour rire.

avatar Stanley Lubrik | 

Et notre nouvel iMac Retina, avec toute celle belle définition, comment elle le traite le H.265 4K ???

Parce que - aujourd'hui - tout investissement dans de coûteux ordinateur suppose de savoir déchiffrer ces images sans trébucher sur la totalité d'un long métrage.

Alors ???

avatar Ducletho | 

@Stanley Lubrik

"Et notre nouvel iMac Retina, avec toute celle belle définition, comment elle le traite le H.265 4K ???"

Bien, elle arrive à lire des video 4K you tube.
Donc tout va bien.

avatar hdub | 

Question : Est-ce que nos amis de l'autre côté de l'atlantique ont décelé les mêmes problèmes de lenteur avec cet imac ? En gros y aurait-il une différence entre les versions US et FR du fonctionnement de mac os ?

avatar Harp | 

@hdub :
Ça doit être pire. Parce qu'il y a qu'un seul français mais plusieurs anglais (en Angleterre, en Australie , c'est pas le même anglais) alors le système en anglais il prend plus de place et est plus lent je pense.

avatar hdub | 

Je me demande quand même, ça me paraît impossible qu'ils aient pu laissés passer un truc pareil là-bas après une batterie de tests, où alors les tests ont été incomplets et j'ai du mal à le croire.

avatar Yuku | 

@Harp :
N'importe quoi...

avatar Harp | 

@Yuku :
Si c'est vrai ou alors tu connais pas l'informatique. Comme il y a plusieurs anglais, les lettres prennent plus de place dans le système quand français alors le système il est plus lent parce qu'il a plus de donnée à trier

avatar Yohmi | 

@Yuku :
Depuis que j'ai fait passer OS X en indonésien, il est beaucoup plus fluide. Ce sont les bienfaits d'une grammaire simplifiée au service de l'informatique.
De plus, en désactivant le rétroéclairage du clavier, on gagne pas mal de mémoire vidéo, car il y a quand même plus de 70 touches différentes à gérer ! Par contre l'astuce ne fonctionne pas sur l'iMac :( si seulement on pouvait avoir un affichage console par défaut et un clavier télégraphique…

avatar Harp | 

@Yohmi :
Toi non plus tu connais rien. C'est pas la carte graphique qui fait allumer les touches mais c'est le processeur qui doit dire a combien de puissance d'éclairage les touches elles doivent être. C'est pas beaucoup de calcul à faire mais je suis sur que si le clavier est tout éteint les performances sont meilleures. Pour des geek vous connaissez pas grand chose au ordinateur !!!!!

avatar Yohmi | 

@Harp :
C'est bien pour ça que je n'utilise jamais la touche de verrouillage majuscule, car l'impact sur les performances lié à l'allumage du témoin d'activité sur le clavier n'est vraiment pas négligeable. Une fois, je l'ai fait alors que je rédigeais un texte sur TextEdit sur un MacPro, les ventilateurs sont montés en puissance. Heureusement, il paraît que les prochains processeurs d'Intel arriveront à mieux gérer ça.

avatar Harp | 

@Yohmi :
Toi fais pas le grand d'accord ? C'est pas parce que tu y connais moins en informatique que tu dois te foutre de moi. Tu crois même que c'est la carte graphique qui pilote la lumière du clavier alors tu arrêtes d'accord ????

avatar Yohmi | 

@Harp :
Tu n'es vraiment pas très sympa. Mais le train de tes injures roule sur les rails de mon indifférence. Je préfère partir plutôt que d'entendre ça plutôt que d'être sourd.

avatar iGeek07 | 

C'est quand même mieux avec le lien : http://ouich.es/#injures :)
Comme ça il pourra se faire un peu de culture.
En tous cas je me suis bien marré, merci :)

Et au passage, il y a le français Canadien et Suisse… je crois qu'on tient vraiment une piste quand au lag de mission control qui est TRÈS lié à la localisation du système.

Pages

CONNEXION UTILISATEUR