Apple : un problème très haut de gamme

Christophe Laporte |

La mise à jour de la gamme Mac cette semaine a fait couler beaucoup d’encre. Et pour cause, plusieurs ordinateurs ont vu leur prix augmenter de 100 € jusqu’à parfois même 600 €.

Même si Apple ne s’est pas expliquée sur le sujet, ces changements tarifaires sont la conséquence directe de l’affaiblissement de l’euro ces derniers mois. Si pour le consommateur la pilule est difficile à avaler, on peut « comprendre » le raisonnement d’Apple qui tient à préserver ses marges (lire : Apple Store : flambée des prix et de nouveaux iMac / MacBook Pro).

Toutefois, certaines hausses de prix passent mieux que d’autres. Celles concernant le Mac Pro ainsi que dans une moindre mesure celles du SuperDrive (+ 10 €) et de la Magic Mouse frisent le ridicule.

Sur la station professionnelle d’Apple, l’entrée de gamme a pris 400 € ! Les utilisateurs auraient sans doute préféré une évolution des caractéristiques de cet ordinateur qui n’a pas bougé depuis sa commercialisation en décembre 2013 !

En l’espace de quasiment deux ans, il est difficile de ne pas penser que le coût de certains composants de cette machine — processeur, mémoire flash ou encore les cartes graphiques — n’aient pas baissé de manière importante.

Si l’on met de côté les fluctuations monétaires, il y a deux choses qui sont de plus en plus récurrentes chez Apple. Les mises à jour d’ordinateurs sont toujours plus espacées : un an pour les modèles qui se vendent (MacBook Air, MacBook Pro…) et un délai plus long encore pour ceux qui jouent un rôle mineur (Mac Pro, Mac mini…). Apple a été précurseur dans ce domaine. On peut critiquer cette position, mais on peut la comprendre également. L’arrivée d’un nouveau Mac ne crée plus le même engouement qu’avant et le progrès technologique a tendance à se tasser, notamment en ce qui concerne les processeurs. Des processeurs tiers sur lesquels Apple a moins de prise que sur ceux qu’elle conçoit pour ses iPhone/iPad.

L’autre point, c’est qu’Apple fait toujours payer aussi chèrement ses nouveautés. Le passage au Retina a été l’occasion d’augmenter les prix de plusieurs centaines de dollars.

On l’a vu lorsque les MacBook Pro et les iMac sont passés au Retina. C’est d’ailleurs parfaitement compréhensible. Lorsqu’Apple revoit une machine de fond en comble, il y a souvent des composants plus chers, de nouvelles techniques de fabrication à prendre en compte et tout le travail de recherche et développement.

Cela peut s’expliquer mais, en même temps, Apple sait aussi procéder différemment à certaines occasions. Par exemple, le prix de l’iPad 9,7” n’a pas varié d’un iota aux États-Unis depuis la commercialisation du premier modèle en 2010 : 499 $. Cela ne l’a pas empêché de connaitre chaque année des évolutions importantes à tous les niveaux.

L'iPad a fait des pas de géant en cinq ans, mais son prix n'a jamais été revu à la hausse
L'iPad a fait des pas de géant en cinq ans, mais son prix n'a jamais été revu à la hausse

D’autre part, si pour les Mac, Apple a tendance à rapidement augmenter les prix lorsqu’il y a des nouveautés substantielles, elle est beaucoup plus lente à les « démocratiser » ensuite. Que les ordinateurs d’Apple soient chers, c’est une chose, ce qui est plus gênant, c’est lorsqu’il y a beaucoup à redire sur les configurations qu’elles proposent.

L’entrée de gamme chez Apple a souvent fait l’objet de critiques (lire : Apple et l'éternel problème de l'entrée de gamme), mais les incompréhensions sont de plus en plus nombreuses également sur le matériel haut de gamme.

Un disque dur, est-ce vraiment performant en 2015 ?
Un disque dur, est-ce vraiment performant en 2015 ?

Premier exemple : l’iMac Retina. D’après nos informations, cette machine est loin d’être un best-seller. Apple a cherché à rectifier le tir en proposant une configuration légèrement moins chère. Mais comment peut-on proposer en 2015 un ordinateur à 2 299 € sans Fusion Drive ? Résultat, ce qui devrait être une bête de course (vu son prix) met presque deux minutes à démarrer et ponctue son utilisation de lenteurs qu’un MacBook n’a pas.

Même constat pour le MacBook Pro 15” Retina entrée de gamme. Cet ordinateur est vendu 2 249 € et ne dispose pas d’une carte graphique dédiée. Ceux qui ont des besoins de puissance n’ont pas d’autres choix que de considérer le modèle haut de gamme.

Bref, ces deux configurations donnent davantage l’impression d’être là pour proposer un prix d’appel et rien d’autre.

Il y a sans doute de quoi fustiger Apple et cela se traduit probablement par un ressenti assez négatif chez les utilisateurs de longue date. Ce qui est paradoxal dans la situation actuelle, c’est que le Mac ne s’est jamais aussi bien porté.

Sur les trois premiers mois de l’année, Apple a écoulé 4,6 millions d’ordinateurs, soit une augmentation de 10 % en un an. Mieux encore, le chiffre d’affaires des ventes d’ordinateurs est repassé devant l’iPad. Personne n’aurait parié dessus il y a deux ans.

Alors, certes la façon de procéder d’Apple appelle la critique, mais les chiffres lui donnent raison, au moins pour l’instant…

avatar hdub | 

On a plus l'impression de se faire avoir en achetant Apple maintenant. Le matériel n'est plus évolutif et pourtant avant c'était un argument de vente pour les fabriquants de matériel informatique. Les config de bases sont limites mais au moins avant on pouvait soi même upgrader la RAM et le disque à faible coût quand on en avait besoin. Du coup comme je n'aurai pas les moyens de payer très très cher la config qui me convient je devrais aller voir la concurrence pour acheter mon nouveau matériel quand il le faudra. Mais pourtant ils continuent de vendre et même de plus en plus ?

avatar jeanraphpou | 

@feefee
C'est inévitable pour pouvoir synchroniser avec itunes au bout d'un moment ça prend la dernière mise a jour et pour l'app store aussi qui supporte de moins en moins les vieilles versions d'ios, bref si c'est pas de l'obsolescence c'est le marketing d'apple qui pousse l'utilisateur a renouveler toujours plus souvent son matériel, un matériel qui commence a couter cher ici au Québec...

avatar feefee | 

@jeanraphpou :

"bref si c'est pas de l'obsolescence c'est le marketing d'apple qui pousse l'utilisateur a renouveler toujours plus souvent son matériel, "

Tu vois tu commences a être plus mesuré...
Bon après tu restes le principal responsable de tes actes et de tes achats

avatar madeinphoto | 

@feefee :
Je te passe un iPad 2 en iOS 5 et je te demande de faire tourner les applications qui
fonctionnaient très bien au lancement de cet iPad... Et tu verras que c'est impossible...
Plus rien ne marche, bizarrement pas de problème avec l'iPad 1 car apple l'a bloqué pour
les autres iOS et du coup, ce qui existe dessus fonctionne toujours très bien dessus...
C'est encore plus rageant car ça prouve qu'Apple a la solution pour nous permettre de garder
nos appareils toujours aussi fonctionnels...

avatar pat3 | 

Un contre exemple: chez moi, un imac 2006 tourne toujours, sous SnowLeo. Courriel, surf, dessins animés, dropbox… de quelle obsolescence parle-t-on?

avatar madeinphoto | 

La véritable hausse de prix est du au changement de calcul pour la T.V.A. qui a fait grincer les dents d'Apple et d'Amazon...

avatar madeinphoto | 

Maintenant la TVA est facturée au lieu de résidence de l'acheteur et non de la société émettrice... Et les accessoires tiers ne concernaient pas apple, car sa commission elle n'est pas impactée

avatar Archange229 | 

Par exemple le nouveau MacBook correspond à quel marché ?, pour moi c est un modèle déluxe pour personne fortunée qui veut simplement voir la météo sur son ordi en or et le faire voir. 1 seul port , pas de possibilité d évolution , des perfs que l on cherche encore. C est un portable juste pour faire de l argent mais sans aucune envie d apporter une réponse technique nouvelle dans l informatique. Apple devient de plus en plus bobo ( Apple watch ....) des objets déluxe qui répondent à un marché de "m as tu vu".

avatar hdub | 

Le macbook or ira très bien avec les gens qui se sont fait monter des dents en or !!
Et l'Apple Watch, combien d'entres elles finiront au fond d'un tiroir dans quelque mois quand l'effet nouveau ibidule sera dégonflé. Et le mac pro en forme de poubelle de bureau ! Impressionnant Apple ces derniers temps!

avatar madeinphoto | 

Mais rien n'est fait en ce sens...

avatar myzt | 

Pour Apple, l'Europe, c'est la cinquième roue de carrosse, ni les Mac, ni les iPhone/iPad nous sont destinés, il faut bien comprendre que les Mac sont orientés pour un public américains, comme le nouveau Macbook Retina à plus de 1200$, une paille pour des étudiants ricains qui vont en université avec de solides bourses
L'iPhone 6/6+ répond aux besoins du marché asiatique et chinois
La couleur or leur est d'ailleurs destinés, tout comme le marché d'AW
Le positionnement haut de gamme avec les prix qui ne font que d'augmenter en est d'ailleurs la conséquence
Je crois qu'Apple va complètement rayer les technophiles/pros qui cherchent un outil de travail pour répondre vers son nouvel eldorado, le grand public et les riches asiatiques qui iront mettre plusieurs milliers de dollars pour un simple Macbook ou une AW
Apple s'en branle complet des européens et grossièrement ce ne sont pas les seuls
Je crois qu'on a pas encore fini de déguster avec un euro faible, avec le marché asiatique qui prend véritablement une place majeure pour toutes les entreprises internationales

Sinon pour répondre à l'article, chez Apple, la configuration de base est terriblement limitant et la configuration haut de gamme, un attrape pigeon, la vérité est comme partout ailleurs, il faut prendre la config la plus équilibrée, l'intermédiaire
Un iPhone 6+, 128 go?
Prenez un 64
Un Macbook 512 go de SSD, 16 go de ram, i7 cadencé à xxx ghz
Prenez un 256 go avec un cpu moins véloce

avatar JoTaPé | 

Conclusion: Apple a raison et ceux qui râlent sont des vieux c...
J'en fais partie !

avatar levincefr | 

Apple va devoir sa politique quand on aura les chiffres du trimestre en cours.

avatar levincefr | 

@levincefr :
Devoir revoir

avatar pat3 | 

Là je suis d'accord, la gamme actuelle est un peu une impasse; je ne suis pas pressé pour changer mon macbook, et s'il le faut je prendrais la gamme précédente sur le refurb, si dans la gamme au moment de mon rachat je ne trouve pas ce qui me plait. J'ai vraiment peu apprécié les composants soudés, moi qui ai ouvert un nombre incalculable de fois mon macbook.

avatar hbpatrick81 | 

Personnellement je devais changer de Mac cette année. Mais depuis l'arrivé du Retina, on ne peut plus faire évoluer les machines après l'achat, il faut donc payer au prix fort des options pour envisager de le garder plusieurs années. Je trouve les nouveaux tarifs injustifiés. J'appréciais vraiment Mac OS pour sa stabilité mais cette année Yossemite n'était pas à la hauteur, trop de bugs à goût. Après une longue réflexion je vais faire une bonne économie et de repasser sur Pc après plus de 8 ans sur Mac.

avatar alan1bangkok | 

Seule ,la vente des bidules ( en Chine maintenant ) intéresse la pomme
normal
Apple n'est pas un organisateur de galas de bienfaisance..
Apple fait du fric en profitant de la crédulité ( le mot est faible ) de ses adorateurs ( le mot est faible aussi )
i THunes..

avatar phantoom | 

Pendant ce temps chez Dell :

Dell XPS 15:

- i7-4712HQ de 4e génération (6 Mo de mémoire cache, jusqu‘à 3,3 GHz)
- Ecran 15.6 pouces 4K Ultra HD (3840 x 2160) touch display
- 16 Go de mémoire bicanale DDR3L à 1 600 MHz (2 x 8 Go)
- Disque dur SSD de 512 Go
- Carte graphique 2 Go NVIDIA GeForce GT 750M
- Wifi 802.11ac + Bluetooth 4.0, Dual Band 2.4&5 GHz, 2x2
- 1 an de service à domicile le jour suivant avec support téléphonique Premium
- Windows 8.1 (64 bits) - sans crapwares
- 12 mois à McAfee Live Safe pour XPS
- 3 ports USB 3.0 avec technologie PowerShare, 1 port USB 2.0 avec technologie PowerShare, 1 mini DisplayPort, 1 port HDMI, lecteur de carte mémoire 3 en 1
- Hauteur : 0,3 po à 0,7 po (8 à 18 mm) / Largeur : 14,6 po (372 mm) / Profondeur : 10 po (254 mm)
-Poids de départ : 4,44 livres (2,01 kg)
- Aluminium usiné
- Base composite en fibre de carbone
- Écran intégral Corning® Gorilla® Glass NBT™
- Repose-poignets en silicone
- Clavier à touches caoutchoutées, rétroéclairé, de taille standard
- Pavé tactile en verre avec boutons intégrés

1949€...

avatar Ghaleon111 | 

C'est clair que quant on vois ça, ça fait cher osx

avatar feefee | 

@phantoom :

Superbe machine .....

Mais dommage que ça tourne sous W8.1 ça perd immédiatement tout son intérêt .

Ça me fait penser aux petits jeunes qui achètent des pseudos motos avec calandre et tout le toutim mais avec un moteur de scooter :-)

avatar Archange229 | 

Attention ... Maintenant Steve jobs ne sera plus là pour remettre sur les rails ....

avatar FollowThisCar | 

@Archange229

C'est vrai que la direction actuelle a d'autres préoccupations que celles de feu Steve.

Tim Cook se perçoit comme cool parce qu'il a fait son coming out.

Phil Schiller fanfaronne parce qu'il a sorti un Mac Pro hors de prix, mais cylindrique, donc innovant.

Jony Ive plane comme un gourou en lévitation qui ne sera satisfait que quand les Macs seront épais comme des feuilles de papier, même si au passage ils n'auront plus de fonctions internes et qu'il faudra 100 câbles et hubs extérieurs pour les faire marcher.

Ca vend, çà fait des profits monstres, çà nage dans l'opulence, tout semble parfait dans la bulle de Cupertino. Parfait pour eux, oui.

avatar pat3 | 

@FollowThisCar
1) Tim Cook n'a pas fait son coming out. On sait qu'il est gay depuis qu'on s'intéresse à lui (en gros, depuis qu'il a rejoint Apple), c'est pas un mystère; faire son coming out, c'est s'assumer gay, Cook ne l'a pas découvert et décidé de l'assumer quand il y a défendu la communauté gay dans un communiqué de presse; c'est juste la presse qui s'est empressé de faire du clic et du tirage avec un titre à la con.
2) Steve Jobs était aussi dithyrambique en présentant ses produits que ne le sont Schiller et les autres. Bon, il est vrai que Ive a l'air quand même de planer à trois mille.
3) Râler contre Apple sur un petit forum français ne sert à rien, même pas à calmer ta grogne.

Oui, les machines non extensibles m'emmerdent; mais je l'ai dit à leur sortie, je vais pas revenir le dire 87 fois dans les commentaires. Les prix actuels sont dingues, mais en gros si tu n'as pas prévu d'acheter un mac dans l'année, tu t'en fous un peu. Bref. Si on pouvait juste un peu réduire le bruit, ce serait pas mal, là, à la longue, c'est un peu fatigant.

avatar FollowThisCar | 

@pat3

1) Je me fiche de connaître l'orientation sexuelle de quiconque. Je voulais souligner la différence avec Steve, qui était préoccupé par des questions éthiques sur l'utilisation de la technologie. Et il aimait la musique, vraiment, suffit de se rappeler son attitude lors des prestations de Sarah McLachlan et John Mayer : il ne trichait pas. Tim et Phil ne donnent pas du tout l'impression qu'ils se soucient du bien-être des clients, et leurs décisions tarifaires parlent pour eux.

2) Steve savait quand il avait dans la manche un produit excitant question ratio performance/prix, et on le savait aussi. Désolé mais depuis son départ, les produits "valables" (par rapport à ce fameux ratio) se font de plus en plus rares.

3) Râler ne sert effectivement à rien. Encore moins de commenter ou juger les avis des autres.

Mes Macs roulent de Snow Leopard à Mavericks et peuvent encore attendre avant un rafraichissement, mais franchement, je suis inquiet pour le prochain portable ou le prochain stationnaire. C'est mon droit et de toutes façons, who cares ? ... I do.

Pages

CONNEXION UTILISATEUR