Ouvrir le menu principal

MacGeneration

Recherche

Les antivirus de Kaspersky, une société russe, interdits aux États-Unis

Pierre Dandumont

Friday 21 June 2024 à 11:30 • 70

Logiciels

Dans le monde des antivirus, ceux de la société russe Kaspersky sont généralement réputés et existent même pour macOS, même si l'intérêt reste assez faible en pratique. Mais aux États-Unis, c'est visiblement terminé : le gouvernement du pays vient d'annoncer que la vente des antivirus allait être interdite pour des raisons de sécurité, selon Reuters.

Un programme Kasperksy pour Mac.

Gina Raimondo, secrétaire au Commerce, explique à nos confrères que comme l'antivirus a un accès privilégié au système, il est capable d'accéder à des données sensibles. Les Américains craignent en effet que le gouvernement russe profite des outils de Karspersky pour les atteindre, même si la société nie depuis de longues années toute proximité avec le pouvoir. En plus de la vente, les mises à jour des logiciels déjà installés vont être bloquées, avec une petite période de grâce pour le moment : l'interdiction ne sera effective que le 29 septembre pour laisser le temps aux utilisateurs de trouver une solution de repli.

Les craintes sur la société ne sont pas neuves : les outils de Kaspersky sont interdits dans les agences fédérales américaines depuis 2017 et sont sur la liste des équipements et services de communication qui constituent une menace pour la sécurité intérieure depuis 2022. De même, le Canada interdit les logiciels depuis quelques mois sur les smartphones des fonctionnaires et divers pays européens ont recommandé de se passer de ceux-ci suite à l'invasion de l'Ukraine.

Eugene Kaspersky (Kaspersky Lab , CC BY 2.0)

L'entreprise fondée par Eugene Kaspersky a évidemment réagi, avec un message sur X. Il explique que les différents logiciels ont été audités par des enquêtes indépendantes sans jamais trouver de problème et que les outils servent justement à protéger les ordinateurs des utilisateurs. Pour les clients européens, Kasperksy annonce notamment stocker les données en Suisse, pour éviter les accusations d'ingérence russe.

Rejoignez le Club iGen

Soutenez le travail d'une rédaction indépendante.

Rejoignez la plus grande communauté Apple francophone !

S'abonner

Rivian ne veut toujours pas faire grimper CarPlay dans ses voitures

22/07/2024 à 21:30

• 13


Test du M.2 HAT+, un SSD NVMe dans votre Raspberry Pi 5

22/07/2024 à 20:30

• 5


Les emails de Free en carafe chez certains clients depuis vendredi, le problème en cours de résolution

22/07/2024 à 17:30

• 16


Des applications qui intègrent Python rejetées sur l'App Store à cause d'une vérification trop stricte et trop opaque

22/07/2024 à 16:45

• 5


TV : Apple ne veut plus payer… la “taxe Apple”

22/07/2024 à 15:14


L'iBook, le premier ordinateur sans fil d'Apple, a 25 ans

22/07/2024 à 14:00

• 21


ChatGPT s’améliore pour tout le monde en passant à GPT-4o mini

22/07/2024 à 12:30

• 32


Dernières heures pour les Soldes & Bonnes Affaires High-Tech et univers Apple

Partenaire


Promo : un luxuriant dock Thunderbolt 4 de 13 ports à 279 €, son prix le plus bas

22/07/2024 à 11:42

• 6


CrowdStrike donne des détails sur sa mise à jour qui a causé une panne informatique mondiale

22/07/2024 à 10:52

• 39


Apple souligne déjà la compatibilité de certains de ses produits avec Apple Intelligence

22/07/2024 à 08:57

• 11


macOS Sequoia, iOS 18 : faut-il installer les bêtas publiques cette année ?

21/07/2024 à 09:30

• 37


UPDF : le meilleur éditeur de PDF du marché fait le plein de nouveautés pour iOS 18 et macOS 15 📍

20/07/2024 à 19:35

• 0


Fred Potter ne travaille plus pour Apple

20/07/2024 à 11:00

• 44


L'application Apple TV d'Orange est disponible 🆕

19/07/2024 à 20:04


Les SSD compacts M.2 2230 débarquent chez Crucial avec le P310 : parfait pour le Steam Deck

19/07/2024 à 17:30

• 4