Une nouvelle option de protection contre le suivi dans Microsoft Edge

Mathieu Fouquet |

Pendant qu’Apple travaille sur un « mode Isolement » dans iOS 16 qui permet entre autres de désactiver certaines technologies web (comme la compilation JavaScript à la volée), Microsoft cherche aussi à offrir plus d’options à ses utilisateurs pour se protéger des sites malveillants ou indiscrets. La dernière version stable de son navigateur, Microsoft Edge 104, contient en effet une nouvelle option « basique » de protection contre le suivi.

La nouvelle option « basique » de protection contre le suivi dans Edge.

Si la protection contre le suivi existe depuis la version 98 de Edge, les utilisateurs n’avaient jusqu’ici le choix qu’entre deux modes de fonctionnement : « normal » (activé par défaut) et « strict ». En mode normal, Edge bloque notamment les dispositifs de suivi des sites que l’utilisateur n’a pas visités, alors que le mode strict se montre beaucoup moins sélectif : presque tous les dispositifs de suivi sont bloqués, ce qui compromet parfois le fonctionnement de certains sites.

Ce nouveau mode basique, quant à lui, affaiblit la prévention du suivi mais cherche à préserver l’expérience utilisateur : le suivi est autorisé sur presque tous les sites, excepté les moins visités. En pratique, cela signifie que les gros sites populaires ne devraient pas être touchés par ces mesures de protection — un compromis sur la sécurité qui vaut sans doute mieux que rien.

Enfin, Edge 104 contient aussi une nouveauté bienvenue pour les (ex-) utilisateurs de Google Chrome : il est désormais possible d’importer les données de ce navigateur en se connectant directement à son compte Google lors de la configuration initiale de Microsoft Edge, ce qui évite de devoir installer Chrome.


Source
Image d’accroche Microsoft
avatar rua negundo | 

Ce serait bien de pouvoir avoir des listes de sites d’exceptions. Par exemple, naviguer en mode strict tout en ayant une liste de sites où par exception le suivi sera autorisé (macg.com, sites de confiance pour lesquels on souhaite être reconnu sans devoir se reconnecter à chaque fois)

avatar Mathieu Fouquet | 
@rua negundo C'est le cas ! L'option "Exceptions" visible sur la capture d'écran sert justement à ça ;)
avatar JohnWalker | 

@mathieufouquet

Ahhhh un nouveau !

Faut pas faire peur comme ça aux lecteurs 😧

avatar rua negundo | 

@mathieufouquet

Effectivement, merci, je n’avais pas regardé attentivement l’illustration.

Il ne faut pas trop m’en demander, soit je lis l’article, soit je regarde les images. Mais faire les 2 c’est trop fatiguant 😀

avatar vince29 | 

C'est déjà pas mal. Moi je lis juste le titre et je commente direct.

avatar oomu | 

@vince29

moi je saute tout et j'ironise direct.

avatar vince29 | 

Tu crains pas le hors-sujet ?

avatar oomu | 

@mathieufouquet

vous pensez que l'option "Exceptions" permettra d'autoriser tous les dispositifs de suivi sur les sites de notre choix ?

avatar pat3 | 

@rua negundo

Une liste blanche, quoi. Ça existe depuis un certain temps sur la plupart des navigateurs et des extensions de blocages.

avatar Kdallas | 

Désactiver tous les cookies tiers c’est déjà un bon début et ça ne perturbe pas la navigation

avatar belrock | 

Qui veut d’un navigateur Microsoft et sur son mac en plus?😌

avatar debione | 

@belrock:

Si il respecte mieux les standards et est un peu mieux suivi que safari sur les vieilles version de MacOs, je prends direct!
En attendant j'utilise FF, qui au moins à l'avantage de justement assurer un suivi très largement meilleur que ce que propose Apple et son safari

avatar SimR69 | 

Ça va pas accélérer encore plus la concentration du Web, ce truc ?

avatar Paquito06 | 

Microsoft qui, a empoché $8.5 Mrds grace a la pub (ad search) en un an 😊

avatar smog | 

C'est le même Microsoft qui prévient, à l'installation de Windows 10, qu'il y aura de la pub ciblée en utilisant son système (et on peut choisir le "niveau" de pénétration mais avec un message plutôt encourageant à choisi le maximum de pub...)

avatar lmouillart | 

C'est grosso modo le business modèle de tous les gros acteurs (MS, Apple, Google, Mozilla, Brave, ...), qui proposent des outils / filtres antipub.
Bloquer la pub des autres (la mauvaise pub) et mettre en valeur la sienne (la bonne pub).

avatar marc_os | 

@ lmouillart

> C'est grosso modo le business modèle de tous les gros acteurs...

Mais oui, tous pourris, sauf vous j'imagine.
Sauf que (par exemple) :
Brave is a free and open-source web browser developed by Brave Software, Inc. based on the Chromium web browser. Brave is a privacy-focused browser, which automatically blocks online advertisements and website trackers in its default settings

Et comme Brave est open source, je vous invite à vérifier par vous même avant de faire des affirmations à l'emporte pièce.

avatar debione | 

@marc_os:

Brave un gros acteur????

avatar marc_os | 

@ debione

> Brave un gros acteur?

lmouillart qui cite Brave.

avatar lmouillart | 

Même pas besoin de regarder le code source : https://brave.com/fr/brave-ads/
Cela démontre totalement ce que je dis :-).

Pour le reste, je n'édite pas de navigateurs web, et effectivement si j'en éditais un avec une vocation de gros développement j'aurais très probablement le même business model que les autres.

En gros c'est capture du trafic, protection contre les régies tierces (détournement de trafic au profit de sa régie) et également orientation vers les partenaires (moteur par défaut, tuiles partenaires), ou vers ses propres services : porte monaie ...)

Pour Brave c'est encore plus sournois ils vont couper le revenu par exemples des sites que vous visitez en supprimant leur pub. Remplacer par les leurs, capter le revenu, obliger le propriétaire du site s'il souhaite obtenir ce qu'on lui à "voler" à se créer un compte brave pour toucher une partie des revenus proposés par brave. Je crois qu'en terme de comportement abject on ne fait pas pire.

avatar marc_os | 

@ lmouillart

> Même pas besoin de regarder le code source : https://brave.com/fr/brave-ads/
> Cela démontre totalement ce que je dis :-).

Et bien non.
Vous pourriez au moins lire le contenu des pages que vous mettez en lien.
Et si vous le les croyez pas, encore une fois, consultez le code source !

avatar lmouillart | 

Le contenu est lu. Que leurs publicités soit en opt-in ne change pas grand chose.
1 on bloque les pubs concurrente
2 on pousse les nôtres.

Réponse 1 de leur FAQ : https://support.brave.com/hc/en-us/articles/360026361072-Brave-Ads-FAQ#:~:text=Brave%20Ads%20are%20opt%2Din%20and%20privacy%2Dpreserving.&text=Your%20personal%20data%20never%20leaves,receive%20tokens%20for%20viewing%20ads.

Les listes de blocages intégrés dans Brave : https://github.com/brave/adblock-lists
Le framework de "bonnes pub" de Brave en opt-in : https://github.com/brave/ads-ui

avatar mocuishle7 | 

J'utilise et decouvre Edge depuis plusieurs mois, et il n'ai pas du tout ridicule face aux autre naviguateurs, hors mis la traduction parfois aussi nul , que celle de Safari .

Dès le départ, je me suis mis en mode stricte, jamais eu de problèmes .

avatar lmouillart | 

Non si on met de côté le fait que ce soit un logiciel propriétaire. Niveau ergonomie, performance, sobriété cpu il est très bon (trop peut-être), au-dessus de Google Chrome même.
Le piège c'est que visiblement le management de MS le remplit petit à petit de bloatware et s'en sert de cheval de Troie pour pousser ses services. Pourquoi pas, mais à chaque nouvelle version s'en est rempli au-delà du raisonnable.

CONNEXION UTILISATEUR