DxO PureRAW 2 fluidifie son optimisation des photos

Stéphane Moussie |

Un an après la première version, DxO sort une mise à jour majeure de DxO PureRAW, son application d'optimisation initiale des photos au format RAW. Là où le logiciel phare DxO PhotoLab permet de traiter de bout en bout et de manière pointue ses négatifs numériques, PureRAW sert à les développer et débruiter rapidement avant d'éventuelles retouches plus poussées.

DxO PureRAW 2 s'intègre de deux nouvelles façons dans son flux de travail. Les fonctions principales sont désormais accessibles directement depuis le Finder, d'un clic secondaire sur les fichiers, ce qui permet de lancer le traitement de ses RAW sans même ouvrir la fenêtre de l'application. Les photos optimisées sont placées dans un sous-dossier.

Le traitement de DxO PureRAW 2 peut également être convoqué depuis Lightroom, dans les options d'export. Cela change la place de l'application de DxO dans le flux de travail, car dans ce cas-là elle ne joue plus le rôle de préparatrice des RAW, mais de réparatrice, pour ceux qui préfèrent les traitements de DxO à ceux d'Adobe — et il est vrai que les résultats obtenus avec l'algorithme DeepPrime sont globalement supérieurs à ceux de Lightroom.

Par ailleurs, DxO PureRAW 2 est beaucoup plus vif que son prédécesseur. L'éditeur français annonce des temps de traitement et d'exportations jusqu'à quatre fois plus rapide sur les Mac Apple Silicon. PureRAW 2 n'est toujours pas une application Apple Silicon native, mais d'après l'éditeur elle tire déjà parti de toute la puissance des puces M1. Le moteur a été adapté à la nouvelle architecture, il ne reste plus qu'à faire de la même pour la carrosserie, nous a-t-on expliqué. C'est dans le courant de l'année que DxO devrait enfin proposer des versions 100 % natives de ses applications sur Apple Silicon.

Enfin, DxO PureRAW 2 gère 40 appareils photo supplémentaires, parmi lesquels des Fuji à capteur X-Trans. L'application est vendue 129 €. La mise à niveau depuis la version précédente coûte 79 €. Une version d'essai valable 30 jours est disponible.


Tags
avatar frankynov | 

Est-ce que quelqu’un a testé ce logiciel ou dxo avec un Fuji ? Ça supporte les simulations de film ? :)

avatar vinc59700 | 

@frankynov

Les simulations de films Fuji sont dispos dans l’application Filmpack, à acheter en supplément !

avatar frankynov | 

@vinc59700

Merci pour l’info !
Je viens d’acheter mon premier Fuji il y a une semaine (un X-T30 II), et capture one est offert et supporte les films.
Je vais rester dessus pour le moment alors :)

avatar vinc59700 | 

@frankynov

CaptureOne est parfait pour Fuji, bon choix !

avatar NikonosV | 

error

avatar NikonosV | 

Hello,

quand vous dites ça : "C'est dans le courant de l'année que DxO devrait enfin proposer des versions 100 % natives de ses applications sur Apple Silicon."
Ca ne concerne que DxO PureRAW 2

a priori le pluriel, c'est pour toutes leur apps

car DXO photolab seule la réduction de bruit est optimisé M1
DXO photolab n'est pas optimisé M1, seul le module DeepPrime l'est ..

https://rehost.diberie.com/Picture/Get/f/52522

Point de situation de DxO PhotoLab par rapport à Apple
Rechercher dans le domaine support.dxo.comhttps://support.dxo.com › hc › fr › articles › 360054010571-Point-de-situation-de-DxO-PhotoLab-par-rapport-à-Apple-Silicon-M1
PhotoLab prend parfaitement en charge la puce Apple M1 via la couche d'émulation Rosetta 2. En outre, DxO DeepPrime exploite le logiciel de base ML natif et le GPU matériel M1, conduisant à une amélioration des performances jusqu'à 5 fois par rapport au dernier MacBook ou Mac Mini équivalent.

avatar ducati33 | 

PureRaw2 ca peut être pas mal avec Photos d’Apple.

Apres j’espère que Dxo ne va pas faire comme Skylum sortir des logiciel a tout va.

avatar NikonosV | 

Perso, j'ai acheté DXO Photolab, mais je m'en sers uniquement quelques fois pour les raw à haut iso pour la réduction de bruit
j'aurais pu être client si je n'avais pas déjà DXO photolab

Et c'est un bon choix pour ceux qui veulent un traitement anti bruit qui a beaucoup progressé
en continuant à utiliser ses logiciels habituels, sans casser sa chaine de traitement

avatar mimot15 | 

DxO ne reconnait pas le format DNG (aucune de ses applis !) que tous les iphones récents savent produire aujourd'hui et c'est bien dommage... C1 lui le fait très bien, mieux que LR CC et le résultat est assez bluffant. J'ai un peu de mal à comprendre la démarche de DxO, mauvais plan en tout cas ? Elle pourrait au moins le mettre en place pour les iphones récents ?

avatar sangoku | 

@mimot15

Le DNG d’Apple n’est pas un vrai RAW, l’image a déjà subit beaucoup de traitements. C’est l’explication je pense de la non prise en charge par DxO. Apparement on ne peut pas sortir de l’iPhone un vrai RAW qui n’ait pas déjà subit les traitements (massifs) d’Apple.
Apple semble penser que personne ne peut mieux que lui traiter les photos, c’est bien dommage.

avatar Deckard | 

Ils prennent leur temps pour sortir des versions purement ARM et non Intel...

CONNEXION UTILISATEUR