Windows ARM sur Mac M1, peut-être possible après la fin de l'exclusivité entre Microsoft et Qualcomm

Mickaël Bazoge |

Il y a peut-être un petit espoir de voir débouler la version ARM de Windows sur les Mac équipés de la puce M1. Actuellement, ce scénario n'est « pas pris en charge » par Microsoft, bien qu'il soit relativement simple de virtualiser le système d'exploitation (Windows 10 comme 11) en passant par le programme Windows Insider et Parallels, ou d'autres bidouilles. Mais les choses vont peut-être changer.

Windows 10 ARM sur un MacBook Air M1.

Il se trouve en effet que Microsoft et Qualcomm ont signé une exclusivité pour Windows sur ARM, révèle le site XDA : seuls les systèmes-sur-puce du fondeur peuvent être utilisés dans les PC qui fonctionnent avec cette mouture du système d'exploitation. Il n'y en a pas des masses : la Surface Pro de Microsoft, quelques modèles de chez HP, Lenovo et Acer, une poignée de Samsung.

Cet accord empêche Windows sur ARM de fonctionner (officiellement) sur d'autres puces que celles de Qualcomm… dont la M1 d'Apple. Or, cette exclusivité va bientôt sauter sans qu'on sache quand. Cela ouvrira la porte à d'autres fabricants de puces, comme Samsung qui va muscler ses Exynos avec de l'AMD, ou encore MediaTek qui a tout récemment montré les dents avec le Dimensity 9000.

Plus de concurrence sur ce marché, c'est donc davantage de choix pour le consommateur et une plus grande ouverture de Windows sur ARM, y compris aux Mac. Il faudra toutefois que Microsoft commercialise des licences grand public pour le système d'exploitation, actuellement seuls les constructeurs OEM peuvent en bénéficier. Il faudra aussi améliorer Windows sur ARM qui est encore loin d'être aussi performant que la version x86, sans oublier les problèmes de compatibilités logicielles.


avatar mapiolca | 

J’ai pas tout suivi, Microsoft a un « Rosetta » qui traduit le jeu d’instruction x86 en ARM ?

avatar maxou56 | 

@mapiolca
Oui windows ARM émule les programmes x86 (32bit) en ARM64 et c'est encore en beta les x86_64 (64bit) en ARM64. Par contre windows 10 ARM (pour le 11?) a pas mal de programmes en ARM32 et c'est incompatible avec les puce Apple Silicon.

avatar Furious Angel | 

De toute façon la transition vers ARM et vers des system on a chip façon M1 est inévitable.

Le M1 est vraiment une révolution. Pas pour la puissance brute (pour le moment) mais pour l’énergie nécessaire pour cette puissance. Et ça faisait très longtemps qu’un tel saut n’avait pas été vu.

Ca sera plus compliqué dans le monde Windows vu que tout est très éclaté, mais ils ne sont pas idiots, ils ne vont pas s’amuser à se prendre des roustes éternellement.

avatar Insomnia | 

@Furious Angel

Rien de compliqué dans le monde de Windows puisque l’os est déjà implanté partout et difficile de s’en passer. Certes le M1 est une avancée mais de la dire que c’est une révolution on en est encore loin….

avatar Furious Angel | 

@Insomnia

Ce qui est compliqué c’est l’écosystème. Oui l’OS existe, et même en mettant de côté l’émulation ratée et les Surface ARM sur lesquelles rien ne marche, y’a le problème de l’oeuf ou la poule.

Le client n’achete pas de Windows ARM parce qu’il n’y a pas d’apps. Les développeurs ne font pas une app ARM parce qu’il n’y a pas d’utilisateurs. Les fabricants ne feront pas de matos s’il n’y a ni clients ni app…

Apple maitrise tout son écosystème et a pu imposer la bascule, avec en plus une très bonne émulation. Microsoft maitrise ses Surface mais c’est une goutte d’eau du marché PC.

avatar en chanson | 

les applis sont loin encore d etre optimisés pour macos arm.

avatar Furious Angel | 

@en chanson

Et l’émulation compense. Et justement, si c’est si lent sur Mac alors qu’à terme il n’y aura que le M1, je n’ose imaginer le bordel sur PC si ARM et x86 coexistent

avatar Insomnia | 

@Furious Angel

Apple a pu imposer seulement parce qu’ils sont une minorité, j’émets des doutes si Apple aurait pu faire pareil si MacOS avait été aussi développer que Windows… Reste que la force du M1 était à l’origine de pouvoir offrir les apps sur macOS et au final cela disparaît. Reste que le processeur de Apple est une évolution très intéressante et j’attends de voir ce que donnera le M2.

avatar iPop | 

@Furious Angel

Oui, c’est encore ça, tout mon catalogue est encore sous Intel.
Et j’hésite à acheter des apps Intel Qu’il faudra s’en doute racheter sous ARM.

avatar raoolito | 

@Insomnia

oh si c’est une revolution, une revolution dan le ratio energie/puissance rapportée. On avait simplement jamais vu ca sur ordinateur. Ensuite, que windows ne bascule pas majoritairement avant au moins une generation, ca c’est fort possible et il restera toujours de l’intel et/ou du x86 de toutes façons. Pour microsoft le paradigme original est toujours d’actu: quelle que soit la machine on vous offre windows dessus !

avatar Insomnia | 

@raoolito

Le problème sous Windows c’est les logiciels entreprises si les processeurs passent tous en ARM cela va générer pas mal de problème car tous n’ont pas les capacités de changer complètement et rapidement leurs logiciels .

avatar raoolito | 

@Insomnia

je ne crois absolument pas un changement massif et rapide :)

avatar radeon | 

@Insomnia

En te lisant un peu rapidement au premier regard j’ai compris « Rien de compliqué dans le monde de Windows puisque l’os est déjà planté partout » 🙊🤪😈
J’arrive à troller involontairement c’est beau 🤩

avatar Valiran | 

@Insomnia

Si, sincèrement j’étais dans le camp de ceux qui voyaient d’un mauvais œil le passage à l’Arm (à gauche) des Mac, mais quand je vois ce dont a été capable mon 13“ M1 et mon actuel 16“M1 Pro, et qu’en plus de ça c’est un premier jet, je ne peux qu’être bluffé!

avatar totoguile | 

Ce serait quoi la logique commerciale qui pousserait Microsoft à supporter Windows sur mac M1? Je comprends pas ce qu’a à gagner Microsoft dans cela 🧐

Que MS puisse faire appel à MTK, Marvell, ou autre ok, mais le M1 ?

avatar mne | 

@totoguile

Vendre plus de licences ?

avatar totoguile | 

@mne

Sérieusement ??? Ça représenterait combien de licences par rapport à l’effort demandé et la maintenance à assurer

avatar rolmeyer | 

@totoguile

C’est pas tant vendre une licence c’est aussi utiliser windows’ plutôt que trouver un moyen de s’en passer. Ce sera payant un moment. ( pour MS)

avatar fte | 

@rolmeyer

"c’est aussi utiliser windows’ plutôt que trouver un moyen de s’en passer."

Je valide cette formule.

Pour ma part ça va un cran plus loin. Comme je ne peux pas utiliser Windows sur M1, je me passe de M1. Le Mac est juste un périphérique.

avatar mne | 

@totoguile

L’enjeu est surtout de capter plus de monde dans l’écosystème Windows et faciliter l’accès à tous les services et produits associés.
En plus rien ne garanti que msft ne fera le moindre effort pour porter Windows 🤫

avatar Mrleblanc101 | 

Je en vois pas Microsoft offrir une licence Windows pour ARM puisque c'est impossible de bâtir un PC sur ARM sois même. Il faut absolument l'acheter d'un OEM qui aura déjà préinstallé Windows pour ARM sur l'appareil

avatar IceWizard | 

@Mrleblanc101

« Je en vois pas Microsoft offrir une licence Windows pour ARM puisque c'est impossible de bâtir un PC sur ARM sois même. Il faut absolument l'acheter d'un OEM qui aura déjà préinstallé Windows pour ARM sur l'appareil »

Tu n’as jamais vu les licences Windows 10 à 5-10 € sur Amazon ? C’est de l’OEM acheté en grande quantité, notamment à des constructeurs chinois, dont une partie est revendue à des particuliers. Ce n’est pas totalement légal, mais Microsoft laisse faire.

J’en ai installé une sur mon MBP 16p, en téléchargeant l’ISO de Windows sur le site officiel de Microsoft..

avatar Mrleblanc101 | 

@IceWizard

Je sais très bien, tu dois acheter une licence Windows lorsque tu construit un ordinateur par toi même... Mais c'est impossible avec un SoC ARM puisqu'ils ne sont pas sur des sockets. Alors quand tu achète un ordinateur sous ARM il a déjà une licence Windows ! Quel intérêt pour Microsoft de vendre une licence séparée ? 100% des personnes qui l'achèteront seront des utilisateurs de Mac. Très petit marché et pas stratégique du tout pour Microsoft. S'il y avait des SoC ARM sur socket qu'on pourrait acheter en boutique pour construire son propre PC ARM ça serait différent...

avatar imrfreeze | 

@Mrleblanc101

Commentaire intéressant. La possibilité mentionnée à la fin me paraît probable à terme.

avatar nifex | 

@Mrleblanc101

Ce qu’il voulait sûrement dire c’est que les licences pour les constructeurs ont tendance à se retrouver dans la nature assez facilement grâce à certains constructeurs qui ont peu de scrupules. Du coup il n’y a pas de raison que la même chose n’arrive pas pour les licences OEM conçu pour ARM… du coup il y a des chances pour qu’on trouve bien des licences pour nos mac.

avatar IceWizard | 

@nifex

« Ce qu’il voulait sûrement dire c’est que les licences pour les constructeurs ont tendance à se retrouver dans la nature assez facilement grâce à certains constructeurs qui ont peu de scrupules. »

Yes sir !

avatar GtnDns | 

« cette exclusivité va bientôt sauter sans qu'on sache quand » aha, merci pour ces précisions ! Hâte d’être à bientôt.

avatar rolmeyer | 

@GtnDns

On parle de 2023. Le retour de bâton sera sévère pour Qualcomm qui n’a littéralement RIEN fait depuis 2019. Comme s’ils faisaient le jeu d’Intel. Mais rien. Samsung et Mediateck sont sur les rangs, et ont certainement des puces dans leur cartons.

avatar GtnDns | 

@rolmeyer

Cela est donc dans relativement peu de temps ! Je suis content de voir cette transition vers l’ARM… Espérons que cela s’accompagne de davantage de sobriété et responsabilité numérique ! C’est un tout autre sujet encore trop peu discuté.

avatar rolmeyer | 

Il serait intéressant de savoir qui fabrique les puces ARM pour les serveurs de MS. D’après MJ Foley, 30 % des datas centers de MS tournent sous ARM avec un custom chip. Une puce design maison. Serait ce Qualcomm qui la fabrique ?
MS ne communique strictement RIEN la dessus, et élude toutes les questions de la journaliste.
Le bénéfice en énergie et refroidissement pourrait être énorme si MS passe tous ses serveurs Cloud sous ARM.
Amazon pour AWS s’est associé à Nvidia pour leurs serveurs sous ARM.

avatar koko256 | 

Je me demande bien ce qui peut pousser Microsoft à signer un accord d'exclusivité. L'aide de Qualcomm pour le portage peut-être.

avatar Glop0606 | 

Windows ARM, pour l'instant c'est un truc pas fini, avec peu d'enthousiasme dessus. Que MS finisse W11 x64, ça sera déjà bien. Petite question: Qu'en est il de Linux? Est que Linux peut fonctionner sur M1? Je m'intéresse de plus en plus à Linux comme second système pour continuer à apprendre l'informatique et j'aime bien aussi la dynamique actuelle avec Steam et proton par exemple pour le jeu...

avatar rolmeyer | 

@Glop0606

et pourquoi y aurait il de l’enthousiasme ? Y a pas de hardware correct pour le faire tourner. Le misérable SQ2 que Qualcomm dont on apprend qu’ils ont hélas l’exclusivité ? Attendons que Samsung ou Mediatek se mette sur les rangs.

avatar iPop | 

Yurk !

* comme disait Steve.

avatar imrfreeze | 

@iPop

Yuk je crois !

avatar Adodane | 

Ça fait cher le pc Windows 😂😂😂

CONNEXION UTILISATEUR