Windows 365 : le PC en streaming de Microsoft à partir de 18,20 € HT par mois

Mickaël Bazoge |

Windows 365 est désormais disponible, et avec lui les prix de cette version en streaming de Windows 10 (puis de Windows 11 quand l'OS sera sorti). Ce nouveau service permet tout simplement de profiter d'un PC dans le nuage : système d'exploitation, applications, contenus et paramètres seront disponibles sur tous ses appareils depuis un navigateur web (à cette adresse). Y compris sur Mac, sur iPad et pourquoi pas sur iPhone aussi, car après tout plus on est de fous. L'application iOS et iPadOS Remote Desktop Mobile permet également de se connecter à son PC virtuel.

Deux versions de Windows 365 sont proposées : Business (jusqu'à 300 utilisateurs maximum) et Entreprise (illimité). De nombreuses formules sont aussi commercialisées en fonction des configurations, à partir de 18,20 € HT par mois et par utilisateur, pour un PC virtuel équipé d'un processeur virtuel (vCPU), 2 Go de RAM et 64 Go de stockage. La grille tarifaire va jusqu'à 143,90 € HT pour 8 vCPU, 32 Go de RAM et 512 Go de stockage. Ces prix s'entendent si on possède déjà une licence Windows 10 Professionnel.

Microsoft met en avant trois formules en particulier, Basic (28,20 €), Standard (37,30 €) et Premium (60,10 €) qui correspondent peu ou prou aux besoins les plus courants. L'éditeur y ajoute un essai gratuit de deux mois.

L'offre Shadow de PC dans le nuage a toujours le mérite d'être proposée au grand public avec son abonnement unique simple à appréhender et l'accent mis sur le jeu vidéo. Mais son tarif (29,99 €) risque de positionner le service en porte-à-faux quand Microsoft se décidera à lancer Windows 365 pour tous les utilisateurs. À moins que l'éditeur Blade ait l'intention de dévoiler une formule « bureautique » plus abordable, ce qui semble être dans ses tuyaux.


avatar esclandre77 | 

Parti pour planter leur truc

avatar iSc0tty | 

2GB de RAM…

avatar Biking Dutch Man | 

Bien dans un environnement où l’internet est disponible est stable.

avatar Azurea | 

Déjà à la base il faut un pc pour se connecter, si j’ai bien compris quelque soit l’OS.
C’est pas donné quand même 😜

avatar Lucas | 

Je ne vois pas ce qu’on peut faire avec 2Go de RAM, du moins ce qu’on ne peut pas déjà faire avec l’appareil qui sert à y accéder qui en a sûrement plus…

Autant pour du jeu vidéo intensif ou peut-être de gros logiciels pros pour un usage ponctuel je comprends, autant pour la majorité des usages je ne vois pas ? 🤔

Concrètement dans une entreprise à quoi cela va-t-il servir ? Word, Excel, PowerPoint et Exchange fonctionnent déjà sur n’importe quel appareil bas de gamme non ?

Et j’imagine que même si on a besoin ponctuellement de Photoshop ou Adobe Première, InkDesign, etc. il faut s’occuper soi-même d’acheter et gérer la licence, donc cet abonnement n’apporte rien là-dessus…

Bref, je suis curieux et envie de voir mais je me demande si ça ne va pas rester vraiment de niche pour le moment, surtout quand à côté pour le jeu vidéo il y a déjà une offre conséquente !

avatar Rajindael | 

@Lu Canneberges

Il faut plutôt raisonner en tant que poste utilisateur « normal », conçu pour exploiter un ERP, email, et autres tâches assez légère.
Ca permet également de déployer et piloter un parc sans se farcir des cluster remote desktop ou vmware horizon. Sans parler de SSMS, WSUS, Active Directory ou même d’une infra de virtualisation (ESX, Hyper-V).
Attache Office 365 / Sharepoint et tu retrouve avec une infra totalement hébergé avec la plupart des coûts en OPEX (donc pas d’immobilisation sur le bilan). En plus, ça se pilote en équipe réduite.

Quant à l’accès, l’app RDP est dispo quasi partout, et il ne faut pas oublier les thin client, qui sont justement dédié à ces usages (c’est une fraction de prix d’un PC complet).

Ça semble inadapté d’un point de vu grand public (et ça l’est), cela dit, de mon point de vu, ça met à dispo des techno jusque là réservé à des grosses structures. Sans parler de la gestion des licences Open, CAL, Office etc… ou encore des plans de reprises/continuité d’activité.
En fait, à part le backup et la conf internet, t’as plus grand chose de critique sur site (ça compte aussi pour les assurances).

Partant de là, même le coût n’est pas si lourd. En tout cas, ça mérite réflexion pour une boutique qui n’a pas peur du cloud.

avatar Mageekmomo | 

@Rajindael

Très intéressant comme analyse, merci 😀

avatar Mageekmomo | 

@Rajindael

Et dans cette configuration, quel matériel pour le client, quel poste de travail ? Config ras des pâquerettes ?

avatar raoolito | 

@Mageekmomo

cherchez "thin client" sur google vous allez comprendre.

avatar bubu16 | 

@Mageekmomo

Un PC perso si en télétravail ou bien un raspberry Pi je dirais.

En gros le retour des terminaux simples comme au temps des mainframe (ce qui présente des avantages certains et des inconvénients comme toute solution)

avatar Sometime | 

@Rajindael

Et ca se place comment par rapport a Azure VD?

avatar Rajindael | 

@Sometime

https://azure.microsoft.com/en-us/services/virtual-desktop/#features

Y’a une petite note en bas de page.

Azure VD est une implémentation plus lourde/complète/traditionnelle. Carrément taillé pour des gros parc.

Windows 365 est plus dans la mouvance Office 365, avec administration simplifiée (PME moyenne à grosse). En contrepartie d’options réduite.

Je n’ai pas la science infuse la dessus, mais a long terme les 2 services seront probablement concurrent. En tout cas ce serait raccord avec ce que MS a l’habitude de faire.

avatar Sometime | 

@Rajindael

Merci!

avatar rikki finefleur | 

il te faudra toujours gérer tes licences cal et cie . Cela ne change rien.

avatar pwoblem | 

@Lu Canneberges

Pour les applications lourdes citées il y a l’offre Azure.
Ici il s’agit d’une offre dédiée à la bureautique, adaptée à certaines TPE et ETI

avatar loupsolitaire97 | 

Il me faut un serveur avec 64 voir 128go de ram et un excellent processeur, pas besoin de carte graphique, mais rien n’est « accessible » :/

avatar jopaone | 

Pas donné pour avoir une config potable. Et parlent pas de GPU ?🤔

avatar DG33 | 

@jopaone

Tu veux miner ? 😅

avatar raoolito | 

@jopaone

ce n'est pas dédié aux joueurs

avatar romainB84 | 

je pense que je n'ai pas trop compris le principe.
il faut un ordinateur pour accéder à .... un ordinateur?
Autant avec le shadow je comprends le principe.... on accede à un ordinateur très puissant depuis une machine qui peut etre assez peu puissante.... (donc permettre d'accéder à une grosse puissance de calcul depuis un petit PC ou un vieux PC...).
Mais pour le coup.... les configs proposées sont assez légères.... donc quel intérêt d'avoir accès à une machine aussi puissante que celle avec laquelle tu vas te connecter? (c'est une vraie question)

avatar oomu | 

@romainB84

Faut penser du point de vue d’entreprise qui veut fournir un bureau standardisé, sécurisé et avec gestion des utilisateurs à des employés

avatar Mathias10 | 

@oomu

Exact! Et surtout avec des applications métiers non accessibles depuis un PC perso sans un enrôlement dans le parc.

avatar romainB84 | 

@oomu

Probablement.

avatar ancampolo | 

J’ai 4 gb de ram et un dual processeur sur azire actuellement et ça tourne parfaitement pour de la bureautique sur une connexion adsl.
Je l’utilise depuis un ipad pro c’est parfait

avatar raoolito | 

@ancampolo

c'est "connexion adsl" qui est le plus interessant ici :)
donc ca ne demande pas une bande passante de fou, c'est fluide ?

avatar ancampolo | 

@raoolito

Oui c’est fluide pour un usage bureautique en tout cas j’utilise azure depuis avril et franchement c’est le top.
Avant j’avais parallels avec un mac mini pour windows 10 en remote sur une connexion de bureau avec un ipad pro car j’en ai besoin que pour quelques interface pro.
Résultat aujourd’hui j’ai l’ipad pro et azure franchement c’est 1000 fois mieux.

avatar Azurea | 

En clair c'est plus réservé aux sociétés qu'aux particuliers !

avatar max351 | 

@Azurea

Comme quasiment tout ce que fait Microsoft, non ?

avatar Nesus | 

C’est intéressant. J’y pense très franchement pour mes clients. Ça servira juste à ce qu’il puisse me laisser des documents et taper les deux lettres/an. Le tout en y ayant accès. Actuellement je le fais avec le NAS, mais les épaves sur lequel ils bossent compliquent pas ma les choses. Ça évite en plus de devoir payer les licences d’office pour que cela soit très peu utilisé.

avatar YetOneOtherGit | 

Toujours surpris des analyses complètement à côté de la plaque quand au potentiel commercial de cette offre 😳

Toujours cette incapacité à voir plus loin que la contemplation de son nombril 🤯

avatar IceWizard | 

Bientôt Windows 11 sur une APPLE Watch ?

avatar narugi | 

Le cloud PC va être l’avenir de la bureautique pour entreprises. Ça va se développer dans les 5 à 10 prochaines années.

avatar Rajindael | 

@narugi

En vrai hors du monde pro, j’ai du mal à voir une instance Windows par foyer. Même pas pour jouer (game pass, stadia, nvidia etc…).
Exception faite de besoins spécifiques ou utilisateur éclairé.

Edit : j’avais pas vu que tu parlais déjà du monde pro. Réponse à jeter.

avatar narugi | 

@Rajindael

C’est ce que je dis pour l’activité business. C’est l’avenir. Je ne parle pas du particulier.

avatar Xavier Lebrin | 

Vraiment inintéressant cette offre de microsoft. Quasi personne va acheter cette bouse. Le pire c'est le forfait plus étoffé qui coûte une blinde pour ce que c'est.

avatar rikki finefleur | 

chez dell ,
un vostro 8 go 256go nvme, prix 450 e avec w10pro.
Ces offres très chères n'ont aucun intéret

CONNEXION UTILISATEUR