Things formate désormais ses notes en Markdown

Mathieu Fouquet |

Le gestionnaire de tâches Things ajoute une nouvelle corde à son arc qui devrait ravir ses utilisateurs les plus exigeants ou les plus organisés : il est désormais possible dans la version 3.14 de l’application de formater le champ Notes d’une tâche avec la syntaxe Markdown. C’est une belle amélioration, car s’il était précédemment possible d’ajouter des listes à puces très basiques au sein d’une tâche, il n’y avait pas moyen d’aller plus loin dans la mise en forme des notes.

Image MacGeneration.

Désormais, c’est un véritable festival : texte italique, gras, surligné ou barré (ou pourquoi pas les quatre à la fois), titres et sous-titres, listes à puces simples ou imbriquées, blocs de code… On peut quasiment rédiger un mémoire dans le champ Notes d’une tâche (et sans doute le regretter amèrement par la suite). Comme il existe plusieurs variations du Markdown, l’équipe de Cultured Code a mis en ligne un guide bien pratique qui dresse la liste de toutes les fonctionnalités supportées.

Les développeurs ne se sont toutefois pas arrêtés là : en tapant ⇧⌘F et en saisissant un mot ou une expression à rechercher, il est désormais possible de passer le contenu d’une note au peigne fin. Enfin, du côté du nuage, Things Cloud ne synchronise désormais plus que les fragments de texte modifiés (au lieu de la note dans son intégralité) afin d’accélérer la synchronisation entre les appareils.

La fonction de recherche dans le texte. Image Cultured Code.

Comme toujours, ces fonctionnalités sont disponibles sur macOS, iOS et iPadOS. Sur Mac, un essai gratuit du logiciel est disponible.


Source
Image d’accroche Cultured Code
avatar Brad64 | 

Une app qui se bonifie d’années en années 😊
Indispensable dans mon travail, il ne manque plus que les projets collaboratif…

avatar jul69 | 

@Brad64

Exact ! Il manque encore quelques fonctionnalités mais mon dieu que l’appli est propre, ergonomique et au top.

avatar oboulot | 

@jul69

A titre perso : après tant d’éloges sur internet par les utilisateurs influenceurs.
Je me suis laissé tenter.

Et bien si effectivement le design est très bien, en même temps vu la relative simplicité c’est mieux.

Bah je fut très déçu de ne pas y retrouver une fonctionnalité aussi basique et simple à intégrer qu’une simple « Corbeille ». Si tu supprime par mégarde une tache tu l a dans le C.l

Pas de gestion précise de la planification non plus. Voir de Time tracking.

Je n’ai pas encore essayé omnifocus mais elle semble plus professionnelle et plus cohérentes avec les principes de GTD de Allen.

Si vous avez d’autre idée d’application du même genre ?

avatar Lexada | 

@oboulot

Euh en tout cas moi j’ai une corbeille, juste en dessous du journal qui comprend toutes les taches faites

avatar Brad64 | 

Même chose, la corbeille est automatique lorsque des éléments sont supprimés 😉 (comme le journal lorsque des tâches sont terminées)

avatar oboulot | 

@Lexada

Je parle pas des taches marques comme terminées mais de celle supprimé par erreur

avatar Lexada | 

@oboulot

On parle donc de la même chose

Une boîte corbeille
Une boîte Journal

Donc 2 boites

avatar oboulot | 

@Lexada

Vous êtes sur Mac ?

Sur iPhone et IPad je n’ai rien sous journal

avatar Lexada | 

@oboulot

Juste ! Je suis sur Mac principalement et iPhone parfois
Sur iPhone elle n’apparaît pas, je ne sais pas pourquoi ? J’ai testé à l’instant et une tache supprimé depuis l’iphone n’apparaît pas dans la corbeille du Mac
P-e qu’ils se sont dis qu’on supprime plus accidentellement sur Mac avec un cmd delete ?
Sinon c’est toujours possible de rétablir la tache supprimé en glissant 3 doigts à gauche ou à droite de l’écran (mais il faut le faire directement sinon trop tard)

avatar occam | 

@oboulot

"Si vous avez d’autre idée d’application du même genre ?"

Dans l’optique GTD : FireTask.
https://firetask.com/firetask/overview.html

Firetask est le projet commun de Wolfgang Bartelme, créateur de FantastiCal, et de Gerald Aquila, spécialiste du project management.
Pour iOS, iPadOS, Mac.

Si iOS n’est pas requis, il y a Hyper Plan :
https://www.hyperplan.com
Logiciel qui permet de gérer minutieusement des tâches complexes, même hiérarchisées ou imbriquées.
Il mérite que l’on prenne le temps d’essayer à fond la démo ; les screenshots de l’éditeur ne rendent pas compte de sa maniabilité.
Mac à partir de 10.13 ; Windows 10/8/7.

Andy et Claire Brice, les concepteurs de Hyper Plan, sont hyper-accessibles et hyper-réactifs. Ils ont conçu leur soft pour résoudre un problème de management auquel ils ne trouvaient pas de solution toute prête, ce qui est toujours la meilleure manière de se lancer dans la création d’un logiciel.

avatar oboulot | 

@occam

Merci pour l’info je vais aller voir tout cela :)

avatar Filou53 | 

@oboulot
Il y a aussi 2Do que j'utilise depuis longtemps sur Mac, iPhone et iPad.
Personnellement, ii me convient bien (et j'en ai déjà testé quelques uns ...)
https://www.2doapp.com/
Il n'évolue plus guère ces derniers temps mais le support m'a écrit que cela allait changer (???)

avatar oboulot | 

@Filou53

Merci pour l’info :)

avatar BigEdison | 

@Brad64

+1

avatar occam | 

Cultured Code, une boîte qui fait honneur à son nom.

Le Markdown est correctement exporté vers tous les logiciels MD que j’ai sous la main, ce qui facilite grandement le partage et le transfert d’une plateforme à l’autre.

avatar marc_os | 

Le markdown, la techno des années 80 quand les moniteurs ne savaient afficher que des caractères verts sur fond noir et que le résultat du formatage n'était visible qu'une fois le texte imprimé...

avatar ech1965 | 

word/libreoffice/pages c'est "what you see is what you get". markdown c'est "What you want is what you get"

avatar pat3 | 

@ech1965

Le markdown c’est plutôt what you see is what you mean.

Things, c’est un gestionnaire de notes ou de tâches ?
Parce que sur les gestionnaires de notes, il y a l’embarras du choix pour la gestion de markdown, en libre et gratuit.

avatar occam | 

@marc_os

Technologie des années '80 ?
Vous ne pouvez ignorer quand et pourquoi Markdown fut créé : en 2004, pour permettre un formatage simple, ultra-léger, portable, indépendant de l’OS comme du logiciel, de textes destinés à être convertis en (X)HTML.

Sans l’usine à gaz et la dépendance au système que comportent les éditeurs qui génèrent du “rich text” et le convertissent en WYSIWYG.

N’étant pas le premier quidam venu, vous avez l’expérience pour savoir cela au moins aussi bien que moi, sinon mieux. Alors, pourquoi ce troll-post ?

avatar marc_os | 

@ occam

Parce que supporter le markdown, c'est le degré zéro du développement, un retour en arrière aux années 80.
Pour un site web, ça fait longtemps qu'on peut utiliser des trucs comme Jquery qui proposent au moins (et plus que) le minimum syndical du formatage de texte.

De plus, certains promeuvent ce truc sans le supporter eux mêmes...

Mais bon, je comprends bien que c'est un machin à la mode, alors faut pas critiquer.

avatar occam | 

@marc_os

"Pour un site web, ça fait longtemps qu'on peut utiliser des trucs comme Jquery "

Sauf que 9 sur 10, peut-être même 95 sur 100 utilisateurs de Markdown seraient non seulement dépourvus des compétences que requièrent jQuery et JavaScript, mais encore confrontés à une solution qui ne correspond nullement à leur problème, puisque l’utilisation courante du Markdown n’est plus celle qu’envisageaient initialement Gruber et Swartz.

L’immense majorité des utilisateurs actuels de Markdown ne crée pas de sites Web de toutes pièces, la plupart n’en gère même pas. À témoin, le site sur lequel nous nous rencontrons, et où l’accès — dans l’app — à un modeste subset de Markdown, qui n’est déjà que l’équivalent d’un modeste subset de HTML, permet un formatage autrement plus aisé pour l’utilisateur lambda que ne le fait le balisage HTML via navigateur.
Voyez-vous sérieusement MacG offrir l’accès à l’API jQuery aux utilisateurs qui en feraient la demande ?

Pour ce qui est de « ne pas critiquer un truc à la mode », vous savez fort bien qu’il n’en est rien, et que nous ne nous en privons pas, chacun de son côté.

avatar marc_os | 

> dans l’app — [...] un modeste subset de Markdown

Peut-être, mais
- sur les sites macg/igen/watch machin, c'est n'importe quoi, ça ne supporte pas le markdown.
- obliger l'utiisateur de mettre des _ et des * pour du formatage au lieu d'un simple bouton de formatage pour l'italique ou le gras, c'est le degré zéro de l'interface utilisateur.

> Sauf que 9 sur 10, peut-être même 95 sur 100 utilisateurs de Markdown seraient non seulement dépourvus des compétences que requièrent jQuery et JavaScript
> Voyez-vous sérieusement MacG offrir l’accès à l’API jQuery aux utilisateurs qui en feraient la demande ?

Ce ne sont pas les utilisateurs de markdown qui sont incompétents, mais les _développeurs_ qui ne savent pas les utiliser - ou alors qui font un choix pour le moins curieux. L'utilisateur, lui il écrit un commentaire et doit avec le markdown se souvenir des bons trucs à utiliser, comme en 1985, alors qu'une app ou un site "moderne", programmés par des gens compétents propose des boutons idoines à cliquer simplement.
Même l'interface web de Slack fait mieux. Si au moins macg & Co offraient la même chose... Et Slack ne se contente pas de boutons, mais propose aussi les raccourcis clavier habituels cmd-I et cmd-B, et permet d'ajouter facilement des liens à du texte sans devoir se tapper la syntaxe html comme ici.

Quant à l'app, elle faisait vite chauffer mon iPhone 7 un max alors que les apps du Monde, du Figaro ou de Libé, ou du NYT, etc, ne le font pas. Je ne sais pas ce qu'elle foutait, mais je l'ai vite zappée, pour me limiter à des visites via les sites webs.
Rq: 3 sites programmés différemment pour afficher la même chose avec des couleurs différentes ! 😱

avatar Derw | 

@marc_os

« obliger l'utiisateur de mettre des _ et des * pour du formatage au lieu d'un simple bouton de formatage pour l'italique ou le gras, c'est le degré zéro de l'interface utilisateur. »

Je ne suis pas d’accord avec l’intégralité de ton post, mais sur ce point, je suis parfaitement d’accord ! Offrir des boutons ne sert pas qu’à donner un raccourci via clic pour activer quelque chose, il permet aussi de montrer à l’utilisateur ce qui est possible de faire. En l’absence de boutons sur l’app, je ne savais même pas qu’il était possible de le faire !

Quant au markdown, je l’ai « découvert » il y a 4 ans dans un outils qui construit du HTML à partir de markdown. J’ai été très déçu !
Le 1er point, le plus aberrant : il n’est pas universel ! Pour un truc aussi simple, ne pas avoir réussi à faire un système universel est un aveu d’échec. Résultat, impossible pour la rédactrice d’écrire le markdown dans son outil de rédaction favori (je ne sais plus lequel) et de copier coller ça dans une page du site !
Le 2d soucis vient des capacités très limitées du markdown : même pas possible de mettre une « cible » (target HTML) à un lien ! Pour un outil qui permet de rédiger de la documentation, c’est ballot !

avatar Bigdidou | 

@occam

« Sauf que 9 sur 10, peut-être même 95 sur 100 utilisateurs de Markdown seraient non seulement dépourvus des compétences que requièrent jQuery »

Oui, alors là, je te rejoins, c’est sûr :D

avatar Bigdidou | 

@occam

« Alors, pourquoi ce troll-post ? »

Pour rappeler que c’est tout de même un truc de spécialiste et que c’est une technologie qui est loin de concerner le tout venant.
Moi le premier.
Si j’utilise autre chose qu’un terminal, c’est pas pour me taper des signes cabalistiques pour mettre un truc en gras.

avatar razerblade | 

Quelqu’un l’a sur iPad ? Ça veut le coup d’investir ou l’app iPhone suffit ?

avatar oboulot | 

@razerblade

Reste sur iPhone ;-)

Perso je l’utilise principalement sur iPhone car un appareil que j’ai presque toujours avec moi.

Je te conseil de d’abord choisir iPhone pour voir si l’application te convient avant de passer sur IPAD :)

D’ailleurs attention l’application ne fonctionne pas via iCloud mais un cloud propriétaire de la marque. Ça peut être important par rapport à la
Confidentialité des données

avatar occam | 

@oboulot

"l’application ne fonctionne pas via iCloud mais un cloud propriétaire de la marque"

Au vu de la pente sur laquelle Apple effectue son glissando a la diavola, tout ce qui ne passe pas par iCloud devient un gage de confidentialité...

avatar Derw | 

@occam

+1

avatar occam | 

@razerblade

À la différence de notre camarade @oboulot, je trouve Things autrement plus utile (et utilisable) sur iPad, si l’on s’en sert couramment.

Quant à Things Cloud, il est entièrement optionnel (autant que gratuit) ; il n’y a aucune obligation de l’utiliser.

Tout dépend de vos besoins de synchronisation ; mais la possibilité d’exporter les tasklists en Markdown facilite énormément les échanges avec d’autres logiciels comme d’autres appareils, en local comme en réseau.

avatar Cyrille50 | 

J'aime beaucoup cette app, mais j'aimerais bien que l'on puisse attacher PLUSIEURS alertes à une tâche, et non pas seulement une seule.

avatar iFox7 | 

Comment faire pour quel le mot **phrase** formaté en Markdown (gras) apparaisse réellement en gras sans le formatage visible dans la note ?
Merci

avatar pat3 | 

@iFox7

Depuis l’app iOS, ça marche impec. Tu postes depuis le site ? Le Club ?

avatar marc_os | 

Les sites web de mac & Co ne supportent pas le markdown.

CONNEXION UTILISATEUR