Le futur Microsoft Store se positionne à l'opposé de l'App Store

Mickaël Bazoge |

Alors qu'Apple cherche à verrouiller toujours plus l'App Store, Microsoft prend le contre-pied total pour sa propre boutique d'applications en s'affichant très nettement du côté des éditeurs et des développeurs en lutte contre les pratiques d'Apple. Et après les paroles, les actes : le Microsoft Store va subir une refonte aussi bien sur la forme que sur le fond.

Il est vrai que le Microsoft Store, qui végète dans un coin de Windows (il a été lancé avec Windows 8), a besoin d'une vigoureuse injection de sang neuf. Windows Central rapporte que l'interface du magasin va bénéficier d'un sérieux coup de pinceau, avec de nouveaux boutons, un design rafraîchi et des animations supplémentaires. Un gros travail va également être apporté au niveau de la fluidité de la navigation — c'est bien simple, on se croirait sur le Mac App Store d'avant macOS Mojave.

Ce coup de frais devrait être officiel avec la mise à jour « Sun Valley » de cet automne (lire : Microsoft : un moment « Big Sur » pour Windows 10). Mais si le contenant est important, le contenu l'est tout autant sinon plus. L'éditeur devrait ainsi permettre aux développeurs de soumettre des logiciels Win32 packagés au format EXE ou MSI, plus commun que le MSIX imposé par Microsoft jusqu'à présent.

Autre changement profond, les mises à jour des logiciels pourront être fournies aux utilisateurs depuis les propres serveurs des éditeurs (jusqu'à présent, ce sont les serveurs de Microsoft qui les distribuent). On peut ainsi imaginer que la Creative Suite ou Chrome pourront être proposés dans le Microsoft Store et mis à jour depuis les CDN (content delivery network) d'Adobe et de Google. Enfin, les développeurs pourront utiliser leurs propres mécanismes de facturation — exit donc la commission à reverser à Microsoft. De la science-fiction quand on voit cela du côté de la rive d'Apple…

Tout cela devrait revigorer la boutique de Microsoft, qui cherche désormais à la positionner comme une plateforme ouverte tout autant que comme une vitrine pour les meilleurs logiciels Windows. À commencer par les propres logiciels de Microsoft : Teams, Office, Edge et Visual Studio pourraient finalement y faire leur apparition !


avatar dvd | 

Le chemin pris par Microsoft est vraiment intéressant. Il est dommage qu'ils ne s'attelle pas à améliorer l'ergonomie de windows. Depuis Nadella j'apprécie ce qu'ils font.

avatar fte | 

@dvd

"Le chemin pris par Microsoft est vraiment intéressant."

Indéniablement.

"Il est dommage qu'ils ne s'attelle pas à améliorer l'ergonomie de windows."

Regarde mieux.

avatar Yil2201 | 

@dvd @fte

100% d’accord!
Je me suis acheté un PC pour le gaming et il m’arrive de plus en plus souvent de l’utiliser pour bosser quand je suis chez moi, à la place du MacBook Pro. Ça devient agréable ce Windows 10!

avatar fte | 

@Yil2201

Fais attention. J’ai construit une machine pour un projet spécifique il y a des années, pour une tâche bien précise, sans intention autre.

L’air de rien Adobe CS a vite migré de machine, Office, mes trucs de productivité, tout le reste, par touches, sans le désirer en amont ou en aval... mais la chose était plus performante, productive, et au moins aussi agréable à l’œil ou au doigt.

Tu risques de switcher sans l’avoir voulu. 😂

avatar dvd | 

J'utilise Windows 10 tous les jours au boulot, en alternance avec Mac os.
Windows n'est plus l'os instable qu'on lit ici et là. Ils ont fait d'énorme progrès là dessus. Néanmoins l'ergonomie c'est vraiment pas leur truc (double menu de configuration, x versions de logiciels (powershell, ise, cmd) qui font la même chose. Appeler un disque dur "C, D, E" en 2021 c'est vraiment has been. Leur store est vraiment mal fichu. La recherche est mauvais, la présentation aussi. Les dossiers d'application "program files/x86" on y comprend vraiment rien. Et puis ces .dll qui pulullent... Ils devraient les cacher.
Et puis pour modifier effacer des fichiers il faut aller dans des paramètres hyper compliqué (base de registre etc.) non vraiment la simplicité n'est pas leur qualité première.
Leur gros point noir c'est la recherche qui n'est pas du tout à la hauteur de spot Light. Et il leur manque un équivalent à Time Machine.
Cela dit je suis stupéfaits d constater que W10 fonctionne Beaucoup mieux en bootcamp que Mac Os. Sur ce dernier les ventilateurs partent au quart de tour (quand j'ouvre Firefox/Chrome). Sur Windows = silence total (macbook pro 15/16Go i7 2014). La navigation est plus fluide.

avatar fte | 

@dvd

"Leur gros point noir c'est la recherche qui n'est pas du tout à la hauteur de spot Light."

C’est là ma plus grande critique envers Windows. C’est la seule chose que je regrette de macOS.

avatar Shew | 

@fte

Essaye le logiciel Wox qui est un genre de Spotlight. C'est pas parfait, mais vraiment mieux que rien!

avatar BeePotato | 

@ dvd : « Appeler un disque dur "C, D, E" en 2021 c'est vraiment has been. »

Remarque, ça l’était déjà il y a 35 ans. Ça montre au moins une certaine constance de leur part. 🙂

avatar dvd | 

:D oui c'est bien ca ! dans l'absolu pourquoi pas mais ca montre vraiment que ce sont pas des personnes qui pensent à l'utilisateur en premier lieu.
néanmoins il y a du progrès.

avatar YetOneOtherGit | 

@dvd

"des personnes qui pensent à l'utilisateur en premier lieu"

C’est un traumatisme pour l’utilisateur d’avoir éventuellement des disques identifiés avec des lettres ? 🤯🤔

avatar raoolito | 

@YetOneOtherGit

franchement please..
Ca a eteun petit peut atténué mais c’est un des fondements de windows et c’est pas le plus moderne.
bon, apres, il voulait sans doute plus parler de « lexperienc eutilisateur » que d el’utilisateur en lui-meme

avatar YetOneOtherGit | 

@raoolito

"franchement please.. "

Franchement je trouve ça absolument anecdotique et tenant d’un faux pb 😉

avatar raoolito | 

@YetOneOtherGit

oui bien sûr et puis ce n'est pas comme si on découvrait quelque chose qui a déjà facilement 30 ans
je pense qu'on plutôt habitué à cela
la gestion des disques dur au niveau de l'interface est bien meilleure sous macOS ou sous Linux

avatar BeePotato | 

@ YetOneOtherGit : « C’est un traumatisme pour l’utilisateur d’avoir éventuellement des disques identifiés avec des lettres ? »

Si les lettres désignaient réellement des disques (enfin, des partitions/volumes), on pourrait juste trouver ça stupide et moche.
Mais vu que ces lettres ne désignent qu’un ordre d’énumération et qu’une lettre ne désigne donc pas toujours la même partition, pas plus qu’une même partition n’est systématiquement désigné par la même lettre, on trouve ça toujours stupide mais en plus carrément nul.

Cela dit, ce n’est effectivement qu’un détail parmi tous les défauts de Windows.

avatar YetOneOtherGit | 

@BeePotato

"tous les défauts de Windows"

C’est impressionnant ce type de caricature que l’on retrouve dans l’autre « camp » qui énumère des défauts très discutables de l’approche de MacOS.

Décidément les guerres de chapelles ce n’est pas mon truc 😄😄😉

avatar BeePotato | 

@ YetOneOtherGit : « C’est impressionnant ce type de caricature »

Où y avait-il caricature dans mon commentaire ? Nulle part.

« Décidément les guerres de chapelles ce n’est pas mon truc »

C’est toi qui parles de guerre de chapelle (ce qui n’est pas surprenant, vu que tu sembles aimer classer les commentaires et leurs auteurs dans des petites cases bien étiquetées par tes soins).
Pour ma part, je ne fous pas les pieds dans des chapelles (sauf si leur architecture m’intéresse) et je n’ai cité ici qu’un seul produit, sans le comparer à un autre. Il n’y a strictement donc rien de commun avec ce que l’expression « guerre de chapelle » désigne.
Ce serait mieux de comprendre ce qu’on écrit sur les étiquettes. 😉

avatar YetOneOtherGit | 

@BeePotato

"Où y avait-il caricature dans mon commentaire ? Nulle part."

L’outrance du “tous les défauts de Windows” peut-être. 😉

avatar BeePotato | 

@ YetOneOtherGit : « L’outrance du “tous les défauts de Windows” peut-être. »

Notons que techniquement, « tous les défauts de Windows » ça désigne juste l’ensemble des défaut de Windows, et l’outrance est donc dans l’œil du lecteur, et pas forcément dans la plume du rédacteur.

Mais Windows a de nombreux défauts, le nier serait ridicule. Et le dire ne suffit pas, en soi, pour être caricatural ou un ardent pratiquant d’une quelconqe de chapelle, n’en déplaise ax ardents pratiquants de l’étiquetage en masse. 😝

avatar YetOneOtherGit | 

@BeePotato

"Notons que techniquement"

Aucun pb avec ton aversion pour Windows mais un peu d’honnêteté quand même sur les sens de ton “tous les défauts de Windows” qui plus est dans le cadre où tu les opposais à l’acceptation du côté anecdotique des références par des lettres aux volumes disques.

Il n’y a vraiment rien de l’ordre de l’attaque dans mon amusement devant tes fantasmes de supériorité de MacOS, très courant en ces lieux 😎🖖

Évitons les pirouettes dialectique 🤓

avatar YetOneOtherGit | 

@BeePotato

"Mais Windows a de nombreux défauts, le nier serait ridicule. Et le dire ne suffit pas, en soi, pour être caricatural ou un ardent pratiquant d’une quelconqe de chapelle, n’en déplaise ax ardents pratiquants de l’étiquetage en masse. 😝"

Assumes ta position et l’ensemble de ton œuvre ici 😉

Il n’y a rien de honteux à être amoureux de MacOS et à défendre corps et âme l’objet de sa dévotion.

Et t’inquiètes je ne suis pas dans la stigmatisation ou la ridicule accusation de fanboyisme que de façon amusante certains s’amusent à me coller 🙃

avatar YetOneOtherGit | 

@BeePotato

"C’est toi qui parles de guerre de chapelle"

Quand on est dans une telle outrance dans la critique de Windows: oui je parle de guerre de chapelles.

avatar BeePotato | 

@ YetOneOtherGit : « Quand on est dans une telle outrance dans la critique de Windows: oui je parle de guerre de chapelles. »

Ben c’est idiot et montre une incompréhension du sens de ce terme.

avatar YetOneOtherGit | 

@BeePotato

"montre une incompréhension du sens de ce terme"

Là tu es vraiment dans la tentative sympathique de me prendre pour un imbécile 😁

Assumes tes positions elles n’ont rien d’atypiques même si tu essayes de faire passer la subjectivité de tes goûts et dégoûts pour de l’objectivité rationnelle.

C’est un des côtés attachant d’Apple, quand cela reste dans des mesures raisonnables, que l’affection assez inconditionnelle qu’ils réussissent à obtenir d’une part de leurs utilisateurs.

Je sais que c’est pas sympathique de ma part que d’oser dire que MacOs et un OS relativement banal dans ses potentiels avantages compétitifs en 2021 (Ce qui n’était absolument pas le cas il y a plusieurs décennies)

avatar Crunch Crunch | 

ça montre surtout que c'était très mal pensé au début, et qu'ils sont bien incapable de changer cela…

avatar YetOneOtherGit | 

@Crunch Crunch

"ça montre surtout que c'était très mal pensé au début, et qu'ils sont bien incapable de changer cela…"

Un héritage de CP/M qui n’avait rien d’imbecile à l’époque.

J’ai vraiment du mal à comprendre qu’on puisse se faire un point de fixation sur ça.

C’est très loin d’être l’alpha et l’oméga d’une UX et c’est bien plus une question de culture qu’autre chose à mon sens.

Pages

CONNEXION UTILISATEUR