TenFourFox, le cousin de Firefox, va dire adieu aux vieux Mac

Stéphane Moussie |

Ce n'est pas le chant du cygne, mais le chant d'un panda roux. TenFourFox, un fork de Firefox conçu pour Mac OS X 10.4/10.5 et les processeurs PowerPC, est en fin de vie. Dans un long billet de blog paru hier, son créateur annonce qu'il va arrêter le développement dans les prochains mois.

TenFourFox est l'un des très rares navigateurs compatible avec de vieilles versions de macOS qui prend en charge des technologies récentes parfois indispensables de nos jours, comme TLS 1.2 et 1.3. Plus de 2 000 possesseurs de Mac de 15 ans ou plus s'en servent quotidiennement pour continuer à naviguer sur le web en dépit d'un système et d'un matériel officiellement obsolètes depuis longtemps.

TenFourFox FPR32, dont une bêta sera distribuée cette semaine, sera la dernière version à parité de fonctionnalités avec Firefox. Après cela, TenFourFox recevra exclusivement des mises à jour de sécurité jusqu'à la sortie de Firefox 93, prévue en septembre. Cette version marquera la fin de TenFourFox, même si Cameron Kaiser indique qu'il continuera probablement à le mettre à jour rien que pour son usage personnel.

Plusieurs raisons poussent le développeur à mettre un terme à ce projet open source de longue haleine. Au fur et à mesure que les années passent, la complexité va grandissant. « Coder et maintenir le moteur d'un navigateur est foutrement dur et tout va beaucoup trop vite maintenant pour un seul développeur », écrit Cameron Kaiser.

C'est probablement le JavaScript qui a tué le plus rapidement TenFourFox. Pour le meilleur ou pour le pire, le rôle principal des navigateurs web n'est plus d'afficher des documents, c'est d'afficher des applications qui, par pure coïncidence, ressemblent parfois à des documents. […] Le JavaScript est assez binaire : soit ça fonctionne, soit ça ne fonctionne pas du tout, et de plus en plus de sites refusent de marcher si une petite partie de JavaScript ne fonctionne pas.

Les obstacles techniques sont de plus en plus nombreux. TenFourFox repose sur Firefox 45 ESR (« ESR » pour durée du support étendu), une version remontant à 2016 que le développeur s'attache donc à améliorer en piochant les nouveautés introduites dans les mises à jour sorties depuis. Quand bien même le fork passerait à Firefox 52 ESR, ce qui représenterait beaucoup de travail, l'absence de support du langage Rust pour les processeurs PowerPC 32-bits empêcherait d'aller au-delà de Firefox 54. « Au bout du compte, cela ne ferait que nous rapprocher d'une impasse. Ça me coûte de le dire, mais ça n'en vaut tout simplement pas la peine », déclare le développeur.

Et puis, surtout, la motivation n'y est plus. « Je suis fatigué », indique Cameron Kaiser, une fatigue qui transpire dans le billet de blog, où sont relatés plusieurs comportements d'utilisateurs jugés inconvenants :

Si vous ne payez pas un logiciel, ne soyez pas un abruti. Il y a un humain à l'autre bout de ces réclamations et à moins que vous payiez du support, cette personne ne vous doit absolument rien. Les pleurnicheries sont épuisantes à lire, les rapports de bug "ne fonctionne pas" sont fatalement déprimants, les mauvaises plaisanteries sont cruelles et insister sur sa demande ne la rend pas plus importante. […] Aussi gentiment que je puisse l'expliquer, tous les rapports de bug ne sont pas les bienvenus. La plupart sont légitimes et améliorent la qualité du navigateur — et je remercie leurs auteurs —, mais ces tâches utiles représentent objectivement un surplus de travail.

Visiblement lessivé, le développeur préfère se libérer des contraintes liées au projet et consacrer son temps libre à d'autres hobbys. Pour les vieux briscards qui chercheraient un remplaçant à TenFourFox, il recommande Firefox Legacy sur Snow Leopard (Mac OS X 10.6) et Leopard WebKit sur Leopard (10.5) PowerPC. En revanche, il ne semble pas y avoir d'alternative viable sur Tiger (10.4).

Malgré la fatigue accumulée, Cameron Kaiser ne regrette rien : « En cette période de crise économique et de pandémie, [TenFourFox] a aidé des gens à joindre les deux bouts et à continuer d'utiliser ce dans quoi ils avaient mis leurs économies. » Il se souvient notamment de ce missionnaire basé en Birmanie qui n'avait d'autre choix que d'utiliser son Mac mini G4 pour se connecter à internet (car il intègre un modem) et pour qui TenFourFox a été salutaire.

« Est-ce que je recommencerai cette aventure, connaissant tout le travail que cela représente ? Oh que oui, sans l'ombre d'un doute. Ça en valait la peine », conclut le développeur. Le logiciel étant open source, des mordus ont toujours la possibilité de le reprendre — mais sous un nom différent, demande son créateur qui veut définitivement tourner la page.


avatar FredMac92 | 

C’est poignant. Chapeau bas.

avatar Bozzo | 

Bravo.
Et merci d’exister.

avatar iftwst | 

C’est presque une vie monastique d’être développeur solitaire comme celui ci.
Bravo.

avatar Khrys | 

@iftwst

Et avec peu de reconnaissance de la part de certains utilisateurs pour qui tout leur est dû!

C'est malheureusement la triste réalité que vivent beaucoup de développeurs travaillant sur des projets open-sources.

avatar jeremiecroupotin | 

Ha dommage. Je m’en servait sur mon iBook G4 de temps à autre quand je le rallume. Mais je comprend sa lassitude. Chapeau bas pour le travail accompli.

avatar eTeks | 

Devrais-je abandonner Sweet Home 3D pour 10.4 et 10.5, voire 10.6 moi aussi ?

avatar purepix | 

@eTeks

Objectivement... la dernière version continue de faire le taf qu’on lui demandait ? Hasta la vista !

avatar eTeks | 

Ça marche, je le vérifie régulièrement, mais... faut être patient comme probablement avec n'importe quel logiciel sur un ordinateur ancien.

avatar MGA | 

@eTeks

👏 pour sweethome 3D qui me rend service régulièrement. MERCI

avatar Link1993 | 

Tristesse :(

Je l’ai très très longtemps utilisé sur un PowerMac G4. Et même si certains sites étaient un peu lent, ça marchait super bien pour faire des recherches sur une vieille bécane :)

avatar abioninho | 

Il reste plus personne sur la plate-forme,
Et puis ça devenait dangereux....

avatar marc_os | 

@ abioninho
> Il reste plus personne sur la plate-forme

Faux : Il reste au moins Link1993 !
Et je ne sais pas si tu as lu l'article en entier, mais on y parle d'un "missionnaire"(*) birman qui n'a pas tes moyens et doit se contenter d'un iMac G4.
Comme nombre d'associations par chez nous à qui est donné ce genre de matériel obsolète.

(*) Ceci dit, je déteste tout missionnaire, apôtres de la colonisation et qui veulent convertir le monde entier à leur religion, méprisant ainsi les peuples qu'ils veulent donc "convertir". Et le plus souvent sous couvert d'aide humanitaire.

avatar jb18v | 

Malgré toute la bonne volonté du monde,les sites modernes sont trop gourmands pour de vieilles machines :/ Bravo pour ce projet !

avatar gwen | 

Je ne connaissais pas. Je vais tenter de l’installer sur mon vieux IBook. Quel travail. C’est impressionnant.

avatar Lucas | 

Bravo et merci à lui 🙏

avatar noxx09 | 

Je l'ai utilisé avec mon vieux PowerMac G4 et maintenant j'utilise le FireFox Legacy pour mon vieux Mini sous SL... Merci à ces personnes qui permettent d'utiliser encore raisonnablement ces vieilles machines.

avatar gafa and chill | 

Ça m’émeut. Grand bravo au développeur !

avatar TheRV | 

Merci pour tout ce boulot !
Cela m a permis de retester le net sur ma vaillante palourde. Mais c’est le wifi qui coince maintenant car incompatible avec les normes de sécurité récente.
Il faut savoir s’arrêter dans ce genre d’aventure, même si plus le défit est grand, plus il est stimulant !

avatar oomu | 

une bien belle aventure.

Sur ce, je retourne commenter sur le bug du non support MNG par Mozilla...

avatar Doctomac | 

"et Leopard WebKit sur Leopard (10.5) PowerPC. "

Bien ça fait un moment que ce projet n'avance plus, avec l'absence de toute mise à jour.

Dommage pour TenFourFox, c'était un beau projet, mon PowerMac G5 va être triste.

CONNEXION UTILISATEUR