Sauvegarde : Arq 7 tente de faire oublier son prédécesseur

Nicolas Furno |

Arq, logiciel de sauvegarde pour macOS et Windows, est disponible en version 7 depuis le début du mois. Cette mise à jour majeure annoncée à l’automne a la lourde tâche de faire oublier Arq 6, avec son interface basée sur Électron. Pas même un an après sa sortie, ses concepteurs ont fait machine arrière et l’app repose à nouveau sur une interface native, plus agréable.

Arq 7 avec le retour d’une interface native macOS.

Cette mise à jour ne se contente pas de restaurer l’interface d’Arq 5 toutefois, elle contient aussi de nombreux changements sous le capot. Le plus significatif est l’utilisation d’APFS, le format de fichiers d’Apple, pour réaliser des sauvegardes parfaites et instantanées sur le Mac. Les opérations ont aussi été accélérées en tournant davantage en parallèle, l’app peut monter automatiquement un volume réseau si vous voulez utiliser un NAS en destination de sauvegarde et il y a plus d’options pour gérer quand les sauvegardes ont lieu et comment elles se feront.

Arq 7 est aussi une app optimisée pour macOS Big Sur et qui est désormais fournie sous la forme d’un binaire universel qui contient ce qu’il faut pour les Mac Intel comme pour les Mac Apple Silicon. La mise à jour est payante, mais avec une réduction de 50 % pour tous les possesseurs d’une licence d’Arq 5. Pour les autres, comptez 50 $ pour une licence finale ou bien 60 $ par an pour une licence et 1 To de stockage en ligne pour vos sauvegardes.

L’app n’est pas traduite en français et elle nécessite macOS 10.10 au minimum.


CONNEXION UTILISATEUR