Arq 6 utilise APFS pour sauvegarder plus fidèlement votre Mac

Nicolas Furno |

Arq est une app de sauvegarde en ligne qui existe depuis des années et qui se distingue de ses concurrents par sa souplesse. Contrairement à Backblaze, par exemple, le stockage sur les serveurs n’est pas intégré par défaut. Vous pouvez configurer votre propre serveur, ou bien choisir un service de stockage parmi l’offre pléthorique sur le marché, que ce soit Dropbox ou Google Drive, un service comme Amazon S3 (ou équivalent compatible), ou bien tout simplement un NAS ou même un disque dur local.

Choix de la destination de sauvegarde dans Arq 6. Au passage, l’interface a été totalement revue et elle est identique sur macOS et Windows.

La sixième version d’Arq vient de sortir et cette mise à jour majeure contient plusieurs nouveautés. La plus importante est sans doute la prise en charge d’APFS pour réaliser les sauvegardes. Le nouveau système de fichiers d’Apple dispose d’une fonction très utile dans ce cadre : les snapshots. L’idée est de faire une « capture » du volume à un instant donné, sans avoir à dupliquer les fichiers. Cette opération est instantanée et elle permet de créer une sauvegarde parfaitement fidèle du système, même si des fichiers sont en train d’être modifiés.

Pour accélérer les opérations de sauvegarde, Arq 6 travaille aussi désormais en parallèle. Si vous avez plusieurs sauvegardes, elles peuvent être exécutées en même temps et même si vous n’en avez qu’une seule, l’analyse des modifications se fait sur plusieurs fichiers à la fois désormais. Le format de sauvegarde a été mis à jour également pour accélérer les opérations en cas de restauration des données.

Il y a de nombreuses autres nouveautés importantes, détaillées dans cet article, comme la possibilité de monter automatiquement les volumes réseaux avant d’initier la sauvegarde, ou encore limiter les vitesses de transfert certains jours et à certaines heures. Arq 6 peut aussi gérer l’historique des sauvegardes par date, et non pas seulement en fonction de la quantité de données sauvegardées. Pour finir, cette version est plus sécurisée : vous pouvez définir un mot de passe qui bloque l’ouverture de l’app, et les sauvegardes sont chiffrées en SHA256 avant d’être envoyées sur le serveur distant.

L’interface de restauration des fichiers sauvegardés.

Deux nouvelles destinations de sauvegarde ont été ajoutées avec cette mise à jour : Glacier Deep Archive d’AWS (Amazon) qui facture 1 $ par mois et par téra-octet de données sauvegardées1, et Google Cloud Archive qui fait payer 1,23 $ par mois et par téra-octet, avec récupération des données payante, mais sans délai. Si vous voulez une solution clé en main, le créateur d’Arq propose aussi un abonnement qui comprend son app et 1 To de stockage pour 6 $ par mois ou 60 $ par an. Avec cette offre, vous pouvez ajouter du stockage, à raison de 60 $ par téra-octet.

Arq 6 est aussi proposé en licence permanente, vendue 50 $ pour un ordinateur ou 80 $ pour cinq ordinateurs (avec une réduction de 50 % pour les utilisateurs d'Arq 5). L’app était à l’origine proposée uniquement sur macOS, mais elle est aussi disponible sur Windows désormais et la licence est valable pour le deux systèmes. Avec cette mise à jour, l’interface est identique sur les deux systèmes, ce qui a nécessité un compromis : l’app repose désormais sur Electron. En revanche, le moteur de chaque app est écrit avec du code natif pour maintenir de bonnes performances.

L’app n’est proposée qu’en anglais et Arq 6 nécessite au minimum OS X 10.10 (Yosemite) sur un Mac.


  1. Cette solution vraiment pas chère a toutefois deux inconvénients : la récupération des données est payante et elle est très lente. C’est bien pour stocker des informations sur du long terme, pas pour une sauvegarde qui doit servir à tout moment.  ↩

avatar worldice | 

Pas de réduction pour les utilisateurs de Arq 5 ? 😢

avatar andr3 | 

La licence Arq 5 active Arq 6, mais pas les fonctions premiums.

avatar fte | 

@worldice

Si. 50%.

avatar titi17 | 

Je comprends pas pourquoi Apple n’utilise pas ce système de snapshot sur ces sauvegardes Time machine. Il est grand temps que Time Machine soit mis à jour pour profiter des avantages de l’APFS.

avatar SyMich | 

Mais si! TimeMachine utilise les snapshots APFS pour enregistrer sur le disque principal ce qui doit être sauvegardé lors de la sauvegarde TimeMachine suivante.
D'ailleurs en bootant sur la partition de secours, en demandant une restauration TimeMachine, on a accès à des points de sauvegarde récents meme si le disque TimeMachine n'est pas branché. Il s'agit justement des snapshots enregistrés sur le disque (ou SSD) principal.

avatar titi17 | 

@SyMich

Pourquoi les disques Time machine sont obligés d’être formatés en HFS+ ?

Il n’y aurait pas des avantages d’utiliser l’APFS sur le disque Time Machine ?

avatar Sindanárië | 

@titi17

Le système de fichiers BTRFS sur les disques des NAS Synology fonctionne et est compatible pour Time machine 😌

avatar SyMich | 

je ne sais pas... personnellement pour une sauvegarde, j'aime bien qu'elle repose sur un système de fichier HFS+ parfaitement stable (au contraire d'APFS qui souffre encore de problèmes de jeunesse se traduisant parfois par des pertes de fichiers ou des restaurations impromptues de snapshots anciens)

avatar nespresso92 | 

Au prix du To à l'année autant opter pour pCloud à 96€ pour 2To

avatar McFlan | 

Intéressant. Merci!

avatar Arpee | 

S

avatar Arpee | 

Je

avatar Sindanárië | 

@Arpee

Vas y lance toi, sois pas timide 😬

avatar YAZombie | 

🤣🤣🤣

avatar DamienLT | 

@Sindanárië

😂😂😂

avatar mpourcel | 

Je tente ma chance qui est de 1 sur ... 1000 environ ?
On verra bien !

avatar mpourcel | 

Oups, désolé... je me suis trompé d’article pour tenter ma chance d’obtenir CleanMyMac

avatar marc_os | 

Apple Drive n'est pas supporté ?

avatar Tibimac | 

Je connais Arq depuis des années et même si je n'ai jamais été client, j'aimais bien ce logiciel. En lisant l'article je me demandais si je ne reverrais pas ma stratégie de sauvegarde pour remplacer BackBlaze par Arq ... puis j'ai lu que le soft est maintenant codé avec Electron ! 🤮 Et même si ça ne concerne que l'interface, c'est niet. Dommage !
Au revoir Arq 👋

avatar fte | 

@Tibimac

"c'est niet."

pourquoi ?

avatar Mr Raph_ | 

La note de bas de page est trompeuse. Glacier Deep Archive propose 3 méthodes de restauration Standard, Bulk et Expedited qui permettent de recevoir ses données respectivement en 5h, 12h ou 5 minutes (maximum). Chacune a un prix différent. Pour la méthode Expedited, la plus rapide, il faut compter $0.01/GB soit 10$ environ pour 1 To récupéré.

Je vous mets la doc ici : https://aws.amazon.com/fr/glacier/pricing/

avatar apple_julien | 

3 machines sous 10.14.6 passées de Arq 5 à Arq 6 : 3 types de problèmes différents. Backup impossible à faire.

Des tonnes de :
- "unpacked blob not found"
- "Abort requested: Database error: UNIQUE constraint failed: items.path"
- "Missing file" / "Incomplete snapshot".
- "HMACSHA256 of object does not match"

Et je passe un import qui n'a jamais réussi à aboutir, ou encore des backups qui repartent sur un upload total de tous les fichiers.

L'import (ou plus) est tout cassé (même quand il indique que tout s'est bien passé), je conseille d'attendre.

avatar fte | 

@apple_julien

"3 machines sous 10.14.6 passées de Arq 5 à Arq 6 : 3 types de problèmes différents. Backup impossible à faire."

3 machines sous Windows dont un Windows Server. Si j’écarte le problème à l’installation parce que le framework dotNet 4.7.2 n’est pas installé, ce que j’ai fait manuellement du coup, tout fonctionne impec. Pas rapide, mais impec.

avatar apple_julien | 

@fte Les 3 en upgrade de Arq 5 ? Si oui, je ne sais pas trop ce qui se passe. En tout cas, si j'en crois les réactions sur le twitter du compte d'Arq, je suis pas seul a rencontrer des soucis…

avatar fte | 

@apple_julien

Oh je ne doute pas que les soucis soient réels. Et il est en effet certainement prudent d’attendre.

Ce n’est pas ma seule solution de backup. Plusieurs logiciels, justement pour éviter ce genre de soucis.

Mais donc ce que je voulais dire, c’est que côté Windows ça a l’air plus stable. Mots importants : a l’air. Pour l’instant je suis satisfait de l’évolution, quoiqu’un peu méfiant, comme chacun devrait l’être.

Pages

CONNEXION UTILISATEUR