Arq 7 abandonnera son interface multiplateforme basée sur Electron

Nicolas Furno |

Arq, solution de sauvegarde en ligne qui vous permet d’utiliser n’importe quel fournisseur « cloud », de Dropbox à Google Drive en passant par les services similaires à Amazon S3, va avoir droit à une deuxième mise à jour majeure en 2020. Alors que la sixième version date du printemps, ses créateurs annoncent Arq 7. La principale nouveauté sera à chercher du côté de l’interface, avec un retour au natif après une tentative mal appréciée basée sur Electron.

L’interface native d’Arq 7 sur macOS.

Cette app de sauvegarde est née sur macOS, mais ses créateurs proposent une version pour Windows depuis quelques années. Avec Arq 6, ils ont voulu simplifier leur développement et offrir la même interface sur les deux plateformes. D’où le choix d’Electron, le framework multiplateforme créé par GitHub qui repose sur des technologies du web, pour créer une interface de gestion identique sur macOS et Windows. Un choix très mal apprécié par les utilisateurs, si mal d’ailleurs que les concepteurs de l’app ont choisi de tout annuler et de faire machine arrière quelques mois après sa sortie.

Arq 7 retrouvera une interface native sur macOS, la version Windows suivra dans un deuxième temps. En abandonnant Electron, les utilisateurs bénéficieront d’une meilleure intégration au système : prise en charge des raccourcis clavier par défaut ou encore possibilité de glisser/déposer des fichiers pour les restaurer directement depuis une sauvegarde. L’app occupera aussi nettement moins d’espace sur le disque local.

Une app Electron peut atteindre ce niveau d’intégration, mais il faut plus d’effort de la part de ses développeurs, alors que les apps natives en bénéficient « gratuitement ». Face au mécontentement de leurs utilisateurs, les créateurs d’Arq ont sans doute jugé qu’il était plus simple de revenir à une interface codée avec les langages et frameworks d’interface de chaque système, même si cela représente plus de travail pour eux.

Arq 7 permettra d’exclure des fichiers ou dossiers d’une sauvegarde par leur nom.

Arq 7 reprendra toutes les nouveautés de la version 6 et notamment la possibilité d’utiliser les instantanés APFS pour créer des sauvegardes plus rapidement et fidèlement sur macOS. La mise à jour ajoutera plusieurs autres fonctions, dont la possibilité d’exclure des éléments d’une sauvegarde en utilisant leur nom, ou encore d’intégrer les volumes partagés sur le réseaux (SMB et AFP) dans une sauvegarde, ce qui permettra de sauvegarder un NAS. Le format utilisé pour les sauvegardes sous Arq 7 sera aussi identique à celui d’Arq 5, ce qui permettra de régler quelques bugs relevés dans la transition.

Histoire de faire oublier Arq 6 au plus vite, la mise à jour vers cette septième version sera gratuite pour tous ceux qui ont acheté une licence de la sixième version, et à petit prix pour ceux qui étaient restés à la cinquième. L’app sera disponible assez rapidement, on peut envoyer un mail à l’éditeur pour recevoir une bêta dès maintenant. Le prix de la licence ne devrait pas changer : à partir de 50 $ (43 €) pour un ordinateur en licence finale, ou bien 6 $ (5 €) par mois pour sauvegarder jusqu’à 5 ordinateurs sur 1 To.


avatar reborn | 

Arq 6 works great for new users, but unfortunately there were unexpected issues with importing Arq 5 data, and feedback on the UI was largely (and sometimes very passionately) negative.

Ils ont du se faire insulter 😅

avatar oomu | 

"and feedback on the UI was largely (and sometimes very passionately) negative"

woah.. oui ben bon, Electron quoi . ça amène naturellement son lot de compromis.

avatar fte | 

@oomu

"Electron quoi . ça amène naturellement son lot de compromis. "

Les API natives d’un OS aussi amènent leur lot de compromis...

avatar R5555 | 

Electron, le c'te nouveau Flash :O

avatar fte | 

Le problème n’a jamais été électron. Le problème a été la fiabilité très discutable du logiciel et ce pour plus de 40 fix releases, avec parfois des versions qui plantaient sans redémarrer ni mise à jour pour rétablir le fonctionnement sauf à faire l’opération manuellement...

L’abandon est compréhensible, la confiance n’existe plus. Destruction totale du capital gagné avec les versions antérieures.

avatar Deckard | 

Je ne connaissais pas ce logiciel, mais abandonner Électron pour revenir en natif n’est que bonne nouvelle :D

avatar fte | 

@Deckard

"Je ne connaissais pas ce logiciel, mais abandonner Électron pour revenir en natif n’est que bonne nouvelle :D"

Franchement non.

Electron n’est pas le problème. Electron est robuste et fiable.

Cet abandon est un constat d’échec total. C’est une très mauvaise nouvelle.

On parle de logiciel de backup.

avatar marc_os | 

@fte
« Electron est robuste et fiable »

Quels sont les logiciels basés sur Electron et qui sont « robustes et fiables » et parfaitement intégrés à maOS ?
Slack que je suis obligé d'utiliser au travail, c'est une grosse merde. Je n'utilise plus que la version web, au moins, pas de mauvaises surprise.

avatar fte | 

@marc_os

"Quels sont les logiciels basés sur Electron et qui sont « robustes et fiables » et parfaitement intégrés à maOS ?"

N’ajoute pas des conditions impossibles. Parfaitement intégré à macOS ? Même Apple ne fait plus d’applications parfaitement intégrées à macOS, Apple adapte des apps iOS... ça n’existe simplement plus.

Et jamais je ne parlais d’intégration. Concept dépassé.

Visual Studio Code. Mailspring. Discord (qui m’a sauvé les fesses pendant le confinement). Typora. Raven. Signal. Todoist...

avatar AirForceThree | 

"Parfaitement intégré à macOS ? Même Apple ne fait plus d’applications parfaitement intégrées à macOS, Apple adapte des apps iOS... ça n’existe simplement plus."

Si.
https://www.panic.com

avatar ljb | 

Transition de la version 5 à 6 catastrophique. La v7 est annoncée alors que la v6 n'est toujours pas compatible avec les sauvegardes réalisées via la v5… Confiance rompue, c'est le mot!

avatar ablyes | 

Si Audirvana pouvait faire pareil ...
La nouvelle version est affreuse.

avatar marc_os | 

@ ablyes
Audirvana utilise Electron ???
(Après une recherche rapide sur le net, il semblerait que oui. :/ )

En plus, leur discours sur les DAC, c'est du pipeau.
« Audirvana always transmits a “ready-to-play” audio stream, i.e. a PCM (or DSD) stream already decoded, that takes into account the characteristics of your DAC and reduces the tasks to be performed at speaker level. »
at speaker level ??? Mais oui bien sûr. Et l'ampli ? Chut, y en a pas.

Et tout ce qu'ils disent sur les DAC, ça suppose d'utiliser un DAC à 2 balles.
C'est sûr que quelqu'un va acheter un logiciel à 100€ et utiliser un DAC pourri. Très logique.

CONNEXION UTILISATEUR