Adblocker : notre état des lieux des bloqueurs de pub au complet

Stéphane Moussie |

Chéris par les internautes, honnis par la presse, les bloqueurs de pub font plus que jamais partie de l’écosystème du web. Dans un infini jeu du chat et de la souris, les adblockers se sont progressivement diversifiés et complexifiés afin de masquer des pubs toujours plus variées et retorses. Ils sont devenus tellement incontournables que la plupart des navigateurs ont fini par en intégrer un. Mais ils ne se valent pas tous, comme nous allons l'expliquer dans cette nouvelle série réservée aux abonnés du Club iGen.

Préambule

Parler des bloqueurs de pubs sur un site tech, contrairement à ce que l’on pourrait croire, ça ne coule pas de source. Alors qu’ils font partie du quotidien d’au moins un tiers des internautes — et beaucoup plus chez les technophiles —, leur actualité est globalement très peu traitée dans les médias spécialisés.

Image Dave (CC BY-NC-ND)

Autant les comparatifs de VPN pullulent, autant c’est le calme plat pour les bloqueurs de pub. Et pour cause, les éditeurs n’ont rien à y gagner et même tout à y perdre. Il n’y a pas de liens affiliés vers les adblockers qui permettraient de gratter une petite commission. Pire, les lecteurs qui n’ont pas encore installé un bloqueur risqueraient de le faire… Évoquer Adblock Plus, uBlock Origin et autres Pi-Hole revient pour un média professionnel à scier la branche sur laquelle il se trouve.

Ce contexte, nous le connaissons bien à MacGeneration puisque nous baignons dedans depuis toujours. La montée en puissance des bloqueurs de pub a eu des conséquences fâcheuses pour nous il y a quelques années, avec notamment le départ d'un membre de l'équipe pour raison économique. Ils pèsent encore aujourd’hui de manière importante sur notre activité, d’autant qu’ils ne s’attaquent pas seulement à la pub mais aussi aux liens affiliés. Toutefois, mettre la tête dans le sable n'est jamais une solution. Le sujet des adblockers est suffisamment important et paradoxalement ignoré pour que l'on s'y attarde.

Autant vous dire que cette série est rendue possible par la croissance du Club iGen qui nous apporte une bouffée d'air frais, même si l’essentiel de nos revenus provient toujours de la pub et que cela ne changera pas de sitôt. Sans vouloir vous faire la morale, on ne peut que vous encourager à souscrire un abonnement à vos sites préférés ou à les soutenir par d’autres moyens le cas échéant… comme ne pas bloquer leurs pubs.

Block Party

Si vous utilisez un bloqueur de pub, savez-vous vraiment comment il fonctionne ? Savez-vous seulement que vous utilisez un bloqueur ? Les solutions de blocage ont considérablement évolué au fil des ans, passant de la petite extension pour navigateur au résolveur DNS qui couvre toutes les apps, du camouflage de simples bannières aux limitations contre des traqueurs toujours mieux cachés.

Sur ce marché — car c’en est un —, il y a à boire et à manger. Il y a des bloqueurs plus efficaces que d’autres, des sournois, des arnaques aussi… Nous démêlons tout cela dans ces cinq articles désormais tous en ligne, en partant des adblockers les plus accessibles aux plus sophistiqués :

  1. Même les navigateurs s’y mettent
  2. La jungle des extensions
  3. Quelle est la meilleure extension ?
  4. Le blocage par DNS, la solution ultime ?
  5. NextDNS : « Nous voulons être le meilleur service de sécurité et de protection de la vie privée »

Bonne lecture !

avatar roccoyop | 

@eX0

Exactement ça oui. C’est déprimant et c’est tellement vicieux comme cercle qu’à mon niveau je ne vois pas de sortie possible.

avatar LoydD | 

@roccoyop

Et si tu lisais Marx ! 😜

avatar marenostrum | 

le problème n'est pas ça en fait, mais comme partout y en a trop de monde pour pas grand chose. par ex macG y a 10 personnes salariés pour 5 articles. pour ça que le site ne peut pas être qu'avec deux petites publicités en bas de pages, parce que ça n'arrive pas rémunérer tout le monde. la presse classique c'est encore pire, y en ont des milliers de personnes pour pas grand chose aussi. normal que Netflix et autres vont tout ramasser parce que eux au moins ils paient des stars et c'est moins cher.

avatar eX0 | 

@mattreol

Il n y a rien de gratuit. Tout est monétisé.

avatar mattreol | 

Pour le lecteur non.

avatar eX0 | 

@mattreol

Si c’est financé c’est pas gratuit. C’est les informations personnelles par l’intermédiaire des cookies et d’autres informations qui servent de monnaie d’échange entre le consommateur et le site.

avatar mattreol | 

Oui tout à fait, mais l'utilisateur ne paie rien lorsqu'il lit du contenu avec de la pub.

avatar eX0 | 

@mattreol

Payer avec tes informations personnelles ça reste un paiement.
C’est pas des euros mais ça vaut des euros, suffisamment pour que facebook pèse 520 milliards de $ par exemple.

avatar mattreol | 

Il faut bien une contrepartie. Si la publicité n'est pas ciblée elle n'a quasiment pas de valeur.

avatar eX0 | 

@mattreol

Mon point n’est pas qu’il ne faut pas de contrepartie mais que du moment qu’il y’a une contrepartie c’est faux de dire que ce n’est pas gratuit.
Gratuit=pas de contrepartie.

avatar kkorkas | 

En parleur d'emm*** sur les sites qu'on aime, comment je me débarrase de cette put** de fenêtre qui apparait sur tous les sites *Generation : « Recevez directement les notifications sur votre navigateur ! »

Refuser/REFUSER/REFUSER !!!!!

avatar geooooooooffrey | 

Abonne-toi au club 🙃
Oh wait...

avatar victoireviclaux | 

@geooooooooffrey

Oh wait 😅

avatar kkorkas | 

😭

avatar sekaijin | 

C'est malheureux pour MacG
Vous payez les pratiques désastreuses de certains.
Si la pub était resté moins intrusive les bloqueurs serait resté des outils marginaux.
Mais je ne compte plus les site que j'ai bannis il y a quelques années parce que c'était devenu insupportable.
Aujourd'hui je règle mon antipub en fonction du site.
Et pour les sites qui m'impose de le retirer je les mets en liste noire. Ils deviennent inaccessibles. Si je ne peux pas venir voir en me protégeant pour me faire une idée, Alors c'est que pour le site le fric est plus important que de me fournir une information. Donc il n'est pas pour moi. Si je peux venir voir et qu'il est intéressant alors je veux bien faire un effort et revoir mes règles de filtrage.

Pour moi la pub n'est pas un mal en soit. C'est l'abut qui en est un. on a vécu pendant très longtemps avec des pubs dans nos boites. Puis on est arrivé à ne plus pouvoir recevoir de courrier tant il y avait de "m@rd@s" dedans. on a des lois qui tentent de limiter cet abus. On a des pubs sur de grands panneaux dans nos rues. Il y a des endroit où les gens ce sont groupé et ont porté plainte tant il y avait de pub. des zones où il y en a tant que c'est devenu insupportable. Si les acteurs du domaine n'y remédient pas d'eux même la loi va se durcir. Et ce ne sera pas mieux.
Sur le net quant on cherche quelque chose on ouvre des sites inconnus et vu le comportement de certain le bloqueur est devenu indispensable.
A+JYT

avatar Alex Giannelli | 

@sekaijin

Tout à fait d'accord 👍🏻

avatar marenostrum | 

la pub ne paye pas assez. si le producteur ne vend rien (Google ou Facebook ou un autre ne lui augmente pas ses ventes), il arrête de faire la pub pour rien. pour ça que la pub doit être ciblé, pour amener le client vers le producteur. c'est pas pour garnir les pages web.

avatar eX0 | 

Le plus efficace reste d avoir Pihole comme serveur DNS forwarder local et ça permet d avoir l ensemble de son réseau “nettoye” même sur les devices ou c est pas possible d utiliser d Adblock.

https://pi-hole.net/

avatar Jymini | 

@eX0

J’ai trouvé que PiHole ralentissait énormément la navigation ou l’ouverture des apps. Finalement je ne l’utilise plus. Certes plus de pub mais ça pourrissait l’expérience global un peu partout.

avatar eX0 | 

@Jymini

Aucun soucis de mon côté. Ça dépend surtout de la puissance du device qui sert de dns server, si il est branche en wifi ou ethernet etc.

avatar Jymini | 

@eX0

Raspberry Pi 4. 8 Go. Ethernet. Connexion fibre.

avatar eX0 | 

@Jymini

Je sais pas alors, ca demanderait un debug plus avance que ca. Je suis sur une machine virtuelle 2 cores 4go sur un intel D1541 et fibre je n ai pas de differences significatives sur les devices qui utilisaient Cloudfare comme DNS. Pour ceux où j avais laisse le DNS present sur le DHCP par défaut, il y a une amelioration de l utilisation.
Dans les stats les temps de resolutions restent dans les temps annonces par cloudfare(environ 13ms).

J ai active le DNSSEC la semaine dernière et pas de difference non plus.

avatar eX0 | 
avatar 406 | 

J ai installé le navigateur Brave. Je sature avec les pubs dans YouTube.

avatar arnaaud57 | 

@406

Et du coup t’as plus de pub nul part.?

Pages

CONNEXION UTILISATEUR